Ouvrir le menu principal

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2013.

Tour de France 2013
18e étape
Image illustrative de l’article 18e étape du Tour de France 2013

Gap à L'Alpe d'Huez
Résultats de l’étape
1erDrapeau : France Christophe Riblon h 51 min 32 s
(35,502 km/h)
2eDrapeau : États-Unis Tejay van Garderen + 59 s
(35,382 km/h)
3eDrapeau : Italie Moreno Moser + min 27 s
(35,326 km/h)
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : France Christophe Riblon
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome 71 h 2 min 19 s
(41,393 km/h)
2eDrapeau : Espagne Alberto Contador + min 11 s
(41,343 km/h)
3eDrapeau : Colombie Nairo Quintana + min 32 s
(41,339 km/h)
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Slovaquie Peter Sagan 380 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome 104 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Colombie Nairo Quintana 71 h 7 min 51 s
(41,339 km/h)
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : Danemark Saxo-Tinkoff 212 h 29 min 26 s
(41,515 km/h)
Chronologie

La 18e étape du Tour de France 2013 s'est déroulée le jeudi . Elle part de Gap et arrive à L'Alpe d'Huez.

ParcoursModifier

Cette étape des Alpes, une classique de l'histoire du Tour de France, voit une première avec deux passages à l'Alpe d'Huez. Au départ de Gap, le parcours traverse les Hautes-Alpes et l'Isère. En plus du double passage, Hors catégorie, de l'Alpe d'Huez, il passe par le col de Manse (dans le sens opposé à celui de la 16e étape), celui d'Ornon (1 371 m) et celui de Sarenne, tous les trois de deuxième catégorie, ainsi que par la rampe du Motty, de troisième catégorie[1].

Si les deux ascensions hors catégorie sont des étapes clé du Tour 2013, il ne faut pas non plus négliger les descentes. Celle du col de Sarenne, qui amène les coureurs à nouveau au pied de l'Alpe d'Huez, est particulièrement délicate, sur une route étroite et sinueuse[2].

Controverses concernant le passage au col de SarenneModifier

Le parcours de cette étape a été sujet à controverse : le passage du Tour par le col de Sarenne a provoqué la vive réaction d'habitants écologistes critiquant le passage à proximité d'une zone soumise à un arrêté préfectoral de protection de biotope et la menace potentielle sur l'habitat naturel d'un passage d'une épreuve aussi grande que le Tour de France.

Les opposants au passage du Tour au col de Sarenne ont lancé une pétition à destination d'Amaury Sports Organisation, recueillant 12 000 signatures, et un itinéraire alternatif où la première montée ne serait faite que jusqu'au village d'Huez, où les coureurs tourneraient à gauche pour redescendre via Villard-Reculas, avant de faire la deuxième montée intégralement jusqu'à l'Alpe d'Huez.

De plus, la dangerosité de la descente du col de Sarenne (état de la route, étroitesse, précipices) a aussi été un des arguments en faveur des écologistes pour empêcher le passage du tour par le col : certains coureurs comme Tony Martin ayant également souligné la dangerosité de la descente durant le Critérium du Dauphiné, qui empruntait aussi le col à des fins de reconnaissance pour le Tour. Les organisateurs avaient prévu à la base une réfection complète de la route pour sécuriser la descente, qui sera finalement empêchée par les locaux arguant que le col de Sarenne ne doit pas devenir une voie d'accès majeure et rester une route pastorale pour préserver le caractère naturel du site.

Malgré les protestations et les oppositions, le parcours fut maintenu tel quel, avec cependant des aménagements spéciaux : la caravane du Tour dut s'arrêter au premier passage à l'Alpe d'Huez et des aménagements spéciaux furent établis dans la zone du col pour limiter au maximum l'impact écologique (interdiction des camping-cars, réduction du bruit et de la vitesse, panneaux d'avertissement concernant le caractère naturel du site…).

Déroulement de la courseModifier

Christophe Riblon dépasse Tejay van Garderen sous la banderole des deux kilomètres et se détache immédiatement pour remporter l'étape. Derrière, Nairo Quintana laisse Christopher Froome, victime d'hypoglycémie. Celui-ci, malgré l'interdiction de se ravitailler dans la dernière ascension, demande à son coéquipier Richie Porte de lui ramener une barre de céréales. Les deux coureurs seront pénalisés de 20 secondes au classement général, mais Froome a relégué tous ses adversaires à plus de cinq minutes[3]. La sanction a fait polémique, certains reprochant sa légèreté alors que Froome récidivait (il avait déjà ravitaillé dans les 20 derniers kilomètres lors de l'étape du Ventoux).

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Classement de la 18e étape
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Christophe Riblon   France AG2R La Mondiale en h 51 min 32 s
2e Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing + 59 s
3e Moreno Moser   Italie Cannondale + min 27 s
4e Nairo Quintana     Colombie Movistar + min 12 s
5e Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha + min 15 s
6e Richie Porte   Australie Sky + min 18 s
7e Christopher Froome      Royaume-Uni Sky + min 18 s
8e Alejandro Valverde   Espagne Movistar + min 22 s
9e Mikel Nieve   Espagne Euskaltel Euskadi + min 15 s
10e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 15 s

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
de Bourg-d'Oisans (km 108)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Lars Boom   Pays-Bas Belkin 20
2e Sylvain Chavanel   France Omega Pharma-Quick Step 17
3e Christophe Riblon   France AG2R La Mondiale 15
4e Moreno Moser   Italie Cannondale 13
5e Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing 11
6e Thomas Danielson   États-Unis Garmin-Sharp 10
7e Jens Voigt   Allemagne Radioshack-Leopard 9
8e Andrey Amador   Costa Rica Movistar 8
9e Arnold Jeannesson   France FDJ.fr 7
10e Sérgio Paulinho   Portugal Saxo-Tinkoff   6
11e Nicolas Roche   Irlande Saxo-Tinkoff   5
12e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 4
13e Peter Sagan     Slovaquie Cannondale 3
14e Fabio Sabatini   Italie Cannondale 2
15e Maciej Bodnar   Pologne Cannondale 1

Cols et côtesModifier

Col de Manse (km 13)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Ryder Hesjedal   Canada Garmin-Sharp 5
2e Arnold Jeannesson   France FDJ.fr 3
3e Thomas Voeckler   France Europcar 2
4e John Gadret   France AG2R La Mondiale 1
Rampe du Motty (km 45)
3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thomas Danielson   États-Unis Garmin-Sharp 2
2e Christophe Riblon   France AG2R La Mondiale 1

Col d'Ornon (km 95)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Arnold Jeannesson   France FDJ.fr 5
2e Sylvain Chavanel   France Omega Pharma-Quick Step 3
3e Jens Voigt   Allemagne RadioShack-Leopard 2
4e Thomas Danielson   États-Unis Garmin-Sharp 1

Col de Sarenne (km 131,5)
2e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing 5
2e Christophe Riblon   France AG2R La Mondiale 3
3e Jens Voigt   Allemagne RadioShack-Leopard 2
4e Moreno Moser   Italie Cannondale 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement général
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Christopher Froome      Royaume-Uni Sky en 71 h 2 min 19 s
2e Alberto Contador   Espagne Saxo-Tinkoff   + min 11 s
3e Nairo Quintana     Colombie Movistar + min 32 s
4e Roman Kreuziger   République tchèque Saxo-Tinkoff   + min 44 s
5e Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha + min 58 s
6e Bauke Mollema   Pays-Bas Belkin + min 58 s
7e Jakob Fuglsang   Danemark Astana + min 23 s
8e Michael Rogers   Australie Saxo-Tinkoff   + 14 min 26 s
9e Michał Kwiatkowski   Pologne Omega Pharma-Quick Step + 14 min 38 s
10e Laurens ten Dam   Pays-Bas Belkin + 14 min 39 s

Classement par pointsModifier

Classement par points
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Peter Sagan     Slovaquie Cannondale 380 points
2e Mark Cavendish   Royaume-Uni Omega Pharma-Quick Step 278 pts
3e André Greipel   Allemagne Lotto-Belisol 227 pts

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Christopher Froome      Royaume-Uni Sky 104 points
2e Nairo Quintana     Colombie Movistar 97 pts
3e Christophe Riblon     France AG2R La Mondiale 77 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Nairo Quintana     Colombie Movistar en 71 h 7 min 51 s
2e Michał Kwiatkowski   Pologne Omega Pharma-Quick Step + min 6 s
3e Andrew Talansky   États-Unis Garmin-Sharp + 10 min 52 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re Saxo-Tinkoff     Danemark en 212 h 29 min 26 s
2e AG2R La Mondiale   France + min 5 s
3e RadioShack-Leopard   Luxembourg + 12 min 29 s

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Parcours de l'étape », sur letour.fr (consulté le 5 juillet 2013).
  2. « Une descente qui fait peur », sur lequipe.fr (consulté le 18 juillet 2013).
  3. « Froome : 20 secondes pour du sucre », sur lequipe.fr (consulté le 18 juillet 2013).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :