3e étape du Tour de France 2015

Article général Pour un article plus général, voir Tour de France 2015.

Tour de France 2015
3e étape
Image illustrative de l’article 3e étape du Tour de France 2015

Anvers à Huy (159,5 km)
Résultats de l’étape
1erDrapeau : Espagne Joaquim Rodríguez h 26 min 54 s
2eDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome m.t
3eDrapeau : France Alexis Vuillermoz + s
Jersey red number.svg Comb.Drapeau : République tchèque Jan Bárta
Classement général à l’issue de l’étape
Jersey yellow.svg M. jauneDrapeau : Royaume-Uni Christopher Froome h 11 min 37 s
2eDrapeau : Allemagne Tony Martin + s
3eDrapeau : États-Unis Tejay van Garderen + 13 s
Classements annexes à l’issue de l’étape
Jersey green.svg M. vertDrapeau : Allemagne André Greipel 75 pts
Jersey polkadot.svg M. à poisDrapeau : Espagne Joaquim Rodríguez 2 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Slovaquie Peter Sagan h 12 min 8 s
Jersey yellow number.svg D. jauneDrapeau : États-Unis BMC Racing 21 h 35 min 52 s
Chronologie

La 3e étape du Tour de France 2015 se déroule le lundi entre Anvers et Huy en Belgique sur une distance de 159,5 kilomètres[1]. Elle est remportée au sommet du mur de Huy par Joaquim Rodríguez devant Christopher Froome qui s'empare du maillot jaune pour 1 seconde devant Tony Martin.

ParcoursModifier

L'étape à travers les côtes mosanes se déroule entièrement en Belgique. Le départ est donné au port d'Anvers. Cette commune a déjà été la ville d'arrivée de la première étape du Tour de France 1954. Le peloton se dirige ensuite vers le Brabant flamand puis le Brabant wallon. Au quarantième kilomètre, le Tour traverse la section de commune de Meensel-Kiezegem, ville native d'Eddy Merckx, quintuple vainqueur de la Grande Boucle. La suite du parcours se partage alors entre les provinces de Liège et de Namur. L'étape d'abord plate devient vallonnée dans les 60 derniers kilomètres, abordant en fin de parcours les côtes de quatrième catégorie de Bohissau, d’Ereffe et de Cherave connues pour être empruntées lors de la Flèche wallonne. L’arrivée a lieu dans le mur de Huy, final de la Flèche wallonne depuis 1984, avec une pente moyenne de 9 % et un passage à 19 % de dénivelé.

Déroulement de la courseModifier

Au départ de la course, le Français Bryan Nauleau (Europcar) lance la première attaque, entraînant avec lui Serge Pauwels (MTN-Qhubeka), Jan Barta (Bora-Argon 18) et Martin Elmiger (IAM). Les quatre échappés comptent jusqu'à 3 minutes 30 d'avance avant de se faire rattraper par le peloton.

À l'approche de la côte de Bohissau, dans la descente vers Andenne[2], une chute de William Bonnet entraîne avec lui une vingtaine de coureurs dont le maillot jaune Fabian Cancellara et le meilleur jeune Tom Dumoulin. La vitesse due à la descente et la collision de certains coureurs avec un pylône au bord de route ont sérieusement blessé les victimes de cette chute. Le directeur de course Christian Prudhomme neutralise la compétition durant quelques minutes avant de la faire reprendre puis de re-neutraliser et enfin d'arrêter la course à 16h05 au pied de la côte afin de permettre aux coureurs blessés de rejoindre le peloton et d'évaluer les blessures. L'abandon de Tom Dumoulin, Simon Gerrans, Dmitry Kozontchuk et de William Bonnet est confirmé, ces coureurs étant conduits à l'hôpital. Les régulateurs de l'UCI ont redonné un départ fictif 10 minutes après l'arrêt de la course avant un départ réel en haut de la côte. La côte de Bohissau, première difficulté du tour 2015, n'est pas prise en compte dans la comptabilisation des points pour le meilleur grimpeur.

Cette neutralisation exceptionnelle est justifiée par Prudhomme en raison de l'absence de médecin libre après la série de chutes, compromettant la santé du peloton restant en cas de nouvel accident, surtout que la bagarre entre les leaders pour la victoire n'avait pas encore commencé[3].

A l'approche des difficultés du jour, l'équipe Tinkoff-Saxo d'Alberto Contador met la pression sur le peloton et aucune tentative individuelle ne parvient à ses fins. C'est donc au mur de Huy que Chris Froome lance une attaque à 500 m de l'arrivée, suivi et rapidement devancé par Joaquim Rodriguez, déjà vainqueur de la Flèche wallonne de 2012, qui lance son effort et l'emporte devant Christopher Froome (même temps).

Froome revêt le maillot jaune, Peter Sagan le maillot blanc du meilleur jeune et Joaquim Rodríguez endosse le premier maillot à pois de la montagne. André Greipel, vainqueur du sprint intermédiaire, conserve son maillot vert et l'équipe BMC Racing reste en tête du classement par équipe. En plus de l'abandon sur blessure des quatre coureurs lors de la chute à 60 km de l'arrivée, l'ancien porteur du maillot jaune Fabian Cancellara annonce également son abandon à l'issue de l'étape[4].

RésultatsModifier

Classement de l'étapeModifier

Points attribuésModifier

Sprint intermédiaire
Havelange (km 128)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er André Greipel     Allemagne Lotto-Soudal 20
2e John Degenkolb   Allemagne Giant-Alpecin 17
3e Nacer Bouhanni   France Cofidis 15
4e Bryan Coquard   France Europcar 13
5e Mark Cavendish   Royaume-Uni Etixx-Quick Step 11
6e Geoffrey Soupe   France Cofidis 10
7e Peter Sagan   Slovaquie Tinkoff-Saxo 9
8e Roy Curvers   Pays-Bas Giant-Alpecin 8
9e Roman Kreuziger   République tchèque Tinkoff-Saxo 7
10e Warren Barguil   France Giant-Alpecin 6
11e Kristijan Koren   Slovénie Cannondale-Garmin 5
12e Nicolas Roche   Irlande Sky 4
13e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky 3
14e Matteo Trentin   Italie Etixx-Quick Step 2
15e Jack Bauer   Nouvelle-Zélande Cannondale-Garmin 1
Arrivée d'étape
Huy (km 159,5)
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha 30
2e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky 25
3e Alexis Vuillermoz   France AG2R La Mondiale 22
4e Daniel Martin   Irlande Cannondale-Garmin 19
5e Tony Gallopin   France Lotto-Soudal 17
6e Tejay van Garderen   États-Unis BMC Racing   15
7e Vincenzo Nibali   Italie Astana 13
8e Simon Yates   Royaume-Uni Orica-GreenEDGE 11
9e Nairo Quintana   Colombie Movistar 9
10e Bauke Mollema   Pays-Bas Trek Factory Racing 7
11e Alejandro Valverde   Espagne Movistar 6
12e Alberto Contador   Espagne Tinkoff-Saxo 5
13e Julián Arredondo   Colombie Trek Factory Racing 4
14e Robert Gesink   Pays-Bas Lotto NL-Jumbo 3
15e Greg Van Avermaet   Belgique BMC Racing 2

  • Bonifications à l'arrivée
Coureur Pays Équipe Secondes
1 Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha 10 s
2 Christopher Froome   Royaume-Uni Sky s
3 Alexis Vuillermoz   France AG2R La Mondiale s

Cols et côtesModifier

Côte de Bohissau (km 109)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Course neutralisée
Côte d'Ereffe (nl) (km 143)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Michael Schär   Suisse BMC Racing   1

Côte de Cherave (nl) (km 154)
4e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Rafał Majka   Pologne Tinkoff-Saxo 1
Mur de Huy (km 159,5)
Arrivée d'étape - 3e catégorie
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Joaquim Rodríguez   Espagne Katusha 2
2e Christopher Froome   Royaume-Uni Sky 1

Classements à l'issue de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classement par pointsModifier

Classement du meilleur grimpeurModifier

Classement du meilleur grimpeur
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Joaquim Rodríguez     Espagne Katusha 2 points
2e Rafał Majka   Pologne Tinkoff-Saxo 1 pt
3e Michael Schär   Suisse BMC Racing   1 pt
4e Christopher Froome     Royaume-Uni Sky 1 pt

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement général du meilleur jeune
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Peter Sagan     Slovaquie Tinkoff-Saxo en h 12 min 8 s
2e Warren Barguil   France Giant-Alpecin + 36 s
3e Nairo Quintana   Colombie Movistar + min 25 s
4e Michał Kwiatkowski   Pologne Etixx-Quick Step + min 31 s
5e Romain Bardet   France AG2R La Mondiale + min 23 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes
  Équipe Pays Temps
1re BMC Racing     États-Unis en 21 h 35 min 52 s
2e Etixx-Quick Step   Belgique + 27 s
3e Sky   Royaume-Uni + min 43 s
4e Tinkoff-Saxo   Russie + min 44 s
5e Movistar   Espagne + min 34 s

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :