UCI ProTour 2008

compétition de cyclisme
Description de l'image Logo UCI Pro Tour.svg.
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Organisateur(s) UCI
Édition 4e
Date 22 janvier -
Participants 18 équipes ProTour
Épreuves 15
Hiérarchie
Hiérarchie Circuit mondial
Niveau inférieur Circuits continentaux :
Africa, America, Asia, Europe et Oceania Tour

Palmarès

Navigation

L'UCI ProTour 2008 est la quatrième édition de l'UCI ProTour. Il est composé de 15 épreuves et disputé par 18 équipes. Les compétitions organisées par Amaury Sport Organisation, RCS Sport et Unipublic n'en faisaient pas partie par décision de ces trois sociétés. L'Espagnol Alejandro Valverde, vainqueur du ProTour 2006, s'est de nouveau imposé au classement individuel. Sa formation Caisse d'Épargne a remporté le classement par équipes.

Organisation et épreuves exclues en 2008Modifier

En raison du conflit opposant l'Union cycliste internationale et les organisateurs des trois grands tours Amaury Sport Organisation, RCS MediaGroup et Unipublic, le calendrier UCI ProTour 2008 se trouve affaibli. Les trois organisateurs précités ont en effet décidé de retirer leurs courses de ce circuit, soit les grands tours, Milan-San Remo, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, le Tour de Lombardie, Tirreno-Adriatico, Paris-Nice, la Flèche wallonne et Paris-Tours. Le Tour Down Under, qui se déroule en Australie, est en revanche la première épreuve extra-européennes à intégrer le ProTour. Le , le conseil de l'UCI ProTour, réuni à Snekkersten, a décidé d'annuler la finale ProTour, prévue le , car les conditions pour son déroulement n'étaient pas réunies[1].

Équipes participants aux épreuvesModifier

Équipes ProTourModifier

Dix-huit équipes, dites équipes ProTour, participent à toutes les épreuves et aux classements UCI ProTour. En 2008, les équipes Discovery Channel et Unibet.com se sont dissoutes. Les places vacantes ne seront pas attribuées. Il y aura donc 18 équipes au lieu de 20. De plus l'ancienne formation allemande T-Mobile est devenue High Road, à la suite du retrait de l'ancien sponsor dû aux révélations de dopages intervenues en 2007, l'équipe AG2R Prévoyance se nommera AG2R-La Mondiale alors que l'équipe Prédictor-Lotto se nommera Silence-Lotto. L'équipe Astana prend une licence luxembourgeoise, alors qu'en 2006 elle était sous licence suisse. L'équipe Milram devient allemande.

Wild cardModifier

Quinze équipes continentales professionnelles bénéficient du label « wild card » leur permettant d'obtenir une invitation à participer aux épreuves de l'UCI ProTour[2] (elles ne participent cependant pas aux classements UCI ProTour) :

* : équipe ayant changée de nom au cours de l'année

CalendrierModifier

Date Nom de l'épreuve Pays Vainqueur Equipe Leader du Pro Tour
22- Tour Down Under   Australie   André Greipel   High Road   André Greipel
Tour des Flandres   Belgique   Stijn Devolder   Quick Step   André Greipel
Gand-Wevelgem   Belgique   Óscar Freire   Rabobank   André Greipel
7- Tour du Pays basque   Espagne   Alberto Contador   Astana   André Greipel
Amstel Gold Race   Pays-Bas   Damiano Cunego   Lampre   Damiano Cunego
- Tour de Romandie   Suisse   Andreas Klöden   Astana   Damiano Cunego
19- Tour de Catalogne   Espagne   Gustavo César Veloso   Karpin Galicia   Damiano Cunego
8- Critérium du Dauphiné libéré   France   Alejandro Valverde   Caisse d'Épargne   Cadel Evans
14- Tour de Suisse   Suisse   Roman Kreuziger   Liquigas   Damiano Cunego
Classique de Saint-Sébastien   Espagne   Alejandro Valverde   Caisse d'Épargne   Alejandro Valverde
GP Ouest France de Plouay   France   Pierrick Fédrigo   Bouygues Telecom   Alejandro Valverde
20- Eneco Tour   Belgique et   Pays-Bas   José Iván Gutiérrez   Caisse d'Épargne   Alejandro Valverde
- Tour d'Allemagne   Allemagne   Linus Gerdemann   Columbia   Alejandro Valverde
Vattenfall Cyclassics   Allemagne   Robbie McEwen   Silence-Lotto   Alejandro Valverde
14- Tour de Pologne   Pologne   Jens Voigt   CSC Saxo Bank   Alejandro Valverde
Finale Pro Tour Annulé

Classements finalsModifier

Coureur Pays Équipe Pts
1 Alejandro Valverde   Espagne Caisse d'Épargne 123
2 Damiano Cunego   Italie Lampre 104
3 Andreas Klöden   Allemagne Astana 96
4 Roman Kreuziger   Tchéquie Liquigas 94
5 André Greipel   Allemagne Columbia 93
6 Cadel Evans   Australie Silence-Lotto 85
7 Stijn Devolder   Belgique Quick Step 80
8 José Joaquín Rojas   Espagne Caisse d'Épargne 77
9 Thomas Lövkvist   Suède Columbia 74
10 Alessandro Ballan   Italie Lampre 60
Équipe Pays Pts
1 Caisse d'Épargne   229
2 Astana   226
3 CSC Saxo Bank   180
4 Liquigas   178
5 Scott-American Beef   177
6 Crédit agricole   161
7 Euskaltel-Euskadi   160
8 Quick Step   160
9 Columbia   159
10 Rabobank   156
11 Silence-Lotto   155
12 La Française des Jeux   152
13 AG2R La Mondiale   145
14 Gerolsteiner   142
15 Bouygues Telecom   108
16 Cofidis   107
17 Lampre   95
18 Milram   79
Pays Pts
1   Espagne 374
2   Allemagne 317
3   Italie 295
4   Australie 268
5   Belgique 216
6   France 177
7   République tchèque 94
8   Luxembourg 94
9   Pays-Bas 90
10   Russie 87

Victoires sur le ProTourModifier

Coureur Pays Vict.
1. André Greipel   7
2. Alejandro Valverde   4
Robbie McEwen   4
4. Alberto Contador   3
Kim Kirchen   3
6. Damiano Cunego   2
Andreas Klöden   2
Thor Hushovd   2
Cyril Dessel   2
Óscar Freire   2
Fabian Cancellara   2
Roman Kreuziger   2
Tom Boonen   2
Daniele Bennati   2
Pierrick Fédrigo   2
José Iván Gutiérrez   2
Jens Voigt   2
Linus Gerdemann   2
Équipe Pays Vict.
1. Columbia   17
2. Astana   7
3. Caisse d'Épargne   6
CSC Saxo Bank   6
Liquigas   6
6. Crédit agricole   5
Silence-Lotto   5
8. Quick Step   4
Gerolsteiner   4
10. Bouygues Telecom   3
11. Lampre   2
AG2R La Mondiale   2
Rabobank   2
Cofidis   2
Scott-American Beef   2
Xacobeo Galicia   2
17. Milram   1
Euskaltel-Euskadi   1
La Française des Jeux   1
UniSA-Australia   1
Andalucía-Cajasur   1
Pos. Pays Vict.
1.   Allemagne 18
2.   Espagne 13
3.   Italie 8
4.   Australie 7
5.   France 6
6.   Belgique 4
7.   Luxembourg 3
  Norvège 3
9.   États-Unis 2
  Kazakhstan 2
  Suisse 2
  Tchéquie 2

État du conflit en cours avec les organisateurs des grands tours, l'AIGCP et la FFCModifier

L'UCI souhaite empêcher l'élite des coureurs professionnels de participer aux épreuves ne faisant pas partie du calendrier UCI. Elle reproche de plus à ASO, organisateur de Paris-Nice et du Tour de France, d'avoir exclu l'équipe Astana en raison de son passé de dopage, et ceci en violation des critères de l'UCI.

Le , Pat McQuaid a menacé de sanctions les équipes de coureurs qui participeraient au Paris-Nice 2008[3]. Il a par ailleurs qualifié les actions de ASO et de la Fédération Française de Cyclisme (FFC) comme étant "non motivées par des raisons sportives", et annoncé des sanctions[4].

Le , soit 2 jours avant le départ du Paris-Nice, l'UCI a annoncé avoir initié des sanctions disciplinaires contre la FFC et son dirigeant Jean Pitallier, ainsi que contre Éric Boyer, Président de l'AIGCP. La FFC est accusée par l'UCI d'avoir participé au retrait de l'épreuve Paris-Nice du cadre réglementaire de l'UCI. Il est reproché à Éric Boyer d'avoir incité des équipes professionnelles à participer au Paris-Nice 2008, alors que cette épreuve n'est plus inscrite au calendrier UCI[5].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L'équipe Columbia s’appelait High Road (THR) du 1er janvier 2008 au 4 juillet 2008
  2. L'équipe CSC Saxo Bank s’appelait CSC (CSC) du 1er janvier 2008 au 11 juin 2008
  3. L'équipe Scott-American Beef s’appelait Saunier Duval-Scott (SDV) du 1er janvier 2008 au 23 juillet 2008

RéférencesModifier

Liens externesModifier