Ouvrir le menu principal

Tour d'Italie 2012
12e étape :
Seravezza à Sestri Levante
Classement de l'étape
VainqueurDrapeau : Danemark Lars Ytting Bak 3 h 58 min 55 s
(38,925 km/h)
DeuxièmeDrapeau : France Sandy Casar + 11 s
TroisièmeDrapeau : Costa Rica Andrey Amador + 11 s
Classements à l'issue de l’étape
Jersey pink.svg M. roseDrapeau : Espagne Joaquim Rodríguez 51 h 19 min 08 s
DeuxièmeDrapeau : Canada Ryder Hesjedal + 17 s
TroisièmeDrapeau : France Sandy Casar + 26 s
Jersey red.svg M. rougeDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 77 pts
Jersey blue.svg M. bleuDrapeau : Pologne Michał Gołaś 33 pts
Jersey white.svg M. blancDrapeau : Italie Damiano Caruso 51 h 20 min 10 s
ÉquipesDrapeau : Espagne Movistar 152 h 43 min 08 s
Équipes aux pointsDrapeau : États-Unis Garmin-Barracuda 215 pts
Sprints volantsDrapeau : Pays-Bas Martijn Keizer 20 pts
CombativitéDrapeau : Royaume-Uni Mark Cavendish 22 pts
Azzurri d'ItaliaDrapeau : Australie Matthew Goss 8 pts
ÉchappéeDrapeau : Belgique Olivier Kaisen 557 pts
Chronologie

La 12e étape du Tour d'Italie 2012 s'est déroulée le jeudi , entre les villes de Seravezza et de Sestri Levante sur 155 km. Elle a été remportée par le Danois Lars Ytting Bak, de l'équipe Lotto-Belisol, qui a devancé ses compagnons d'échappée. L'Espagnol Joaquim Rodríguez conserve le maillot rose.

Parcours de l'étapeModifier

Déroulement de la courseModifier

Un groupe d'échappés se forme après une cinquantaine de kilomètres de course. Il comprend Andrey Amador (Movistar), Lars Ytting Bak (Lotto-Belisol), Jan Bakelants (RadioShack-Nissan), Sandy Casar (FDJ-BigMat), Michał Gołaś (Omega Pharma-Quick Step), Martijn Keizer (Vacansoleil-DCM), Jackson Rodríguez (Androni Giocattoli-Venezuela), Ivan Santaromita (BMC Racing) et Amets Txurruka (Euskaltel-Euskadi).

L'équipe Katusha, du porteur du maillot rose Joaquim Rodríguez, roule seule en tête du peloton. L'écart avec le groupe d'échappé atteint sept minutes à moins de 40 kilomètres de l'arrivée. Sandy Casar est alors maillot rose « virtuel ». Grâce au relai temporaire accordé par l'équipe Liquigas-Cannondale à Katusha, le retard passe à cinq minutes.

Pendant ce temps, Michał Gołaś, passé en tête aux deux premières côtes répertoriées, s'échappe dans la troisième. Il poursuit dans la descente. Il compte jusqu'à 25 secondes d'avance, mais est rattrapé par ses poursuivants à 14 kilomètres de l'arrivée, et deux kilomètres avant le sommet de la dernière côte. Sandy Casar mène le groupe dans cette ascension, afin d'obtenir le maillot rose à l'arrivée. Amador attaque, suivi de Santaromita et Casar. Ils sont rejoints dans la descente par Bak, Bakelants et Txurruka. À moins de six kilomètres de l'arrivée, Amador tente à nouveau de s'échapper, sans succès. Jackson Rodríguez rejoint le groupe de tête. À 1,5 kilomètre de l'arrivée, Bak attaque. Les autres coureurs tardent à réagir. Bak remporte l'étape en passant la ligne d'arrivée avec 11 secondes d'avance sur Casar, qui devance Amador au sprint.

Joaquim Rodríguez arrive dans le peloton 3 minutes et 34 secondes après Lars Ytting Bak. Il conserve par conséquent le maillot rose. Sandy Casar est désormais troisième du classement général, à 26 secondes, et Ivan Santaromita cinquième, à 49 secondes.

Michał Gołaś, premier aux trois premières des quatre ascensions de l'étape, est le nouveau leader du classement de la montagne[1].

Classement de l'étapeModifier

Classement généralModifier

Classements annexesModifier

Classement par pointsModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Mark Cavendish     Royaume-Uni Sky 77
2 Matthew Goss   Australie Orica-GreenEDGE 65
3 Joaquim Rodríguez     Espagne Katusha 55

Classement du meilleur grimpeurModifier

Cycliste Pays Équipe Points
1 Michał Gołaś     Pologne Omega Pharma-Quick Step 33
2 Miguel Ángel Rubiano   Colombie Androni Giocattoli-Venezuela 24
3 Paolo Tiralongo   Italie Astana 9

Classement du meilleur jeuneModifier

Cycliste Pays Équipe Temps
1 Damiano Caruso     Italie Liquigas-Cannondale en 51 h 20 min 10 s
2 Rigoberto Urán   Colombie Sky + 8 s
3 Sergio Henao   Colombie Sky 25 s

Classement par équipesModifier

Classement au tempsModifier

Équipe Pays Temps
1 Movistar   Espagne en 152 h 43 min 08 s
2 Liquigas-Cannondale   Italie + 1 min 51 s
3 BMC Racing   États-Unis 2 min 02 s

Classement aux pointsModifier

Équipe Pays Points
1 Garmin-Barracuda   États-Unis 215
2 RadioShack-Nissan   Luxembourg 173
3 Orica-GreenEDGE   Australie 168

AbandonsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Giro d'Italia: Bak wins in Sestri Levante », sur cyclingnews.com, (consulté le 19 mai 2012)

Liens externesModifier