Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Grand Prix automobile de Turquie 2010

course de Formule 1
Grand Prix de Turquie 2010
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,34 km
Distance de course 309,72 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
McLaren-Mercedes,
h 28 min 47 s 620
(vitesse moyenne : 209,066 km/h)
Pole position Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
min 26 s 295
(vitesse moyenne : 222,687 km/h)
Record du tour en course Drapeau de la Russie Vitaly Petrov,
Renault,
min 29 s 165
(vitesse moyenne : 215,520 km/h)

Le Grand Prix automobile de Turquie 2010 (2010 Formula 1 Turkish Grand Prix), disputé sur le circuit d'Istanbul Park le , est la sixième édition du Grand Prix, la 827e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la septième manche du championnat 2010.

Sommaire

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 28 s 653
2   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 29 s 615 + 0 s 962
3   Michael Schumacher Mercedes 1 min 29 s 750 + 1 s 097
4   Nico Rosberg Mercedes 1 min 29 s 855 + 1 s 202
5   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 29 s 867 + 1 s 214
6   Robert Kubica Renault 1 min 30 s 061 + 1 s 408

Vendredi après-midiModifier

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 28 s 280
2   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 28 s 378 + 0 s 098
3   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 28 s 590 + 0 s 310
4   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 28 s 672 + 0 s 392
5   Fernando Alonso Ferrari 1 min 28 s 725 + 0 s 445
6   Nico Rosberg Mercedes 1 min 28 s 914 + 0 s 634

Samedi matinModifier

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 27 s 086
2   Nico Rosberg Mercedes 1 min 27 s 359 + 0 s 273
3   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 27 s 396 + 0 s 310
4   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 27 s 553 + 0 s 467
5   Robert Kubica Renault 1 min 27 s 784 + 0 s 698
6   Fernando Alonso Ferrari 1 min 27 s 861 + 0 s 775

Grille de départModifier

Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 27 s 500 1 min 26 s 818 1 min 26 s 295
2   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 27 s 667 1 min 27 s 013 1 min 26 s 433
3   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 27 s 067 1 min 26 s 729 1 min 26 s 760
4   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 27 s 555 1 min 27 s 277 1 min 26 s 781
5   Michael Schumacher Mercedes 1 min 27 s 756 1 min 27 s 438 1 min 26 s 857
6   Nico Rosberg Mercedes 1 min 27 s 649 1 min 27 s 141 1 min 26 s 952
7   Robert Kubica Renault 1 min 27 s 766 1 min 27 s 426 1 min 27 s 039
8   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 993 1 min 27 s 200 1 min 27 s 082
9   Vitaly Petrov Renault 1 min 27 s 620 1 min 27 s 387 1 min 27 s 430
10   Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 28 s 158 1 min 27 s 434 1 min 28 s 122
11   Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 27 s 951 1 min 27 s 525
12   Fernando Alonso Ferrari 1 min 27 s 857 1 min 27 s 612
13   Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 1 min 28 s 147 1 min 27 s 879
14   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 28 s 534 1 min 28 s 273
15   Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 28 s 336 1 min 28 s 392
16   Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 28 s 460 1 min 28 s 540
17   Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 28 s 227 1 min 28 s 841
18   Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 28 s 958
19   Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 30 s 237
20   Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 30 s 519
21   Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 30 s 744
22   Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 31 s 266
23   Lucas Di Grassi Virgin-Cosworth 1 min 31 s 989
24   Karun Chandhok HRT-Cosworth 1 min 32 s 060
 
La grille de qualification du Grand Prix.
 
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la courseModifier

Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 2   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 58 1 h 28 min 47 s 620 (209,066 km/h) 2 25
2 1   Jenson Button McLaren-Mercedes 58 + 2 s 645 4 18
3 6   Mark Webber Red Bull-Renault 58 + 24 s 285 1 15
4 3   Michael Schumacher Mercedes 58 + 31 s 110 5 12
5 4   Nico Rosberg Mercedes 58 + 32 s 266 6 10
6 11   Robert Kubica Renault 58 + 32 s 824 7 8
7 7   Felipe Massa Ferrari 58 + 36 s 635 8 6
8 8   Fernando Alonso Ferrari 58 + 46 s 544 12 4
9 14   Adrian Sutil Force India-Mercedes 58 + 49 s 029 11 2
10 23   Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 58 + 1 min 05 s 650 10 1
11 22   Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 58 + 1 min 05 s 944 13
12 17   Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 58 + 1 min 07 s 800 16
13 15   Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 57 + 1 tour 18
14 9   Rubens Barrichello Williams-Cosworth 57 + 1 tour 15
15 12   Vitaly Petrov Renault 57 + 1 tour 9
16 16   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 57 + 1 tour 14
17 10   Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 57 + 1 tour 17
18 24   Timo Glock Virgin-Cosworth 55 + 3 tours 21
19 25   Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 55 + 3 tours 24
20 20   Karun Chandhok HRT-Cosworth 52 Pompe à essence 23
Abd. 21   Bruno Senna HRT-Cosworth 46 Pression d'essence 22
Abd. 5   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 39 Collision 3
Abd. 19   Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 33 Hydraulique 20
Abd. 18   Jarno Trulli Lotus-Cosworth 32 Hydraulique 19

Au moment du départ du Grand Prix, la température est de 28 °C dans l’air et 48 °C sur la piste. 23 pilotes sont présents sur la grille puisque Lucas di Grassi partira de la voie des stands avec un moteur neuf. À l’extinction des feux, Mark Webber, en pole position, et son coéquipier Sebastian Vettel, troisième, profitent du côté propre de la piste pour prendre la tête. Lewis Hamilton reprend rapidement l’avantage sur Vettel après quelques centaines de mètres. Michael Schumacher prend également un très bon départ et est quatrième après le premier virage mais Button le repasse au bout de la ligne droite à la fin du circuit et, au premier passage, les douze premiers sont Webber, Hamilton, Vettel, Jenson Button, Michael Schumacher, Nico Rosberg, Robert Kubica, Felipe Massa, Vitaly Petrov, Kamui Kobayashi, Adrian Sutil et Fernando Alonso. Nico Hülkenberg et Sébastien Buemi se sont légèrement touchés dans ce tour et doivent passer par leur stand chausser de nouvelles gommes, Buemi ayant son pneu arrière gauche en lambeaux.

En tête de course, Webber est suivi comme son ombre par Hamilton qui signe à plusieurs reprises le meilleur tour en course et le duo creuse l’écart sur Vettel, repoussé à deux secondes. Kobayashi et Rubens Barrichello entrent les premiers changer de pneus au 10e tour, Alonso s’arrête au tour suivant, puis au douzième tour Petrov, Sutil et de la Rosa l’imitent. Kubica, Massa et Liuzzi s’arrêtent au treizième tour, Vettel, Schumacher et Jaime Alguersuari au quatorzième, Webber, Hamilton et Rosberg au quinzième et enfin Button au dix-septième. Vettel réalise la meilleure opération suite aux arrêts aux stands en prenant la deuxième place à Hamilton. Le classement au dix-huitième tour est donc Webber en tête devant Vettel à 1 s, Hamilton à 1 s 4, Button à 2 s, Schumacher à 18 s, Rosberg à 19 s, Kubica à 20 s, Massa à 22 s, Petrov à 23 s et Alonso à 25 s.

Au vingtième tour, les équipes informent les pilotes d’un risque de pluie. Au 29e tour, les Red Bull mènent toujours la course devant les McLaren et, à 30 secondes du leader, Schumacher devance Rosberg, Kubica, Massa, Petrov, Alonso et Kobayashi. Au 34e tour, Jarno Trulli abandonne sa monoplace sur le bas-côté de la piste alors que son équipier Heikki Kovalainen rentre au stand pour abandonner également. Dans les deux cas, l’hydraulique est la cause de l’abandon. Au 37e tour, Webber mène toujours avec moins d'une seconde d‘avance sur Vettel, Hamilton à 1 s, Button à 2 s, Schumacher à 37 s, Rosberg et Kubica à 40 s, Massa à 41 s, Petrov et Alonso à 43 s.

Au 39e tour, Vettel attaque Webber et, alors qu’il a pris l’avantage, se rabat sur son coéquipier, ce qui provoque une double sortie de piste. Vettel abandonne alors que Webber rejoint son stand et reprend la piste en troisième position devant Schumacher, Rosberg, Kubica, Massa, Petrov, Alonso et Kobayashi. Lewis Hamilton est désormais en tête de la course devant son équipier Button.

La pluie, très légère, fait enfin son apparition au 45e tour, mais les pilotes conservent tous leurs pneus. Profitant de l'averse, Button attaque Hamilton à la fin du 47e tour et le passe, mais Hamilton reprend l'avantage dès le premier virage du tour suivant. Il ne reste plus que quatre tours lorsqu’Alonso attaque Petrov pour le gain de la 8e place : ils se touchent légèrement et Petrov crève à l’avant-droit. Après un passage par son stand, Petrov ne reprend la piste qu’en quinzième position.

Le classement n'évolue plus et Lewis Hamilton signe sa première victoire de sa saison devant Button, Webber, Schumacher, Rosberg, Kubica, Massa, Alonso, Sutil et Kobayashi qui inscrit son premier point de la saison.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

  • 5e pole position de sa carrière pour Mark Webber.
  • 12e victoire de sa carrière pour Lewis Hamilton.
  • 167e victoire pour McLaren en tant que constructeur.
  • 80e victoire pour Mercedes en tant que motoriste.
  • 46e doublé pour l'écurie McLaren.
  • 7e pole position consécutive pour Red Bull Racing.
  • 1er meilleur tour en course de sa carrière pour Vitaly Petrov.
  • 800e Grand Prix pour l'écurie Ferrari.
  • Michael Schumacher, en se classant quatrième de l'épreuve, passe la barre des 1400 points inscrits en championnat du monde (1403 points).
  • Jenson Button, en se classant deuxième de l'épreuve, passe la barre des 400 points inscrits en championnat du monde (415 points).
  • Robert Kubica, en se classant sixième de l'épreuve, passe la barre des 200 points inscrits en championnat du monde (204 points).
  • Lewis Hamilton, en menant la course pendant 18 tours, passe la barre des 800 tours en tête (816 tours).
  • Johnny Herbert (161 départs en Grands Prix de Formule 1 dont 3 victoires, vainqueur des 24 Heures du Mans 1991 et champion de Speedcar Series en 2008) a été nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course (Radovan Novak, membre du conseil mondial de la FIA, Gerd Ennser, membre de l'ADAC et Haluk Ünsal, membre de la Fédération Turque de Sport Automobile) lors de ce Grand Prix. Il a déjà tenu ce rôle lors du Grand Prix automobile de Malaisie 2010.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 TURKISH GRAND PRIX Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 18 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 TURKISH GRAND PRIX Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 18 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 TURKISH GRAND PRIX Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 18 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 TURKISH GRAND PRIX Qualifying », sur formula1.com (consulté le 18 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 TURKISH GRAND PRIX Race », sur formula1.com (consulté le 18 janvier 2013)
  6. a et b « Turquie 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 18 janvier 2013)

Liens externesModifier