Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile d'Australie 2010

course automobile de Formule 1
Grand Prix d'Australie 2010
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 58
Longueur du circuit 5,303 km
Distance de course 307,574 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Jenson Button,
McLaren-Mercedes,
h 33 min 36 s 531
(vitesse moyenne : 197,144 km/h)
Pole position Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel,
Red Bull-Renault,
min 23 s 919
(vitesse moyenne : 227,491 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Australie Mark Webber,
Red Bull-Renault,
min 28 s 358
(vitesse moyenne : 216,062 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Australie 2010 (2010 Formula 1 Qantas Australian Grand Prix), disputé sur le circuit de l'Albert Park dans la banlieue de Melbourne le , est la vingt-sixième édition du Grand Prix, la 822e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la seconde manche du championnat 2010.

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[1]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Robert Kubica Renault 1 min 26 s 927
2   Nico Rosberg Mercedes 1 min 27 s 126 + 0 s 199
3   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 27 s 482 + 0 s 555
4   Felipe Massa Ferrari 1 min 27 s 511 + 0 s 584
5   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 27 s 686 + 0 s 759
6   Fernando Alonso Ferrari 1 min 27 s 747 + 0 s 820

Vendredi après-midiModifier

 
Robert Kubica, second du Grand Prix
Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 25 s 801
2   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 26 s 076 + 0 s 275
3   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 26 s 248 + 0 s 447
4   Michael Schumacher Mercedes 1 min 26 s 511 + 0 s 710
5   Vitaly Petrov Renault 1 min 26 s 732 + 0 s 931
6   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 26 s 832 + 1 s 031

Samedi matinModifier

 
Nico Hülkenberg, harponné par Kobayashi privé d'aileron, est éliminé dès le premier tour de l'épreuve
Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 24 s 719
2   Fernando Alonso Ferrari 1 min 24 s 929 + 0 s 210
3   Michael Schumacher Mercedes 1 min 24 s 963 + 0 s 244
4   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 25 s 122 + 0 s 403
5   Nico Rosberg Mercedes 1 min 25 s 366 + 0 s 647
6   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 25 s 399 + 0 s 680

Grille de départModifier

 
Vingtième temps des qualifications, Jarno Trulli ne peut prendre part à la course sur défaillance hydraulique
Résultats des qualifications[4]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 24 s 774 1 min 24 s 096 1 min 23 s 919
2   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 25 s 286 1 min 24 s 276 1 min 24 s 035
3   Fernando Alonso Ferrari 1 min 25 s 082 1 min 24 s 335 1 min 24 s 111
4   Jenson Button McLaren-Mercedes 1 min 24 s 897 1 min 24 s 531 1 min 24 s 675
5   Felipe Massa Ferrari 1 min 25 s 548 1 min 25 s 010 1 min 24 s 837
6   Nico Rosberg Mercedes 1 min 24 s 788 1 min 24 s 788 1 min 24 s 884
7   Michael Schumacher Mercedes 1 min 25 s 351 1 min 24 s 871 1 min 24 s 927
8   Rubens Barrichello Williams-Cosworth 1 min 25 s 702 1 min 25 s 085 1 min 25 s 217
9   Robert Kubica Renault 1 min 25 s 588 1 min 25 s 122 1 min 25 s 372
10   Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 25 s 504 1 min 25 s 046 1 min 26 s 036
11   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 25 s 046 1 min 25 s 184
12   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 26 s 061 1 min 25 s 638
13   Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 1 min 26 s 170 1 min 25 s 743
14   Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 1 min 26 s 089 1 min 25 s 747
15   Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 min 25 s 866 1 min 25 s 748
16   Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 min 26 s 251 1 min 25 s 777
17   Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 1 min 26 s 095 1 min 26 s 089
18   Vitaly Petrov Renault 1 min 26 s 471
19   Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 1 min 28 s 797
20   Jarno Trulli Lotus-Cosworth 1 min 29 s 111
21   Timo Glock Virgin-Cosworth 1 min 29 s 592
22   Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 1 min 30 s 185
23   Bruno Senna HRT-Cosworth 1 min 30 s 526
24   Karun Chandhok HRT-Cosworth 1 min 30 s 613
 
La grille de qualification du Grand Prix.
 
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la courseModifier

 
Jenson Button remporte son premier Grand Prix chez McLaren
 
Felipe Massa signe son second podium consécutif
 
Vitantonio Liuzzi inscrit les six points de la septième place
Classement de la course[5]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 1   Jenson Button McLaren-Mercedes 58 1 h 33 min 36 s 531 (197,144 km/h) 4 25
2 11   Robert Kubica Renault 58 + 12 s 034 9 18
3 7   Felipe Massa Ferrari 58 + 14 s 488 5 15
4 8   Fernando Alonso Ferrari 58 + 16 s 304 3 12
5 4   Nico Rosberg Mercedes 58 + 16 s 683 6 10
6 2   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 58 + 29 s 898 11 8
7 15   Vitantonio Liuzzi Force India-Mercedes 58 + 59 s 847 13 6
8 9   Rubens Barrichello Williams-Cosworth 58 + 1 min 00 s 536 8 4
9 6   Mark Webber Red Bull-Renault 58 + 1 min 07 s 319 2 2
10 3   Michael Schumacher Mercedes 58 + 1 min 09 s 391 7 1
11 17   Jaime Alguersuari Toro Rosso-Ferrari 58 + 1 min 11 s 301 17
12 22   Pedro de la Rosa BMW Sauber-Ferrari 58 + 1 min 14 s 084 14
13 19   Heikki Kovalainen Lotus-Cosworth 56 + 2 tours 19
14 20   Karun Chandhok HRT-Cosworth 53 + 5 tours 22
Abd. 24   Timo Glock Virgin-Cosworth 41 Suspension 23
Abd. 25   Lucas di Grassi Virgin-Cosworth 26 Hydraulique 24
Abd. 5   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 25 Casse d'écrou de roue 1
Abd. 14   Adrian Sutil Force India-Mercedes 12 Moteur 10
Abd. 12   Vitaly Petrov Renault 10 Sortie de piste 18
Abd. 21   Bruno Senna HRT-Cosworth 5 Hydraulique 21
Abd. 16   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 Collision 12
Abd. 10   Nico Hülkenberg Williams-Cosworth 1 Collision 15
Abd. 23   Kamui Kobayashi BMW Sauber-Ferrari 1 Perte d'aileron, collision 16
Np 18   Jarno Trulli Lotus-Cosworth 0 Hydraulique 20
 
Fernando Alonso prend un tour à Karun Chandhok lors du GP d'Australie
 
Nico Rosberg se classe cinquième de l'épreuve

Résumé de la courseModifier

Sur le circuit semi-permanent de l’Albert Park, la pluie fait son apparition dix minutes avant le départ de la course. Sebastian Vettel, en pole position réussit son envol, au contraire de son coéquipier Mark Webber qui se fait passer par Felipe Massa. Robert Kubica prend un très bon départ et pointe en quatrième position au premier virage. Derrière, Fernando Alonso, légèrement touché par Jenson Button, part en tête-à-queue et heurte la monoplace de Michael Schumacher qui doit repasser par son stand pour changer son aileron avant endommagé. Alonso et Schumacher repartent en queue de peloton.

Kamui Kobayashi perd peu après son aileron avant en pleine ligne droite et percute le rail de sécurité avant de revenir sur la piste où il heurte violemment Sébastien Buemi et Nico Hülkenberg. Les trois pilotes abandonnent et la voiture de sécurité fait son apparition à l’entame du second tour de l’épreuve. Après plusieurs tours de neutralisation, les dix premiers sont Vettel, Massa, Webber, Kubica, Nico Rosberg, Button, Lewis Hamilton, Adrian Sutil, Rubens Barrichello et Vitaly Petrov.

À la relance, Kubica tente sans succès de prendre le meilleur sur Webber. Fernando Alonso remonte rapidement vers les avant-postes, imité par Schumacher qui a néanmoins plus de mal à se défaire de Timo Glock. La piste s'asséchant, Button fait le pari de chausser des pneus slicks et est le premier à rentrer, au sixième tour, alors que la piste est encore humide. Au neuvième tour, les autres équipes suivent la stratégie McLaren et rappellent leurs pilotes aux stands. Webber est le dernier des hommes de tête à rentrer et perd beaucoup de places à sa sortie des stands.

L'Australien réussit toutefois à prendre le meilleur sur Massa au bout de la ligne droite des stands. Hamilton en profite aussitôt pour attaquer Webber avant le virage suivant : alors que le Britannique a pris l’avantage, Webber retarde son freinage, glisse et percute légèrement la McLaren. Massa en profite pour reprendre sa position en dépassant ses deux rivaux. Au vingt-septième tour, alors qu'il est toujours en tête, Vettel, victime d'une casse d'un écrou de roue avant, abandonne dans un bac à graviers. Button prend alors la tête de la course qu'il ne lâchera plus jusqu'à l'arrivée.

Kubica occupe la seconde place et il faut attendre plus d'une dizaine de tours pour qu'Hamilton, Webber et Rosberg, qui ont changé de pneumatiques, rattrapent Massa et Alonso, solides troisième et quatrième. En fin de course, Kubica, Massa, Alonso, Hamilton et Webber roulent de conserve car les Ferrari, qui n'ont pas chaussé de pneumatiques neufs, sont en difficulté. À l'arrière, Schumacher, toujours hors des points, peine à dépasser Jaime Alguersuari.

Hamilton ne parvient pas à dépasser Alonso et reste sous la pression de Mark Webber. Rosberg, grâce à une piste dégagée, revient dans leurs échappements. À deux tours de la fin, Hamilton essaie sans succès de dépasser Alonso pour le gain de la quatrième place et se fait percuter par Webber au freinage. L'Australien perd son aileron avant, repasse par son stand et chute au neuvième rang, devant Schumacher qui a dépassé Alguersuari et entre dans les points. Rosberg récupère donc deux places alors qu'Hamilton parvient à repartir derrière lui.

Au terme des 58 tours, Jenson Button s’impose pour la deuxième fois consécutive sur ce circuit. Il franchit le drapeau à damier agité par John Travolta. Robert Kubica et Felipe Massa complètent le podium. Fernando Alonso est quatrième devant Nico Rosberg, Lewis Hamilton, Vitantonio Liuzzi, Rubens Barrichello, Mark Webber et Michael Schumacher qui complètent le Top 10.

Pole position et record du tourModifier

 
Sebastian Vettel signe la pole position mais abandonnera en course

Tours en têteModifier

 
Mark Webber mène l'épreuve pendant deux tours et signe également le meilleur tour en course

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

  • 7e pole position de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 8e victoire de sa carrière pour Jenson Button, sa première chez McLaren.
  • 165e victoire pour McLaren en tant que constructeur.
  • 78e victoire pour Mercedes en tant que motoriste.
  • 30e podium de sa carrière pour Felipe Massa.
  • Sebastian Vettel établit le nouveau record de la piste en qualifications en 1 min 23 s 919, battant le temps établi en 2004 par Michael Schumacher.
  • Mark Webber devient le premier pilote australien à signer le meilleur tour en course de son Grand Prix national.
  • En se classant quatrième, Fernando Alonso égale le nombre de points marqués par Ayrton Senna en championnat du monde (614 points). Seuls Michael Schumacher et Alain Prost ont totalisé plus de points au cours de leur carrière.
  • Nick Heidfeld, pilote d'essais chez Mercedes Grand Prix devient le nouveau président du Grand Prix Drivers' Association ou GPDA, l’association des pilotes de Formule 1. Il succède à Pedro de la Rosa, désormais titulaire chez BMW Sauber. Sebastian Vettel et Felipe Massa, les nouveaux vice-présidents, remplacent Mark Webber et Fernando Alonso.
  • Tom Kristensen, pilote recordman des victoires aux 24 Heures du Mans a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course lors de ce Grand Prix.
  • Vitaly Petrov, Bruno Senna et Adrian Sutil ont chacun réalisé un excès de vitesse dans la voie des stands lors de la deuxième séance essais libres où la vitesse est limitée à 60 km/h. La vitesse de Petrov a été mesurée à 94,6 km/h et son écurie a écopé d’une amende de 7 000 euros. Senna a été flashé à 67,7 km/h et Sutil à 67,8 km/h : leurs écuries écopent de 1 600 euros d’amende chacune.
  • La FIA, à la suite d'une demande de son délégué à la sécurité Charlie Whiting, a abaissé à 60 km/h la vitesse maximum dans la voie des stands du circuit de l'Albert Park pour les qualifications et la course (vitesse habituellement fixée à 100 km/h).
  • Alors que les écuries de la FOTA (l'association des équipes de Formule 1) soutiennent la campagne australienne de sécurité routière Make Road Safe, Lewis Hamilton a été arrêté par la police australienne à l'issue des essais libres du vendredi pour conduite dangereuse sur Lakeside Drive à la sortie du circuit de l'Albert Park. Le Britannique a effectué un burnout puis une queue de poisson à un fourgon de police au volant d’une Mercedes C63 AMG qui a été saisie par la police.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 QANTAS AUSTRALIAN GRAND PRIX Practice 1 », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  2. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 QANTAS AUSTRALIAN GRAND PRIX Practice 2 », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  3. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 QANTAS AUSTRALIAN GRAND PRIX Practice 3 », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  4. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 QANTAS AUSTRALIAN GRAND PRIX Qualifying », sur formula1.com (consulté le 18 janvier 2013)
  5. (en) Formula One Administration, « 2010 FORMULA 1 QANTAS AUSTRALIAN GRAND PRIX Race », sur formula1.com (consulté le 19 janvier 2013)
  6. a et b « Australie 2010 Championnat », sur statsf1.com (consulté le 19 janvier 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :