Sami Zayn

catcheur canadien
Sami Zayn
Sami Zayn WrestleMania 32 Axxess.jpg
Sami Zayn en 2016.
Données générales
Nom de naissance
Rami Sebei[1]
Nom de ring
El Generico[1]
Stevie McFly[1]
Sami Zayn[1]
Nationalité
Naissance
Taille
entre 5 11 (1,8 m)[1] et 6 1 (1,85 m)[2],[3],[4]
Poids
entre 180 lb (82 kg)[1] et 211 lb (96 kg)[4]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
PCO (Pierre Carl Ouellet)
Carrière pro.
2002 - aujourd'hui
Annoncé de
Montréal, Québec

Rami Sebei (né le au Québec) est un catcheur canadien. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division SmackDown, sous le nom de Sami Zayn.

JeunesseModifier

Rami Sebei est né le au Québec[1],[2]. Il est d'origine syrienne[5].

CarrièreModifier

Débuts ()Modifier

Il fait ses débuts à la Monteregie Wrestling Federation (MWF) le , sous le nom de Stevie McFly.

Pro Wrestling Guerrilla (2004-2011)Modifier

Rami Sebei fait ses débuts au Canada, à l’International Wrestling Syndicate (IWS) sous le nom de ring d'El Generico, en 2004. Il y remporte le championnat du monde poids-lourds de cette fédération en battant Pierre Carl Ouellet le avant de le perdre le soir même face à Kevin Steen[6].

En 2004, il fait ses débuts aux États-Unis, à la Pro Wrestling Guerrilla (PWG), une fédération californienne. Son premier combat est une victoire, le , Kevin Steen[7].

Il commence à faire équipe avec Human Tornado avec qui il devient challenger pour le titre de champions par équipe de la PWG le [8]. Ils remportent ce titre le face à Chris Bosh et Scott Lost[9]. Ils le défendent avec succès le face à Frankie Kazarian et Petey Williams, puis le 1er octobre Super Dragon et Davey Richards qui mettent fin à ce règne[10],[11].

En faisant ensuite équipe avec Quicksilver, ils tentent à deux reprises de remporter le titre par équipe détenu par Davey Richards et Super Dragon le puis le au cours de la tournée en Allemagne[12],[13].

Ring Of Honor (2005-2012)Modifier

 
El Generico en 2008.
 
El Generico et Kevin Steen durant leur rivalité de deux ans à la Ring of Honor.

El Generico fait ses débuts à la Ring of Honor en 2005, dans un Four Corner Survival match à Do Or Die IV[14].

Lors de Survival of the Fittest, il perd contre Kenny King[15]. Lors de Final Battle, il bat Kevin Steen[16]. Lors du 9th Anniversary Show, il bat Michael Elgin[17]. Lors de Manhatten Mayhem IV, il bat TJ Perkins[18]. Lors de Revolution USA, il perd contre Roderick Strong dans un No Disqualification Match. Lors de Supercard of Honor IV, il bat Chris Hero. Lors de Best in the World, il bat Christopher Daniels et remporte de ROH World TV Championship[19]. Lors de American Wolves vs House of Truth, Colt Cabana et lui perdent contre Wrestling's Greatest Tag Team et ne remportent pas le ROH World Tag Team Championship. Lors de In Charlotte, il bat Roderick Strong dans un Steel Cage Match et conserve son titre. Lors de TV Tapings, il perd contre Jay Lethal et perd son titre. Lors de Death before Dishonor, il affronte Jimmy Jacobs dans un match qui se finit en No Contest. Lors de Survival of the Fittest, il affronte Steve Corino dans un match qui se finit en No Contest. Lors de Glory by Honor[Lequel ?], il perd contre Davey Richards et ne remporte pas le ROH World Championship. Lors de Final Battle, il perd contre Jay Lethal dans un match qui comprenait aussi Mike Bennett et ne remporte pas le ROH World Television Championship. Lors d'Unity, B.J. Whitmer et lui battent Jimmy Jacobs et Kevin Steen dans un No Disqualification Match.

Lors de Final Battle, il perd contre Kevin Steen dans un Ladder War Match et ne remporte pas le ROH Championship[20].

Japon (2007–2009, 2011–2012)Modifier

Le , il bat Kota Ibushi et remporte le KO-D Openweight Championship[21],[22]. Le , il perd le titre contre Kenny Omega[23].

Circuit indépendant (2011-2013)Modifier

Le , lors de Chikarasaurus Rex: King of Sequel - Night 1, Scott Parker, Shane Matthews et lui battent Icarus, Chuck Taylor et Johnny Gargano dans un Trios Action Match[24]. Le lendemain à Chikarasaurus Rex: King of Sequel - Night 2, Scott Parker, Shane Matthews et lui perdent contre UltraMantis Black, Hallowicked et Frightmare[25]. Le , lors de Cibernetico: The Animated Series, il bat Ophidian[26]. Lors de Hot Off The Griddle 2012, il perd contre Sara Del Rey[27].

Lors de Evolve 11, il perd contre Low Ki. Lors de Evolve 12, il perd contre Ricochet. Lors de Evolve 13: Gargano vs Fox, il bat Sami Callihan. Lors de Evolve 14, il bat Samuray Del Sol. Lors de Evolve 15, il perd contre Samuray Del Sol[28]. Lors de Fans Appeciation Weekend Night 1, il bat Tommy End et conserve son WXW Unified World Wrestling Championship. Lors du Fans Appreciation Weekend Night 2 2013, il perd contre Axel Tischer dans un match qui comprenait aussi Bad Bones et Karsten Beck et perd son titre.

World Wrestling Entertainment (2013-...)Modifier

Le , il signe un contrat avec la WWE. Il abandonne son masque et son gimmick d'El Generico pour catcher sous le nom de Sami Zayn dans le territoire de développement de la WWE : la NXT[29].

WWE NXT (2013-2016)Modifier

Lors du SummerSlam Axxess, il perd contre Bo Dallas et ne remporte pas le NXT Championship[30].

Lors du NXT Takeover: R Evolution le , il remporte le NXT Championship face à Adrian Neville dans un match où il mettait sa carrière en jeu. Après le combat, son ancien partenaire dans les fédérations indépendantes Kevin Owens, qui avait effectué ses grands débuts à NXT plus tôt dans la soirée, l'attaque violemment lors de sa célébration[31].

Lors de NXT Takeover: Rival, le 11 février 2015, Sami Zayn perd son titre de championnat de la NXT contre Kevin Owens. L'arbitre a décidé de stopper le match car Zayn ne pouvait plus combattre[32]. Le , lors de NXT Takeover: Unstoppable, il perd contre Owens un match où le titre était en jeu.

Lors de NXT Takeover: Dallas, il perd contre Shinsuke Nakamura pour son dernier match à la NXT.

Roster principal et diverses rivalités (2016-2017)Modifier

Le à Payback, il perd face à Kevin Owens. Après le combat, son adversaire l'attaque[33]. Le à Extreme Rules, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par le Miz dans un Fatal 4-Way match, qui inclut également Cesaro et Kevin Owens[34]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Dean Ambrose[35].

Le lors du Draft, il est annoncé être officiellement transféré à Raw[36]. Le à Battleground, il bat son rival[37]. Le à Clash of Champions, il perd face à Chris Jericho[38].

Le aux Survivor Series, il ne remporte pas le titre Intercontinental de la WWE, battu par le Miz[39]. Le à Roadblock: End of the Line, il bat Braun Strowman dans un match limité à dix minutes[40].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 8e position, mais se fait éliminer par l'Undertaker après 47 minutes de match[41]. Le à Fastlane, il perd face à Samoa Joe par KO[42].

Draft à SmackDown Live et alliance avec Kevin Owens (2017-2018)Modifier

Le à SmackDown Live, lors du Superstar Shake-Up, il est annoncé être officiellement transféré au show bleu[43]. Le à Backlash, il bat Baron Corbin[44]. Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par The Lone Wolf[45].

Le à Battleground, il bat Mike Kanellis (accompagné de Maria Kanellis)[46].

Le à Hell in a Cell, il effectue un Heel Turn en intervenant dans le Falls Count Anywhere Hell in a Cell Match entre Shane McMahon et Kevin Owens, sauvant le second d'un Leap of Faith du premier[47]. Le lors du pré-show aux Survivor Series, Kevin Owens et lui battent Breezango (Fandango et Tyler Breeze). Plus tard dans la soirée, ils interviennent dans le 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Match en attaquant Shane McMahon, mais seront repoussés par Randy Orton[48]. Le à Clash of Champions, ils battent Randy Orton et Shinsuke Nakamura grâce au compte rapide de trois effectué par Daniel Bryan, arbitre spécial du match avec Shane McMahon[49].

Le au Royal Rumble, ils ne remportent pas le titre de la WWE, battus par AJ Styles dans un 2-on-1 Handicap match[50]. Plus tard dans la soirée, il entre dans le Royal Rumble masculin en 10e position, après avoir tabassé Tye Dillinger pour lui voler sa place, mais se fait éliminer par le futur gagnant, Shinsuke Nakamura[51]. Le à Fastlane, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par AJ Styles dans un 6-Pack Challenge, qui inclut également Baron Corbin, Dolph Ziggler, John Cena et Kevin Owens[52].

Le à WrestleMania 34, Kevin Owens et lui perdent face à Daniel Bryan et Shane McMahon, perdant leurs places dans le roster du show bleu[53].

Draft à Raw, Rivalité avec Bobby Lashley et blessure (2018)Modifier

Le , Kevin Owens et lui tentent d'intégrer le roster de Raw. Kurt Angle les fait alors s'affronter pour une place, mais le match entre les deux hommes se termine en match nul[54]. La semaine suivante à Raw, lors du Superstar Shake-Up, les deux Canadiens rejoignent officiellement le show rouge[55]. Le à Backlash, Kevin Owens et lui perdent face à Bobby Lashley et Braun Strowman[56].

Le à Money in the Bank, il perd face à Bobby Lashley[57]. Blessé aux deux épaules, il s'absente jusqu'à l'année suivante[58].

Retour, alliance avec Shinsuke Nakamura et Cesaro, Draft à SmackDown, champion Intercontinental de la WWE et absence (2019-2020)Modifier

Le à Raw, il effectue son retour et est prêt à défier n'importe qui. Le nouveau champion Intercontinental de la WWE, Finn Bálor, relève son défi en remettant son titre en jeu. Il perd face à ce dernier[59]. Le à Money in the Bank, il se fait attaquer et voler sa place dans le Men's Money in the Bank Ladder Match par Brock Lesnar[60]. Le à Stomping Grounds, Kevin Owens et lui battent Big E et Xavier Woods[61].

Le à Raw, il est annoncé être transféré au show bleu par Stephanie McMahon[62].

Le à Elimination Chamber, il devient le nouveau Champion Intercontinental de la WWE en battant Braun Strowman, avec l'aide de Shinsuke Nakamura et Cesaro, dans un 3-on-1 Handicap Match[63]. Le à WrestleMania 36, il conserve son titre en battant Daniel Bryan[64]. À la suite de la pandémie de Covid-19, il se retire du ring pendant quelques mois et voit son titre rendu vacant[65].

Retour, double champion Intercontinental de la WWE (2020)Modifier

Le à SmackDown, il effectue son retour après 4 mois et demi d'absence. Il interrompt la célébration de Jeff Hardy, affirmant être le véritable Champion Intercontinental, se présentant avec sa propre ceinture[66]. Le à Clash of Champions, il redevient champion Intercontinental de la WWE en battant Jeff Hardy et AJ Styles dans un Triple Threat Ladder Match, après avoir menotté ses adversaires à des échelles avant de décrocher les deux ceintures (la sienne et celle de Hardy), remportant le titre pour la seconde fois[67].

Le aux Survivor Series, il perd face à Bobby Lashley par soumission dans un Champion vs. Champion Match[68]. Le lors du pré-show à TLC, King Corbin, Cesaro, Shinsuke Nakamura et lui perdent face à Daniel Bryan, Otis, Chad Gable et Big E dans un 8-Man Tag Team Match[69]. Le à SmackDown, il perd face à Big E dans un Lumberjack Match, ne conservant pas son titre[70].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 3e position, mais se fait éliminer par Big E[71]. Le à Elimination Chamber, il perd un Elimination Chamber Match face à Daniel Bryan, qui inclut également Cesaro, Kevin Owens, Jey Uso et King Corbin, ne lui permettant pas d'obtenir un match pour le titre Universel de la WWE[72].

Rivalité avec Kevin Owens et diverses rivalités (2021-2022)Modifier

Le à WrestleMania 37, il perd face à Kevin Owens[73]. Le à Hell in a Cell, il prend sa revanche sur son rival[74].

Le aux Survivor Series, il ne remporte pas la Dual Brand Battle Royal, gagnée par Omos[75].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en 8e position, élimine Johnny Knoxville, avant d'être lui-même éliminé par AJ Styles[76].

Triple champion Intercontinental de la WWE, rivalité avec Johnny Knoxville et membre honorifique de la Bloodline (2022-2023)Modifier

Le à SmackDown, il redevient champion Intercontinental de la WWE en battant Shinsuke Nakamura, remportant le titre pour la troisième fois[77]. Le à SmackDown, il perd face à Ricochet, ne conservant pas son titre. Après le combat, il défie Johnny Knoxville dans un match à WrestleMania 38, accepté par ce dernier[78].

Le à WrestleMania 38, il perd face à Johnny Knoxville dans un Anything Goes Match[79].

Le à Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette, gagnée par Theory[80]. Le à SmackDown, il devient membre honoraire de la Bloodline et rejoint officiellement le clan[81].

Le aux Survivor Series WarGames, la Bloodline bat les Brawling Brutes (Sheamus, Ridge Holland et Butch), Drew McIntyre et Kevin Owens dans un Man's WarGames match[82].

Le au Royal Rumble, il accompagne Roman Reigns qui conserve ses titres en battant Kevin Owens. Après le combat, il s'interpose pour arrêter le tabassage de la Bloodline sur son compatriote, effectue un Face Turn en frappant le Samoan avec la chaise que ce dernier lui avait donné, mais il se fait corriger par Jimmy Uso, Solo Sikoa et le champion Universel incontesté de la WWE, ce qui met fin à son alliance avec le clan[83].

Caractéristiques au catchModifier

 
El Generico exécutant le Olé Kick sur Rob Vegas.
  • Prises de finition
    • Helluva Kick/Olé Kick
    • Tornado DDT
    • Brainbusta (brainbuster dans un coin sur la 3e corde, la tête de l'adversaire arrive sur le sommet du turnbuckle)
    • Spike brainbuster
    • The Koji Clutch
    • Blue Thunder Bomb
  • Surnoms
    • The Generic Luchador
    • Pride Of Tijuana
    • The Underdog from The Underground
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Olé The Bouncing Souls 2005-2012 ROH
3 Minute Record The Berettas 2013 NXT
Lower The Boom Fifth Floor Music 2013-2014
World's Apart CFO$ 2014-2021 NXT/WWE
Fight
(avec Kevin Owens)
CFO$ 2017-2018 WWE
Shadows of a Setting Sun
(avec Shinsuke Nakamura)
Shadows of The Sun 2019-2020
This Is It Def Rebel 2021-...

PalmarèsModifier

  • Association de Lutte Féminine
    • Sherri Memorial Cup Tournament (2007) avec LuFisto
  • Britannia Wrestling Promotions
    • 1 fois PWI:BWP World Catchweight Champion
  • Dramatic Dream Team
    • 1 fois KO-D Openweight Champion
    • Best Foreigner Award (2012)
  • Elite Wrestling Revolution
    • Elite 8 Tournament (2004)
  • GBG Wrestling
    • 1 fois GBG Heavyweight Champion
  • International Wrestling Syndicate
    • 2 fois IWS Heavyweight Champion
    • 1 fois IWS Tag Team Championship avec Twiggy
  • North Shore Pro Wrestling
    • 1 fois NSPW Champion
  • Pro Wrestling Prestige
    • 1 fois PWP Heavyweight Champion
  • Puerto Rico Wrestling Association
    • 1 fois PRWA Caribbean Champion
  • STHLM Wrestling
    • 1 fois STHLM Wrestling Champion
  • Union Pro
    • 1 fois DDT Extreme Division Champion

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de Sami Zayn[84]
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Rang 294  244  143  163  118  46  83  68  44  23  40  41  26  70  156  80  84

Vie privéeModifier

Il est de confession musulmane[85], marié et papa d'un petit garçon[86].

Jeux vidéoModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (en) « Sami Zayn », sur wrestlingdata.com (consulté le ).
  2. a b c et d (en) « Sami Zayn », sur ewrestlingnews.com (consulté le ).
  3. a et b (en) et s/el-generico Sami Zayn sur Online World of Wrestling.
  4. a b et c (en) « Sami Zayn », sur cagematch.net (consulté le ).
  5. Thibaut Bdg, « Sami Zayn impressionne lors de la tournée en Arabie Saoudite » [archive du ], sur caq.fr, (consulté le ).
  6. (en) aucun, « IWS RESULTS », sur obsessedwithwrestling.com, (consulté le )
  7. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Free Admission (Just Kidding) », sur 411mania, (consulté le )
  8. (en) Brad Garoon, « BG Says: 2nd Annual PWG Bicentennial Birthday Extravaganza, Night 2 », sur 411mania, (consulté le ).
  9. (en) Chris Vetter, « Tape Review: PWG, "Zombies Shouldn't Run," Aug. 6, 2005, with Styles vs. Steen, Daniels vs. Hero », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le ).
  10. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Smells like Steen Spirit », sur 411mania, (consulté le ).
  11. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG After School Special », sur 411mania, (consulté le ).
  12. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG Cruisin’ for a Bruisin’ », sur 411mania, (consulté le ).
  13. (en) Brad Garoon, « BG Says: PWG European Vacation – Germany », sur 411mania, (consulté le )
  14. (en) ROH, « ROH », sur rohwrestling.com, (consulté le )
  15. (en) Chad Webb, « ROH Survival of the Fittest 2010 Results », sur http://411mania.com/, (consulté le )
  16. (en) Jack St-Pierre, « Zen Arcade Reviews: ROH Final Battle 2010 », sur http://411mania.com/, (consulté le )
  17. (en) Scott Slimmer, « 411’s Instant Access 02.26.11: ROH 9th Anniversary Show », sur http://411mania.com/, (consulté le )
  18. (en) ROH, « ROH », sur http://rohworld.com/, (consulté le )
  19. (en) Empire of Ownage 411, « 411’s RoH Best in the World 2011 Report 06.26.11 », sur http://411mania.com/, (consulté le )
  20. (en) Jack St-Pierre, « ROH Final Battle 2012: Doomsday », sur http://411mania.com/, (consulté le )
  21. (ja) « Who's gonna Top? 2012 ~DDT48総選挙最終投票日~ », Dramatic Dream Team (consulté le )
  22. (en) James Caldwell, « El Generico wins title in Japan », Pro Wrestling Torch, (consulté le )
  23. (ja) « Never Mind 2012 » [archive du ], Dramatic Dream Team (consulté le )
  24. (en) Chikara, « Chikarasaurus Rex, King of Sequel: Night I », sur chikaraspecial.wordpress.com, (consulté le )
  25. (en) Chikara, « Chikarasaurus Rex, King of Sequel: Night II », sur chikaraspecial.wordpress.com, (consulté le )
  26. (en) Chikara, « Cibernetico: The Animated Series », sur chikaraspecial.wordpress.com, (consulté le )
  27. (en) OncleSam64, « [Résultats] CHIKARA/ROH "Hot Off the Griddle" du 28/04/2012 », sur chikaraspecial.wordpress.com, (consulté le )
  28. (en) http://dgusa.tv/, « Evolve results », sur http://dgusa.tv/, (consulté le )
  29. (en) « WWE Officially Signs Independent Masked Star El Generico », sur Bleacher Report (consulté le )
  30. (en) Bill Pritchard, « SUMMERSLAM AXXESS », sur wrestlezone.com, (consulté le )
  31. Brousti, « NXT TakeOver REvolution : Sami Zayn au milieu des étoiles », sur voxcatch.fr, (consulté le )
  32. (en) Mike Killam, « THE REVIEW: WWE NXT Takeover: Rival – The Divas Steal a Fantastic Show & Owens Kills Zayn; Is This Farewell for Adrian Neville? », sur wrestlezone.com, (consulté le )
  33. « Les résultats de Payback 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le )
  34. (en-US) « Intercontinental Champion The Miz won a Fatal 4-Way Match », sur WWE (consulté le )
  35. (en-US) « Dean Ambrose won the Money in the Bank Ladder Match », sur WWE (consulté le )
  36. (en-US) « 2016 WWE Draft results: WWE officially ushers in New Era », sur WWE (consulté le )
  37. (en-US) « Sami Zayn def. Kevin Owens », sur WWE (consulté le )
  38. (en-US) « Chris Jericho def. Sami Zayn », sur WWE (consulté le )
  39. (en-US) « Intercontinental Champion The Miz def. Sami Zayn », sur WWE (consulté le )
  40. (en-US) « Sami Zayn survived for 10 minutes against Braun Strowman », sur WWE (consulté le )
  41. (en-US) « Randy Orton won the 30-Superstar Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  42. (en-US) « Samoa Joe def. Sami Zayn », sur WWE (consulté le )
  43. (en-US) « WWE SmackDown results, April 11, 2017 », sur WWE (consulté le )
  44. (en-US) « Sami Zayn def. Baron Corbin », sur WWE (consulté le )
  45. (en-US) « Baron Corbin won the 2017 Money in the Bank contract », sur WWE (consulté le )
  46. (en-US) « Sami Zayn def. Mike Kanellis », sur WWE (consulté le )
  47. (en) « Kevin Owens def. Shane McMahon (Falls Count Anywhere Hell in a Cell Match) », sur WWE (consulté le )
  48. « Résultats de WWE Survivor Series 2017 - Catch Au Quotidien », Catch Au Quotidien,‎ (lire en ligne, consulté le )
  49. (en-US) « Kevin Owens & Sami Zayn def. Shinsuke Nakamura & Randy Orton », sur WWE (consulté le )
  50. (en-US) « WWE Royal Rumble Results - 1/28/18 (Men's and Women's Royal Rumble in Philadelphia) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  51. (en-US) « WWE Royal Rumble Results - 1/28/18 (Men's and Women's Royal Rumble in Philadelphia) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  52. (en-US) « WWE Fastlane Results - 3/11/18 (Six Pack Challenge for the WWE Championship) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  53. (en-US) « WrestleMania 34 Results - 4/8/18 (Reigns vs. Lesnar, Styles vs. Nakamura, Rousey debut) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le )
  54. (en-US) « WWE RAW Results - 4/9/18 (Night after WrestleMania 34, Brock Lesnar era continues) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  55. (en-US) « WWE RAW Results - 4/16/18 (Night One of the WWE Superstar Shake-Up tonight in Hartford) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  56. (en) « Braun Strowman & Bobby Lashley def. Kevin Owens & Sami Zayn », sur WWE (consulté le )
  57. (en-US) « Bobby Lashley's 3 Suplexes Lead to Win vs. Sami Zayn at WWE Money in the Bank », sur Bleacher Report (consulté le )
  58. « Blessé aux deux épaules, Sami Zayn sera absent jusqu’en 2019 », sur VoxCatch (consulté le )
  59. (en-US) « WWE Raw results, April 8, 2019 », sur WWE (consulté le ).
  60. (en-US) « Brock Lesnar Shockingly Wins 2019 WWE Men's Money in the Bank Ladder Match », sur Bleacher Report (consulté le ).
  61. (en-US) « Kevin Owens, Sami Zayn Beat Big E, Xavier Woods in WWE Stomping Grounds Thriller », sur Bleacher Report (consulté le ).
  62. (en-US) « WWE SmackDown Live results, October 14, 2019 », sur WWE (consulté le ).
  63. (en-US) « Sami Zayn Shocks Braun Strowman, Wins IC Title at WWE Elimination Chamber », sur Bleacher Report (consulté le )
  64. (en-US) « Sami Zayn Beats Daniel Bryan, Keeps Intercontinental Title at WWE WrestleMania », sur Bleacher Report (consulté le )
  65. « Sami Zayn privé du titre Intercontinental : Beaucoup d’employés seraient mécontents de la décision », sur Catch au Quotidien (consulté le ).
  66. «WWE SmackDown results, August 28, 2020»
  67. (en-US) « Sami Zayn def. Jeff Hardy and AJ Styles to win the Intercontinental Title (Ladder Match) », sur WWE (consulté le )
  68. (en-US) « Bobby Lashley Defeats Sami Zayn at WWE Survivor Series 2020 », sur Bleacher Report (consulté le )
  69. « Kickoff de WWE TLC 2020 », sur VoxCatch (consulté le )
  70. (en-US) « WWE SmackDown results, December 25, 2020 », sur WWE (consulté le )
  71. (en-US) « Edge won the 2021 Royal Rumble Match », sur WWE (consulté le )
  72. (en-US) « Daniel Bryan won the Elimination Chamber Match to earn a Universal Title opportunity », sur WWE (consulté le )
  73. (en-US) « Kevin Owens Defeats Sami Zayn at WWE WrestleMania 37 », sur Bleacher Report (consulté le )
  74. (en-US) « Sami Zayn def. Kevin Owens », sur WWE (consulté le )
  75. (en) « Omos won the Dual-Brand Battle Royal », sur WWE (consulté le )
  76. « WWE Royal Rumble 2022 : Brock Lesnar a remporté le Rumble masculin », sur Voxcatch (consulté le )
  77. (en-US) « WWE SmackDown results, February 18, 2022 », sur WWE (consulté le )
  78. (en-US) « WWE SmackDown results, March 4, 2022 », sur WWE (consulté le )
  79. (en-US) « Johnny Knoxville Defeats Sami Zayn at WWE WrestleMania 38 », sur Bleacher Report (consulté le )
  80. (en-US) « Theory Wins 2022 Men's WWE Money in the Bank Ladder Match », sur Bleacher Report (consulté le )
  81. (en-US) « WWE SmackDown results, September 23, 2022 », sur WWE (consulté le )
  82. (en-US) « Roman Reigns, The Usos, Solo Sikoa and Sami Zayn def. Drew McIntyre, Kevin Owens, Sheamus, Ridge Holland and Butch », sur WWE (consulté le )
  83. « WWE Royal Rumble 2023: Roman Reigns toujours champion, Sami Zayn fait éclater la Bloodline », sur VoxCatch (consulté le )
  84. (en) « Classement PWI500 de Sami Zayn », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  85. (en-US) « Through wrestling, Sami Zayn works against the demonization of Muslims », sur ESPN (consulté le )
  86. (en-US) « EP 140 », sur Audio Boom (consulté le )
  87. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le )
  88. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le )
  89. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le )

Liens externesModifier

Ressources relatives au sport  :