Ouvrir le menu principal

Chikara (fédération de catch)

fédération sportive américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chikara.

Chikara
logo de Chikara (fédération de catch)

Création 2002
Fondateurs Mike Quackenbush et Reckless Youth
Personnages clés Mike Quackenbush – Fondateur
Reckless Youth – Fondateur
Siège social Philadelphie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction Mike Quackenbush
Activité Divertissement sportif, catch
Site web Site officiel

Chikara (des fois écrit en lettres majuscules et souvent désignée sous le nom de Chikara Pro) est une fédération de catch professionnel américaine localisée à Philadelphie, en Pennsylvanie. Le nom et le logo de la société s'inspirent du kanji signifiant « force ». Elle est fondée en 2002 par les lutteurs et coachs professionnels Mike Quackenbush (en) (qui est également l'un des membres) et Reckless Youth.

La fédération est spécialisée dans les matchs par équipe mélangeant catch et la lucha libre[1]. Deux de leurs principaux events, le King of Trios, qui se déroule à l'origine entre février et mars, mais par la suite reporté en 2012 en septembre, et le Torneo Cibernetico, qui se déroule entre septembre et novembre, sont des matchs par équipe. Leurs autres principaux events incluent Aniversario en mai, et la Young Lions Cup qui se déroule entre juin et août.

Influencés par la lucha libre, les lutteurs signés à Chikara se classent dans les catégories tecnicos et rudos, des termes à la lucha libre désignant les protagonistes et antagonistes, respectivement. Comme dans la lucha libre, nombre de lutteurs portent un masque afin de marquer leur identité, et incarnent une gimmick qui leur est propre.

HistoireModifier

La fédération démarre le 7 janvier 2002 depuis la Wrestle Factory, une école de catch localisée à Allentown, créée par Mike Quackenbush (en) et Tom « Reckless Youth » Carter. Cinq mois plus tard, ils créent Chikara avec en-tête de liste UltraMantis, Mister ZERO, Dragonfly, Hallowicked et Ichabod Slayne. La même année, en mai, Chikara devient une fédération de catch afin d'agrandir son rang d'élèves. Le premier show se déroule 25 mai 2002 présentant les élèves de la Wrestle Factory aux côtés d'autres lutteurs indépendants tels que Don Montoya, CM Punk, Colt Cabana, Chris Hero, Love Bug, Marshal Law, et Blind Rage. Le main event du premier show présente Quackenbush, Youth et Don Montoya sous le nom de Black T-Shirt Squad face à la Gold Bond Mafia composée de Chris Hero, CM Punk, et Colt Cabana. Les premiers jours, Blind Rage, Hallowicked, et Ichabod Slayne forment un stable du nom de Night Shift, qui deviendra le groupe rudos (protagoniste) le plus acclamé de la fédération. Ils affrontent fréquemment des lutteurs tecnicos (antagoniste) comme Quackenbush, Youth, et UltraMantis. En 2002, l'ancien lutteur de la WCW La Parka se joint à Mister ZERO face à Quackenbush et Youth.

2002 marque également le commencement d'une poursuite judiciaire menée contre Chikara par un voisinage qui estimait que leurs prestations ne devaient pas se dérouler à cet endroit. Chikara est alors jugé comme inapte à faire ses shows. Pendant l'inactivité de Chikara, des cassettes de leurs premiers exploits, intitulées The Renaissance Dawns et Baila, Parka, Baila, sont mises en vente. Chikara trouve un accord avec la St. John’s Lutheran Church d'Allentown afin qu'il puisse faire ses shows à quelques pas de la Wrestle Factory. Là-bas, les lutteurs Wildcards (Eddie Kingston et BlackJack Marciano), Gran Akuma (en), DJ Skittlez, Melvin Snodgrass et Lester Crabtree, Jigsaw, et Bryce Remsburg font leurs débuts. Chikara démarre ensuite un concept qui restera gravé dans l'histoire de la fédération, la Chikara Young Lions Cup. En 2004, Chris Hero devient coach à la Chikara Wrestle Factory, en remplacement de Carter. En 2005, Jorge « Skayde » Rivera se joint en tant que troisième coach. En mars 2005, la fédération se délocalise à la New Alhambra Arena de Philadelphie[2]. Les DVD et VHS des events de la société sont par ailleurs disponibles via Smart Mark Video (en)[3]. Chikara atteint son pic de popularité avec 550 personnes assistant à leurs prestations à la New Alhambra Arena, le 2 mars 2008. Ce record est battu le 31 janvier 2010 pendant la neuvième saison de leur show intitulé A Touch of Class, avec 600 personnes. Plus tard la même année, le 25 juillet, le record d'audience est de nouveau battu avec 755 personnes assistant at Chikarasaurus Rex: King of Show[4]. Le show est édité en DVD par Smart Mark Video moins de 24 heures après[4]. Le 26 avril 2009, Chikara annonce un accord avec la Dragon Gate USA, ce qui mène les lutteurs de Chikara à prendre part aux events de Dragon Gate[5].

Le 25 avril 2010, Chikara annonce la parution d'un jeu vidéo multi-consoles intitulé Rudo Resurrection[6]. Cependant, aucune parution n'a été effectuée jusque-là. Le 1er août 2011, Chikara annonce leur premier pay-per-view en live via Internet (iPPV), High Noon, qui se déroule le 13 novembre 2011[7]. L'event atteint un nouveau record d'audience pour la fédération avec 864 spectatuers[8]. En 2012, High Noon est suivi par les autres iPPV que sont Chikarasaurus Rex: How to Hatch a Dinosaur et Under the Hood[9],[10]. En février 2012, Chikara lance son premier « site Internet web comics »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 avril 2014), écrit par Joey Esposito et dessiné par Alex Cormack, racontant les origines secrètes du lutteur Frightmare. Le 6 avril 2013, Chikara prend part au WrestleCon, lors du week-end du WrestleMania 29 à Secaucus (New Jersey), avec un event qui battra une nouvelle fois le record d'audience de la fédération[11]. Au fil des années, Chikara s'associe à de nombreuses fédérations japonaises dont Dragon Gate[12], Ice Ribbon (en)[13], JWP Joshi Puroresu (en)[14] et Sendai Girls' Pro Wrestling (en)[15]. En décembre 2011, Chikara participe au week-end JoshiMania, aux côtés de prestigieuses célébrités telles que joshi puroresu[14]. Des lutteurs tels qu'Aja Kong, Dick Togo, Great Sasuke, Jinsei Shinzaki, Kana, Kaori Yoneyama, Kota Ibushi, et Mayumi Ozaki ont fait quelques brèves apparitions à la fédération ; Manami Toyota, elle, participe fréquemment aux events de Chikara depuis juillet [16]. Depuis 2010, Chikara travaille aux côtés de l'Osaka Pro Wrestling (en)[17].

Le 2 juin 2013, Chikara conclut son quatrième iPPV, Aniversario: Never Compromise[18]. À la suite de cet event, Chikara commence son inactivité et « annule » les events à venir (des events fictifs qui n'ont jamais été programmés)[19]. Chikara ne programme aucun event en 2013[20], à l'exception d'un show programmé le 2 novembre November 2 dans le Franklin Delano Roosevelt Park de Philadelphie, dans le but de raviver la fédération[21],[22],[23]. En octobre 2013, Neon Alley (en) rachète 26 events de Chikara[24]. Le 1er février 2014, un nouveau show Chikara est annoncé pour le 25 mai 2014[25].

Chikara Wrestle FactoryModifier

Chikara dirige actuellement une école de catch nommée Chikara Wrestle Factory. Elle a été fondée en 2002 par Mike Quackenbush et Reckless Youth. Après avoir commencé leurs premiers cours, et à la suite de la création de Chikara, Reckless quitte la fédération. Quackenbush entraine lui-même ses élèves avant de recruter Chris Hero pour l'assister en été 2004. Hero emménage en Pennsylvanie.

RosterModifier

 
Roster de Chikara en 2005.

TecnicosModifier

  • Amasis
  • Argus
  • Ashley Remington
  • Dasher Hatfield
  • Eddie Kingston
  • El Hijo del Ice Cream
  • Fire Ant
  • Heidi Lovelace
  • Hermit Crab
  • Hype Rockwell
  • Icarus
  • Ice Cream Jr.
  • Jervis Cottonbelly
  • Kobald
  • Kodama
  • Mark Angelosetti
  • Obariyon
  • Officer Warren Barksdale
  • Oleg the Usurper
  • Ophidian
  • Princess KimberLee
  • Race Jaxon
  • Rock Lobster
  • Shynron
  • Silver Ant
  • Soldier Ant
  • Thunderfrog
  • Worker Ant II

RudosModifier

  • Arctic Rescue Ant
  • Blaster McMassive
  • Blind Rage
  • Bugg Nevans
  • Chuck Taylor
  • Drew Gulak
  • Flex Rumblecrunch
  • Frightmare
  • El Hijo del Ice Cream
  • Hallowicked
  • Ice Cream, Jr.
  • Jaka
  • Jakob Hammermeier
  • Juan Francisco De Coronado
  • Lucas Calhoun
  • Missile Assault Man
  • Mr. Azerbaijan
  • Orange Cassidy
  • Pinkie Sanchez
  • Prakash Sabar
  • Proletariat Boar of Moldova
  • Snowflake
  • Swamp Monster
  • Wani

ArbitresModifier

  • Bryce Remsburg – arbitre, annonceur, présentateur au Chikara Event Center
  • Daniel Yost
  • Jonathan Barber
  • Larry Peace
  • Troy Nelson

Championnats et accomplissementsModifier

Titre Champion(s) (e) Précédent

Champion(s) (e)

Date de Victoire Lieu
Grand Championship Hallowicked (2) Princess KimberLee 30 mai 2016 Glasgow, Écosse
Campeonatos de Parejas Moustache Mountain

(Trent Seven and Tyler Bate) (1)

Los Ice Creams

(El Hijo del Ice Cream and Ice Cream Jr.)

21 aout 2016 Philadelphie, Pennsylvanie
Young Lions Cup Estonian ThunderFrog (1) Heidi Lovelace 6 février 2016 Reading, Pennsylvanie

AlumnisModifier

[16]

DVDModifier

Big Vision Entertainment releases

Titre Date de parution Région Informations complémentaires
Best of Chikara 6 novembre 2007 International Contient 9 matches de 2005 et 2006.

Notes et référencesModifier

  1. (en) Gavok, « CHIKARA Primer: A Beginner’s Guide to Wrestling’s Funnest Promotion », (consulté le 6 avril 2014).
  2. « Wrestle Factory History »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Chikara (consulté le 2 avril 2011).
  3. (en) « Chikara DVD »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14 avril 2014)
  4. a et b « Thanks to the 755 fans who made C-Rex the biggest Chikara show ever! And if you missed it, don't fret - the DVD comes out TOMORROW at SMV! », Chikara, Twitter, (consulté le 26 juillet 2010).
  5. « DGUSA and Chikara reach working agreement »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Dragon Gate USA, (consulté le 17 septembre 2010).
  6. Adam Martin, « More details on a new Chikara video game », Wrestleview, (consulté le 21 décembre 2011).
  7. Larry Csonka, « Various News: Chikara’s to I-PPV, Joshimania, Billy Corgan's New Promotion,More », 411Mania, (consulté le 2 août 2011).
  8. Adam Martin, « Chikara draws well for "High Noon" iPPV event », Wrestleview, (consulté le 24 novembre 2011).
  9. Sean Radican, « Radican's Chikara "Chikarasaurus Rex" iPPV review 6/2 - live coverage of event from Philaldephia », Pro Wrestling Torch, (consulté le 8 juillet 2012).
  10. James Caldwell, « Indy News: Next PWG main event set, Chikara returning to iPPV », Pro Wrestling Torch, (consulté le 8 novembre 2012).
  11. Josh Higham, « Part two of the 4/6 Chikara show », Pro Wrestling Insider, (consulté le 13 avril 2013).
  12. Josh Boutwell, « Viva La Raza! Lucha Weekly », Wrestleview, (consulté le 13 juillet 2012).
  13. Josh Boutwell, « Viva La Raza! Lucha Weekly », Wrestleview, (consulté le 13 juillet 2012).
  14. a et b Bob Magee, « JoshiMania tonight in Phily with Toys for Tots », Wrestleview, (consulté le 13 juillet 2012).
  15. Adam Martin, « Indy News #2: KSWA Wrestling, Sendai Girls/Chikara », Wrestleview, (consulté le 13 juillet 2012).
  16. a et b « Past results »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Chikara (consulté le 13 juillet 2012).
  17. Adam Martin, « Indy News #2: NWA Hollywood, Chikara and TWA », Wrestleview, (consulté le 13 juillet 2012).
  18. Mike Johnson, « Out go the lights, Sopranos style: complete Chikara Anniversario 2013 iPPV coverage », Pro Wrestling Insider, (consulté le 14 juillet 2013).
  19. Dave Meltzer, « Mon. update: Two major new UFC fights and talks of stadium show, Austin gets national pub, Chikara ending, Wrestling star robbed, Goldberg, Bella Twins, Best TV show of last week, Promotion reforms », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 14 juillet 2013).
  20. « Events », Chikara (consulté le 14 juillet 2013).
  21. Mike Johnson, « Chikara returns? », Pro Wrestling Insider, (consulté le 11 novembre 2013).
  22. Dave Meltzer, « Mon. update: Huge mid-week, WWE webisode cartoon, WWE ads, Huge convention, Rock TV show, new TNA show, New wrestling show on small network, Flair », Wrestling Observer Newsletter, 4 novembre 2013-11-04 (consulté le 11 novembre 2013)
  23. Josh Boutwell, « Viva la Raza! Lucha Weekly 11/9/13 », Wrestleview, (consulté le 13 novembre 2013).
  24. Mike Johnson, « Official Chikara on Neon Alley press release », Pro Wrestling Insider, (consulté le 5 octobre 2013).
  25. Mike Johnson, « Chikara returns, first show this May », Pro Wrestling Insider, (consulté le 2 février 2014).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :