Ouvrir le menu principal

21st Century Fox

Groupe médiatique spécialisé issu de la scission de la News Corporation

21st Century Fox
logo de 21st Century Fox
illustration de 21st Century Fox
Le 1211 Avenue of the Americas à New York

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Disparition 20 mars 2019
Fondateurs Rupert MurdochVoir et modifier les données sur Wikidata
Forme juridique Société par actions et société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Action NASDAQ (FOXA)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social 1211 Avenue of the Americas
Celanese Building, New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Drapeau des États-Unis États-Unis
Direction James Murdoch (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Président Lachlan Murdoch (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actionnaires Rupert Murdoch (0,16 )[2], Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud (0,03 )[2] et ValueAct Capital (en) (0,02 )[2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie des médias (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Société mère The Walt Disney Company (depuis le )[3]Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales 20th Century Fox, British Sky Broadcasting et Fox Entertainment Group
Effectif 25 000Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.21cf.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Capitalisation 27 000 000 000 de dollar américain ()[4]Voir et modifier les données sur Wikidata
Résultat net 3 000 000 001 dollar américainVoir et modifier les données sur Wikidata

Société précédente News Corporation (2013)
Société suivante Scission 2019 : The Walt Disney Company et Fox Corporation

21st Century Fox est une entreprise américaine de média issue de la scission de News Corporation, faite le 28 juin 2013. Elle regroupe les anciennes activités de cinéma et de télévision de News Corporation, c'est-à-dire Fox Entertainment Group qui comprend 20th Century Fox, ainsi que STAR TV, 39,14 % de British Sky Broadcasting et de Sky Italia, et 54,5 % de Sky Deutschland. Foxtel n'est pas intégré à 21st Century Fox.

Le , Disney annonce son intention d'acheter la plupart des actifs du groupe américain pour 66,1 milliards de dollars (52,4 milliards en actions et 13,7 milliards de dette). Cette procédure est soumise à l'approbation des autorités anticoncurrentielles dans un délai de 12 à 18 mois.

Sommaire

HistoireModifier

Le , News Corp investit 70 millions d'USD dans la société saoudienne Rotana Group soit 9,09 % avec une option de passer à 18,18 % au bout de 18 mois[5],[6].

Le , News Corp augmente sa participation au groupe Rotana à 14,5 % en déboursant 35 millions d'USD[7].

Le , News Corp augmente sa part dans le capital du Rotana Group à 18,97 %[8].

En janvier 2013, News Corp réorganise plusieurs de ses chaînes à la suite de pertes de droits de diffusion. Speed devient Fox Sports 1, Fuel TV devient Fox Sports 2 et Fox Soccer devient FXX.

2013-2017 : Création de 21st Century FoxModifier

En février 2012, Natalie Ravitz alors responsable du Département de l'Éducation de la ville de New York est nommée Responsable du personnel de News Corporation[9]. Le , un plan de réorganisation de l'entreprise est dévoilé[10] puis un nom de projet et des détails supplémentaires le [11]. Le , la direction de News Corporation vote la scission de ses activités presse et divertissements, scission validée par les actionnaires le [12]. Les activités divertissements sont regroupées dans une nouvelle société nommée 21st Century Fox dont la date de création est datée du 28 juin et l'action au NASDAQ débute le 1er juillet[13],[14],[15].

Le , News Corp revend 5,28 % de sa participation dans la société chinoise Phoenix Television pour 92 millions d'USD et transfère les 12,16 % restant à sa filiale Star Entertainment[16].

En 2013, Fox augmente sa participation à Sky Deutchland à 55 %[17]. Elle vend aussi ses 49 % de NDS Group à Cisco pour 1,9 milliard d'USD[17].

Le , 21st Century Fox investit 70 millions d'USD dans Vice Media soit 5 % du capital[18],[19]. Le , la société finalise sa séparation d'avec News Corporation[17].

Le , TPG Capital achète la part de 12,15 % de News Corp dans la société chinoise Phoenix Television, détenue au travers de STAR TV, pour 213,73 millions d'USD[20].

Le , Rupert Murdoch annonce le retrait de l'action au Australian Securities Exchange pour ne garder que le NASDAQ[21],[22]. Le , 21st Century Fox augmente sa participation dans YES Network de 49 % à 80 %[23] pour 680 millions d'USD[17].

En 2014, 21st Century Fox vend ses 47 % de CMC News Asia Holdings, ses 50 % de STATS LLC et ses 50 % STAR CJ Newtork India[17].

En juillet 2014, 21st Century Fox annonce vouloir vendre pour 9 milliards de dollars à BSkyB ses participations dans Sky Deutschland et Sky Italia, respectivement détenues à 57 % et à 100 %[24]. Elle augmente sa participation dans BSkyB à 39 % pour 900 millions d'USD[17].

Entre mai et décembre 2014, Endemol, qui appartient à ce moment à Apollo Global Management, fusionne avec Core Media, une autre filiale du fonds Apollo Global Management, et avec Shine Group, une filiale de 21st Century Fox, pour créer Endemol Shine Group, détenu à 50 % par Apollo Global Management et à 50 % par 21st Century Fox[25].

En , Fox Television et Cox Media Group s'échangent deux lots de deux stations, KTVU et KICU-TV dans la baie de San Francisco passent chez la Fox tandis que WHBQ-TV de Memphis et WFXT-TV de Boston vont à la Cox[17].

Le , 21st Century Fox finalise la vente de l'intégralité de Sky Italia et ses 57 % de Sky Deutschland à BSkyB pour 8,8 milliards d'USD. 21st Century Fox achète aussi les 21 % de BSkyB qu'elle détient dans NGC Network International pour 650 millions d'USD, grimpant à 73 %[17]. Le , Fox Television Studios et Fox 21 Television Studios fusionnent car les deux studios ont la même cible, la production pour la télévision câblée[26].

En , 21st Century Fox achète la régie publicitaire TrueX (en) (ex-SocialVibe) pour 175 millions d'USD[17].

Le , la Fox annonce dans un communiqué que Rupert Murdoch cède la direction opérationnelle du groupe à son fils cadet James[27]. Son frère aîné Lachlan partagera la coprésidence exécutive du conseil d'administration avec Rupert[28]. En juin 2015, Fox solde son investissement de 50 % dans MundoFox Broadcasting et reçoit 75 millions d'USD[17]. Fox revend aussi sa participation dans le distributeur cinématographique chinois Bona Film Group pour 70 millions d'USD[17].

En septembre 2015, 21st Century Fox acquiert une participation de 73 % dans la filiale média de National Geographic Society, National Geographic Partners pour 720 millions de dollars[29].

En , STAR India achète la société indienne de diffusion MAA Television Network pour 346 millions d'USD[17].

En , la société achète pour 225 millions d'USD, les 7 % restants d'une chaîne de télévision sportive locale de Fox Sports Net[17]. En 2016, Fox investit 160 millions d'USD dans DraftKings[17].

En , 21st Century Fox annonce acheter l’intégralité du groupe de télévision britannique Sky, c'est-à-dire la participation de 61 % qu'il ne possédait pas, pour 14,8 milliards de dollars[30],[31].

Le , Fox fonde le studio de jeu vidéo FoxNext dirigé par Salil Mehta qui doit produire des jeux basés sur les productions de 20th Century Fox et Fox Networks Group[32].

2017-2018 : Achat par Disney et vente de SkyModifier

Le , le site CNBC révèle que 21st Century Fox serait en pourparler avec Disney pour lui vendre une partie de ses activités dont les studios 20th Century Fox, les chaînes européennes de BSkyB mais aussi National Geographic Channel et Star India[33]. Les chaînes Fox Broadcasting Company, Fox News et Fox Sports Net sont alors exclues de la transaction pour des raisons de réglementation[33]. Le , selon la presse, Disney aurait repris des discussions pour acheter une partie de la 21st Century Fox, tandis que Comcast reste en pourparlers avec la Fox[34],[35],[36],[37]. Le , selon Bloomberg, la Fox conserverait ses locaux en cas de rachat par Disney dont les Fox Studios à Los Angeles[38]. Le , Fox annonce la fermeture de sa division de production internationale Fox International Productions, créée en 2008[39].

Le , Disney annonce le rachat de la plupart des actifs du groupe américain pour 66,1 milliards de dollars (52,4 milliards en actions et 13,7 milliards de dette)[40],[41]. Pour Reuters, le rachat de la Fox par Disney sera profitable en Inde aux 69 chaînes de Star India et son service de streaming Hotstar, Disney récupérant aussi les droits de la Coupe du monde de cricket[42]. Le communiqué officiel détaille les éléments suivants[43] :

Plusieurs filiales ou participations ne sont pas listées dans le communiqué officiel comme le studio d'animation Blue Sky Studios (filiale de 20th Century Fox) ou la participation minoritaire dans le groupe de média saoudien Rotana Group. Selon une analyse du New York Times, le rachat du groupe Sky par Disney aurait des conséquences surtout si le rachat entamé par Rupert Murdoch de l'intégralité du groupe Sky est validé par les régulateurs[44]. Cette montée à 100 % du groupe Sky formerait un groupe ayant plus de revenu et de contenu que les concurrents européens réunis RTL, Mediaset, ITV, ProSiebenSat.1 et Vivendi[44]. Pour The Motley Fool (en), l'achat de la Fox permettra à Disney de lutter contre Netflix au travers de 3 plateformes, celle ESPN prévue en 2018 qui regroupera les chaînes ESPN et les 22 chaînes locales de Fox Sports Net, celle à vocation familiale non baptisée prévue en 2019 avec les contenus Disney, Pixar, Marvel, et Lucasfilm, mais aussi avec une participation de 60 % dans Hulu ayant un taux de pénétration de 22 % du marché américain (comparé au 61 % de Netflix ou 36 % d'Amazon) avec une vocation plus adulte et diffusant déjà Les Simpson de la Fox[45].

Le , The Hollywood Reporter évoque des pourparlers entre Fox et Sinclair Broadcast Group pour que Fox Broadcasting Company, future partie de la "New Fox", achète 10 stations de Sinclair Broadcast Group et lève un verrou pour la fusion entre Sinclair et Tribune Media tout en renforçant la future Fox[46]. Le , 21st Century Fox prévoit 10 années d'investissements dans Sky News pour rassurer l'OFCOM britannique dans le cadre de son rachat de la totalité de Sky et de son rachat par Disney[47]. Le , la commission britannique sur les fusions et acquisitions impose à Disney d'acheter l'intégralité de Sky si l'achat de 21st Century Fox est validé par les autorités américaines[48],[49],[50]. Le , dans un communiqué commun 21st Century Fox et Disney annoncent le choix de Disney pour l'acquisition d'une partie de la Fox et l'agenda cette acquisition[51]. Le , Comcast fait une offre de 30 milliards d'USD pour acheter Sky alors que Disney n'a pas finalisé l'acquisition d'une majorité de la 21st Century Fox détenant 39 % de Sky, froçant le duo Disney-Fox à faire une contre-offre[52],[53]. En mai 2018, 21st Century Fox annonce l'acquisition de sept stations de télévisions de Sinclair Broadcast Group pour 910 millions de dollars[54]. Le , dans le cadre de la future réorganisation, Lachlan Murdoch deviendrait le nouveau CEO du nouveau FOX et John Nallen, actuel CFO prendrait la place de COO[55],[56]. Le , Comcast confirme vouloir lancer une nouvelle offre exclusivement en numéraire pour contrer Disney dans l'achat de la Fox[57],[58],[59]. Le , la 21st Century Fox annonce à ses actionnaires une réunion le 10 juillet pour voter la fusion avec la Walt Disney Company[60],[61]. Le , le Wall Street Journal rappelle qu'un des fleurons de la 21st Century Fox est le groupe indien Star India[62]. Le même jour les actionnaires de Disney et de la Fox ont reçu un document officiel détaillant la fusion proposée, soumise au vite du 10 juillet, les actifs non achetés par Disney seront transférés dans une nouvelle entité nommée « Nouvelle Fox » [63],[64].

Le , un juge fédéral du Département de la Justice des États-Unis approuve la fusion entre AT&T et Time Warner, ouvrant la voie au rachat de la 21st Century Fox par Disney ou Comcast[65],[66]. Le lendemain, , Comcast fait une offre d'acquisition de 65 milliards de dollars sur 21st Century Fox, en compétition avec l'offre Disney[67],[68],[69]. Comme l'offre de Disney, l'offre de Comcast n'inclue pas Fox News et une partie des activités autour du sport de 21st Century Fox[70]. Le , Disney augmente son offre de rachat de 21st Century Fox pour atteindre le 71,3 milliards d'USD en actions et liquidité[71], auxquelles s'ajoute le rachat de la dette de 13,8 milliards d'USD[72]. Le , Disney confirme prévoir vendre d'autres actifs que Fox Sports Net en cas de rachat de 21st Century Fox pour satisfaire les régulateurs financiers[73]. Le , le Département de la Justice des États-Unis approuve l'achat de la 21st Century Fox par Disney à condition de vendre sous 90 jours le réseau des 22 chaînes régionales Fox Sports Net[74],[75],[76],[77]. Le , suite aux contre-offres de Comcast (65 millards) et Disney (71,3 milliards), 21st Century Fox décale le vote initialement prévu le 10 au 27 juillet[78].

Le , le New York Post annonce que Disney et Comcast pourraient se partager la 21st Century Fox, Comcast achetant Sky et Disney achetant le reste des activités en vente[79]. Le , CNNMoney indique que Disney en rachetant la 21st Century Fox va mettre la main sur Star India et ses 60 chaînes touchant 700 millions de téléspectateurs, Fox Star Studios et ses films pour Bollywood mais aussi le service de vidéo à la demande sur Hotstar et ses 75 millions d'abonnés[80]. Le , Comcast annonce ne pas surenchérir sur l'offre de Disney de 71,3 milliards d'USD pour l'achat de la 21st Century Fox[81],[82],[83]. Le , les actionnaires de Disney et de 21st Century Fox valident l'achat d'une grande partie des actifs la Fox par Disney pour 71,3 milliards d'USD[84],[85],[86]. Le , les Yankees de New York annoncent leur intention d'acheter la chaîne YES Network à Disney après le rachat de la 21st Century Fox et pour satisfaire le Département de la Justice des États-Unis[87]. Le , l'union européenne repousse la date de validation de l'achat de la 21st Century Fox par Disney au 19-21 octobre[88],[89]. Le , Comcast remporte l'enchère sur Sky avec une offre à 17,28£ par action totalisant 39 milliards d'USD contre Disney-Fox avec 15,67 £ par action[90],[91], toutefois cette perte pour Disney d'un acteur européen majeur de la télévision payante est salué en bourse le lendemain par une augmentation de 2 % tandis que Comcast chute de 6%[92],[93]. Les analystes dont Todd Juenger de Bernstein saluent le retrait de Disney dans cette course aux enchères avec Comcast pour 21st Century Fox puis puis Sky car l'intérêt d'un opérateur de télévision payante, directe et satellitaire même majeur à l'échelle européenne s'accorde mal avec la stratégie de Disney accès sur la vidéo à la demande en service par contournement[93]. Le , Disney et 21st Century Fox acceptent de vendre la participation de 39 % dans Sky à Comcast, pour 15 milliards d'USD[94],[95],[96].

Le , Disney annonce avoir garanti des concessions à la commission européenne afin de respecter les lois antitrust dans le projet d'achat de la 21st Century Fox mais le détail n'a pas été révélé[97],[98],[99],[100]. Le , Disney publie les documents officiels relatifs à la vente des 22 chaînes de Fox Sports Net, condition de la justice américaine au rachat de 21st Century Fox[101] en parallèle le régulateur chinois n'a pas encore fourni son accord ni de commentaire alors que la tension monte entre Donald Trump et Xi Jinping[102]. Le , la commission européenne approuve l'acquisition par Disney des actifs de la 21st Century Fox à condition de vendre ses participations dans les déclinaisons européennes des chaînes d'A&E comme History et Lifetime[103],[104],[105]. Le , le régulateur financier chinois valide l'achat de la 21st Century Fox par Disney sans condition[106],[107],[108]. Le , l'autorité de la concurrence brésilienne CADE se donne jusqu'au 23 mars 2019 pour analyser l'impact au brésil de l'achat de la 21st Century Fox par Disney principalement la concentration des chaînes sportives[109].

Le , Sinclair Broadcast annonce l'acquisition des 21 chaînes régionales de Fox Sports Net de la Walt Disney Company pour 10 milliards de dollars[110].

OrganisationModifier

Actifs achetés par DisneyModifier

CinémaModifier

Production pour la télévisionModifier

Télévision internationaleModifier

Autres intérêtsModifier

Actifs faisant l'objet d'une scissionModifier

Télévision
Télévision sportive
SKY rachetée par Comcast

RéférencesModifier

  1. « http://www.nasdaq.com/symbol/foxa »
  2. a b et c « http://investor.21cf.com/secfiling.cfm?filingID=1193125-15-332748&CIK=1308161 »
  3. « https://www.thewaltdisneycompany.com/disneys-acquisition-of-21st-century-fox-will-bring-an-unprecedented-collection-of-content-and-talent-to-consumers-around-the-world/ »
  4. « http://investor.21cf.com/financials-keyratios.cfm »
  5. « News Corp prend une participation de 9% dans le groupe Rotana », sur Le Parisien, (consulté le 19 décembre 2017)
  6. (en) Georg Szalai, « News Corp buys 9% stake in Rotana Group », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 19 décembre 2017)
  7. (en) Kerry A. Dolan, « News Corp. Ups Stake In Prince Alwaleed's Media Group Rotana », sur Forbes, (consulté le 19 décembre 2017)
  8. (en) Andy Sambidge, « News Corp ups stake in Alwaleed's Rotana », sur arabianbusiness.com, (consulté le 19 décembre 2017)
  9. Joe Flint, « Murdoch taps New York City education official as his chief of staff », sur Company Town, Los Angeles Times, (consulté le 22 février 2016)
  10. Staff, « News Corp confirms plan to split the media giant », sur BBC News Online,
  11. Turner, Nick et Lee, Edmund, « News Corp. Will Use Fox Name as Breakup Proceeds », sur Bloomberg News,
  12. Matthew Wall, « News Corp shareholders vote to split company into two », sur BBC News Online,
  13. Rushe, Dominic, « Rupert Murdoch splits empire but keeps faith in tomorrow's newspapers », sur The Guardian,
  14. James, Meg, « News Corp. board approves company split, set for June 28 », sur Los Angeles Times,
  15. James, Meg, « News Corp. plans June 11 shareholder vote on company split », sur Los Angeles Times,
  16. (en) Georg Szalai, « News Corp. Reduces Stake in China's Phoenix Television », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 19 décembre 2017)
  17. a b c d e f g h i j k l m et n (en) Rapport Annnuel, « 21st Century Fox's 2017 Annual Report » [PDF], sur 21st Century Fox, (consulté le 9 février 2018)
  18. (en) Ben Quinn, « Rupert Murdoch firm dips into hipsters' bible with $70m stake in Vice », sur The Guardian, (consulté le 17 août 2013)
  19. (en) Anthony Ha, « Fox Invests in Vice, A Media Company That Makes Money Being Terrible And Brilliant », TechCrunch, AOL, Inc, (consulté le 17 août 2013)
  20. (en) Reuters, « TPG pays Murdoch unit $214 million for Chinese media company stake », sur Reuters, (consulté le 19 décembre 2017)
  21. Fixmer, Andy, Bloomberg News, « Murdoch’s 21st Century Fox Abandons Australia Listing »,
  22. Meg James, « Fox stock may no longer trade in Murdoch's native Australia », Los Angeles Times, (consulté le 8 janvier 2014)
  23. « 21st Century Fox Acquires Majority Control of YES Network », sur Broadcasting & Cable, (consulté le 10 novembre 2017)
  24. BSkyB to pay $9 billion to create Sky Europe, Kate Holton et Leila Abboud, Reuters, 25 juillet 2014
  25. 21st Century Fox, Apollo Finalize Pact for TV Venture, Joe Flint, The Wall Street Journal, 10 octobre 2014
  26. Nellie Andreeva, « Fox 21 & Fox TV Studios Merging Into One Entity Headed By Bert Salk », sur deadline.com, (consulté le 4 décembre 2014)
  27. A 84 ans, Rupert Murdoch cède les rênes de 21st Century Fox à son fils James, 42 ans
  28. James Murdoch succède officiellement à son père
  29. Prediction: The Fox-National Geographic Merger Will Work Out Great—For Fox, Andrew Beaujon, Washingtonian, 27 octobre 2015
  30. 21st Century Fox débourse 14,2 milliards d’euros pour racheter Sky, le Monde, 15 décembre 2016
  31. Murdoch's Twenty-First Century Fox bids $14 billion for UK's Sky, Jessica Toonkel et Kate Holton, Reuters, 9 décembre 2016
  32. (en) Dave McNary, « Fox Amps Up Immersive Business With FoxNext, Taps Salil Mehta », sur Variety, (consulté le 6 septembre 2018)
  33. a et b (en) David Faber, « Breaking News From CNBC'S David Faber: Disney Held Talks To Buy Most Of 21St Century Fox », sur CNBC, (consulté le 14 décembre 2017)
  34. (en) Michael J. de la Merced, « Disney Is Said to Have Resumed Talks to Buy Parts of Fox », sur The New York Times, (consulté le 6 avril 2018)
  35. (en) Andrew Liptak, « Disney is once again in talks to acquire 21st Century Fox », sur The Verge, (consulté le 6 avril 2018)
  36. (en) Bruce Haring, « Disney Renews 21st Century Fox Interest, But Comcast Still Lurking », sur Deadline.com, (consulté le 6 avril 2018)
  37. (en) Keshia Hannan, « 21st Century Fox Restarts Talks to Sell Most of the Company to Disney », sur Fortune, (consulté le 6 avril 2018)
  38. (en) Anousha Sakoui, « Fox Will Keep Studio Lot, Real Estate After Disney Deal », sur Bloomberg News, (consulté le 9 avril 2018)
  39. (en) Nancy Tartaglione, « Fox International Productions Shuttering; Tomas Jegeus Moves To Main Studio », sur deadline.com, (consulté le 28 août 2018)
  40. « Disney rachète une partie de la 21st Century Fox pour 52 milliards de dollars », lepoint.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 décembre 2017)
  41. Elsa Conesa, « Disney rachète les actifs de la Fox », sur Les Échos, (consulté le 14 décembre 2017)
  42. (en) Jessica Toonkel, Lisa Richwine, « Fox's Star to bring Disney cash and cricket in India », sur Reuters, (consulté le 10 avril 2018)
  43. (en) Communiqué officiel, « The Walt Disney Company To Acquire Twenty-First Century Fox, Inc., After Spinoff Of Certain Businesses, For $52.4 Billion In Stock », sur thewaltdisneycompany.com/, (consulté le 14 décembre 2017)
  44. a et b (en) Liam Proud, « Disney’s Fox Deal May Force European Telecoms to Retreat », sur The New York Times, (consulté le 29 décembre 2017)
  45. (en) Danny Vena, « Disney Will Soon Have 3 Ways to Compete With Netflix », sur The Motley Fool, 265 décembre 2017 (consulté le 10 avril 2018)
  46. (en) Georg Szalai, « Fox in Talks to Buy 10 TV Stations From Sinclair (Report) », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 11 mai 2018)
  47. (en) Joe Mayes, « Fox Ties Disney to Sky News Guarantee to Win Takeover Approval », sur Bloomberg News, (consulté le 28 juin 2018)
  48. (en) Paul Sandle, « Disney must offer to buy all of Sky, Britain's takeover regulator rules », sur Reuters, (consulté le 15 octobre 2018)
  49. (en) Reuters, « UK takeover panel rules Disney must offer to buy all of Sky », sur CNBC, (consulté le 15 octobre 2018)
  50. (en) Robert Mitchell, « Disney Required to Offer to Buy All Sky Shares if Fox Takeover Bid Fails », sur Variety, (consulté le 15 octobre 2018)
  51. (en) Carl O'Donnell, Ankur Banerjee, « Fox chose Disney over Comcast on regulatory, stock fears: filing », sur Reuters, (consulté le 21 novembre 2018)
  52. (en) Joe Mayes, « Comcast Forces Disney, Fox to Decide How Much Sky Is Worth », sur Bloomberg News, (consulté le 21 novembre 2018)
  53. (en) Michael J. de la Merced, « Comcast Starts Bidding War With 21st Century Fox for Sky », sur The New York Times, (consulté le 21 novembre 2018)
  54. « Fox to buy seven TV stations from Sinclair for about $910 million », sur Reuters,
  55. (en) Cynthia Littleton, « Lachlan Murdoch, John Nallen Set as Leaders of New Fox After Disney Sale », sur Variety, (consulté le 28 janvier 2019)
  56. (en) Aisha Al-Muslim, « Lachlan Murdoch to Lead ‘New’ Fox If Disney Deal Closes », sur The Wall Street Journal, (consulté le 28 janvier 2019)
  57. (en) Dade Hayes, « Comcast Confirms Plan To Counter Disney With Richer, All-Cash Offer For Fox », sur Deadline.com, (consulté le 28 janvier 2019)
  58. (en) Joan E. Solsman, « Comcast confirms it's close to bidding for Fox to beat out Disney », sur CNET, (consulté le 28 janvier 2019)
  59. (en) « What’s Behind Comcast’s Fox Announcement: DealBook Briefing », sur The New York Times, (consulté le 28 janvier 2019)
  60. (en) Brian Steinberg, « Fox Sets Shareholder Vote on Disney Sale », sur Variety, (consulté le 13 mars 2019)
  61. (en) Jonathan Sperling, « 21st Century Fox Sets Meeting Date for Vote on Disney Merger », sur Fortune, (consulté le 13 mars 2019)
  62. (en) Corinne Abrams, Debiprasad Nayak, Shalini Ramachandran, « With Fox Deal, Comcast and Disney Wish Upon a Star in India », sur The Wall Street Journal, (consulté le 14 mars 2019)
  63. (en) Thomas Bacon, « New Disney-Fox Merger Details Emerge in Shareholder Letter », sur screenrant.com, (consulté le 14 mars 2019)
  64. (en) Cameron Bonomol, « Disney Stockholders Receive 21st Century Fox Merger Proposal Letter », sur comicbook.com, (consulté le 14 mars 2019)
  65. (en) Edmund Lee, « Comcast and 21st Century Fox in Focus After AT&T-Time Warner Approval », sur The New York Times, (consulté le 15 mars 2019)
  66. (en) Cynthia Littleton, « Decisive AT&T Victory Sets Stage for Comcast to Challenge Disney for 21st Century Fox Assets », sur Variety, (consulté le 15 mars 2019)
  67. (en) Edmund Lee, Brooks Barnes, « Comcast Offers $65 Billion for 21st Century Fox, Challenging Disney », sur The New York Times, (consulté le 15 mars 2019)
  68. (en) Carl O'Donnell, Liana B. Baker, « Comcast offers $65 billion to lure Fox from Disney bid », sur Reuters, (consulté le 15 mars 2019)
  69. (en) Anthony Ha, « Comcast bids $65B for Fox assets, setting the stage for a fight with Disney », sur TechCrunch, (consulté le 15 mars 2019)
  70. Carl O'Donnell et Liana B. Baker, « Comcast offers $65 billion to lure Fox from Disney bid », sur Reuters,
  71. (en) Chaim Gartenberg, « Disney ups its Fox bid to $71.3 billion in response to Comcast offer », sur The Verge, (consulté le 21 juin 2018)
  72. (en) Reuters, « Disney hikes bid for Fox assets to $71.3 billion, tops Comcast », sur The Times of India, (consulté le 21 juin 2018)
  73. (en) Reuters, « Disney said it’s willing to divest more Fox assets to get a deal cleared by regulators », sur CNBC, (consulté le 16 mars 2019)
  74. (en) Cynthia Littleton, « Justice Department Approves Disney’s Acquisition of 21st Century Fox With Divestiture of Regional Sports Networks », sur Variety, (consulté le 28 juin 2018)
  75. (en) Andrew Liptak, « Disney wins antitrust approval to acquire 21st Century Fox », sur The Verge, (consulté le 28 juin 2018)
  76. (en) Mike Snider, « Disney can buy Fox if it sells 22 regional sports networks, Justice Dept. says », sur USA Today, (consulté le 28 juin 2018)
  77. (en) Jill Disis, Hadas Gold, « Disney wins antitrust approval to purchase most of Fox », sur CNNMoney, (consulté le 28 juin 2018)
  78. (en) Paul Bond, « Fox Sets Shareholder Vote on Disney Deal for July 27 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 18 mars 2019)
  79. (en) Richard Morgan, « How Disney and Comcast could both own a piece of Fox », sur New York Post, (consulté le 19 mars 2019)
  80. (en) Rishi Iyengar, « Disney's next 700 million viewers might be in India », sur CNNMoney, (consulté le 19 mars 2019)
  81. (en) Marrian Zhou, « Comcast reportedly won't try to top Disney's $71.3B bid for Fox », sur CNET, (consulté le 20 mars 2019)
  82. (en) Alexandra Steigrad, « Comcast may bow out of Fox bidding, focus on Sky », sur New York Post, (consulté le 20 mars 2019)
  83. Liana B. Baker et Carl O'Donnell, « Comcast concedes to Disney in bidding war for Fox assets », sur Reuters,
  84. (en) Sarah O'Brien, « Disney-Fox merger gets shareholder approval. Here’s what consumers can expect », sur CNBC, (consulté le 21 mars 2019)
  85. (en) Cynthia Littleton, Ricardo Lopez, « Disney, 21st Century Fox Shareholders Vote to Approve $71.3 Billion Merger », sur Variety, (consulté le 21 mars 2019)
  86. (en) Meg James, « Disney and Fox shareholders approve blockbuster $71-billion deal », sur Los Angeles Times, (consulté le 21 mars 2019)
  87. (en) Barry M. Bloom, « Yankees Intend To Buy Back YES Network In Sale Of Fox To Disney », sur Forbes, (consulté le 28 mars 2019)
  88. (en) Foo Yun Chee, « EU regulators to rule on Disney's $71 billion bid for Fox assets by October 19 », sur Reuters (consulté le 16 avril 2019)
  89. (en) Peter White, « European Regulators Set October 21 Deadline For Disney/Fox Takeover Approval », sur Deadline.com, (consulté le 16 avril 2019)
  90. (en) Brooks Barnes, Edmund Lee, « In Beating Disney for Sky, Comcast Remains in the Game », sur The New York Times, (consulté le 18 avril 2019)
  91. (en) Joe Mayes, Gerry Smith, Anousha Sakoui, « Comcast beats Disney, Fox with $39B bid for Sky », sur The Daily Star, (consulté le 18 avril 2019)
  92. (en) Dade Hayes, « Comcast Stock Plunges, Disney Rises As Wall Street Weighs Sky Outcome », sur deadline.com, (consulté le 18 avril 2019)
  93. a et b (en) Emily Bary, « Disney stock gains after company loses Sky bid, 'dodges a bullet' », sur MarketWatch, (consulté le 18 avril 2019)
  94. (en) Edmund Lee, Brooks Barnes, « Fox, Acting on Behalf of Disney, Sells Its Stake in Sky to Comcast », sur The New York Times, (consulté le 18 avril 2019)
  95. (en) Elizabeth Winkler, « Disney Gets $15 Billion to Invest in Streaming », sur The Wall Street Journal, (consulté le 18 avril 2019)
  96. (en) Hadas Gold, « Comcast takes Sky: Fox and Disney agree to sell stake in European broadcaster », sur CNN News, (consulté le 18 avril 2019)
  97. (en) Robert Mitchell, « Disney Offers Concessions to Secure E.U. Approval of Fox Deal », sur Variety, (consulté le 7 mai 2019)
  98. (en) Dade Hayes, « Disney Offers Compromise To European Regulators In Bid For Fox Deal OK », sur deadline.com, (consulté le 7 mai 2019)
  99. (en) Scott Roxborough, « Disney Offers EU Concessions Over $71.3 Billion Fox Deal », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 7 mai 2019)
  100. (en) « Disney offers EU antitrust concessions over $71.3 billion Fox deal », sur Reuters, (consulté le 7 mai 2019)
  101. (en) John Ourand, « Sources: Disney Sends Out Official Bid Book For Fox RSN Sale », sur sportsbusinessdaily.com, (consulté le 9 mai 2019)
  102. (en) Patrick Brzeski, « Will China Try to Block the Disney-Fox Deal? », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 mai 2019)
  103. (en) Reuters, « EU approves Disney’s $71 billion acquisition of Fox, but Disney will have to get rid of networks like History and Lifetime », sur CNBC, (consulté le 17 mai 2019)
  104. (en) Sarah Toy, « European Commission clears Disney-Fox deal — with conditions », sur MarketWatch, (consulté le 17 mai 2019)
  105. (en) Stewart Clarke, « E.U. Approves Disney-Fox Deal, With Conditions », sur Variety, (consulté le 17 mai 2019)
  106. (en) Brooks Barnes, « Disney Wins Chinese Approval for Fox Deal, Clearing Major Hurdle », sur The New York Times, (consulté le 23 mai 2019)
  107. (en) Sara Salinas et Julia Boorstin, « Disney gets approval from China for its Fox acquisition, sending shares of both companies up », sur CNBC, (consulté le 23 mai 2019)
  108. (en) Dade Hayes, « Fox And Disney Stocks Gain After Chinese Regulators Approve Merger », sur deadline.com, (consulté le 23 mai 2019)
  109. (en) « Brazil antitrust body raises concerns over Disney-Fox deal », sur Reuters, (consulté le 24 mai 2019)
  110. « Sinclair to buy Disney's sports networks in $10 billion deal: WSJ », sur Reuters,
  111. a et b Associated Press, « 'American Sniper' holds top spot at weekend box office », sur Highbeam Research,
  112. « Filmed Entertainment »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur Businesses, 21st Century Fox (consulté le 27 janvier 2015)
  113. Meg James, « Fox's Dana Walden, Gary Newman receive bigger TV portfolio », LA Times,‎ (lire en ligne)
  114. « About the Show », sur Divorce Court.com, Twentieth Century Fox Film Corporation (consulté le 25 août 2014)
  115. FX Networks and Productions. Business Segments. 21cf.com. Accessed on August 19, 2013.
  116. Slatterly, Laura, « Not a Corker Yet: Schedule Challenges for UTV Ireland », The Irish Times,‎ (lire en ligne)
  117. Shine Group. Businesses. 21cf.com Accessed on August 19, 2013
  118. a b et c Television. Business. 21st Century Fox. Accessed on November 20, 2013.
  119. a b et c Associated Press, « Fox News back on Dish service after deal », sur Highbeam Research,
  120. Fox Sports Networks. Business. 21st Century Fox. Accessed on January 26, 2014.