Ouvrir le menu principal

Heather Graham

actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Graham.
Heather Graham
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Heather Joan Graham
Naissance (49 ans)
Milwaukee, Wisconsin, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession ex-Mannequin
Actrice
Productrice
Films notables Six degrés de séparation
Boogie Nights
Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée
From Hell
Feu de glace
Very Bad Trip (série de films)
Séries notables Twin Peaks
Quoi de neuf docteur ?
Scrubs
Californication

Heather Graham [ˈhɛðɚ ˈɡɹeɪəm][1] est une ex-mannequin, actrice et productrice américaine, née le à Milwaukee (Wisconsin).

C'est dans les années 1980 qu'elle commence sa carrière. Après un bref passage par le mannequinat, elle s'illustre dans le cinéma indépendant. Elle est considérée comme un sex-symbol dans les années 1990, notamment suite à sa participation à de nombreux films dont Twin Peaks: Fire Walk with Me, Swingers, Nowhere, Boogie Nights, Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée.

Durant la décennie suivante, elle joue dans de nombreuses comédies romantiques et séries B. Se démarquent quelques productions comme Trop, c'est trop !, From Hell, Feu de glace, Le Gourou et les Femmes, Mary, Cake, Bobby.

Dans les années 2010, elle se tourne progressivement vers la télévision. Elle est l'héroïne de la série de téléfilms Les Enfants du péché (2014-2015) et elle joue des rôles réguliers dans diverses séris télévisées comme Californication (2014), Flaked (2016-2017), Angie Tribeca (2016-2018) et la mini-série saluée Law and Order True Crime (2017).

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Le père de Heather, Jim, est un ancien agent du FBI, sa mère, Joan, est auteur de livres pour enfants. Heather a une petite sœur, Aimee, qui est elle aussi écrivain et actrice. La famille, d'origine irlandaise, suit les enseignements de l'Église catholique romaine de manière très stricte. Heather s'est depuis éloignée totalement de l'Église.

Depuis 1991, Heather Graham pratique la méditation transcendantale après que David Lynch lui en a parlé alors qu'ils travaillaient sur Twin Peaks. Elle la pratique régulièrement depuis, à raison de 20 minutes deux fois par jour, « ce qui l'aide à rester centrée lorsque le stress entre dans sa vie[2] ».

Heather est diplômée de l'Agoura High School en Californie en 1988. Après deux ans à UCLA (université de Californie à Los Angeles), où elle a rencontré James Wood, elle abandonne les cours pour devenir actrice à temps plein malgré l'opposition de ses parents. Elle déménage alors à Hollywood.

Elle travaille, un temps, pour l'entreprise Toys “R” Us[3].

À l'origine, si ses parents ont soutenu sa volonté de devenir actrice, ils étaient cependant opposés à toute apparition dans des scènes dénudées ou à tendance sexuelle. Elle apparaît pourtant dans de nombreuses scènes, complètement nue, dans les films Boogie Nights, Feu de glace, ainsi que dans de nombreux rôles lesbiens[4] : avec Lisa Zane dans Toughguy, avec Parker Posey dans The Oh in Ohio, avec Jessica Stroup dans Broken ou avec Jaime Winstone dans Boogie Woogie. La relation entre Heather Graham et ses parents, toujours fervents catholiques, est presque inexistante[5],[n 1].

CarrièreModifier

Débuts, mannequinat et seconds rôlesModifier

Elle débute en travaillant dans le mannequinat, notamment pour Emanuel Ungaro, et apparaît dans quelques publicités, puis, elle se produit sur scène en jouant dans des pièces de théâtre comme The Cave dwellers, The time of your life mais aussi Les Sorcières de Salem[6].

Sa première apparition – non créditée – à l'écran date de 1984 dans le film Mrs. Soffel[7], suivie de sa première apparition dans le téléfilm Student Exchange.

En 1986, elle est apparue dans un épisode spécial Teen Week dans le jeu télévisée Scrabble (en), diffusé sur NBC. Par la suite, elle apparaît dans de nombreuses publicités télévisées et un épisode de la sitcom Quoi de neuf docteur ? en 1987.

En 1988, elle interprète son premier rôle avec Mercedes Lane, fille populaire du lycée, dans la comédie Plein pot (License to Drive). Sa participation lui vaut une nomination au Young Artist Awards dans la catégorie Meilleure jeune actrice dans une comédie ou un film fantastique[8]. Elle y joue aux côtés des deux stars adolescentes les plus populaires, de l'époque, Corey Feldman et Corey Haim[9].

Ses parents lui interdisent strictement d'accepter un rôle dans la comédie Fatal Games en raison du script riche en jurons[10]. La même année, elle fait une apparition non créditée – lors de la scène de flashback dans le laboratoire – en incarnant la mère (jeune) d'Arnold Schwarzenegger et Danny DeVito, dans la comédie Jumeaux. Elle a aussi auditionné pour le rôle de Baby dans Dirty Dancing, qui est finalement revenu à Jennifer Grey[3].

Mais se démarque surtout à cette période, son incursion dans le registre dramatique avec le film Drugstore Cowboy. Commercialisé en 1989, cette réalisation de Gus Van Sant est adaptée du livre du même titre, écrit par James Fogle en 1976. Le film reçoit le Prix CICAE de la Berlinale au Festival International du Film de Berlin. L'interprétation de l'actrice y est remarquée (elle y joue une droguée[9]) et lui vaut une proposition pour le Film Independent's Spirit Awards de la meilleure actrice dans un second rôle[6].

Révélation au cinémaModifier

En 1991, elle interprète le rôle d'Annie Blackburn, la sœur de Norma Jennings jouée par Peggy Lipton, dans une poignée d'épisodes de la série télévisée Twin Peaks. Elle reprend d'ailleurs ce même rôle dans le long métrage de David Lynch, Twin Peaks: Fire Walk with Me, sorti en 1992[6].

Parallèlement, elle est virée du tournage de Scorchers et fait des essais pour L.A. Story, mais le rôle est finalement attribué à Sarah Jessica Parker[3].

Entre-temps, sa participation au drame musical Un cri du cœur (1991) avec John Travolta lui vaut sa seconde nomination lors des Young Artist Awards[8].

Puis, elle multiplie les rôles : la comédie d'action La Nuit du défi (1992) avec James Woods; le western présenté au Festival international du film de Toronto 1993, The Ballad of Little Jo avec Suzy Amis, Ian McKellen et Bo Hopkins. Elle collabore à nouveau avec Gus Van Sant afin de jouer un second rôle dans la comédie dramatique Even Cowgirls Get the Blues donnant la réplique à Uma Thurman, Lorraine Bracco et Keanu Reeves. En revanche, cette dernière production est massacrée par les critiques mais acquiert le statut de culte au fil des années[9].

Sort ensuite Six degrés de séparation, d'après la pièce de théâtre éponyme de John Guare, une adaptation portée par Stockard Channing, Will Smith et Donald Sutherland. Puis, elle participe au film dramatique Mrs Parker et le Cercle vicieux qui s’intéresse à la vie de la poétesse Dorothy Parker (interprétée par Jennifer Jason Leigh) dans le New York des années 1920 dans le cercle littéraire de la table ronde de l'Algonquin.

En 1995, elle auditionne pour jouer dans le film Hackers mais le rôle est attribué à Angelina Jolie[3].

Mais c'est réellement en 1997, qu'elle accède au statut de star[6],[9] lorsqu'elle interprète le rôle de Brandy Rollergirl dans le film Boogie Nights de Paul Thomas Anderson. Ce rôle, pour lequel l'actrice n'hésite pas à dévoiler ses charmes, lui vaut le MTV Movie & TV Awards de la meilleure révélation[8]. La même année, elle joue un rôle mineur dans Scream 2 de Wes Craven, reprenant le personnage interprété par Drew Barrymore dans le premier volet.

Le succès de Boogie Nights lui permet de décrocher un rôle dans l'adaptation cinématographique de la série Perdus dans l'espace, qui est tièdement accueillie.

Elle est aussi à l'affiche de plusieurs longs métrages issus du cinéma indépendant : Nowhere de Gregg Araki, vedette de Two Girls and a Guy aux côtés de Robert Downey Jr. et Natasha Gregson Wagner et tête d'affiche de la comédie dramatique Kiss & Tell de Jordan Alan avec Rose McGowan.

En 1998, elle est supposé interpréter le premier rôle féminin du film Les Joueurs mais y renonce pour conflit d'emploi du temps[3].

En 1999, l'année où elle est élue Star féminine de demain par le CinemaCon[8],[6], elle interprète Daisy dans la comédie Bowfinger, roi d'Hollywood aux côtés de Steve Martin et Eddie Murphy. Et elle est la partenaire sexy de Mike Myers dans Austin Powers 2 : L'Espion qui m'a tirée. Ces deux rôles lui valent une double proposition au Blockbuster Entertainment Awards de la meilleure actrice. Un prix qu'elle remporte pour Austin Powers[8].

Confirmation en demie teinteModifier

 
L'actrice photographiée en 2007.

En 2000, elle est en lice pour le titre de la meilleure actrice lors de la 26e cérémonie des Saturn Awards mais elle s'incline face à Christina Ricci pour Sleepy Hollow. La même année, elle rate de peu le rôle de Teri Polo dans Mon beau-père et moi[3].

L'année suivante, elle poursuit son ascension en étant à l'affiche de nombreux longs métrages : Elle porte la comédie romantique Trop, c'est trop ! avec Chris Klein et Orlando Bloom. Elle seconde Johnny Depp dans le thriller From Hell, une adaptation d'une bande dessinée d'Alan Moore et d'Eddie Campbell, qui a reçu le prix de la critique à Angoulême en 2001.

La même année, elle rejoint la liste des 50 plus femmes du monde selon le magazine People et alors que l'actrice Shannon Elizabeth lui est préférée afin de jouer dans Jay et Bob contre-attaquent, elle abandonne le projet Things Behind the Sun, un drame musical[3].

Elle est ensuite la vedette du drame Feu de glace avec Joseph Fiennes et elle fait partie du trio vedette de la comédie Le Gourou et les Femmes aux côtés de Jimi Mistry et Marisa Tomei. Succès commercial modéré au box-office mondial, cette production est en revanche un échec sur le territoire américain[11]. Cette année-là, elle occupe la quatrième place des 102 femmes les plus sexy du monde selon le magazine Stuff et elle passe les auditions pour le rôle de Jenny dans Gangs of New York, finalement joué par Cameron Diaz[3].

Entre 2002 et 2003, elle joue son propre rôle dans la série à succès Sex and the City. Elle réitère, en 2004, lorsqu'elle interprète le docteur Molly Clock dans les premiers épisodes de la quatrième saison de la série Scrubs.

En 2005, au cinéma, elle est remarquée par Abel Ferrara qui lui donne le rôle d'Elisabeth[6], la petite amie du journaliste incarné par Forest Whitaker dans Mary. Cette production franco-italienne aborde la question de la relation « amoureuse » entre Jésus et Marie-Madeleine et s'inspire du point de vue du théologien français Jean-Yves Leloup.

La même année, elle est la productrice exécutive de la comédie romantique Cake dont elle est l'héroïne. Et Nicole Kidman est choisie pour tenir le rôle titre de Ma sorcière bien-aimée alors que Graham était fortement pressentie par la production[3].

Entre 2006 et 2008, elle connaît une série de revers lorsque les films dans lesquels elle joue passent, pour la majorité, inaperçus[6] :

Elle produit une série télévisée dont elle est l'héroïne Emily's Reasons Why Not. Cet engagement l'empêche de rejoindre la série Veronica Mars, son rôle est alors attribué à Charisma Carpenter[3].

Elle participe au film choral, salué par les critiques, d'Emilio Estevez, Bobby; elle porte Gray Matters une romance avec Tom Cavanagh présentée au Festival international du film des Hamptons de 2006; elle est l'héroïne du thriller Broken complètement passé inaperçu pour lequel elle a appris à jouer de la guitare, lorsqu'elle interprète le morceau The Hanging Tree, écrit et composé par l'acteur Keram Malicki-Sánchez.

L'actrice Milla Jovovich lui est préférée pour tenir le premier rôle de Calibre 45[3].

Elle retourne vers le registre dramatique avec Adrift in Manhattan, le film met en scène une distribution d'ensemble, comprenant notamment Victor Rasuk, Dominic Chianese, Elizabeth Peña, et William Baldwin. Lors de sa sortie, le film a fait l'objet de critiques mitigées. Les productions suivantes Have Dreams, Will Travel et Un bébé à tout prix, n'amassent pas les foules, non plus.

Elle peut cependant compter sur la fin de la décennie 2000 pour revenir, progressivement, au premier plan.

En effet, en 2009, elle tient le rôle de Jade, une strip-teaseuse généreuse dans la comédie Very Bad Trip, rôle que Lindsay Lohan avait refusé initialement[12]. Ce rôle marque son retour sur le devant de la scène internationale[6]. Le film remporte à la fois un succès critique, mais aussi un véritable succès commercial[13],[14]. Bien qu'elle ne soit pas apparue dans le second volet, elle reprend le rôle de Jade dans le troisième et dernier volet de la trilogie. La même année, elle garde un pied dans l'indépendant en jouant avec Gillian Anderson et Alan Cumming dans la comédie dramatique Boogie Woogie.

Cinéma indépendant et télévisionModifier

En 2010, elle joue dans la comédie portée par Kevin Spacey, Father of Invention. Mais cette production est très mal reçu par les critiques[15].

En 2011, elle subit le rejet d'un pilote, dont elle est l'un des premiers rôles, par le réseau Warner Bros. Television et elle joue les guest-star dans un épisode de Portlandia. Au cinéma, elle participe au film historique État de guerre et persiste dans le registre romantique avec The Last Days.

En 2012, elle est membre du jury lors du 15e Festival de Shanghai[16], présidé par Jean-Jacques Annaud[16]. Cette année-là, elle est à l'affiche de deux productions dramatique : At Any Price qui met en vedette Zac Efron et About Cherry avec James Franco. Le premier est chaleureusement accueilli par les critiques[17], lorsque le second est un échec cinglant[18].

En 2013, elle porte la comédie noire canadienne Compulsion aux côtés de Carrie-Anne Moss et elle seconde Daniel Radcliffe et Juno Temple dans le drame fantaisiste Horns.

En 2014, elle devient l'héroïne d'une série de téléfilms adaptée de la série littéraire Fleurs captives de Virginia C. Andrews. Le premier volet, Les Enfants du péché diffusé en janvier 2014 sur Lifetime est un franc succès[19]. Le second opus, Les Enfants du péché : Nouveau Départ, diffusé en mai 2014, réalise des performances inférieures mais honorables[20], tandis que le troisième volet, diffusé en 2015, Les Enfants du péché : Secrets de famille, est un échec[21],[22]. L'actrice ne figure cependant pas au casting du quatrième et dernier volet, Les Enfants du péché : Les Racines du mal.

La meêm année, elle est un personnage récurrent de la septième saison de Californication face à David Duchovny. Au cinéma, elle participe à la comédie Mauvaises Fréquentations avec Selena Gomez et Dylan McDermott et elle reste fidèle à ses racines du cinéma indépendant en y enchaînant les productions.

En 2016, elle prête sa voix pour le film d'animation Norm et elle joue dans la comédie My Dead Boyfriend, peu acclamée par les critiques[23]. Puis entre 2016 et 2017, elle joue dans quelques épisodes de la série Flaked menée par Will Arnett et elle est, aussi, une invitée régulière d’Angie Tribeca, une comédie policière.

En 2017, elle est au cinéma avec le thriller Wetlands dans lequel elle donne la réplique à Adewale Akinnuoye-Agbaje et Jennifer Ehle, qui est un nouvel échec[24] La même année, c'est encore à la télévision qu'elle participe à des projets plus exposés, en rejoignant la distribution de la mini-série saluée, Law and Order True Crime, portée par Edie Falco.

En 2018, elle est la scénariste, la réalisatrice et l'héroïne de la comédie romantique Half Magic avec Angela Kinsey et Stephanie Beatriz, une comédie romantique sur trois amies ayant décidé de se rebeller face à leurs relations amoureuses. Et elle est aussi l'un des premiers rôles de la sitcom comique Bliss.

En fin d'année, il est annoncé que Heather Graham va adapter le roman The Hypnotist's Love Story de Liane Moriarty. L'auteure australienne s'est faite connaître mondialement avec l'adaptation de son roman Big Little Lies par le réseau HBO. Cette fois-ci développée par le réseau ABC, cette série permettra à l'actrice d'enfiler à nouveau la casquette de productrice exécutive et de poursuivre ses débuts en tant que réalisatrice[25].

En 2019, elle tourne aux côtés de Sophie Nélisse, la comédie dramatique The Rest of Us qui s'intéresse à différentes relations mères-filles[26].

Vie privéeModifier

En octobre 2017, elle rejoint la longue liste des actrices accusant le producteur Harvey Weinstein d'harcèlement sexuel[3].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Prochainement

TélévisionModifier

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

Prochainement

Jeux vidéoModifier

Clips vidéoModifier

Comme productriceModifier

DistinctionsModifier

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[8].

RécompensesModifier

NominationsModifier

Voix françaisesModifier

En France, Marie-Eugénie Maréchal[34] (dont Boogie Nights ou Very Bad Trip), Marie-Laure Dougnac[35],[36] (notamment dans Scrubs ou Feu de glace) et Anneliese Fromont[35] (dont Self Control) sont les voix françaises les plus régulières de Heather Graham. Danièle Douet[35] l'a aussi doublé à trois reprises lors d'une suite de téléfilms. Également, à deux occasions chacune, Marine Jolivet[35], Caroline Victoria[35], Rafaèle Moutier[35] et Sylvie Jacob[35] l'ont également doublé. Par ailleurs, lors des films Mrs. Soffel, Jumeaux et Même les cow-girls ont du vague à l'âme, l'actrice n'a pas été doublée n'ayant pas de dialogues.

Au Québec, Lisette Dufour est la voix française régulière de l'actrice[37]. Julie Beauchemin[37] l'a aussi doublé à deux occasions.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Citation : « Has not spoken to her parents in two years because they disapprove of the movies she stars in. »
  2. Il est d'usage que les acteurs jouant leur propre rôle dans un film ou une série soient crédités sous l'appellation « lui-même », toutefois lorsque Heather Graham apparaît sous son propre nom, ceci est dans le but d'établir clairement qu'elle interprète un personnage fictionnel et non sa propre personne.
  3. Carton du doublage après le générique du jeu.
  4. a b c et d Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  5. a b c et d Carton du doublage français lors de la diffusion télévisuelle.

RéférencesModifier

  1. Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. (en) « Heather Graham: 'I'm kind of high-strung' - The actress drops by TODAY to talk about her role on Showtime's Californication, now entering its final season, and discusses how transcendental meditation helps her keep centered when stress enters her life. », sur Today.com (consulté le 5 février 2016).
  3. a b c d e f g h i j k et l (en) « Biography for Heather Graham », sur IMDb (consulté le 30 janvier 2013).
  4. Heather Graham sur elms.
  5. « Relation d'Heather Graham avec ses parents » sur IMDb, consulté le 29 octobre 2012
  6. a b c d e f g et h « Heather Graham : Sa biographie - AlloCiné », sur AlloCiné
  7. (en) Matt Maytum, « The evolution of Heather Graham », sur Total Film.com, (consulté le 30 janvier 2013).
  8. a b c d e et f (en) « Heather Graham Awards », sur IMDb
  9. a b c et d Sarah Dahan, « Que sont-ils devenus : Heather Graham », sur Les Inrockuptibles,
  10. (en) Strauss, Bob, « Heather's commitment », sur Daily News of Los Angeles, (consulté le 30 janvier 2013).
  11. (en) « The Guru (2003) - Box Office Mojo », sur Box Office Mojo
  12. (en) « Lindsay Lohan turned down role in The Hangover », sur Usmagazine.com (consulté le 30 janvier 2013).
  13. (en) « The Hangover (2009) », sur Rottentomatoes.com (consulté le 30 janvier 2013).
  14. (en) « The Hangover », sur Boxofficemojo.com (consulté le 30 janvier 2013).
  15. (en) « Father of Invention (2010) Critic Reviews », sur IMDb
  16. a et b (en) « Heather Graham et Jean-Jacques Annaud judge at Shangai film festival » sur Bloomberg.com, consulté le 2 mars 2013.
  17. (en) « At Any Price (2012) Critic Reviews », sur IMDb
  18. (en) « About Cherry (2012) Critic Reviews », sur IMDb
  19. (en) « Saturday Cable Ratings - Flowers in the Attic, Sam and Cat, SAG Awards, Cops, MythBusters, Swamp Pawn and more! », sur TV-Recaps-Reviews, .
  20. (en) « Monday Cable Ratings - NBA Playoffs, Love and Hip Hop: Atlanta, Petals on the Wind, The World Wars, Hit the Floor and more! », sur TV-Recaps-Reviews, .
  21. (en) « The Dysfunctional Dollanganger Saga Returns to Lifetime(R) with Premieres of Original Movies "If There Be Thorns" on April 5 and "Seeds of Yesterday" on April 12 », sur The Futon Critic.com, .
  22. (en) « Sunday Cable Ratings - The Real Housewives of Atlanta, Mad Men, China, IL, Shameless, Salem, Bar Rescue and more! », sur TV-Recaps-Reviews, .
  23. (en) « My Dead Boyfriend (2016) - Critic Reviews », sur IMDb.com.
  24. (en) « Wetlands (2017) - Critic Reviews », sur IMDb.com.
  25. Virginie Coffineau, « Heather Graham va adapter l'auteure de Big Little Lies », sur Cineseries.com, .
  26. Cédric Bélanger, « Sophie Nélisse tourne avec Heather Graham », sur Journaldequebec.com, .
  27. a b et c Le film est sorti directement en DVD.
  28. a b c d e f g h i j k l et m (en) « Filmographie à venir de Heather Graham », sur IMDb.com, (consulté le 28 août 2019) [dernière m-à-j].
  29. Emilie-Stephen King France, « Heather Graham rejoint le casting de la série "Le Fléau" », sur Stephen King France, (consulté le 16 octobre 2019)
  30. prix partagé avec Don Cheadle, Luis Guzmán, Philip Baker Hall, Philip Seymour Hoffman, Thomas Jane, Ricky Jay, William H. Macy, Alfred Molina, Julianne Moore, Nicole Ari Parker, John C. Reilly, Burt Reynolds, Robert Ridgely, Mark Wahlberg et Melora Walters.
  31. prix partagé avec Demi Moore, Sharon Stone, Nick Cannon, Joy Bryant, Anthony Hopkins, Lindsay Lohan, Elijah Wood, Helen Hunt, Freddy Rodríguez, Ashton Kutcher, William H. Macy, Martin Sheen, Christian Slater, Shia LaBeouf, Laurence Fishburne, Jacob Vargas, Mary Elizabeth Winstead, Svetlana Metkina et Harry Belafonte.
  32. a b et c nomination partagée avec Demi Moore, Sharon Stone, Nick Cannon, Joy Bryant, Anthony Hopkins, Lindsay Lohan, Elijah Wood, Helen Hunt, Freddy Rodríguez, Ashton Kutcher, William H. Macy, Martin Sheen, Christian Slater, Shia LaBeouf, Laurence Fishburne, Jacob Vargas, Mary Elizabeth Winstead, Svetlana Metkina et Harry Belafonte.
  33. nomination partagée avec Ed Helms, Bradley Cooper, Zach Galifianakis, Justin Bartha, Ken Jeong et Mike Tyson
  34. a b c et d « Doublages effectués par Marie-Eugénie Maréchal » sur Doublagissimo, consulté le 10 janvier 2013
  35. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v « Comédiennes ayant doublé Heather Graham en France » sur RS Doublage, consulté le 10 janvier 2013
  36. a et b « Doublages effectués par Marie-Laure Dougnac » sur Doublagissimo, consulté le 10 janvier 2013
  37. a b c d e et f « Comédiens ayant doublé Heather Graham au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté et mis en ligne le 19 janvier 2014
  38. « Fiche du doublage français du film Very Bad Trip 3 » sur AlloDoublage, consulté le 16 novembre 2012, m-à-j le 30 mai 2013.
  39. Fiche du doublage français du film Horns » sur AlloDoublage, consulté le 1er octobre 2014.
  40. « Fiche du doublage de la série Californication » sur Doublage Séries Database, consulté le 1er novembre 2014.
  41. « Fiche du doublage de la série Flaked » sur Doublage Séries Database, consulté le 17 février 2017.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :