Tom Cavanagh

acteur canadien
Tom Cavanagh
Description de cette image, également commentée ci-après
Tom Cavanagh en 2015.
Nom de naissance Thomas Patrick Cavanagh
Surnom Tom
Naissance (58 ans)
Ottawa (Canada)
Nationalité Drapeau du Canada Canadienne
Profession Acteur
Producteur
Compositeur
Réalisateur
Séries notables Scrubs
The Flash (2014)
Ed

Tom Cavanagh est un acteur, producteur, compositeur et réalisateur canadien né le à Ottawa (Canada).

BiographieModifier

Tom Cavanagh est le fils de l'universitaire Tom Cavanagh (1933-2020)[1],[2]. Il vit tout d'abord à Winneba, Ghana, avec ses parents qui participent à des projets d'éducation. Ils retournent ensuite au Canada pour vivre à Lennoxville[3].

ÉtudesModifier

Il fait ses études secondaires au Séminaire de Sherbrooke. Il a joué au basketball pour les Barons. Par la suite il a étudié au collège Champlain de Lennoxville.

Il obtient en 1987 une licence (Bachelor of Arts) de littérature anglaise et une autre de biologie. En 1988, il obtient une troisième licence (bachelor of engineering) à la Queen's University de Kingston[3],[4]. Pendant ses études, Tom était aussi un membre de l'équipe de basketball de l'université où il fit la rencontre de l'un de ses amis les plus proches, Marco William Alessio, décédé en 2013[5].

Tom se découvre une passion pour le théâtre quand il intègre la troupe de son université pour une représentation de la comédie musical Grease[4]; où il joue le rôle principale Danny Zuko. Il part à New-York City pour étudier les arts du spectacle à HB Studio[3].

Il est en couple avec Maureen Grise, avec qui il a trois enfants[6].

CarrièreModifier

1980-2000Modifier

En 1989, Tom Cavanagh complète ses études en participant à la reprise de la comédie musicale Shenandoah[4]. La même année, il décroche son premier rôle principal (lui-même), dans une émission télévisée canadienne Stories from the Vaults.

En 1991, il obtient un petit rôle comme secrétaire du personnage Ella dans le film White Light. Jusqu'en 1994, il joue des rôles ponctuels à la télévision comme dans les séries Secret Service (1992), Beyond Reality (1993),Sherlock Holmes Returns (1993), Other Women's Children (1993) et Street Legal (1994).

En 1995, il obtient plusieurs rôles dans des films, dont celui de Ron dans le film Dangerous Intentions et Bowlan dans Midnight Heat, Simon dans Orky et Andy Neiman dans Suspicion. Il joue aussi dans des séries comme Caporal Charles Sykes dans La Légende d'Hawkeye et Jésus dans Madison. Il débute aussi un rôle dans la série Au-delà du réel - l'aventure continue en tant que Vance Ridout/Carl Toman; jusqu'en 1999.

En 1995, il décroche trois rôles: Joey dans Mask of Death, Levesh dans le film télévisé Bloodhounds II et Tim Jonas dans Profile for Murder. L'année suivante, il apparaît dans deux films (Les Chemins du Coeur et Honeymoon) et une série (The Sentinel, saison 2, épisode 19).

Tom Cavanagh obtient en 1998 le rôle éponyme du film The 900 Lives of Jackie Frye. Il apparaît par ailleurs dans plusieurs séries comme Viper, Cold Squad: Brigade Spéciale, Mentors ou encore Eyes of a Cowboy. Il produit trois épisodes de la série You're On!. Il interprète aussi Paul Krause de la série Jake and the Kid jusqu'en 1999 où il obtient des rôles comme Harry dans Quelque chose de Plus, Patrick Birmingham dans Anya's Bell, Doug Boyce dans Providence (jusqu'en 2000) et Howard dans la série Sports Night (jusqu'en 2000).

2000-2010Modifier

En 2000, il obtient le rôle principal de la série Ed, jusqu'en 2004; il remporte trois prix pour son rôle dans la série: le Prix Daytime Emmy Awards de la catégorie meilleur télévision familiale, le Prix du Meilleur Acteur dans une nouvelle série comique à l'Online Film & Television Association et le Prix de l'Acteur de l'Année dans une nouvelle série décerné par le TV Guide Awards. Il co-produit et dirige certains épisodes; mais surtout remporte en 2002 une nomination pour le Golden Globe Award dans la catégorie Meilleure Acteur d'une Série Télévisée[3].

Entre-temps, en 2002, il décroche le rôle de Val Duncan, l'un des personnages principaux du film Bang bang t'es mort. En 2008, il revisite une comédie de Richard Nelson, Some Americans Abroad. Il joue aussi le rôle de Dan Dorian dans la célèbre série Scrubs, jusqu'en 2009.

En 2004, l'acteur décroche trois rôles: Simpson Le Courage d'une Mère, Nick Snwoden dans Le Secret du Père Noël et Jimmy McCallister dans la série Jack & Bobby; suivit du rôle Mal Downey dans Alchemy en 2005.

Pendant l'année 2006, Tom reçoit cinq rôles différents dans des films (Two Weeks, Comment manger 10 vers de terre en une journée, My Ex Life et Gray Matters) et une série (Love Monkey). L'année suivante, il obtient le rôle principal dans le film d'horreur Sublime et la comédie LGBT Breakfast with Scot[7].

Il dirige un court-métrage nommé Money Game; puis interprète le personnage principal de la mini série The Capture of the Green River Killer et obtient le rôle d'un personnage récurrent dans la série Eli Stone en 2008. L'année suivante, il joue l'un des personnages principaux de la série Trust Me[8].

2010-2021Modifier

En 2010, il prête sa voix au personnage Ranger Smith dans Yogi l'ours (film télévisé)[9] et Yogi Bear (jeux vidéo); il contribut à la bande originale avec la chanson Rachel's Song. Il obtient le rôle de Jack O'Mallay dans la série Royal Pains, en 2011[10]; suivi d'un téléfilm Traiding Christmas[11]. En 2012, il obtient l'un des rôles principaux, Nick Carleton, dans L'Insuportable Soupçon. L'année suivante, il joue dans trois séries (Docteur La Peluche (animation), Les Goldberg et Blue Bloods) et un film (The Bird Men).

Il interprète le rôle de Kingston Tanner dans la série Following en 2014, avant de jouer Drago dans The Games Maker et Snap dans Lucky Duck[4]. La même année, il obtient l'un des rôles les plus importants de sa carrière, celui du Docteur Harrison Wells de l'Univers DC. Il jouera dans différentes séries de cet univers, principalement dans The Flash avec Grant Gustin[12], avec qui il jouera Tom and Grant en 2016, où il est aussi scénariste, producteur et contributeur de la bande originale. Ce court-métrage lui vaudra de gagner deux Prix de l'Excellence et le Prix du Mérite Mention Spéciale dans Best Shorts Competition, ainsi que le Manhattan Film Festival et le Prix du Jury au Jersey Shore Film Festival (US) en 2018. Toujours dans son personnage d'Harrison Wells, Tom apparait dans DC: Legends of Tomorrow (2017-2021) avec Caity Lotz et Brandon Routh qui jouent à ses côtés dans le film 400 Days en 2015[13]. Il apparaît aussi dans la série Arrow (2017-2021) avec Emily Bett Rickards (avec qui il joue dans le court-métrage Sidekick en 2016) et Supergirl avec Melissa Benoist.

En 2020, il obtient le rôle du Pasteur Spencer dans Be the Light. Pour son rôle dans le film, il remporte le Prix de Christian Film Festival dans les catégorie meilleur villain, meilleur acteur secondaire et meilleur producteur.

En 2021, il dirige l'épisode 15 "Last Sons of Krypton" de la saison 1 de la série Superman and Lois. La même année, avec l'acteur Carlos Valdes (Cisco Ramon / Vibe), Tom Cavanagh annonce son départ de la série The Flash[14].

FilmographieModifier

CinémaModifier

comme acteurModifier

TélévisionModifier

RéalisateurModifier

ProducteurModifier

  • 1998: You're On!
  • 2002-2004: Ed
  • 2006: Love Monkey
  • 2008: Money Game (court-métrage)
  • 2018: Tom & Grant (court-métrage)

CompositeurModifier

Voix françaisesModifier

NotesModifier

En 2009, Tom Cavanagh s'implique dans le projet Nothing But Nets de la Fondation des Nations Unis, pour combattre la malaria en Afrique[16],[3].

  1. Tom Cavanagh interprète aussi plusieurs versions secondaires de son personnage selon les univers rencontrés lors de la série : Dr Harisson Wells (Terre 1, saison 1) ; Hells Wells (Terre inconnu, saison 3) ; Harisson Wells (Terre 17, saison 3) ; Harrison Wells (parlant français et faisant du mime) (Terre inconnu, saison 3) ; Harrison « Wolfgang » Wells (Terre 12, saison 4 et 5) ; Wells 2.0 (Terre 22, saison 4) ; Harrison « Sonny » Wells (Terre 24, saison 4) ; Harrison HP Wells (Terre 25, saison 4) ; H Lothario Wells (Terre 47, saison 4) et Wells le Gris (Terre 13, saisons 4). Il interprète aussi brièvement Hannibal Bates (en) (sous l'apparence d'Harrison Wells de Terre 1, saison 1).

RéférencesModifier

  1. (en-US) Gordon Lambie, « Townships community mourns Tom Cavanagh », sur Sherbrooke Record, (consulté le )
  2. (en-US) Gina Ragusa, « Actor Tom Cavanagh from 'The Flash' Reveals the Most Important Life Lessons From His Father », sur Showbiz Cheat Sheet, (consulté le )
  3. a b c d et e (en) Wyndhal Wise, « Tom Cavanagh | The Canadian Encyclopedia », sur www.thecanadianencyclopedia.ca, (consulté le )
  4. a b c et d (en-CA) Richard Ouzounian, « Tom Cavanagh figures he's the Lucky Duck », The Toronto Star,‎ (ISSN 0319-0781, lire en ligne, consulté le )
  5. (en) Peter Reimer, « A new, noble tradition », sur The Journal, (consulté le )
  6. « Tom Cavanagh de Scrubs... papa pour la troisième fois ! », sur www.purepeople.com, (consulté le )
  7. (en-US) Helene Elliott, « NHL breaks the ice with role in gay-topic movie », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  8. (en-US) Rene Lynch, « 'Trust Me' », sur Los Angeles Times, (consulté le )
  9. « Yogi l'ours de Eric Brevig - (2010) - Film pour la jeunesse » (consulté le )
  10. (en-US) Philiana Ng, « ‘Royal Pains’: Mark Feuerstein and Tom Cavanagh Reveal 5 Spoilers for Season 3.5 », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  11. (en-US) Kathryn Shattuck, « Made-for-TV Movies, Reborn on Cable », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  12. Pierre Langlais, « "The Flash", au petit trot », sur Télérama, (consulté le )
  13. « 400 Days de Matt Osterman - (2015) - » (consulté le )
  14. 20 Minutes avec Agences, « La série « Flash » perd deux de ses stars », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  15. a b c d et e « Comédiens ayant doublé Tom Cavanagh en France » sur RS Doublage
  16. (en-US) Megan Rabbitt, « Nothing But Nets, Gavin DeGraw and Tom Cavanagh Help Save Lives in Uganda », sur unfoundation.org, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :