Groupe du Rassemblement démocratique et social européen

groupe parlementaire au Sénat

Le groupe du Rassemblement démocratique et social européen (RDSE) — dénommé groupe du Rassemblement démocratique européen (RDE) jusqu’en 1995 — est un groupe parlementaire français au Sénat. Constitué en 1989, il prend la succession du groupe de la Gauche démocratique. D’orientation principalement centriste et radicale, il est actuellement présidé par Maryse Carrère et comprend 16 sénateurs.

Rassemblement démocratique
et social européen
Image illustrative de l’article Groupe du Rassemblement démocratique et social européen
Chambre Sénat
Fondation
(35 ans, 1 mois et 21 jours)
Fusion de Gauche démocratique
Ancien(s) nom(s) Rassemblement démocratique européen (1989-1995)
Partis membres Parti radical
Parti radical de gauche
Parti socialiste
La Force du 13
Cap sur l'avenir
Divers gauche
Président Maryse Carrère
Représentation
16  /  348
Positionnement Centre gauche (centre à gauche)
Idéologie Radicalisme
Social-libéralisme
Républicanisme
Laïcisme
Solidarisme
Fédéralisme européen
Site Web rdse-senat.fr

Historique modifier

Le groupe du Rassemblement démocratique européen (RDE) est issu du groupe de la Gauche démocratique (GD), fondé en 1892. Constitué le , il est renommé en « groupe du Rassemblement démocratique et social européen » (RDSE) à la suite des élections sénatoriales de 1995[1].

À ses débuts, le groupe comprend des personnalités politiques de droite de premier plan, comme Jean François-Poncet ou Étienne Dailly. Il compte également sur ses bancs des élus de centre gauche ou sans étiquette, comme l’homme politique marseillais Robert Vigouroux.

Le RDSE fait figure d’exception dans un paysage politique de plus en plus marqué par un clivage bipartisan. Son positionnement charnière rend difficile son classement au sein de la majorité ou de l'opposition. De fait, il est caractérisé par la liberté de vote de chaque sénateur, qui remplace la discipline de groupe prévalant souvent dans les groupes parlementaires[2].

En 2002, la création du groupe UMP au Sénat accroît le phénomène bipartite à la chambre haute, d'autant que ce groupe possède la majorité absolue jusqu'en 2004. Cette évolution affaiblit le groupe RDSE.

Au fil des années, le groupe comprend davantage de personnalités de gauche que de droite.

Dans le cadre de l'élection présidentielle de 2017, onze membres du groupe accordent leur « parrainage » à Emmanuel Macron[3], un membre à Jean-Luc Mélenchon[4] et un à François Fillon[5]. Quatre sénateurs RDSE n’accordent leur parrainage à aucun candidat[6],[7].

Composition modifier

Composition actuelle modifier

À la suite du renouvellement de 2023, le groupe RDSE est composé de 16 membres (Gauche et centre gauche : 4 PRG, 2 PS, 1 PRV-CSA et 5 DVG / Centre : 4 PRV).

Département Nom Parti Remarques
Alpes-de-Haute-Provence Jean-Yves Roux PRG
Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini LFD13 Démissionne le
Mireille Jouve LFD13 Remplace le Jean-Noël Guérini démissionnaire.
Gironde Nathalie Delattre PRV
Hérault Christian Bilhac PRG
Hérault Henri Cabanel DVG
Loire-Atlantique Philippe Grosvalet PS
Lot Raphaël Daubet PRV
Lot-et-Garonne Michel Masset DVG
Lozère Guylène Pantel PS
Meurthe-et-Moselle Véronique Guillotin PRV
Puy-de-Dôme Éric Gold DVG
Hautes-Pyrénées Maryse Carrère PRG Présidente du groupe
Rhône et métropole de Lyon Bernard Fialaire PRV
Seine-Saint-Denis Ahmed Laouedj PRG
Var André Guiol DVG
Saint-Pierre-et-Miquelon Annick Girardin PRV-CSA

Composition de 2020 à 2023 modifier

À la suite du renouvellement de 2020, le groupe RDSE est composé de 15 membres ( Gauche : 4 DVG, 3 PRG, 2 TdP et 1 PS / Droite : 4 PRV et 1 DVD).

Département Nom Parti Remarques
Alpes-de-Haute-Provence Jean-Yves Roux PRG
Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini LFD13
Gironde Nathalie Delattre PRV
Hérault Christian Bilhac PRG
Hérault Henri Cabanel DVG
Lot Jean-Claude Requier PRV Président du groupe
Lozère Guylène Pantel PS
Meurthe-et-Moselle Véronique Guillotin PRV
Pas-de-Calais Jean-Pierre Corbisez DVG
Puy-de-Dôme Éric Gold TdP puis DVG
Hautes-Pyrénées Maryse Carrère PRG
Rhône et métropole de Lyon Bernard Fialaire PRV
Var André Guiol TdP puis DVG
Essonne Olivier Léonhardt DVG Décédé le
Saint-Pierre-et-Miquelon Stéphane Artano AD
Composition de 2017 à 2020

Après les renouvellement de 2017, le groupe RDSE voit le retour de sénateurs radicaux « valoisiens », dans le cadre d'une réunification de la famille radicale[1] et se compose alors de 21 membres (Gauche : 7 PRG, 5 DVG, 1 PS, 2 écolos et 1 LREM / Droite : 4 PRV et 1 DVD).

Durant la mandature, le groupe connaît plusieurs modifications avec l'arrivée de quatre sénateurs socialistes : Didier Guillaume (qui quittera le groupe à la suite de sa nomination au gouvernement), Jean-Yves Roux, Henri Cabanel et Éric Jeansannetas.

En 2019, l'un des élus radicaux rejoindra Les Indépendants – République et territoires tandis que trois autres (Maryse Carrère, Joseph Castelli et Raymond Vall) reformeront le Parti radical de gauche sans quitter le groupe qui se stabilisera à 24 membres avec l'arrivée de Danièle Garcia.

Département Nom Parti Remarques
Alpes-de-Haute-Provence Jean-Yves Roux PS Rejoint le groupe en
Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini LFD13
Mireille Jouve LFD13
Danièle Garcia DVG Rejoint le groupe le
Cantal Josiane Costes MR (PRG) Suppléante de Jacques Mézard, nommé au conseil constitutionnel
Creuse Éric Jeansannetas PS Rejoint le groupe en
Haute-Corse Joseph Castelli MR (PRG)
Drôme Didier Guillaume PS Rejoint le groupe le 22 mai 2018 ; nommé au gouvernement le
Haute-Garonne Françoise Laborde MR (PRG)
Gers Raymond Vall MR (PRG)
Gironde Nathalie Delattre MR (PRV)
Loire-Atlantique Ronan Dantec ÉCO Rattaché au groupe
Lot Jean-Claude Requier MR (PRG) Président
Lozère Alain Bertrand LREM Décédé le
Guylène Pantel PS Remplace Alain Bertrand, mort le
Meurthe-et-Moselle Véronique Guillotin MR (PRV)
Meuse Franck Menonville MR (PRV) Rejoint le groupe Les Indépendants – République et territoires en mai 2019
Morbihan Joël Labbé ÉCO Rattaché au groupe
Pas-de-Calais Jean-Pierre Corbisez PS
Puy-de-Dôme Éric Gold MR (PRG)
Hautes-Pyrénées Maryse Carrère MR (PRG)
Tarn-et-Garonne Yvon Collin DVG
Haute-Vienne Jean-Marc Gabouty MR (PRV)
Essonne Olivier Léonhardt DVG
Saint-Martin Guillaume Arnell RRR
Hérault Henri Cabanel PS Rejoint le groupe en
Saint-Pierre-et-Miquelon Stéphane Artano AD

Composition de 2014 à 2017 modifier

Depuis 2012, le seuil minimum pour la constitution d'un groupe, est abaissé de 15 à 10 sénateurs. Ceci permet au groupe RDSE de se maintenir à la suite du renouvellement de 2014, étant composé de 13 membres (Gauche : 6 PRG, 3 DVG, 2 PS et 1 MDP / Droite : 1 UMP).

Département Nom Parti Remarques
Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini LFD13 Rejoint le groupe le
Mireille Jouve LFD13 Rejoint le groupe le
Michel Amiel LFD13 Rejoint le groupe le  ; rejoint en le groupe La République en marche
Cantal Jacques Mézard PRG Président, jusqu'au , nommé au gouvernement
Josiane Costes PRG À partir du , en remplacement de Jacques Mézard
Haute-Corse Joseph Castelli PRG
Haute-Garonne Françoise Laborde PRG
Gers Raymond Vall PRG Élu lors de l'élection partielle du
Jura Gilbert Barbier LR Président à partir du
Lot Jean-Claude Requier PRG
Lozère Alain Bertrand PS
Hautes-Pyrénées François Fortassin PRG Jusqu'à sa mort le
Michel Pélieu PRG À partir du , en remplacement de François Fortassin
Pyrénées-Orientales Hermeline Malherbe DVG
Yvelines Philippe Esnol PRG
Tarn-et-Garonne Yvon Collin DVG
Var Pierre-Yves Collombat PS
Val-d'Oise Robert Hue MDP
Saint-Martin Guillaume Arnell RRR

Composition de 2011 à 2014 modifier

À la suite du renouvellement de 2011, la gauche (PS, PCF, PRG et EELV) est pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, majoritaire au Sénat. Cependant, le groupe RDSE ne peut se maintenir que grâce à l'apport de sénateurs PS et DVG. Il est alors composé de 17 membres ( Gauche : 12 PRG, 2 PS, 1 MRC et 1 DVG / Droite : 1 UMP ).

Département Nom Parti Remarques
Aveyron Anne-Marie Escoffier PRG Nommée au gouvernement le  ; retrouve son siège le
Stéphane Mazars PRG Remplace Anne-Marie Escoffier durant son passage au gouvernement (2012-2014)
Cantal Jacques Mézard PRG Président
Corse-du-Sud Nicolas Alfonsi PRG
Haute-Corse François Vendasi PRG
Haute-Garonne Françoise Laborde PRG
Jean-Pierre Plancade PRG
Gers Raymond Vall PRG
Hérault Robert Tropéano PRG
Jura Gilbert Barbier UMP
Lot Jean-Claude Requier PRG
Lozère Alain Bertrand PS
Hautes-Pyrénées François Fortassin PRG
Pyrénées-Orientales Christian Bourquin DVG Jusqu'à sa mort le
Hermeline Malherbe DVG À partir du , en remplacement de Christian Bourquin
Yvelines Philippe Esnol PRG Rejoint le groupe le [8]
Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet PRG
Yvon Collin PRG
Var Pierre-Yves Collombat PS
Val-d'Oise Robert Hue MUP Rejoint le groupe le [9]
Territoire de Belfort Jean-Pierre Chevènement MRC Vice-président

Composition de 2008 à 2011 modifier

À la suite du renouvellement de 2008, le groupe RDSE est composé de 17 membres ( Gauche : 11 PRG, 2 DVG et 1 MRC / Droite : 1 PRV, 1 UMP et 1 LGM ). Ainsi, les sénateurs de gauche sont pour la première fois majoritaire au sein du groupe, la plupart des sénateurs radicaux valoisien siégeant au sein du groupe UMP.

Département Nom Parti Remarques
Aveyron Anne-Marie Escoffier PRG Vice-présidente
Cantal Jacques Mézard PRG
Corse-du-Sud Nicolas Alfonsi PRG
Haute-Corse François Vendasi PRG
Haute-Garonne Françoise Laborde PRG
Jean-Pierre Plancade PRG
Gers Aymeri de Montesquiou UMP-PRV Vice-président
Raymond Vall PRG
Hérault Robert Tropéano DVG
Jura Gilbert Barbier UMP
Lot Jean Milhau PRG
Puy-de-Dôme Michel Charasse DVG Jusqu'au , nommé au Conseil constitutionnel
Hautes-Pyrénées François Fortassin PRG
Haut-Rhin Jean-Marie Bockel LGM À partir du
Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet PRG
Yvon Collin PRG Président
Territoire de Belfort Jean-Pierre Chevènement MRC Vice-président
Guadeloupe Daniel Marsin GUSR
Saint-Pierre-et-Miquelon Denis Detcheverry AD Rejoint le groupe en 2010

Composition de 2004 à 2008 modifier

À la suite du renouvellement de 2004, le groupe RDSE est composé de 14 membres (Droite : 5 PRV, 1 UMP et 1 MPF / Gauche : 6 PRG et 1 FDG) et de 1 rattaché (1 GUSR) soit un total de 15 sénateurs. Le groupe a pu se maintenir grâce à l'adhésion de Georges Mouly (ex-UMP), Michel Thiollière (ex-UMP) et de Bernard Seillier (ex-RASNAG).

Département Nom Parti Remarques
Aisne Jacques Pelletier UMP-PRV Président, jusqu'à sa mort le
Alpes-Maritimes Pierre Laffitte UMP-PRV Président à partir du
Corrèze Georges Mouly UMP-PRV
Corse-du-Sud Nicolas Alfonsi PRG
Haute-Corse François Vendasi PRG Élu le à la suite de la démission de Paul Natali (UMP)
Haute-Garonne Bernard Seillier MPF
Gers Aymeri de Montesquiou UMP-PRV
Hérault Gérard Delfau PRG
Jura Gilbert Barbier UMP
Loire Michel Thiollière UMP-PRV
Lot André Boyer PRG
Orne Nathalie Goulet DVD Élue le à la suite du décès de Daniel Goulet (UMP)
Puy-de-Dôme Michel Charasse DVG Rejoint le groupe
Hautes-Pyrénées François Fortassin PRG
Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet PRG
Yvon Collin PRG
Guadeloupe Daniel Marsin GUSR
Guyane Georges Othily FDG

Composition de 2001 à 2004 modifier

À la suite du renouvellement de 2001, le groupe RDSE est composé de 19 membres (Droite : 6 UDF-Rad. et 6 UDF / Gauche : 6 PRG, 1 DVG et 1 FDG) et de 1 rattaché (1 PPM) soit un total de 19 sénateurs. En , à la suite de la création de l'Union pour un mouvement populaire, cinq sénateurs UDF rejoignent le nouveau groupe de la majorité présidentielle réduisant le RDSE à 17 membres.

Département Nom Parti Remarques
Aisne Paul Girod UDF Rejoint le groupe UMP le
Jacques Pelletier UDF-PRV Président
Alpes-Maritimes Pierre Laffitte UDF-PRV
Bouches-du-Rhône André Vallet UDF-PRV
Corrèze Georges Mouly UDF-PRV Rejoint le groupe UMP le
Corse-du-Sud Nicolas Alfonsi PRG
Gers Aymeri de Montesquiou UDF-PRV
Hérault Gérard Delfau PRG
Jura Gilbert Barbier UDF
Lot André Boyer PRG
Lot-et-Garonne Jean François-Poncet UDF Rejoint le groupe UMP le
Daniel Soulage UDF Rejoint le groupe UC le
Hautes-Pyrénées François Fortassin PRG
Haute-Saône Bernard Joly UDF-PRV
Somme Fernand Demilly UDF
Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet PRG
Yvon Collin PRG
Hauts-de-Seine Jean-Pierre Fourcade UDF Rejoint le groupe UMP le
Seine-Saint-Denis Ernest Cartigny UDF Élu le à la suite de la mort de Robert Calméjane (UMP)
Guadeloupe Dominique Larifla GUSR Rejoint le groupe en 2002
Martinique Rodolphe Désiré PPM Rattaché au groupe
Guyane Georges Othily FDG

Composition de 1998 à 2001 modifier

À la suite du renouvellement de 1998, le groupe RDSE est composé de 22 membres (Droite : 11 UDF-Rad., 4 UDF / Gauche : 5 PRG, 1 DVG et 1 FDG) et de 1 rattaché (1 DVD) soit un total de 23 sénateurs.

Département Nom Parti Remarques
Aisne Paul Girod UDF
Jacques Pelletier UDF-PRV
Alpes-Maritimes Pierre Laffitte UDF-PRV
Bouches-du-Rhône André Vallet UDF-PRV
Corrèze Georges Mouly UDF-PRV
Gers Aymeri de Montesquiou UDF-PRV
Hérault Gérard Delfau PRG
Isère Guy-Pierre Cabanel UDF-PRV Président
Jura Pierre Jeambrun UDF-PRV Décédé le
Pierre Guichard UDF remplace Pierre Jeambrun à partir du
Loir-et-Cher Jacques Bimbenet UDF-PRV
Lot André Boyer PRG
Lot-et-Garonne Jean François-Poncet UDF
Raymond Soucaret UDF-PRV
Haute-Marne Georges Berchet UDF-PRV
Moselle Jean-Marie Rausch DVD Rattaché au groupe
Hautes-Pyrénées François Abadie PRG
Haute-Saône Bernard Joly UDF-PRV
Somme Fernand Demilly UDF
Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet PRG
Yvon Collin PRG
Hauts-de-Seine Jean-Pierre Fourcade UDF
Réunion Lylian Payet DVG
Guyane Georges Othily FDG

Composition de 1995 à 1998 modifier

À la suite du renouvellement de 1995, le groupe Rassemblement démocratique européen (RDE) regroupant les sénateurs de la mouvance radicale, change de nom pour devenir le groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE). Il est alors composé de 22 membres (Droite : 11 UDF-Rad., 2 UDF-AD, 1 UDF-FD / Gauche : 6 PRS, 1 DVG et 1 FDG) et de 2 rattachés (1 UDF-FD et 1 DVD) soit un total de 24 sénateurs.

Département Nom Parti Remarques
Aisne Paul Girod UDF-AD
François Lesein UDF-PRV
Alpes-Maritimes Pierre Laffitte UDF-PRV
Bouches-du-Rhône Robert Vigouroux DVG
André Vallet UDF-PRV
Charente Pierre Lacour UDF-FD Rattaché au groupe ; destitué par le conseil constitutionnel le
Corrèze Georges Mouly UDF-PRV
Eure Henri Collard UDF-PRV
Gironde Joëlle Dusseau PRS
Hérault Gérard Delfau PRS
Isère Guy-Pierre Cabanel UDF-PRV Président
Jura Pierre Jeambrun UDF-PRV
Loir-et-Cher Jacques Bimbenet UDF-PRV
Lot André Boyer PRS
Lot-et-Garonne Jean François-Poncet UDF-AD
Raymond Soucaret UDF-PRV
Haute-Marne Georges Berchet UDF-PRV
Moselle Jean-Marie Rausch DVD Rattaché au groupe
Hautes-Pyrénées François Abadie PRS
Haute-Saône Bernard Joly UDF-PRV
Somme Fernand Demilly UDF-FD
Tarn-et-Garonne Jean-Michel Baylet PRS
Yvon Collin PRS
Réunion Lylian Payet DVG rejoint le groupe le
Guyane Georges Othily FDG

Organisation modifier

Présidents modifier

Présidents 
NoPortraitIdentitéPériodeDuréeÉtiquette
DébutFin
1 Ernest Cartigny
( - )
6 ans, 5 mois et 27 joursUDF-AD
2 Guy-Pierre Cabanel
( - )
5 ans et 11 mois PRV
3 Jacques Pelletier
( - )

(mort)
5 ans et 11 mois PRV
4 Pierre Laffitte
( - )
1 an et 11 jours PRV
5 Yvon Collin
(né en )
2 ans, 11 mois et 28 jours PRG
6 Jacques Mézard
(né en )
5 ans, 7 mois et 18 jours PRG
7 Par intérim :
Gilbert Barbier[10]
(né en )
4 mois et 8 jours LR
8 Jean-Claude Requier
(né en )
5 ans, 11 mois et 29 jours PRG
MR
PRV
9 Maryse Carrère
(née en )
PRG

Secrétaires généraux modifier

Secrétaires généraux 
PortraitIdentitéPériodeDurée
DébutFin
 Pascal-Raphaël Ambrogi
(né en )
14 ans
 Samuel Deguara (d)8 ans
 Jérôme Fastier (d)En cours7 ans

Notes et références modifier

Voir aussi modifier