Ouvrir le menu principal

Véronique Guillotin

femme politique française

Véronique Guillotin
Illustration.
Fonctions
Sénatrice de Meurthe-et-Moselle
En fonction depuis le
(2 ans et 14 jours)
Élection 24 septembre 2017
Groupe politique RDSE
Vice-présidente du Conseil régional du Grand Est
déléguée à la Sécurité, à la Santé et au Handicap

(1 an, 9 mois et 24 jours)
Président Philippe Richert
Biographie
Date de naissance (56 ans)
Nationalité Française
Parti politique Mouvement radical (depuis 2017)
Profession Médecin

Véronique Guillotin, née le 3 novembre 1962, est une femme politique française membre du Mouvement Radical. Médecin de formation, elle est sénatrice de Meurthe-et-Moselle depuis 2017.

BiographieModifier

Elle est mariée et mère de trois enfants.

Parcours académique et vie professionnelleModifier

Diplômée de la faculté de médecine de Nancy I, elle soutient en 1989 la thèse : Des agranulocytoses à la salazopyrine: à propos d'une polyarthrite rhumatoïde et revue de la littérature. Par ailleurs titulaire d'un diplôme universitaire (DU) en nutrition et d'une capacité en gérontologie, elle choisit d'exercer la profession de médecin généraliste à Villerupt.

Elle exerce la médecine libérale jusqu'en 2010, date à laquelle elle rejoint le centre hospitalier Hôtel-Dieu de Mont-Saint-Martin, dans lequel elle occupera successivement les postes de coordinatrice de l'hospitalisation à domicile (HAD), puis de présidente de la commission médicale d'établissement (CME).

Carrière politiqueModifier

Parallèlement à ses activités professionnelles, elle décide en 2007 de s'engager en politique en tant que suppléante d'Édouard Jacque aux élections législatives, puis en 2008 en devenant conseillère municipale dans sa commune de Villerupt, en Meurthe-et-Moselle, mandat qu'elle conserve jusqu'à son élection au Sénat en septembre 2017.

En 2009, elle rejoint le Parti radical, plus ancien parti politique français, devenu Mouvement radical.

Lors du scrutin de 2016, elle est élue au conseil régional du Grand-Est, au sein duquel elle exercera la fonction de vice-présidente chargée de la santé.

Depuis son élection au Sénat[1] en septembre 2017, et en vertu de la loi sur le non-cumul des mandats, Véronique Guillotin choisit de ne conserver que son siège de conseillère régionale et de quitter ses fonctions de conseillère municipale et de vice-présidente de région.

Activités parlementairesModifier

Membre du groupe RDSE au Sénat, elle siège à la commission des affaires sociales et exerce la fonction de vice-présidente de la commission des affaires européennes. Investie sur les questions de santé publique, elle a co-écrit en 2018 un rapport d'information sur l'accès précoce aux médicaments innovants avec ses collègues Catherine Deroche et Yves Daudigny.

Elle est également membre de l'office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST), secrétaire de la mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale (MECSS) et membre de la mission d'information sur la pénurie de médicaments et de vaccins.

Vie associative et bénévolatModifier

Impliquée dans la vie associative et sportive de son département, Véronique Guillotin est passionnée de judo. Ceinture noire et troisième dan, elle a officié durant 27 années à la présidence du judo club de Villerupt, devenu par la suite Judo 3 Frontières[2].

Elle a obtenu la Médaille d'or de la jeunesse et des sports, et de l'engagement associatif en 2018.

RéférencesModifier

  1. Sénat français, « Mme Véronique Guillotin, sénatrice de la Meurthe-et-Moselle (Grand Est) - Sénat », sur www.senat.fr (consulté le 28 juin 2018)
  2. « Ville de Villerupt - Site officiel - JUDO 3 FRONTIERES », sur www.mairie-villerupt.fr (consulté le 28 juin 2018)

Liens externesModifier