Bayac

commune française du département de la Dordogne

Bayac
Bayac
Le bourg et l'église de Bayac.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Arrondissement Bergerac
Canton Lalinde
Intercommunalité Communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord
Maire
Mandat
Annick Carot
2014-2020
Code postal 24150
Code commune 24027
Démographie
Gentilé Bayacois
Population
municipale
351 hab. (2017 en augmentation de 0,29 % par rapport à 2012)
Densité 34 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 48′ 16″ nord, 0° 43′ 37″ est
Altitude Min. 42 m
Max. 173 m
Superficie 10,23 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
Voir sur la carte administrative de la Dordogne
City locator 14.svg
Bayac
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
Voir sur la carte topographique de la Dordogne
City locator 14.svg
Bayac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bayac
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bayac
Liens
Site web bayac.fr

Bayac est une commune française située dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

GéographieModifier

 
La Couze à Bayac.

Au sud du département de la Dordogne, en Bergeracois, la commune de Bayac est arrosée par la Couze.

L'altitude minimale, 42 mètres, se trouve au nord, au lieu-dit Bourzac, là où la Couze quitte la commune et entre sur celle de Couze-et-Saint-Front. L'altitude maximale avec 173 mètres est localisée au sud, près du lieu-dit la Vergne[1].

Le village de Bayac, baigné par la Couze et traversé par la route départementale (RD) 27, en bordure de la RD 660, se situe, en distances orthodromiques, quatre kilomètres au sud-sud-ouest de Lalinde et vingt kilomètres à l'est-sud-est de Bergerac.

Communes limitrophesModifier

Bayac est limitrophe de six autres communes.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous la forme Hospitium de Bayaco en 1479[2].

Le nom de la commune se réfère à un nom de personnage gallo-roman, Bajus, Baius ou Badius, suivi du suffixe -acum[3],[4] indiquant le « domaine de Bajus, Baius ou Badius ».

En occitan, la commune porte le nom de Baiac[4].

HistoireModifier

 
Pendeloque en coquillage retrouvée lors de fouilles dans l'abri de la Gravette.

Le site de la Gravette, situé sur la commune, a donné son nom au Gravettien[3], une phase du Paléolithique supérieur.

La première mention écrite connue du lieu, tardive, remonte à l'an 1479 sous la forme Hospitium de Bayaco[3].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Dès 1790, la commune de Bayac est rattachée au canton de Lalinde qui dépend du district de Belvès jusqu'en 1795, date de suppression des districts. En 1801, la commune change de canton : elle est rattachée au canton de Beaumont, lui-même dépendant de l'arrondissement de Bergerac[5].

Dans le cadre de la réforme de 2014 définie par le décret du 21 février 2014, ce canton disparaît aux élections départementales de mars 2015[6]. La commune est alors de nouveau rattachée au canton de Lalinde, élargi.

IntercommunalitéModifier

Fin 1995, Bayac intègre dès sa création la communauté de communes du Pays beaumontois. Celle-ci est dissoute au 31 décembre 2012 et remplacée au 1er janvier 2013 par la communauté de communes des Bastides Dordogne-Périgord.

Liste des mairesModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
1995   Michèle Bourgeois    
1998 mars 2008 Jean-Jacques Arnouil    
mars 2008 (réélue en mars 2014[7]) En cours Annick Carot SE[8] puis PS[9] Retraitée

Politique environnementaleModifier

Dans son palmarès 2019, le Conseil national des villes et villages fleuris de France a attribué une fleur à la commune[10].

DémographieModifier

Les habitants de Bayac se nomment les Bayacois[11].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[13].

En 2017, la commune comptait 351 habitants[Note 1], en augmentation de 0,29 % par rapport à 2012 (Dordogne : -0,67 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
446280516417622636657661680
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
673708714588589582540519458
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
426548421308310332312311350
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
401348308304328326367359348
2017 - - - - - - - -
351--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

EmploiModifier

En 2015[15], parmi la population communale comprise entre 15 et 64 ans, les actifs représentent 167 personnes, soit 48,1 % de la population municipale. Le nombre de chômeurs (seize) est inchangé par rapport à 2010 et le taux de chômage de cette population active s'établit à 9,6 %.

ÉtablissementsModifier

Au , la commune compte trente-deux établissements[16], dont quinze au niveau des commerces, transports ou services, sept dans la construction, cinq relatifs au secteur administratif, à l'enseignement, à la santé ou à l'action sociale, trois dans l'agriculture, la sylviculture ou la pêche, et deux dans l'industrie[17].

EntreprisesModifier

Dans le secteur du BTP, parmi les entreprises ayant leur siège social en Dordogne, l'« Entreprise de travaux routiers » (construction de routes et autoroutes), implantée à Bayac, se classe 6e en termes de chiffre d'affaires hors taxes en 2015-2016 avec 9 331 k€[18].

Culture et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. « la Vergne » sur Géoportail (consulté le 8 novembre 2014).
  2. Dans les archives de Bayac.
  3. a b et c Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, (ISBN 2-86577-215-2), p. 44.
  4. a et b Le nom occitan des communes du Périgord sur le site du Conseil général de la Dordogne, consulté le 5 février 2014.
  5. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Légifrance, « Décret no 2014-218 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Dordogne », sur http://www.legifrance.gouv.fr/ (consulté le 11 juin 2015).
  7. « Annick Carot a été réélue maire », Le Démocrate de Bergerac, no 696,‎ , p. 20
  8. Voici vos 557 maires, supplément à Sud Ouest édition Dordogne du 3 avril 2008, p. 3.
  9. [1], consulté le 6 novembre 2014.
  10. Site des villes et villages fleuris, consulté le 28 novembre 2019.
  11. Nom des habitants des communes françaises sur le site habitants.fr, consulté le 4 décembre 2016.
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  15. Dossier complet - Commune de Bayac (24027) - Activités, emploi et chômage - tableaux EMP T2 et EMP T4 sur le site de l'Insee, consulté le 6 août 2018.
  16. « Établissement - Définition », sur Insee (consulté le 6 août 2018).
  17. Dossier complet - Commune de Bayac (24027) - Établissements actifs par secteur d'activité - tableau CEN T1 sur le site de l'Insee, consulté le 6 août 2018.
  18. « BTP », Sud Ouest éco & entreprises édition Dordogne, novembre 2017, p. 37.
  19. « Château », notice no PA00082338, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 octobre 2012.
  20. « Château de Bayac », notice no IA24000003, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 octobre 2012.
  21. « Église paroissiale Saint-Pierre-ès-Liens. », notice no IA24000002, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 octobre 2012.
  22. « Gisement de la Gravette », notice no PA00082339, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 30 octobre 2012.