Aleksandr Vlasov (cyclisme)

coureur cycliste russe

Aleksandr Vlasov (né le à Vyborg) est un coureur cycliste russe, membre de l'équipe Astana-Premier Tech.

Aleksandr Vlasov
Aleksandr Vlasov (2020-08-06) - Mont Ventoux Dénivlé Challenges.jpg
Aleksandr Vlasov en 2019.
Informations
Nom dans la langue maternelle
Александр Анатольевич ВласовVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Александр Анатольевич ВласовVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom court
Александр ВласовVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (24 ans)
VyborgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2015-2016Viris Maserati-Sisal-Matchpoint
2017Viris Maserati Sisal Chiaravalli L&L
Équipes professionnelles
Principales victoires
Championnats
MaillotRusia.PNG Champion de Russie sur route 2019

BiographieModifier

Aleksandr Vlasov est natif de la ville de Vyborg à 130 km au nord-ouest de Saint-Pétersbourg. C'est également la ville natale des anciens coureurs Viatcheslav Ekimov, Evgueni Berzin et Alexander Serov.

Carrière amateurModifier

En 2016, à l'âge de 20 ans, Aleksandr Vlasov fait partie de l'équipe Viris Maserati-Sisal-Matchpoint. Il se classe neuvième du Giro del medio Brenta avant de s'aligner au départ du Tour du Val-d'Aoste qu'il est contraint d'abandonner lors de la 4e étape. Suite à cette déconvenue, le tout jeune russe accroche la sixième place du Gran Premio Capodarco puis se lance à l'assaut du Tour de l'Avenir qu'il finira en 33e position. La saison 2017 verra un Vlasov plus tranchant que les années précédentes. En effet, s'il ne se classe que 43e du Tour d'Italie espoir, il parvient à se hisser à la neuvième place du classement général du Tour du Val-d'Aoste avant de décrocher la quatrième place du Grand Prix de Poggiana. En fin de saison il finit neuvième du Tour de Lombardie espoir après avoir échoué à la 35e place du Tour de l'Avenir. En 2018, Aleksandr Vlasov intègre l'équipe professionnelle Gazprom-RusVelo tout en poursuivant sa progression dans les rangs amateurs. Cette année là il s'illustre en remportant notamment la deuxième étape de la Toscane-Terre de cyclisme et en accrochant la seconde place du classement général. Mais c'est lors du Tour d'Italie espoir que le jeune russe fait pleinement montre de son talent. En effet, il remporte facilement le classement général de l'épreuve devant João Almeida et Robert Stannard. Par la suite il se classe quatrième du Tour de l'Avenir remporté par Tadej Pogačar.

Débuts professionnelsModifier

Alors membre de la formation Gazprom-RusVelo, il se révèle aux suiveurs lors du Tour d'Andalousie au même titre que le Colombien Sergio Higuita. Vlasov termine ce Tour d'Andalousie à la huitième place à 1 minute 43 seconde du vainqueur Jakob Fuglsang. Il se classe par la suite huitième du classement général de la Semaine internationale Coppi et Bartali, quatrième du Tour de Sicile, dixième du Tour des Alpes. Malgré ses bons résultats de début de saison, il continue sa progression en se classant à la troisième place du Tour des Asturies et du Tour de Slovénie. Il remporte en suite le championnat de Russie sur route après s'être classé septième de la course contre la montre. Fort de son premier titre national chez les professionnels, il s'aligne au départ du Tour d'Autriche qu'il termine cinquième à l'issue de sa victoire dans la sixième étape. Sa saison 2019 s'achève par une belle deuxième place au classement final du Tour d'Almaty.

Ses nombreux bons résultats lui permettent d'intégrer le World Tour au sein de l'équipe Astana d'Alexandre Vinokourov dès la saison suivante. La saison 2020 lui permet de se révéler au grand public dans les grandes classiques comme sur les grandes courses à étapes. Au début de l'année, (avant le confinement faisant suite à la pandémie de coronavirus), il se classe deuxième du classement général du Tour de la Provence et remporte la deuxième étape de l'épreuve à La Ciotat. Dès la reprise de la saison (faisant suite au confinement), il accroche la troisième place au classement général de la Route d'Occitanie derrière Egan Bernal et son compatriote Pavel Sivakov. En août 2020, il remporte la deuixème édition du Mont Ventoux Dénivelé Challenges devant Richie Porte et Guillaume Martin. Par la suite, il s'illustre sur la classiques italiennes. Il se classe tout d'abord quatrième du Tour du Piémont avant de monter sur la troisième marche du podium lors du Tour de Lombardie derrière son équipier Jakob Fuglsang et le Néo-Zélandais George Bennett. Quelques jours plus tard, il inscrit son nom au palmarès du Tour d'Emilie. Il termine ensuite cinquième du classement général de Tirreno-Adriatico avant de s'aligner au départ de son premier grand tour: le Tour d'Italie, au service de son leader Jakob Fuglsang. Souffrant de maux d'estomac, il se voit contraint de se retirer dès la deuxième étape et jette finalement son dévolu sur le Tour d'Espagne. Après des premiers jours compliqués, il se montre l'égal des meilleurs grimpeurs en terminant notamment deuxième au sommet de l'Angliru, seulement battu par le Britannique Hugh Carthy et devançant Enric Mas, Richard Carapaz, Daniel Martin ou encore Primož Roglič. Neuvième du Tour d'Espagne au matin de l'avant dernière étape, il rétrograde, à l'issue de l'étape, à la onzième place du classement à seulement deux secondes du dixième Alejandro Valverde.

PalmarèsModifier

Palmarès amateurModifier

Palmarès professionnelModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2015 2016 2017 2018 2019
UCI Europe Tour 628e[1] 1 367e[2] 1 129e[3] 206e[4] 89e[5]

Notes et référencesModifier

  1. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  2. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  3. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  4. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2018 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)
  5. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2019 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 24 février 2020)

Liens externesModifier