Festival du film asiatique de Deauville

Festival du cinéma asiatique de Deauville
Image illustrative de l’article Festival du film asiatique de Deauville
12e festival du film asiatique de Deauville, en 2010

Date de création 1999
Président Lionel Chouchan
Direction générale Bruno Barde
Lieu Deauville, Drapeau de la France France
Site web www.deauvilleasia.com

Le Festival du film asiatique de Deauville se déroule chaque année au Centre international de Deauville depuis 1999. Il permet de découvrir la richesse et la diversité du cinéma asiatique.

Il est « supprimé » en 2015, en attendant une réorganisation, notamment financière[1]. Soutenu par la seule ville de Deauville, le festival veut « chercher d'autres partenaires » et « se réorganiser » pour trouver le « bon concept » [1].

PalmarèsModifier

1999Modifier

2000Modifier

2001Modifier

2002Modifier

2003Modifier

2004Modifier

2005Modifier

2006Modifier

2007Modifier

2008Modifier

2009Modifier

2010Modifier

2011Modifier

2012Modifier

2013Modifier

2014Modifier

StatistiquesModifier

  • La compétition :

De l'Iran au Japon, la sélection asiatique représente désormais 17 pays. Japon, Corée du Sud et Chine sont les plus constants. La Corée du Sud domine nettement le palmarès avec notamment 6 Grand prix sur 15 (la compétition n'est apparue que lors de la deuxième édition, en 2000).

Pays Nombre de films Récompenses
Japon 24 2 prix du jury, 2 prix de la critique
Corée du Sud 23 6 Grands Prix, 7 prix du jury, 4 prix de la critique, 3 prix du public
Chine 21 3 Grands Prix, 1 prix du jury, 1 prix du public
Thaïlande 14 2 Grands Prix, 2 prix du jury, 1 prix de la critique
Taïwan 10 1 Grand Prix, 1 prix du jury, 1 prix de la critique
Inde 9 1 Grand Prix, 1 prix du jury, 1 prix de la critique
Hong Kong 9 1 prix du public
Philippines 5 1 prix du jury, 1 prix du public
Iran 4 1 Grand Prix, 1 prix de la critique
Singapour 4 1 prix du jury
Malaisie 3 1 prix du jury, 1 prix de la critique
Indonésie 3
Kazakhstan 1 1 Grand Prix
Bhoutan 1 1 prix du public
Kirghizstan 1
Afghanistan 1
Tadjikistan 1
  • Action Asia :

La section Action Asia a été organisée de 2004 à 2012. Comme pour la compétition, la Corée du Sud se taille la part du lion. À noter la forte participation de Hong Kong.

Pays Nombre de films Grand Prix Action Asia
Corée du Sud 16 4
Hong Kong 13 1
Chine 7 3
Thaïlande 5 1
Japon 4
Taïwan 1
Vietnam 1
Indonésie 1

HommagesModifier

Hommages et regards sur le travail
Cinéastes Acteurs Compositeurs Institutions ou organismes
1999 Shin Sang-ok (  Corée du Sud)
2000 Shabana Azmi (  Inde)
Shu Qi (  Taïwan)
2001 Lester James Peries et Sumitra Peries (  Sri Lanka)
Sung Tsun-shou (  Chine)
2002 Shin Sang-ok (  Corée du Sud)
Johnnie To (  Hong Kong)
Akira Kurosawa (  Japon)
2003 Amitabh Bachchan (  Inde) Trésor des cinémathèques chinoises
2004 Kim Ki-duk (  Corée du Sud) Shaw Brothers (  Hong Kong)
2005 Takashi Miike (  Japon) Christine Hakim (  Indonésie)
Fruit Chan (  Hong Kong)
2006 Chen Kaige (  Chine)
Ryuichi Hiroki (  Japon)
2007 Park Chan-wook (  Corée du Sud)
James Lee (  Malaisie)
2008 Im Kwon-taek (  Corée du Sud) Kôji Yakusho (  Japon) Joe Hisaishi (  Japon)
Jia Zhangke (  Chine)
Jiang Wen (  Chine)
2009 Lee Chang-dong (  Corée du Sud)
Lee Yoon-ki (  Corée du Sud)
2010 Brillante Mendoza (  Philippines)
Lou Ye (  Chine)
Lu Chuan (  Chine)
2011 Hong Sang-soo (  Corée du Sud)
Kim Jee-woon (  Corée du Sud)
2012 Kiyoshi Kurosawa (  Japon)
Pen-ek Ratanaruang (  Thaïlande)
2013 Sono Sion (  Japon)
Wong Kar-wai (  Hong Kong)
2014 Tsai Ming-liang (  Taïwan) Malani Fonseka (  Sri Lanka)
Hideo Nakata (  Japon)

Composition des jurys officielsModifier

CoûtModifier

Le festival coûte entre 500 000 € et 600 000 € par édition au Centre international de Deauville et à la société Public Système, auxquels s'ajoutent diverses prestations en nature, comme celle, notamment, du Groupe Lucien Barrière (hôtellerie, restauration), d'Air France (déplacements) et de Mazda (transports)[4].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Corinne Printemps, « Deauville, pas de festival asiatique en 2015 », Ouest-France, 18 novembre 2014.
  2. Site du Festival du film asiatique de Deauville
  3. Ouest-France, 1er mars 2013 [1]
  4. Corinne Printemps, « Le CID, poumon économique pour Deauville », Ouest-France, éd. Pays d'Auge, 20 novembre 2014.

Liens externesModifier