2 Fast 2 Furious

film sorti en 2003
2 Fast 2 Furious
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original du film
Titre québécois Rapides et Dangereux 2
Titre original 2 Fast 2 Furious
Réalisation John Singleton
Scénario Michael Brandt
Derek Haas
Gary Scott Thompson
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Original Film
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Action
Policier
Thriller
Durée 107 minutes
Sortie 2003

Série Fast and Furious

Série Fast and Furious

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

2 Fast 2 Furious, ou Rapides et Dangereux 2 au Québec, est un film américain réalisé par John Singleton, sorti en 2003. Il s'agit du deuxième film de la série Fast and Furious.

SynopsisModifier

Après avoir laissé s'échapper le fugitif Dominic Toretto, l'ancien officier du LAPD Brian O'Conner est, comme Torreto, désormais en cavale et quitte Los Angeles pour Miami, afin de commencer une nouvelle vie. Mais une nuit, il est pris par les agents des douanes. Le FBI lui offre une dernière chance : s'il accepte de prendre part à une opération conjointe des douanes et du FBI, son passé criminel sera effacé.

Le but de la mission est d'arrêter Carter Verone, un baron de la drogue argentin. Pour le prendre en flagrant délit de blanchiment d'argent, Brian devra faire appel à ses compétences de pilote de rue. Refusant le partenaire que le FBI veut lui adjoindre, il impose la présence d'un ancien ami, Roman Pearce, devenu pilote de stock-car et assigné à résidence pour des délits commis des années auparavant. Ils seront secondés par la plantureuse Monica Fuentes, « fiancée » de Carter et en fait flic infiltrée depuis longtemps, comme Brian à l'époque de l'affaire Toretto[1].

Fiche techniqueModifier

  • Titre original et français : 2 Fast 2 Furious
  • Titre québécois : Rapides et Dangereux 2
  • Réalisation : John Singleton
  • Scénario : Michael Brandt, Derek Haas, d'après une histoire de Michael Brandt, Derek Haas et Gary Scott Thompson, d'après les personnages créés par Gary Scott Thompson
  • Musique : David Arnold
  • Direction artistique : Liz Carney et Lawrence A. Hubbs
  • Décors : Keith Brian Burns
  • Costumes : Sanja Milkovic Hays
  • Photographie : Matthew F. Leonetti
  • Son : Chris Carpenter, Rick Kline, Andy Koyama, Derek Sample
  • Montage : Bruce Cannon et Dallas Puett
  • Production : Neal H. Moritz
Coproduction : Heather Lieberman
Production déléguée : Michael Fottrell et Lee R. Mayes

DistributionModifier

Bande originaleModifier

2 Fast 2 Furious
Soundtrack

Bande originale de Divers artistes
Sortie
Genre Rap, R'n'B
Label Def Jam / DTP

Bandes originales de Fast and Furious

No TitreInterprète(s) Durée
1. Start (Intro)Ludacris 0:09
2. Act a FoolLudacris 4:30
3. RepresentTrick Daddy 3:38
4. Slum *I-20 3:06
5. Pick up the PhoneTyrese, Ludacris & R. Kelly 4:53
6. Hands in the Air8 Ball 4:12
7. Gettin' It *Chingy 4:19
8. Block ReincarnatedShawnna, Kardinal Offishall 4:18
9. Pump It UpJoe Budden 4:11
10. Hell Yeah *Dead prez 4:32
11. Peel OffJin 4:09
12. We Ridin' *Fat Joe 3:01
13. Rollin' on 20'sLil' Flip 4:09
14. Fuck What a Nigga Say *Dirtbag 3:16
15. OyePitbull 4:03
16. MiamiK'Jon 4:18
17. Finish (Outro)Ludacris 0:10

(*) indique les titres n'apparaissant pas dans le film

La Chanson « Petit Boy » de l'artiste Jango Jack a servi de bande originale disponible sur la version française, piste 18.

AccueilModifier

CritiquesModifier

2 Fast 2 Furious
Score cumulé
SiteNote
Metacritic38/100
Rotten Tomatoes36 %
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Sur le site Rotten Tomatoes, le film est approuvé avec un taux d'approbation de 36 % basé sur 160 opinions, avec une note moyenne de 4,710. Le consensus critique du site est le suivant: "De belles personnes et de belles voitures dans un film qui ne taxera pas les cellules du cerveau". Metacritic a évalué sur la base de 35 critiques, un score moyen de 38100, indiquant "des critiques généralement défavorables" parmi les critiques de l'échantillon. L'accueil en France est aussi mitigé, le site AlloCiné lui attribue une moyenne de 2.35

Box-officeModifier

Comme le premier opus, cette suite a aussi connue un succès.

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
127 154 901 $ 13
  France 1 693 119 entrées - -

  Total mondial 236 350 661 $ - -

DistinctionsModifier

Entre 2003 et 2017, 2 Fast 2 Furious a été sélectionné 17 fois dans diverses catégories et a remporté 4 récompenses[9].

RécompensesModifier

NominationsModifier

Autour du filmModifier

  • Pour le film, Paul Walker, Tyrese et Devon Aoki ont tous pris des cours dans une école de conduite sportive, bien qu'au moment du tournage Devon Aoki, qui interprète Suki, n'eût pas le permis[10][réf. à confirmer].
  • Paul Walker, qui interprète Brian O'Conner, a fait une bonne partie des cascades du film lui-même[11].
  • Les Mitsubishi conduites par les deux personnages principaux n'étaient pas encore sorties à la vente, Mitsubishi les a exceptionnellement fournies en avance pour le tournage[12].

Les voitures utiliséesModifier

Modèle Couleur Année Conduite par Puissance Fin
Mitsubishi 3000 GT Rouge 1998 Brian O'Conner 320 ch Abandonnée par Brian O'Conner au milieu du prologue, car potentiellement reconnue par la police.
Nissan Skyline GTR Grise/Vinyle bleu 1999 Brian O'Conner 505 ch Détruite après une intervention de la police qui a utilisé un canon électrostatique qui détruit le circuit électrique de la voiture
Mitsubishi Lancer Evolution VII Jaune/Vinyle vert et bleu 2003 Brian O'Conner et Tej Parker 280 ch
Mitsubishi Eclipse Spyder Violet/Vinyle argenté 2003 Roman Pearce et Suki 210 ch
Chevrolet Camaro Yenko Bleu/Bandes blanches 1969 Brian O'Conner 455 ch Détruite à la fin du film après un saut dangereux sur un yacht
Dodge Challenger Hemi Orange/Bande noire 1970 Roman Pearce 425 ch Hors d'usage à la fin du film après une collision avec une Lincoln Navigator noire
Toyota Supra Beige/Vinyle marron et blanc 1996 Slap Jack 654 ch Légèrement abimée après un saut dans la première course, lors de la levée du pont, puis réparée
Mazda RX-7 Orange/Vinyle jaune 2002 Julius
Honda S2000 Rose/Dessins mangas rose 2000 Suki 380 ch Légèrement abimée après un saut dans la première course, lors de la levée du pont, puis réparée
Saleen S281 Extrême Rouge 2003 400 ch Écrasée par un camion pendant la course au début du film
Dodge Viper Jaune 2003 505 ch
BMW M3 Noire kit Mashaw 1998 456 ch Accidentée après avoir percuté des plots de sortie d'autoroute
Corvette C5 Gris 2003 405 ch Détruite après avoir foncé dans la Saleen
Cadillac DeVille Marron 1968 Roberto et Enrique Pare-brise brûlé par Roman

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour les courses de rue, la violence, le langage et une certaine sensualité. »
  2. Classification CNC France : « La Commission propose pour ce film un visa tous publics assorti de l'avertissement suivant : "Une scène peut impressionner les plus jeunes spectateurs". »
  3. Taurus - Prix mondiaux des cascades 2004 - Meilleure cascade automobile : « Lors d'une poursuite à grande vitesse avec plusieurs voitures, une Mustang rouge se prend entre les pneus d'un 18 roues. La Mustang rebondit entre les pneus et finit par se faire écraser par les roues arrière. Les véhicules s'écrasent tout autour de la Mustang écrasée après sa sortie de sous le 18 roues. »

RéférencesModifier

  1. « Résumé de 2 Fast 2 Furious », sur allociné.fr (consulté le ).
  2. (en) « 2 Fast 2 Furious - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le 3 avril 2021).
  3. (en) « Budget du film 2 Fast 2 Furious », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  4. (en) « 2 Fast 2 Furious - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le 3 avril 2021).
  5. (en) « 2 Fast 2 Furious - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le 3 avril 2021).
  6. « Rapides et Dangereux 2 - Dates de sortie’’ », sur cinoche.com (consulté le ).
  7. (en) « 2 Fast 2 Furious - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le 3 avril 2021).
  8. « Visa et Classification - Fiche œuvre Fast & Furious 2 », sur CNC (consulté le ).
  9. (en) « 2 Fast 2 Furious - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le 3 avril 2021).
  10. « Secrets de tournage de 2 Fast 2 Furious », sur allociné.fr (consulté le ).
  11. « 10 choses ur Fast & Furious », sur ztele.com (consulté le ).
  12. (en) Patrick George, « Now You Can Own Paul Walker's Mitsubishi Evo From 2 Fast 2 Furious », sur jalopnik.com (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :