Ouvrir le menu principal

Les Lois de l'attraction (film)

film sorti en 2002
Page d'aide sur l'homonymie Pour le roman de Bret Easton Ellis, voir Les Lois de l'attraction.
Les Lois de l'attraction
Description de cette image, également commentée ci-après
Le Bennington College, la véritable université dont s'inspirait le Camden College.

Titre original The Rules of Attraction
Réalisation Roger Avary
Scénario Roger Avary
Acteurs principaux
Sociétés de production Kingsgate Films
Roger Avary Filmproduktion GmbH
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre comédie dramatique
Durée 110 minutes
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Lois de l'attraction (The Rules of Attraction) est un film américano-allemand réalisé par Roger Avary, sorti en 2002. Il adapté du roman du même nom de Bret Easton Ellis paru en 1987.

SynopsisModifier

Au Camden College dans le New Hampshire, les étudiants vivent surtout en dehors de l'établissemeent. Les fêtes sont nombreuses et la débauche y règne. Sean Bateman a une réputation de tombeur, qui n'est pas usurpée, et est également dealer. De son côté, Paul Denton affiche au grand jour son homosexualité mais peine à se trouver des partenaires. La sublime Lauren Hynden n'abuse pas encore du pouvoir de sa beauté et préserve sa virginité pour Victor Ward, parti en Europe. Tout se complique quand Sean tombe amoureux de Lauren, alors que Paul (ex de Lauren) ne cesse de le harceler sexuellement. De plus, ils sont tous les trois sont courtisés par d'autres personnes : Sean reçoit des lettres d'amour anonymes, qu'il suppose être de Lauren, Lauren est courtisée sans le savoir par un jeune homme timide, Paul est rattrapé par d'anciennes relations et de jeunes homosexuels, comme Stuart.

Fiche techniqueModifier

Producteurs délégués : Roger Avary, Marc Butan, James Deutch, Samuel Hadida, Marsha Oglesby, Tom Ortenberg , Michael Paseornek et Jeremiah Samuels

DistributionModifier

  Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[3]

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Dès la parution du livre en 1987, Roger Avary, alors étudiant, reconnaît dans le roman sa génération et désire l'adapter en long métrage. D'après lui, l'histoire et les thèmes abordés ont autant d'impact qu'au moment de la parution du roman (la société de l'image, la superficialité des mœurs et le cynisme). Il décide seulement de gommer certains éléments spécifiques aux années 1980, pour rendre son film le plus intemporel possible[4].

Pour le producteur Greg Shapiro, Les Lois de l'attraction constitue la rencontre de deux univers forts et singuliers. « D'un côté, Bret Easton Ellis, qui sait faire voler en éclats les apparences des milieux aisés. Et Roger Avary, qui filme les endroits que l'on croyait connaître d'une manière tout à fait inattendue. Finalement, vous obtenez une fable acide, drôle et fascinante sur la réalité d'une jeunesse dorée qui n'a que certaines préoccupations en tête[4] ».

Le scénario ne reprend pas la totalité du roman. Il s'arrête ainsi à la première rupture de Sean et Lauren, alors que le roman continue plus loin, les deux protagonistes se remettant ensemble pour une épopée tragique sur les routes des États-Unis.

Distribution des rôlesModifier

Roger Avary a volontairement choisi pour incarner les étudiants désœuvrés du film des acteurs issus des films et séries populaires pour adolescents : James Van Der Beek est l'interprète principal de la série télévisée Dawson, Jessica Biel dans Sept à la maison, Shannyn Sossamon a été révélée dans Chevalier et 40 jours et 40 nuits et Thomas Ian Nicholas dans American Pie. James Franco était le premier choix pour le rôle de Sean, mais Roger Avary trouvait son jeu trop proche du roman original. Christina Ricci a quant à elle refusé le rôle de Lauren Hynde[5].

Il a été proposé à Christian Bale de reprendre son rôle de Patrick Bateman, qu'il incarne dans American Psycho, autre adaptation d'un roman de Bret Easton Ellis, Patrick étant le frère de Sean. Roger Avary propose alors le rôle à Bret Easton Ellis, qui refuse également. Des scènes sont finalement tournées avec Casper Van Dien, mais sont coupées au montage.

TournageModifier

Le tournage a lieu à l'Université de Redlands en Californie. Les scènes du voyage de Victor en Europe sont notamment tournées à Londres, Amsterdam, Paris, Dublin ou encore Venise[6].

MontageModifier

Les Lois de l'attraction est le premier film d'un studio à utiliser le logiciel Final Cut Pro pour le montage. Roger Avary a souhaité cela illustrer l'originalité narrative de Bret Easton Ellis. Il utilise aussi des procédés novateurs et des méthodes de narration inhabituelles : montage avec Final Cut Pro, split screen (qui répondent aux multiples narrateurs alternatifs du roman) et une musique elliptique.

MusiqueModifier

La bande originale est composée par Andy Milburn et Tom Hadju du groupe Tomandandy. On retrouve par ailleurs dans le films des chansons de The Cure, Harry Nilsson, Love and Rockets, Blondie, The Go-Go's, Yazoo, Erasure, The Rapture, Milla Jovovich, Der Wolf (en) ou encore Serge Gainsbourg.

AccueilModifier

CritiqueModifier

Le film reçoit des critiques partagées. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 43% d'opinions favorables pour 140 critiques et une note moyenne de 5,2710[7]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 50100 pour 23 critiques[8].

En France, le film obtient une note moyenne de 3,55 sur le site AlloCiné, qui recense 21 titres de presse[9].

En 2013, Bret Easton Ellis révèle que Les Lois de l'attraction est son film préféré parmi les quatre longs métrages adaptés de ses romans[5].

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
6 532 619 $[1] [10] 6[10]
  France 201 351 entrées[11]

  Total Monde 11 819 244 $[1] - -

CommentaireModifier

Sean Bateman est le jeune frère de Patrick Bateman, héros d’American Psycho, qui d'ailleurs apparaît directement dans le roman mais pas le film. Néanmoins, lorsque Paul appelle Sean sur le campus, Sean en décrochant demande : « Qui c'est ? C'est Patrick ? ». Paul, surpris et anxieux dit à Sean : « Mais non, c'est Paul. Qui est Patrick ? » Question à laquelle Sean répondra : « Aucune importance ». Mais ce n'est pas la seule fois où Sean parle de son frère. En effet, vers la fin du film, lorsque Rupert arrive à Camden et tabasse Sean en lui demandant son fric, Sean s'exclame : « J'ai l'argent ! Mon frère l'a viré sur mon compte ! ».

PostéritéModifier

Pour la séquence en accéléré du voyage de Victor en Europe, 70 heures ont été filmées. Roger Avary décide de les utiliser pour le film Glitterati (en). Il voulait faire de ce film un lien entre Les Lois de l'attraction et sa future adaptation d'un autre roman de Bret Easton Ellis, Glamorama. Le film ne sera cependant jamais dévoilé en salles, pour des raisons légales : le film comporte ainsi des ébats sexuels filmés en caméra cachée sans l'accord des partenaires de Kip Pardue (qui incarne Victor). De plus, la production n'a pas eu les autorisations pour utiliser les chansons du film. Bret Easton Ellis, qui a pu voir le film lors d'une projection privée, la seulement qualifié de « extrêmement explicite ». Par ailleurs, le projet d'adaptation de Glamorama ne s'est jamais concrétisé. Roger Avary en avait acheté en 2005 les droits. Il aurait achevé le scénario en 2011), mais le projet est finalement abandonné notamment en raison de son emprisonnement pour homicide involontaire en 2008[12].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « The Rules of Attraction », sur Box Office Mojo (consulté le 22 septembre 2019)
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le 20 septembre 2018)
  4. a et b Secrets de tournage - Allociné
  5. a et b (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  6. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  7. (en) « The Rules of Attraction (2002) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 22 septembre 2019)
  8. (en) « The Rules of Attraction Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 22 septembre 2019)
  9. « Les Lois de l'attraction - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 22 septembre 2019)
  10. a et b (en) « The Rules of Attraction - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 22 septembre 2019)
  11. « Les Lois de l'attraction », sur JP's Box-office (consulté le 22 septembre 2019)
  12. « Lucky Day : connaissez-vous Glitterati, le film maudit du scénariste de Pulp Fiction ? », 22 septembre 2019site=allociné (consulté le 22 septembre 2019)

Liens externesModifier