Ouvrir le menu principal
Euro 1992
Description de l'image Logo du championnat d'Europe de 1992.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Édition 9e
Lieu(x) Drapeau de la Suède Suède
Date du
au
Participants éliminatoires : 33
phase finale : 8
Épreuves 15 matchs joués

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Vainqueur Drapeau : Danemark Danemark (1er titre)
Finaliste Drapeau : Allemagne Allemagne
Demi-finalistes Drapeau : Suède Suède
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Buts 32 (2,1 par match)
Meilleur(s) buteur(s) 3 buts :
Drapeau : Danemark Henrik Larsen
Drapeau : Allemagne Karl-Heinz Riedle
Drapeau : Pays-Bas Dennis Bergkamp
Drapeau : Suède Tomas Brolin

Navigation

Il s'agit de la 9e édition du Championnat d'Europe de football qui se tient tous les quatre ans et est organisé par l'UEFA (association regroupant les fédérations nationales de football d'Europe).

Nations participantesModifier

La phase finale, organisée par la Suède entre le 10 juin et le , est disputée par huit nations. Toutes les équipes, à l'exception de la Suède (pays organisateur), doivent disputer des qualifications pour y prendre part. Lors de cette édition, est introduite pour la première fois l'interdiction au gardien de but de prendre de la main une passe en retrait volontaire d'un joueur de son équipe.

Le Danemark remporte à la surprise générale une compétition pour laquelle il n'était pas qualifié. En effet, le Danemark est repêché peu de temps avant le début du tournoi pour pallier l'exclusion de l'équipe de Yougoslavie pour cause de guerre et d'embargo[1]. Jouant de manière totalement décomplexée, bénéficiant également d'une certaine dose de réussite, les Danois remportent l'Euro après avoir éliminé successivement la France, les Pays-Bas, et l'Allemagne, soit les trois grands favoris de la compétition (et les trois derniers vainqueurs). À noter pourtant l'absence chez les Danois du plus célèbre d'entre eux : fâché avec son sélectionneur, Michael Laudrup avait en effet décliné la sélection.

À peine six mois après la dissolution de l'Union soviétique, les joueurs de la désormais ex-URSS jouent sous la bannière provisoire de la CEI (Communauté des États indépendants).

À noter enfin l'absence de l'Italie, dépassée par l'URSS dans les éliminatoires.

 
Le ballon de l'Euro 1992.

StadesModifier

Sites du Championnat d'Europe 1992
Stade Ville Capacité
Ullevi Göteborg 44 000 spectateurs
Råsunda Solna 40 000 spectateurs
Malmö Stadion Malmö 30 000 spectateurs
Idrottsparken Norrköping 23 000 spectateurs

GroupesModifier

Les 8 équipes étaient réparties en deux groupes, de la façon suivante :

Groupe 1
  Suède
  Angleterre
  France
  Danemark

Groupe 2
  Allemagne
  Pays-Bas
  CEI
  Écosse

Tous les résultatsModifier

Groupe 1Modifier

Les deux favoris du groupe, la France et l'Angleterre, sont éliminés au profit de la Suède et du Danemark. Cette équipe doit sa qualification à l'exclusion de la Yougoslavie pour motifs politiques. La France, qui a réalisé de belles qualifications, n'apparaît pas aussi convaincante. Elle fait match nul face à la Suède (1-1) et face à l'Angleterre (0-0) et perd face au Danemark (1-2). Les Anglais réalisent le même parcours que la France.

Groupe 1
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Suède 5 3 2 1 0 4 2 +2
2   Danemark 3 3 1 1 1 2 2 0
3   France 2 3 0 2 1 2 3 -1
4   Angleterre 2 3 0 2 1 1 2 -1
10 juin Suède   1 1   France
11 juin Danemark   0 0   Angleterre
14 juin France   0 0   Angleterre
14 juin Suède   1 0   Danemark
17 juin Suède   2 1   Angleterre
17 juin France   1 2   Danemark
Suède   1 – 1   France Rasundastadion, Stockholm
20:15
  Historique des rencontres
Eriksson   24e Papin   58e Spectateurs : 29 860
Arbitrage : Alexey Spirin  
(Rapport)

Danemark   0 – 0   Angleterre Idrottsplats, Malmö
20:15
  Historique des rencontres
Spectateurs : 26 385
Arbitrage : John Blankenstein  
(Rapport)

Angleterre   0 – 0   France Idrottsplats, Malmö
17:15
  Historique des rencontres
Spectateurs : 26 535
Arbitrage : Sándor Puhl  
(Rapport)

Suède   1 – 0   Danemark Rasundastadion, Stockholm
20:15
  Historique des rencontres
Brolin   58e Spectateurs : 29 902
Arbitrage : Aron Schmidhuber  
(Rapport)

Suède   2 – 1   Angleterre Rasundastadion, Stockholm
20:15
  Historique des rencontres
Eriksson   51e
Brolin   82e
Platt   4e Spectateurs : 30 126
Arbitrage : José Rosa dos Santos  
(Rapport)

Danemark   2 – 1   France Idrottsplats, Malmö
20:15
  Historique des rencontres
Larsen   8e
Elstrup   78e
Papin   60e Spectateurs : 25 673
Arbitrage : Hubert Forstinger  
(Rapport)

Groupe 2Modifier

Les Néerlandais et les Allemands se qualifient en battant l'Écosse puis en faisant match nul avec la CEI. La CEI réalise de belles performances face à l'Allemagne et aux Pays-Bas mais échoue face à l'Écosse (0-3), qui perd face aux autres adversaires du groupe.

Groupe 2
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Pays-Bas 5 3 2 1 0 4 1 +3
2   Allemagne 3 3 1 1 1 4 4 0
3   Écosse 2 3 1 0 2 3 3 0
4   CEI 2 3 0 2 1 1 4 -3
12 juin Pays-Bas   1 0   Écosse
12 juin CEI   1 1   Allemagne
15 juin Écosse   0 2   Allemagne
15 juin Pays-Bas   0 0   CEI
18 juin Pays-Bas   3 1   Allemagne
18 juin Écosse   3 0   CEI
Pays-Bas   1 – 0   Écosse Ullevi, Göteborg
17:15
  Historique des rencontres
Bergkamp   75e Spectateurs : 35 720
Arbitrage : Bo Karlsson  
(Rapport)

CEI   1 – 1   Allemagne Idrottsparken, Norrköping
20:15
  Historique des rencontres
Dobrovolski   64e (pén.) Häßler   90e Spectateurs : 17 410
Arbitrage : Gérard Biguet  
(Rapport)

Allemagne   2 – 0   Écosse Idrottsparken, Norrköping
17:15
  Historique des rencontres
Riedle   29e
Effenberg   47e
Spectateurs : 17 638
Arbitrage : Guy Goethals  
(Rapport)

Pays-Bas   0 – 0   CEI Ullevi, Göteborg
20:15
  Historique des rencontres
Spectateurs : 34 400
Arbitrage : Peter Mikkelsen  
(Rapport)

Pays-Bas   3 – 1   Allemagne Ullevi, Göteborg
20:15
  Historique des rencontres
Rijkaard   4e
Witschge   15e
Bergkamp   72e
Klinsmann   53e Spectateurs : 37 725
Arbitrage : Pierluigi Pairetto  
(Rapport)

Écosse   3 – 0   CEI Idrottsparken, Norrköping
20:15
  Historique des rencontres
McStay   7e
McClair   16e
McAllister   84e (pén.)
Spectateurs : 14 660
Arbitrage : Kurt Röthlisberger  
(Rapport)

Tableau finalModifier

Demi-finales Finale
 21 juin - Råsunda, Solna      26 juin - Ullevi, Göteborg
   Suède  2
   Allemagne  3  
   Allemagne  0
 22 juin - Ullevi, Göteborg
     Danemark  2
   Pays-Bas  2ap (4)
   Danemark  2 tab(5)  

Demi-finalesModifier

Les Allemands s'imposent face à la Suède (3-2) et le Danemark éliminent les Pays-Bas aux tirs au but (5-4).

Suède   2 - 3   Allemagne Rasundastadion, Stockholm
20:15
  Historique des rencontres
Brolin   64e (pén.)
Andersson   89e
Häßler   11e
Riedle   59e,   88e
Spectateurs : 28 827
Arbitrage : Tullio Lanese  
(Rapport)
Ravelli - R. Nilsson, Eriksson, Björklund, Ingesson - Thern, Brolin, Andersson, Dahlin (    73e , Ekström) - Ljung, J.Nilsson (    58e , Limpar) Équipes Illgner - Reuter, Brehme, Kohler, Buchwald - Helmer, Häßler, Sammer, Effenberg - Riedle, Klinsmann (    89e , Doll)

Entraîneur :
T.Svensson
Entraîneur :
B.Vogts

Danemark   2 - 2 a.p.   Pays-Bas Ullevi, Göteborg
20:15
  Historique des rencontres
Larsen   5e,   33e Bergkamp   23e
Rijkaard   86e
Spectateurs : 37 450
Arbitrage : Emilio Soriano Aladrén  
(Rapport)

Larsen  
Povlsen  
Elstrup  
Vilfort  
Christofte  

Tirs au but
5 - 4

  R. Koeman
  Van Basten
  Bergkamp
  Rijkaard
  Witschge

Schmeichel - Sivebaek, Olsen, Andersen (    70e , Christiansen), Christofte - Jensen, Povlsen, B.Laudrup (    57e , Elstrup), Piechnik - Larsen, Vilfort Équipes Van Breukelen - Van Tiggelen, R. Koeman, Wouters, Bergkamp - Rijkaard, Van Basten, Gullit, Witschge - F.de Boer (    46e , Kieft), Roy (    115e , van 't Schip)

Entraîneur :
R.Moller Nielsen
Entraîneur :
R.Michels

FinaleModifier

Les Allemands, qui sont favoris face au Danemark, vont buter sur une défense danoise bien assemblée (0-2) qui permet au Danemark de remporter son premier titre majeur.

Allemagne   0 - 2   Danemark Ullevi, Göteborg
20:15
  Historique des rencontres
Jensen   18e
Vilfort   78e
Spectateurs : 37 000
Arbitrage : Bruno Galler  
(Rapport)

Titulaires :
1 Bodo Illgner
2 Stefan Reuter
3 Andreas Brehme  
4 Jürgen Kohler
6 Guido Buchwald
14 Thomas Helmer
8 Thomas Häßler
16 Matthias Sammer   45e
17 Stefan Effenberg   81e
11 Karl-Heinz Riedle
18 Jürgen Klinsmann
Remplaçants :
  45e  10 Thomas Doll
  81e  13 Andreas Thom
Entraîneur :
  Berti Vogts
Titulaires :
1 Peter Schmeichel
2 John Sivebaek   67e
3 Kent Nielsen
4 Lars Olsen  
6 Kim Christofte
12 Torben Piechnik
13 Henrik Larsen
18 Kim Vilfort
7 John Jensen
9 Flemming Povlsen
11 Brian Laudrup
Remplaçants :
  67e  17 Claus Christiansen
Entraîneur :
  Richard Møller Nielsen

Les 20 champions d'EuropeModifier

Joueur cléModifier

L'UEFA a désigné le danois Peter Schmeichel comme joueur clé de la compétition[2].

Équipe du tournoiModifier

Meilleurs buteursModifier

RéférencesModifier