Championnat d'Europe de football 1976

5ème édition du Championnat d'Europe de football
Championnat d'Europe des nations de football 1976
Description de l'image Ec1976.gif.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Édition 5e
Lieu(x) Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Date du
au
Participants éliminatoires : 32
phase finale : 4
Épreuves 4 matchs joués

Palmarès
Tenant du titre Allemagne de l’Ouest (1)
Vainqueur Tchécoslovaquie (1er titre)
Deuxième Allemagne de l’Ouest
Troisième Pays-Bas
Buts 19 (4,75 buts/match)
Meilleur(s) buteur(s) Dieter Müller (4)

Navigation

Le championnat d'Europe des nations de football 1976 est la 5e édition du Championnat d'Europe des nations de football organisé par l'UEFA et qui se tient tous les quatre ans.

Le tournoi final a lieu en Yougoslavie entre le 16 et le , et est disputé par les quatre demi-finalistes de la compétition. Pour la cinquième et dernière fois, la phase finale du championnat d'Europe réunit seulement quatre équipes.

Cette phase finale a la particularité de voir tous les matchs aller en prolongation et de voir également la tenue de la première séance de tirs au but de l'histoire du Championnat d'Europe, qui plus est en finale.

L'Allemagne de l'Ouest et la Tchécoslovaquie, tous deux victorieux après prolongation en demi-finale respectivement de la Yougoslavie et des Pays-Bas, se retrouvent en finale. Peu avant le début du match, l'UEFA tombe d'accord avec les deux finalistes pour que la finale ne soit pas rejouée 48 heures plus tard en cas d'égalité après prolongation comme le stipule pourtant le règlement de la compétition[1]. La séance de tirs au but, initialement prévue éventuellement à l'issue d'une finale rejouée, est donc ainsi rendue possible le soir même. Et c'est ce qui se produit effectivement car les deux équipes ne peuvent se départager au cours de la partie (2-2 à la fin du temps règlementaire, score inchangé lors de la prolongation). L'équipe de Tchécoslovaquie s'offre le titre européen en remportant cette séance de tirs au but historique grâce au « penalty » décisif tiré par Antonin Panenka qui a donné son nom à ce geste particulier. Cette séance de tirs au but est également à ce jour la première et la seule à avoir été perdue par l'équipe d'Allemagne, et ce malgré cinq autres occurrences dans l'histoire de la Nationalmannschaft.

Effectuée par l'UEFA à la demande du président de la Fédération allemande de football Hermann Neuberger en accord avec son homologue tchécoslovaque, la modification exceptionnelle de dernière minute — les joueurs allemands apprenant la nouvelle dans le vestiaire avant le coup d'envoi de la finale[1] — sur un point de règlement de ce Championnat d'Europe 1976 fera « jurisprudence » : en effet, plus aucune finale des compétitions de l'UEFA ne sera par la suite à rejouer en cas d'égalité après prolongation, la séance de tirs au but prenant désormais place systématiquement. La FIFA abandonnera à son tour la règle de la finale à rejouer en Coupe du monde à partir de 1986.

StadesModifier

* Capacité effective au moment de la compétition

Tour préliminaire (phase de poules) / Quarts de finaleModifier

Les qualifications se sont déroulées en 1974 et 1975 pour ce qui concerne la phase préliminaire de groupes, puis en 1976 pour les quarts de finale. Il y avait huit groupes de qualification comprenant chacun quatre équipes. Les rencontres se jouaient par matches aller et retour. Les vainqueurs de groupes étaient qualifiés pour les quarts de finale.

Les quarts de finale étaient joués par matches aller et retour. Les vainqueurs étaient qualifiés pour le tournoi final.

Tournoi finalModifier

Demi-finales Finale
 16 juin 20h15, Zagreb      20 juin 20h15, Belgrade
   Tchécoslovaquie  3 ap
   Pays-Bas  1  
   Tchécoslovaquie  2ap (5)
 17 juin 20h15, Belgrade
     Allemagne de l’Ouest  2 tab(3)
   Allemagne de l’Ouest  4 ap
   Yougoslavie  2  
3e place
 19 juin 20h15, Zagreb
   Pays-Bas  3 ap
   Yougoslavie  2

Demi-finalesModifier

Les Tchécoslovaques se qualifient pour la finale de leur premier Euro face aux vice-champions du monde sortants et en devenir.

16 juin 1976 Tchécoslovaquie   3 – 1
a.p.
  Pays-Bas Stade Maksimir, Zagreb
20:15
  Historique des rencontres
Ondruš   19e
Nehoda   114e
Veselý   118e
Ondruš   77e (csc) Spectateurs : 31 000
Arbitrage : Clive Thomas  
(Rapport)
Viktor - Dobias, Čapkovič, Ondrus, Pivarník - Panenka, Móder, Pollak - Masny, Nehoda, Gögh Équipes Schrijvers - Suurbier, Rijsbergen, Van Kraay, Krol - Neeskens, Jansen, Rep - Cruyff, W. Van de Kerkhof, Rensenbrink

Entraîneur :
V.Jezek
Entraîneur :
Michels

Le champion d'Europe et du monde en titre allemand remonte un déficit de 2 buts à 0 avant de s'imposer dans les prolongations face à l'hôte de la compétition grâce à un triplé de Dieter Muller.

17 juin 1976 Allemagne de l’Ouest   4 – 2
a.p.
  Yougoslavie Stade Crvena Zvezda, Belgrade
20:15
  Historique des rencontres
Flohe   64e
D.Müller   82e   115e   119e
Popivoda   19e
Džajić   30e
Spectateurs : 70 000
Arbitrage : Alfred Delcourt  
(Rapport)
Maier - Vogts, Dietz, Schwarzenbeck, Beckenbauer - Wimmer, Bonhof, Hoeness, Beer - Hölzenbein, Danner Équipes Petrovic - Buljan, Mužinić, Katalinski, Surjak - Popivoda, Oblak, acimovic, Jerković - Dzajic, Žungul

Entraîneur :
H.Schön

Match pour la 3e placeModifier

Les Pays-Bas obtiennent le bronze après une nouvelle prolongation face aux hôtes.

19 juin 1976 Pays-Bas   3 – 2
a.p.
  Yougoslavie Stade Maksimir, Zagreb
20:15
  Historique des rencontres
Geels   27e   107e
W.Van de Kerkhof   39e
Katalinski   42e
Džajić   82e
Spectateurs : 7 000
Arbitrage : Walter Hungerbühler  
(Rapport)
Schrijvers - Suurbier, van Kraay, Krol, Jansen - Van De Kerkhof, Rensenbrink, Geels, Peters - Arntz - Rijsbergen Équipes Petrovic - Buljan, Mužinić, Katalinski, Surjak - Popivoda, Oblak, Acimovic, Jerković - Dzajic, Žungul

FinaleModifier

Lors de la première séance de tirs au but de l'histoire du football continental, Antonin Panenka marque le célèbre penalty qui sacre les Tchécoslovaques et qui porte désormais son nom.

20 juin 1976 Tchécoslovaquie   2 - 2
a.p.
  Allemagne de l’Ouest Stade Crvena Zvezda, Belgrade
20:15
  Historique des rencontres
Svehlik   8e
Dobias   25e
D.Müller   28e
Hölzenbein   89e
Spectateurs : 30 800
Arbitrage : Sergio Gonella  
(rapport)

Masny  
Nehoda  
Ondruš  
Jurkemik  
Panenka  

Tirs au but
5 - 3

  Bonhof
  Flohe
  Bongartz
  Hoeness


Titulaires :
1 Ivo Viktor

2 Karol Dobias   55e   93e
3 Jozef Čapkovič
4 Anton Ondruš  
5 Ján Pivarník
7 Antonín Panenka
8 Jozef Móder   59e
10 Marian Masny
11 Zdenek Nehoda
12 Koloman Gögh
17 Ján Švehlík   80e

Remplaçants :
6 Ladislav Jurkemik   80e 

14 Pavol Biroš
16 František Veselý   93e 
18 Dušan Galis
22 Alexander Vencel

Entraîneur :
  Václav Ježek
Titulaires :
1 Sepp Maier

2 Berti Vogts
3 Bernard Dietz
4 Hans-Georg Schwarzenbeck
5 Franz Beckenbauer  
6 Herbert Wimmer   46e
7 Rainer Bonhof
8 Uli Hoeness
9 Dieter Müller
10 Erich Beer   80e
11 Bernd Hölzenbein

Remplaçants :
14 Hans Bongartz   80e 

15 Heinz Flohe   46e 
16 Peter Nogly
17 Manfred Kaltz
18 Rudolf Kargus

Entraîneur :
  Helmut Schön

Statistiques du tournoiModifier

Joueur cléModifier

L'UEFA a désigné le Tchécoslovaque Antonín Panenka comme joueur clé de la compétition[2].

Équipe-typeModifier

Équipe-type[3]
Gardiens Défenseurs Milieux Attaquants

  Ivo Viktor

  Ján Pivarník
  Ruud Krol
  Jaroslav Pollák
  Anton Ondruš
  Franz Beckenbauer

  Rainer Bonhof
  Antonín Panenka
  Dragan Džajić

  Zdeněk Nehoda
  Dieter Müller

Meilleurs buteursModifier

4 buts         Modifier

2 buts     Modifier

But le plus rapideModifier

  • 8 minutes : Švehlík (Tchécoslovaquie - Allemagne de l'Ouest)

Nombre moyen de butsModifier

  • 4,25 buts par rencontre

Notes et référencesModifier