Ouvrir le menu principal


Euro 2000
Description de l'image Euro 2000.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Édition 11e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Date au
Participants éliminatoires : 49
phase finale : 16
Épreuves 31 matchs joués
Affluence 1 122 833

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Allemagne
Vainqueur Drapeau : France France (2e titre)
Finaliste Drapeau : Italie Italie
Demi-finalistes Drapeau : Portugal Portugal
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Buts 85 (moyenne 2,74)
Meilleur joueur Drapeau : France Zinédine Zidane
Meilleur(s) buteur(s)

5 buts

Drapeau : Pays-Bas Patrick Kluivert
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Savo Milosevic

Navigation

Il s'agit de la 11e édition du Championnat d'Europe de football qui se tient tous les quatre ans et est organisé par l'UEFA (association regroupant les fédérations nationales de football d'Europe).

Cette édition, conjointement organisée par la Belgique et les Pays-Bas entre le 10 juin et le , est disputée par seize nations. Toutes les équipes, à l'exception de la Belgique et des Pays-Bas (pays organisateurs), ont dû disputer des qualifications pour prendre part à la phase finale.

La Belgique ne réussit pas à s'extirper de son groupe et le Portugal est la grande surprise de ce tournoi en atteignant les demi-finales face à la France après avoir terminé premier de son groupe devant l'Allemagne et l'Angleterre notamment.

En finale, le 2 juillet 2000 à Rotterdam, la France bat l'Italie 2-1 et remporte le tournoi grâce au « but en or » de David Trezeguet inscrit lors de la prolongation. Les Bleus réalisent alors le premier doublé Coupe du monde - Championnat d'Europe (1998-2000) réalisé dans ce sens. Ils seront rejoints par l'Espagne en 2012.

Cet Euro est marqué par de nombreuses surprises, tant du fait de l'identité des pays qui s'extirpèrent des poules, que par le suspense qui caractérise certains matches, avec de nombreux retournements de situation. Ainsi, l'Allemagne, l'Angleterre et la Belgique, pourtant pays organisateur, ne sortent pas des poules. Les matchs Portugal - Angleterre, Angleterre - Roumanie, Slovénie - République de Yougoslavie (où les Yougoslaves sont menés 3-0 à 10 contre 11 après l'expulsion de Mihajlovic, à 25 minutes de la fin du terme, avant d'égaliser) sont marqués par des retournements de situation improbables. Dans cet Euro, le vainqueur (Allemagne) et le finaliste (République Tchèque) de l'édition précédente sont éliminés en phase de poules

Les deux demi-finales et la finale donnent lieu à des retournements. La France est menée au score en demi-finale (face au Portugal) et en finale avant de gagner au but en or, tandis que l'Italie réussit en demi-finale à résister à 10 contre 11 aux Néerlandais à domicile, qui bénéficient en plus de deux penalties (0-0 à l'issue des 120 minutes, victoire 3-1 aux tirs au but). En finale, les Italiens mènent encore 1-0 à quelques secondes de la fin du temps règlementaire, avant une égalisation signée Sylvain Wiltord, envoyant les deux équipes en prolongations pour un dénouement rapide sur la reprise de volée et le but en or de David Trezeguet.

Le ballon de l'Euro 2000.

Sommaire

StadesModifier

Informations principales sur les huit stades sélectionnés
  Pays-Bas / Ville Amsterdam Rotterdam Eindhoven Arnhem
Nom du stade
Capacité prévue
Amsterdam ArenA
51 859 places
Stade de Feyenoord
51 137 places
Philips Stadion
36 000 places
Gelredome
29 600 places
       
  Belgique / Ville Bruxelles Bruges Liège Charleroi
Nom du stade
Capacité prévue
Stade Roi Baudouin
50 000
Stade Jan Breydel
29 042
Stade Maurice Dufrasne
30 023
Stade du Pays de Charleroi
30 000
     


(Le stade de Charleroi a vu sa capacité ramenée après la compétition à 24 891 places en démontant le troisième étage de la tribune III)

QualificationsModifier

GroupesModifier

 
Pays participants, avec résultats de classement au cours de la compétition

Les 16 équipes étaient réparties en quatre groupes, de la façon suivante :

Groupe A
  Portugal
  Roumanie
  Angleterre
  Allemagne

Groupe B
  Italie
  Turquie
  Belgique
  Suède

Groupe C
  Espagne
  RF Yougoslavie
  Norvège
  Slovénie

Groupe D
  Pays-Bas
  France
  République tchèque
  Danemark

RésultatsModifier

Phase de poulesModifier

Groupe AModifier

Le groupe A fut le théâtre d'un renversement surprenant, par lequel les deux favoris, à savoir l'Allemagne et l'Angleterre, furent éliminés au profit du Portugal et de la Roumanie, qui faisaient figure d'outsiders. Après un match étonnant contre l'Angleterre, qui menait 2-0 après vingt minutes de jeu et s'inclina 3-2, le Portugal obtint son billet pour les quarts aux dépens de la Roumanie (1-0). Celle-ci se qualifiait également grâce à un nul obtenu contre l'Allemagne (1-1) et surtout une victoire d'extrême justesse face aux Anglais (3-2). Défaits deux fois, les Anglais sauvaient toutefois l'honneur grâce à une victoire contre l'Allemagne (1-0), qui réalisait un parcours extrêmement décevant, marqué par une défaite finale 3-0 contre le Portugal.

Groupe A
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Portugal 9 3 3 0 0 7 2 +5
2   Roumanie 4 3 1 1 1 4 4 0
3   Angleterre 3 3 1 0 2 5 6 -1
4   Allemagne 1 3 0 1 2 1 5 -4
12 juin 18h00 Allemagne   1 1   Roumanie
12 juin 20h45 Portugal   3 2   Angleterre
17 juin 18h00 Roumanie   0 1   Portugal
17 juin 20h45 Angleterre   1 0   Allemagne
20 juin 20h45 Angleterre   2 3   Roumanie
20 juin 20h45 Portugal   3 0   Allemagne
Allemagne   1 - 1   Roumanie Stade Maurice Dufrasne, Liège
18:00
  Historique des rencontres
Scholl   28e (1 - 1) Moldovan   5e Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Kim Milton Nielsen
(Rapport)

Portugal   3 - 2   Angleterre Philips Stadion, Eindhoven
20:45
  Historique des rencontres
Figo   22e
João Pinto   37e
Nuno Gomes   59e
(2 - 2) Scholes   3e
McManaman   18e
Spectateurs : 33 000
Arbitrage :   Anders Frisk
(Rapport)

Roumanie   0 - 1   Portugal Gelredome, Arnhem
18:00
  Historique des rencontres
(0 - 1) Costinha   90+4e Spectateurs : 18 000
Arbitrage :   Gilles Veissière
(Rapport)

Angleterre   1 - 0   Allemagne Stade du Pays de Charleroi, Charleroi
20:45
  Historique des rencontres
Shearer   53e (0 - 0) Spectateurs : 30 000
Arbitrage :   Pierluigi Collina
(Rapport)

Angleterre   2 - 3   Roumanie Stade du Pays de Charleroi, Charleroi
20:45
  Historique des rencontres
Shearer   41e (pén.)
Owen   45e
(2 - 1) Chivu   22e
Munteanu   48e
Ganea   89e (pén.)
Spectateurs : 30 000
Arbitrage :   Urs Meier
(Rapport)

Portugal   3 - 0   Allemagne Stade de Feyenoord, Rotterdam
20:45
  Historique des rencontres
Conceição   35e,   54e,   71e (1 - 0) Spectateurs : 44 000
Arbitrage :   Dick Jol
(Rapport)

Groupe BModifier

Les Belges, organisateurs de la compétition, sortaient dès le premier tour malgré une belle victoire contre la Suède (2-1), qui n'obtient qu'un seul point. L'équipe italienne, future finaliste, remporta les trois matches, malgré une équipe largement remaniée pour le dernier match contre la Suède.

Groupe B
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Italie 9 3 3 0 0 6 2 +4
2   Turquie 4 3 1 1 1 3 2 +1
3   Belgique 3 3 1 0 2 2 5 -3
4   Suède 1 3 0 1 2 2 4 -2
10 juin 20h45 Belgique   2 1   Suède
11 juin 20h45 Turquie   1 2   Italie
14 juin 20h45 Italie   2 0   Belgique
15 juin 20h45 Suède   0 0   Turquie
19 juin 20h45 Turquie   2 0   Belgique
19 juin 20h45 Italie   2 1   Suède
Belgique   2 - 1   Suède Stade du Roi Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
Goor   43e
É. Mpenza   46e
(1 - 0) Mjällby   53e Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Markus Merk
(Rapport)

Turquie   1 - 2   Italie Gelredome, Arnhem
14:30
  Historique des rencontres
Okan   62e (0 - 0) Conte   52e
Inzaghi   70e (pén.)
Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Hugh Dallas
(Rapport)

Italie   2 - 0   Belgique Stade du Roi Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
Totti   6e
Fiore   66e
(1 - 0) Spectateurs : 46 000
Arbitrage :   José Garcia Aranda
(Rapport)

Suède   0 - 0   Turquie Philips Stadion, Eindhoven
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 0) Spectateurs : 24 500
Arbitrage :   Dick Jol
(Rapport)

Turquie   2 - 0   Belgique Stade du Roi Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
Hakan Şükür   45e,   70e (1 - 0) Spectateurs : 48 000
Arbitrage :   Kim Milton Nielsen
(Rapport)

Italie   2 - 1   Suède Philips Stadion, Eindhoven
20:45
  Historique des rencontres
Di Biagio   39e
Del Piero   88e
(1 - 0) Larsson   77e Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Vítor Melo Pereira
(Rapport)

Groupe CModifier

À peu près homogène, le groupe C voyait s'affronter quatre équipes dont aucune ne se déshonora. Poussin de la compétition, la Slovénie commença pourtant très bien le tournoi, menant 3-0 contre la Yougoslavie, avant d'être rattrapée (3-3), et vaincue par l'Espagne (2-1) lors du match suivant. Les Espagnols effaçaient ainsi l'effet de leur défaite initiale contre une Norvège peu brillante mais toujours aussi solide (0-1), et néanmoins incapable de se qualifier (défaite 1-0 contre la Yougoslavie puis 0-0 contre la Slovénie). Les Yougoslaves se contentaient de cette victoire pour se qualifier, malgré une dernière défaite 4-3 contre l'Espagne.

Groupe C
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Espagne 6 3 2 0 1 6 5 +1
2   RF Yougoslavie 4 3 1 1 1 7 7 0
3   Norvège 4 3 1 1 1 1 1 0
4   Slovénie 2 3 0 2 1 4 5 -1
13 juin 20h45 Espagne   0 1   Norvège
13 juin 20h45 RF Yougoslavie   3 3   Slovénie
18 juin 18h00 Slovénie   1 2   Espagne
18 juin 20h45 Norvège   0 1   RF Yougoslavie
21 juin 18h00 RF Yougoslavie   3 4   Espagne
21 juin 18h00 Slovénie   0 0   Norvège
Espagne   0 - 1   Norvège Stade de Feyenoord, Rotterdam
18:00
  Historique des rencontres
(0 - 0) Iversen   65e Spectateurs : 45 000
Arbitrage :   Gamal Al-Ghandour
(Rapport)

RF Yougoslavie   3 - 3   Slovénie Stade du Pays de Charleroi, Charleroi
20:45
  Historique des rencontres
Milošević   67e,   73e
Drulović   70e
(0 - 1) Zahovič   23e,   57e
Pavlin   52e
Spectateurs : 15 000
Arbitrage :   Vítor Melo Pereira
(Rapport)

Slovénie   1 - 2   Espagne Amsterdam ArenA, Amsterdam
18:00
  Historique des rencontres
Zahovič   59e (0 - 1) Raúl   4e
Etxeberria   60e
Spectateurs : 45 000
Arbitrage :   Markus Merk
(Rapport)

Norvège   0 - 1   RF Yougoslavie Stade Maurice Dufrasne, Liège
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 1) Milošević   8e Spectateurs : 24 000
Arbitrage :   Hugh Dallas
(Rapport)

RF Yougoslavie   3 - 4 Espagne   Stade Jan Breydel, Bruges
18:00
  Historique des rencontres
Milošević   30e
Govedarica   50e
Komljenović   75e
(1 - 1) Alfonso   38e,   90+5e
Munitis   51e
Mendieta   90e (pén.)
Spectateurs : 22 000
Arbitrage :   Gilles Veissière
(Rapport)

Slovénie   0 - 0   Norvège Gelredome, Arnhem
18:00
  Historique des rencontres
(0 - 0) Spectateurs : 22 000
Arbitrage :   Graham Poll
(Rapport)

Groupe DModifier

Le sort du groupe D fut scellé dès la deuxième journée : les Pays-Bas et la France ayant remporté leurs deux matches, ils se trouvaient déjà qualifiés avant de s'affronter (victoire 3-2 des Pays-Bas). Malgré des prestations honorables et une belle résistance, les Tchèques n'iraient pas en quarts, mais sauvaient l'honneur en battant le Danemark 2-0. Encore dangereux à la Coupe du monde deux ans plus tôt, les Danois s'effrondraient lourdement, encaissant 8 buts et n'en marquant aucun.

Groupe D
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Pays-Bas 9 3 3 0 0 7 2 +5
2   France 6 3 2 0 1 7 4 +3
3   République tchèque 3 3 1 0 2 3 3 0
4   Danemark 0 3 0 0 3 0 8 -8
11 juin 18h00 France   3 0   Danemark
11 juin 20h45 Pays-Bas   1 0   République tchèque
16 juin 18h00 République tchèque   1 2   France
16 juin 20h45 Danemark   0 3   Pays-Bas
21 juin 20h45 Danemark   0 2   République tchèque
21 juin 20h45 France   2 3   Pays-Bas
France   3 - 0   Danemark Stade Jan Breydel, Bruges
18:00
  Historique des rencontres
Blanc   16e
Henry   64e
Wiltord   90+2e
(1 - 0) Spectateurs : 29 000
Arbitrage :   Günter Benkö
(Rapport)

Pays-Bas   1 - 0   République tchèque Amsterdam ArenA, Amsterdam
20:45
  Historique des rencontres
F. de Boer   89e (pén.) (0 - 0) Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Pierluigi Collina
(Rapport)

République tchèque   1 - 2   France Stade Jan Breydel, Bruges
18:00
  Historique des rencontres
Poborský   35e (pén.) (1 - 1) Henry   7e
Djorkaeff   60e
Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Graham Poll
(Rapport)

Danemark   0 - 3   Pays-Bas Stade de Feyenoord, Rotterdam
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 0) Kluivert   57e
R. de Boer   66e
Zenden   77e
Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Urs Meier
(Rapport)

Danemark   0 - 2   République tchèque Stade Maurice Dufrasne, Liège
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 0) Šmicer   64e,   67e Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Gamal Al-Ghandour
(Rapport)

France   2 - 3   Pays-Bas Amsterdam ArenA, Amsterdam
20:45
  Historique des rencontres
Dugarry   8e
Trezeguet   31e
(2 - 1) Kluivert   14e
F. de Boer   51e
Zenden   59e
Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Anders Frisk
(Rapport)

Phase à élimination directeModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
24 juin 18h00, Amsterdam   28 juin 20h45, Bruxelles   2 juillet 20h00, Rotterdam
1er gr.A   Portugal 2
2e gr.B   Turquie 0  
  Portugal 1
25 juin 20h45, Bruges
      France   b.e.o. 2  
1er gr.C   Espagne 1
29 juin 18h00, Amsterdam
2e gr.D   France 2
  France   b.e.o. 2
25 juin 18h00, Rotterdam
      Italie 1
1er gr.D   Pays-Bas 6  
2e gr.C   RF Yougoslavie 1  
  Pays-Bas 0 (1)
24 juin 20h45, Bruxelles
      Italie (3)
1er gr.B   Italie 2
2e gr.A   Roumanie 0


( ) = Tirs au but;   b.e.o. = Après but en or

Quarts de finaleModifier

Les quarts virent les favoris se qualifier : le Portugal et l'Italie battirent respectivement la Turquie et la Roumanie par 2-0, les Pays-Bas écrasèrent la Yougoslavie au cours d'un match d'anthologie (6-1), et la France, qui se plaignit d'un arbitrage jugé défavorable, eut raison 2-1 de l'Espagne.

Portugal   2 - 0   Turquie Amsterdam ArenA, Amsterdam
18:00
  Historique des rencontres
(  Figo) Nuno Gomes   44e
(  Figo) Nuno Gomes   56e
(1 - 0) Spectateurs : 45 000
Arbitrage : Dick Jol  
(Rapport)

Italie   2 - 0   Roumanie Stade Roi-Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
(  Fiore) Totti   33e
(  Albertini) Inzaghi   43e
(2 - 0) Spectateurs : 42 500
Arbitrage : Vítor Melo Pereira  
(Rapport)

Pays-Bas   6 - 1   RF Yougoslavie Stade de Feyenoord, Rotterdam
18:00
  Historique des rencontres
(  Bergkamp) Kluivert   24e
(  Davids) Kluivert   38e
Govedarica   51e (csc)
(  Zenden) Kluivert   54e
(  Bergkamp) Overmars   78e
Overmars   89e
(2 - 0)   90e S.Milosevic Spectateurs : 50 000
Arbitrage : José Garcia Aranda  
(Rapport)

  Espagne 1 - 2 France   Stade Jan Breydel, Bruges
20:45
  Historique des rencontres
Mendieta   38e (pén.) (1 - 2)   32e Zidane
  44e Y.Djorkaeff (Vieira  )
Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Pierluigi Collina  
(Rapport)

Demi-finalesModifier

La France, déjà demi-finaliste en 1996 et championne du monde en 1998, devint finaliste grâce à une victoire serrée 2-1 contre le Portugal, grâce à un penalty obtenu pendant la prolongation en raison d'une main d'Abel Xavier[1]. Les Portugais réalisèrent tout de même un parcours honorable, d'autant plus qu'ils n'étaient pas attendus. En dépit d'une domination quasi totale sur une Squadra repliée sur sa défense, les Néerlandais ne parvinrent pas à marquer contre l'Italie, au cours d'un match marqué par les coups du sort (les Pays-Bas manquèrent notamment deux pénalties). Rescapés d'une rencontre qui leur échappait complètement, les Italiens avaient l'avantage psychologique et s'imposèrent largement dans la séance de tirs au but.

  Portugal 1 - 2
b.e.o.
France   Stade Roi-Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
(  Conceição) Nuno Gomes   19e (1 - 0, 1 - 1, 1 - 1)   52e Henry (Anelka  )
  117e  (pen) Zidane
Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Günter Benkö  
(Rapport)

Italie   0 - 0 a.p.   Pays-Bas Amsterdam ArenA, Amsterdam
19:00
  Historique des rencontres
(0 - 0, 0 - 0, 0 - 0) Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Markus Merk  
(Rapport)

Di Biagio  
Pessotto  
Totti  
P.Maldini  
Tirs au but
3 - 1

  F. de Boer
  Stam
  Kluivert
  Bosvelt

FinaleModifier

 
Del Piero et Totti après l'ouverture du score par Delvecchio

France et Italie s'affrontèrent en finale au cours d'un match tendu et très relevé. Si la victoire semblait promise aux Italiens après un but de Marco Delvecchio, la France égalisa grâce à Sylvain Wiltord dans les dernières secondes du temps additionnel et devint championne d'Europe à la suite d'une reprise de volée du gauche de David Trezeguet durant la prolongation, marquant ainsi le but en or sûrement le plus connu de l’Histoire du football.

 
Présentation des équipes lors de la finale
France   2 - 1
b.e.o.
  Italie Stade de Feyenoord, Rotterdam
20:00
  Historique des rencontres
(  Trezeguet) Wiltord   90+4e
(  Pirès) Trezeguet   103e
(0 - 0, 1 - 1, 2 - 1)   55e Delvecchio (Pessotto  ) Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Anders Frisk  

Titulaires :
Fabien Barthez
Lilian Thuram
Laurent Blanc
Marcel Desailly
Bixente Lizarazu   85e
Patrick Vieira
Didier Deschamps
Youri Djorkaeff   76e
Zinédine Zidane
Christophe Dugarry   58e
Thierry Henry
Remplaçants :
Sylvain Wiltord   58e 
David Trezeguet   76e 
Robert Pirès   85e 
Entraîneur :
Roger Lemerre
Titulaires :
Francesco Toldo
Fabio Cannavaro
Alessandro Nesta
Mark Iuliano
Gianluca Pessotto
Demetrio Albertini
Luigi Di Biagio   66e
Paolo Maldini
Francesco Totti
Stefano Fiore   53e
Marco Delvecchio   86e
Remplaçants :
Alessandro Del Piero   53e 
Massimo Ambrosini   66e 
Vincenzo Montella   86e 
Entraîneur :
Dino Zoff

Les 22 champions d'EuropeModifier

RécompensesModifier

Hommes du matchModifier

2 fois
1 fois
1 fois (suite)
1 fois (suite)

Meilleur joueurModifier

Zinédine Zidane est élu meilleur joueur du tournoi.

Joueur cléModifier

L'UEFA a désigné le français David Trezeguet comme joueur clé de la compétition[2].

Équipe UEFA du tournoiModifier

Équipe-type[3]
Gardiens Défenseurs Milieux Attaquants

  Fabien Barthez
  Francesco Toldo

  Laurent Blanc
  Lilian Thuram
  Marcel Desailly
  Fabio Cannavaro
  Paolo Maldini
  Alessandro Nesta
  Frank de Boer

  Demetrio Albertini
  Patrick Vieira
  Pep Guardiola
  Rui Costa
  Edgar Davids
  Luís Figo
  Zinédine Zidane

  Thierry Henry
  Savo Milošević
  Raúl
  Patrick Kluivert
  Nuno Gomes
  Francesco Totti

Meilleurs buteursModifier

5 buts          

4 buts        

3 buts      

2 buts    

Transmission du TélédiffusionModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :