Championnat d'Europe de football 2000

11ème édition du Championnat d'Europe de football
Euro 2000
Description de l'image Euro 2000.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Édition 11e
Lieu(x) Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Date au
Participants éliminatoires : 49
phase finale : 16
Épreuves 31 matchs joués
Affluence 1 122 833

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Allemagne (3)
Vainqueur Drapeau : France France (2e titre)
Finaliste Drapeau : Italie Italie
Demi-finalistes Drapeau : Portugal Portugal
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas
Buts 85 (moyenne 2,74)
Meilleur joueur Drapeau : France Zinédine Zidane
Meilleur(s) buteur(s)

5 buts

Drapeau : Pays-Bas Patrick Kluivert
Drapeau : République fédérale de Yougoslavie Savo Milosevic

Navigation

Il s'agit de la 11e édition du Championnat d'Europe de football qui se tient tous les quatre ans et est organisé par l'UEFA.

La phase finale se déroule en Belgique et aux Pays-Bas entre le 10 juin et le , et réunit seize équipes. Toutes les équipes, à l'exception de la Belgique et des Pays-Bas qualifiés d'office en tant que coorganisateurs, ont dû disputer la phase de qualifications pour prendre part au tournoi.

Le Portugal est la révélation du tournoi en atteignant les demi-finales après avoir terminé premier de son groupe en battant notamment l'Angleterre et surtout l'Allemagne, le champion sortant

En finale, le à Rotterdam, la France bat l'Italie 2-1 et remporte le tournoi grâce au « but en or » de David Trezeguet inscrit lors de la prolongation. Les Bleus réalisent alors le premier doublé chronologique Coupe du monde (1998) - Championnat d'Europe (2000)[1].

Cet Euro est marqué par quelques surprises au premier tour, ainsi que par le suspense qui caractérise certains matches, avec de nombreux retournements de situation. Ainsi, l'Allemagne, champion sortant et l'Angleterre sont les deux éliminés du groupe A. La Belgique quant à elle ne profite pas de l'avantage d'être pays organisateur, et en perdant son dernier match de poule ne parvient pas non plus à passer le premier tour. Les matchs Portugal - Angleterre, Angleterre - Roumanie, Slovénie - RF Yougoslavie (où les Yougoslaves sont menés 3-0 à 10 contre 11 après l'expulsion de Mihajlovic, à 25 minutes de la fin du terme, avant d'égaliser) offrent des retournements de situation spectaculaires.

Les deux demi-finales et la finale donnent également lieu à des retournements. La France est ainsi menée au score en demi-finale et en finale avant de gagner au but en or, tandis que l'Italie réussit en demi-finale à résister à 10 contre 11 aux Néerlandais à domicile, qui bénéficient en plus de deux penalties (0-0 à l'issue des 120 minutes, victoire 3-1 aux tirs au but). En finale, les Italiens mènent encore 1-0 à quelques secondes de la fin du temps règlementaire, avant une égalisation signée Sylvain Wiltord, envoyant les deux équipes en prolongation pour un dénouement rapide sur la reprise de volée et le but en or de David Trezeguet.

Le ballon de l'Euro 2000.

QualificationsModifier

PrésentationModifier

StadesModifier

Informations principales sur les huit stades sélectionnés
  Pays-Bas / Ville Amsterdam Rotterdam Eindhoven Arnhem
Nom du stade
Capacité prévue
Amsterdam ArenA
51 859 places
Stade de Feyenoord
51 137 places
Philips Stadion
36 000 places
Gelredome
29 600 places
       
  Belgique / Ville Bruxelles Bruges Liège Charleroi
Nom du stade
Capacité prévue
Stade Roi Baudouin
50 000
Stade Jan Breydel
29 042
Stade Maurice Dufrasne
30 023
Stade du Pays de Charleroi
30 000
       


(Le stade de Charleroi a vu sa capacité ramenée après la compétition à 24 891 places en démontant le troisième étage de la tribune III)

Équipes qualifiéesModifier

 
Pays participants, avec résultats de classement au cours de la compétition

Les 16 équipes étaient réparties en quatre groupes, de la façon suivante :

Groupe A
  Portugal
  Roumanie
  Angleterre
  Allemagne

Groupe B
  Italie
  Turquie
  Belgique
  Suède

Groupe C
  Espagne
  RF Yougoslavie
  Norvège
  Slovénie

Groupe D
  Pays-Bas
  France
  Tchéquie
  Danemark

RésultatsModifier

Premier tourModifier

Groupe AModifier

Lors de la première journée, l'Angleterre, qui menait 2-0 après vingt minutes de jeu s'incline finalement 3-2 face au Portugal tandis que l'Allemagne concède le match nul contre la Roumanie. Le Portugal obtient son billet pour les quarts de finale dès la deuxième journée en battant la Roumanie dans les arrêts de jeu (1-0). Battus par les Anglais, les Allemands s'effondrent 3-0 contre le Portugal, tandis que la Roumanie arrache la deuxième place qualificative du groupe en s'imposant contre l'Angleterre, en toute fin de match (3-2). Le Portugal brille en faisant le plein de points, l'Allemagne et l'Angleterre, deux grandes nations du football sont éliminés.

Groupe A
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Portugal 9 3 3 0 0 7 2 +5
2   Roumanie 4 3 1 1 1 4 4 0
3   Angleterre 3 3 1 0 2 5 6 -1
4   Allemagne 1 3 0 1 2 1 5 -4
12 juin 18h00 Allemagne   1 1   Roumanie
12 juin 20h45 Portugal   3 2   Angleterre
17 juin 18h00 Roumanie   0 1   Portugal
17 juin 20h45 Angleterre   1 0   Allemagne
20 juin 20h45 Angleterre   2 3   Roumanie
20 juin 20h45 Portugal   3 0   Allemagne
1re journéeModifier
Allemagne   1 - 1   Roumanie Stade Maurice Dufrasne, Liège
18:00
  Historique des rencontres
Scholl   28e (1 - 1) Moldovan   5e Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Kim Milton Nielsen
(Rapport)

Portugal   3 - 2   Angleterre Philips Stadion, Eindhoven
20:45
  Historique des rencontres
Figo   22e
João Pinto   37e
Nuno Gomes   59e
(2 - 2) Scholes   3e
McManaman   18e
Spectateurs : 33 000
Arbitrage :   Anders Frisk
(Rapport)
2e journéeModifier
Roumanie   0 - 1   Portugal Gelredome, Arnhem
18:00
  Historique des rencontres
(0 - 0) Costinha   90+4e Spectateurs : 18 000
Arbitrage :   Gilles Veissière
(Rapport)

Angleterre   1 - 0   Allemagne Stade du Pays de Charleroi, Charleroi
20:45
  Historique des rencontres
Shearer   53e (0 - 0) Spectateurs : 30 000
Arbitrage :   Pierluigi Collina
(Rapport)
3e journéeModifier
Angleterre   2 - 3   Roumanie Stade du Pays de Charleroi, Charleroi
20:45
  Historique des rencontres
Shearer   41e (pén.)
Owen   45e
(2 - 1) Chivu   22e
Munteanu   48e
Ganea   89e (pén.)
Spectateurs : 30 000
Arbitrage :   Urs Meier
(Rapport)

Portugal   3 - 0   Allemagne Stade de Feyenoord, Rotterdam
20:45
  Historique des rencontres
Conceição   35e,   54e,   71e (1 - 0) Spectateurs : 44 000
Arbitrage :   Dick Jol
(Rapport)

Groupe BModifier

La Belgique, malgré une belle victoire initiale contre la Suède (2-1) déçoit ses supporters en perdant contre l'Italie (qui gagne ses trois matchs) et la Turquie, les deux qualifiés du groupe pour les quarts de finale.

Groupe B
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Italie 9 3 3 0 0 6 2 +4
2   Turquie 4 3 1 1 1 3 2 +1
3   Belgique 3 3 1 0 2 2 5 -3
4   Suède 1 3 0 1 2 2 4 -2
10 juin 20h45 Belgique   2 1   Suède
11 juin 20h45 Turquie   1 2   Italie
14 juin 20h45 Italie   2 0   Belgique
15 juin 20h45 Suède   0 0   Turquie
19 juin 20h45 Turquie   2 0   Belgique
19 juin 20h45 Italie   2 1   Suède
1re journéeModifier
Belgique   2 - 1   Suède Stade Roi Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
Goor   43e
É. Mpenza   46e
(1 - 0) Mjällby   53e Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Markus Merk
(Rapport)

Turquie   1 - 2   Italie Gelredome, Arnhem
14:30
  Historique des rencontres
Okan   62e (0 - 0) Conte   52e
Inzaghi   70e (pén.)
Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Hugh Dallas
(Rapport)
2e journéeModifier
Italie   2 - 0   Belgique Stade Roi Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
Totti   6e
Fiore   66e
(1 - 0) Spectateurs : 46 000
Arbitrage :   José Garcia Aranda
(Rapport)

Suède   0 - 0   Turquie Philips Stadion, Eindhoven
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 0) Spectateurs : 24 500
Arbitrage :   Dick Jol
(Rapport)
3e journéeModifier
Turquie   2 - 0   Belgique Stade Roi Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
Hakan Şükür   45e,   70e (1 - 0) Spectateurs : 48 000
Arbitrage :   Kim Milton Nielsen
(Rapport)

Italie   2 - 1   Suède Philips Stadion, Eindhoven
20:45
  Historique des rencontres
Di Biagio   39e
Del Piero   88e
(1 - 0) Larsson   77e Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Vítor Melo Pereira
(Rapport)

Groupe CModifier

Dans le groupe C la Slovénie, néophyte, commence très bien le tournoi, menant 3-0 contre la Yougoslavie, avant d'être rattrapée (3-3), tandis que dans l'autre match la Norvège surprend l'Espagne (1-0). Lors de la deuxième journée les favoris Espagnols et Yougoslaves s'imposent respectivement contre les Slovènes et les Norvégiens et les positions dans le groupe se resserrent, la Yougoslavie étant en tête avec quatre points. Lors de la dernière journée, les quatre équipes ont en effet la possibilité de se qualifier. L'Espagne bat la Yougoslavie 4-3 et prend la première place du groupe, tandis que la Norvège ne parvient pas à en profiter et battre le Slovénie. Le match nul entre ces deux dernières est favorable aux Yougoslaves qui, à égalité de points avec la Norvège, se qualifient aux dépens des Scandinaves grâce au résultat de leur confrontation (1-0).

Groupe C
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Espagne 6 3 2 0 1 6 5 +1
2   RF Yougoslavie 4 3 1 1 1 7 7 0
3   Norvège 4 3 1 1 1 1 1 0
4   Slovénie 2 3 0 2 1 4 5 -1
13 juin 20h45 Espagne   0 1   Norvège
13 juin 20h45 RF Yougoslavie   3 3   Slovénie
18 juin 18h00 Slovénie   1 2   Espagne
18 juin 20h45 Norvège   0 1   RF Yougoslavie
21 juin 18h00 RF Yougoslavie   3 4   Espagne
21 juin 18h00 Slovénie   0 0   Norvège
1re journéeModifier
Espagne   0 - 1   Norvège Stade de Feyenoord, Rotterdam
18:00
  Historique des rencontres
(0 - 0) Iversen   65e Spectateurs : 45 000
Arbitrage :   Gamal Al-Ghandour
(Rapport)

RF Yougoslavie   3 - 3   Slovénie Stade du Pays de Charleroi, Charleroi
20:45
  Historique des rencontres
Milošević   67e,   73e
Drulović   70e
(0 - 1) Zahovič   23e,   57e
Pavlin   52e
Spectateurs : 15 000
Arbitrage :   Vítor Melo Pereira
(Rapport)
2e journéeModifier
Slovénie   1 - 2   Espagne Amsterdam ArenA, Amsterdam
18:00
  Historique des rencontres
Zahovič   59e (0 - 1) Raúl   4e
Etxeberria   60e
Spectateurs : 45 000
Arbitrage :   Markus Merk
(Rapport)

Norvège   0 - 1   RF Yougoslavie Stade Maurice Dufrasne, Liège
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 1) Milošević   8e Spectateurs : 24 000
Arbitrage :   Hugh Dallas
(Rapport)
3e journéeModifier
RF Yougoslavie   3 - 4 Espagne   Stade Jan Breydel, Bruges
18:00
  Historique des rencontres
Milošević   30e
Govedarica   50e
Komljenović   75e
(1 - 1) Alfonso   38e,   90+5e
Munitis   51e
Mendieta   90e (pén.)
Spectateurs : 22 000
Arbitrage :   Gilles Veissière
(Rapport)

Slovénie   0 - 0   Norvège Gelredome, Arnhem
18:00
  Historique des rencontres
(0 - 0) Spectateurs : 22 000
Arbitrage :   Graham Poll
(Rapport)

Groupe DModifier

Le groupe D, très relevé sur le papier, l'est beaucoup moins sur le terrain où les équipes des Pays-Bas et de France remportent leurs deux premiers matchs contre la Tchéquie et le Danemark et assurent ainsi leur qualification. L'enjeu de la dernière journée est celui de la première place du groupe et du placement dans le tableau final : victoire 3-2 des Pays-Bas contre la France. Après des prestations honorables et une belle résistance, les Tchèques sauvent l'honneur en battant le Danemark qui, avec trois défaites et huit buts encaissés, est l'une des grandes déceptions du tournoi.

Groupe D
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Pays-Bas 9 3 3 0 0 7 2 +5
2   France 6 3 2 0 1 7 4 +3
3   Tchéquie 3 3 1 0 2 3 3 0
4   Danemark 0 3 0 0 3 0 8 -8
11 juin 18h00 France   3 0   Danemark
11 juin 20h45 Pays-Bas   1 0   Tchéquie
16 juin 18h00 Tchéquie   1 2   France
16 juin 20h45 Danemark   0 3   Pays-Bas
21 juin 20h45 Danemark   0 2   Tchéquie
21 juin 20h45 France   2 3   Pays-Bas
1re journéeModifier
France   3 - 0   Danemark Stade Jan Breydel, Bruges
18:00
  Historique des rencontres
Blanc   16e
Henry   64e
Wiltord   90+2e
(1 - 0) Spectateurs : 29 000
Arbitrage :   Günter Benkö
(Rapport)

Pays-Bas   1 - 0   Tchéquie Amsterdam ArenA, Amsterdam
20:45
  Historique des rencontres
F. de Boer   89e (pén.) (0 - 0) Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Pierluigi Collina
(Rapport)
2e journéeModifier
Tchéquie   1 - 2   France Stade Jan Breydel, Bruges
18:00
  Historique des rencontres
Poborský   35e (pén.) (1 - 1) Henry   7e
Djorkaeff   60e
Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Graham Poll
(Rapport)

Danemark   0 - 3   Pays-Bas Stade de Feyenoord, Rotterdam
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 0) Kluivert   57e
R. de Boer   66e
Zenden   77e
Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Urs Meier
(Rapport)
3e journéeModifier
Danemark   0 - 2   Tchéquie Stade Maurice Dufrasne, Liège
20:45
  Historique des rencontres
(0 - 0) Šmicer   64e,   67e Spectateurs : 25 000
Arbitrage :   Gamal Al-Ghandour
(Rapport)

France   2 - 3   Pays-Bas Amsterdam ArenA, Amsterdam
20:45
  Historique des rencontres
Dugarry   8e
Trezeguet   31e
(2 - 1) Kluivert   14e
F. de Boer   51e
Zenden   59e
Spectateurs : 50 000
Arbitrage :   Anders Frisk
(Rapport)

Tableau finalModifier

Quarts de finale Demi-finales Finale
24 juin 18h00, Amsterdam   28 juin 20h45, Bruxelles   2 juillet 20h00, Rotterdam
1er A   Portugal 2
2e B   Turquie 0  
  Portugal 1
25 juin 20h45, Bruges
      France 2 ap    
1er C   Espagne 1
29 juin 18h00, Amsterdam
2e D   France 2
  France 2 ap  
25 juin 18h00, Rotterdam
      Italie 1
1er D   Pays-Bas 6  
2e C   RF Yougoslavie 1  
  Pays-Bas 0ap (1)
24 juin 20h45, Bruxelles
      Italie 0 tab(3)
1er B   Italie 2
2e A   Roumanie 0


  = but en or

Quarts de finaleModifier

Les quarts de finale voient les favoris se qualifier : le Portugal et l'Italie battent respectivement la Turquie et la Roumanie par 2-0 dans des rencontres maîtrisées, les Pays-Bas surclassent une faible Yougoslavie (6-1), et la France vient à bout de l'Espagne 2-1.

Portugal   2 - 0   Turquie Amsterdam ArenA, Amsterdam
18:00
  Historique des rencontres
(  Figo) Nuno Gomes   44e
(  Figo) Nuno Gomes   56e
(1 - 0) Spectateurs : 45 000
Arbitrage : Dick Jol  
(Rapport)

Italie   2 - 0   Roumanie Stade Roi-Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
(  Fiore) Totti   33e
(  Albertini) Inzaghi   43e
(2 - 0) Spectateurs : 42 500
Arbitrage : Vítor Melo Pereira  
(Rapport)

Pays-Bas   6 - 1   RF Yougoslavie Stade de Feyenoord, Rotterdam
18:00
  Historique des rencontres
(  Bergkamp) Kluivert   24e
(  Davids) Kluivert   38e
Govedarica   51e (csc)
(  Zenden) Kluivert   54e
(  Bergkamp) Overmars   78e
Overmars   89e
(2 - 0)   90e S.Milosevic Spectateurs : 50 000
Arbitrage : José Garcia Aranda  
(Rapport)

  Espagne 1 - 2 France   Stade Jan Breydel, Bruges
20:45
  Historique des rencontres
Mendieta   38e (pén.) (1 - 2)   32e Zidane
  44e Y.Djorkaeff (Vieira  )
Spectateurs : 30 000
Arbitrage : Pierluigi Collina  
(Rapport)

Demi-finalesModifier

La France, demi-finaliste en 1996 et championne du monde en titre, confirme son statut en se qualifiant pour la finale par une victoire difficile 2-1 contre le Portugal, grâce à un penalty obtenu en toute fin de prolongation pour une faute de main d'Abel Xavier[2]. Les Portugais qui n'étaient pas forcément attendus à ce niveau et sortent avec les honneurs. En dépit d'une domination quasi totale sur une Squadra repliée sur sa défense, les Néerlandais ne parviennent pas à marquer contre l'Italie, au cours d'un match à rebondissements (les Pays-Bas ratent notamment deux pénalties). Rescapés d'une rencontre qui leur échappait complètement, les Italiens tiennent le 0-0 jusqu'au bout de la prolongation et abordent la séance de tirs aux but avec un avantage psychologique certain : ils s'imposent largement au cours de cet exercice et se qualifient pour la finale.

  Portugal 1 - 2 ap
 
France   Stade Roi-Baudouin, Bruxelles
20:45
  Historique des rencontres
(  Conceição) Nuno Gomes   19e (1 - 0, 1 - 1, 1 - 1)   52e Henry (Anelka  )
  117e  (pen) Zidane
Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Günter Benkö  
(Rapport)

Italie   0 - 0 ap   Pays-Bas Amsterdam ArenA, Amsterdam
19:00
  Historique des rencontres
(0 - 0, 0 - 0, 0 - 0) Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Markus Merk  
(Rapport)

Di Biagio  
Pessotto  
Totti  
P.Maldini  
Tirs au but
3 - 1

  F. de Boer
  Stam
  Kluivert
  Bosvelt

FinaleModifier

 
Del Piero et Totti après l'ouverture du score par Delvecchio

France et Italie disputent une finale tendue et de bon niveau. Si la victoire semblait promise aux Italiens après l'ouverture du score de Marco Delvecchio, la France parvient à égaliser grâce à Sylvain Wiltord dans les dernières secondes du temps additionnel de la seconde mi-temps. C'est le tournant du match. La France prend l'ascendant dès le début de la prolongation et d'une reprise du gauche en demi-volée, David Trezeguet marque un but en or entré dans les annales qui, comme le veut le règlement, clôture brutalement la finale et offre le titre européen aux Français.

 
Présentation des équipes lors de la finale
France   2 - 1 ap
 
  Italie Stade de Feyenoord, Rotterdam
20:00
  Historique des rencontres
(  Trezeguet) Wiltord   90+4e
(  Pirès) Trezeguet   103e
(0 - 0, 1 - 1, 2 - 1)   55e Delvecchio (Pessotto  ) Spectateurs : 50 000
Arbitrage : Anders Frisk  

Titulaires :
Fabien Barthez
Lilian Thuram
Laurent Blanc
Marcel Desailly
Bixente Lizarazu   85e
Patrick Vieira
Didier Deschamps
Youri Djorkaeff   76e
Zinédine Zidane
Christophe Dugarry   58e
Thierry Henry
Remplaçants :
Sylvain Wiltord   58e 
David Trezeguet   76e 
Robert Pirès   85e 
Entraîneur :
Roger Lemerre
Titulaires :
Francesco Toldo
Fabio Cannavaro
Alessandro Nesta
Mark Iuliano
Gianluca Pessotto
Demetrio Albertini
Luigi Di Biagio   66e
Paolo Maldini
Francesco Totti
Stefano Fiore   53e
Marco Delvecchio   86e
Remplaçants :
Alessandro Del Piero   53e 
Massimo Ambrosini   66e 
Vincenzo Montella   86e 
Entraîneur :
Dino Zoff

Les 22 champions d'EuropeModifier

Gardien de butModifier

DéfenseursModifier

MilieuxModifier

AttaquantsModifier

RécompensesModifier

Hommes du matchModifier

2 foisModifier

1 foisModifier

Meilleur joueurModifier

Zinédine Zidane est élu meilleur joueur du tournoi.

Joueur cléModifier

L'UEFA a désigné le français David Trezeguet comme joueur clé de la compétition[3].

Équipe UEFA du tournoiModifier

Équipe-type[4]
Gardiens Défenseurs Milieux Attaquants

  Fabien Barthez
  Francesco Toldo

  Laurent Blanc
  Lilian Thuram
  Marcel Desailly
  Fabio Cannavaro
  Paolo Maldini
  Alessandro Nesta
  Frank de Boer

  Demetrio Albertini
  Patrick Vieira
  Pep Guardiola
  Rui Costa
  Edgar Davids
  Luís Figo
  Zinédine Zidane

  Thierry Henry
  Savo Milošević
  Raúl
  Patrick Kluivert
  Nuno Gomes
  Francesco Totti

Meilleurs buteursModifier

5 buts           Modifier

4 buts         Modifier

3 buts       Modifier

2 buts     Modifier

Transmission du TélédiffusionModifier

  Canada : The Sports Network   France : TF1 - France Télévision

Notes et référencesModifier

  1. L'Allemagne avait déjà réalisé un tel doublé, mais dans l'autre ordre chronologique : championnat d'Europe d'abord (1972) puis championnat du monde (1974).
  2. Abel Xavier : « un cauchemar…», page consultée le 10 mars 2015.
  3. EURO 2000 : la parole à Trezeguet
  4. 2000 - Équipe du tournoi

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :