Ouvrir le menu principal

Équipe d'Irlande du Nord de football

équipe nationale de football
Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe d'Irlande du Nord de football féminin.
Drapeau : Irlande du Nord Équipe d'Irlande du Nord
Écusson de l' Équipe d'Irlande du Nord
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs vert et blanc
Stade principal Windsor Park
Classement FIFA en diminution 27e (15 février 2018)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Irlande du Nord Michael O'Neill
Capitaine Steven Davis
Plus sélectionné Pat Jennings (119 sélections)
Meilleur buteur David Healy (36 buts)
Rencontres officielles historiques
Premier match (Angleterre, 0-13)
Plus large victoire 7-0, Galles ()
Plus large défaite 0-13, Angleterre ()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 3
Quart de finale en 1958
Championnat d'Europe Phases finales : 1
Huitième de finale en 2016
Jeux olympiques Ne participe pas[note 1]

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Équipe d'Irlande du Nord de football au championnat d'Europe 2016

L'équipe d'Irlande du Nord de football est la sélection de joueurs nord-irlandais représentant leur nation lors des compétitions internationales de football masculin, sous l'égide de l'Association irlandaise de football (du nom de la fédération nord-irlandaise). Ses joueurs sont sélectionnés selon les conditions d'admissibilité en sélection d'un joueur britannique.

La sélection a pour principal fait de gloire une qualification en quart de finale de la Coupe du monde de 1958.

Sommaire

HistoriqueModifier

Les débuts de l’Irlande du NordModifier

Article connexe : Équipe d'Irlande de football.

L'Association irlandaise de football (Irish Football Association) est fondée en 1880. À cette date, l'Irlande du Nord n'existe pas encore, et la totalité de l'île d'Irlande fait encore partie du Royaume-Uni. Le premier match officiel de l’équipe d'Irlande (représentant la totalité de l'île) fut joué le , contre l’Angleterre. Cela se solda par une écrasante défaite 13 buts à 0, ce qui constitue la plus large défaite de l’Irlande du Nord, héritière de cette première équipe irlandaise. La Fédération irlandaise est un membre fondateur de l'International Football Association Board (IFAB), instance britannique qui, au milieu des années 1880 notamment, régit les règles du football[A 1].

L'Association irlandaise de football est affiliée à la FIFA depuis 1911. En 1921, le Traité de Londres entre le gouvernement britannique et les nationalistes irlandais marque la partition de l'Irlande, et la création de l'Irlande du Nord. La majeure partie de l'Irlande devient indépendante (l'État libre d'Irlande), et crée sa propre Association d'Irlande de football. L'Irlande du Nord, qui est contrainte de rester britannique, conserve pour sa part l'Association irlandaise de football (et continue d'ailleurs de sélectionner des joueurs de toute l'Irlande jusqu'en 1950).

La plus large victoire de l’Irlande du Nord fut enregistrée le 1er février 1930, contre le pays de Galles. Ce match se solda par une victoire 7 buts à 0. L'Association irlandaise de football est membre de l'UEFA depuis sa création en 1954. Les matchs de l’équipe à domicile se passent à Windsor Park.

La Coupe du monde 1958 : l’apogée du football nord-irlandaisModifier

L’Irlande du Nord obtint sa première participation en Coupe du monde de football après avoir créé l'exploit de terminer en tête de sa poule de qualifications devant l’Italie, tête de série et ancienne double championne du monde, et le Portugal. Elle a réalisé sa meilleure performance en Coupe du monde en 1958, où elle a atteint les quarts de finale après avoir battu en phase de poule la Tchécoslovaquie (2-1), s’inclinant contre l’Argentine (1-3) et faisant match nul contre la RFA (2-2). Lors du match d’appui contre la Tchécoslovaquie (les deux équipes étant à égalité de points à la deuxième place du groupe), l’Irlande s’impose une nouvelle fois 2-1, mais après prolongations. Elle s'inclina ensuite en quart de finale contre la France de Just Fontaine (4-0). Les buteurs nord-irlandais de la compétition sont avec 5 buts, Peter McParland et avec un but, Wilbur Cush. Cela constitue la meilleure performance de l’équipe en Coupe du monde.

Les Coupes du monde 1982 et 1986Modifier

Il faudra attendre 1982 pour revoir l’Irlande du Nord dans une compétition internationale. En 1982, au premier tour, après avoir fait 2 matchs nuls contre la Yougoslavie (0-0) et le Honduras (1-1), ils avaient passé brillamment le premier tour en battant notamment le pays organisateur l'Espagne (1-0) à Valence, permettant de terminer premier du groupe 5. Au second tour, dans le groupe D, l’équipe d'Irlande du Nord est opposée à l’Autriche et à la France. Après un 2-2 contre l’Autriche, c'est encore l'équipe de France de football qui élimina l'Irlande du Nord (4-1, au deuxième tour). Les buteurs sont avec 3 buts Gerry Armstrong, avec 2 buts Billy Hamilton. Quatre ans plus tard lors de la Coupe du monde au Mexique, l'Irlande du Nord fit sa dernière apparition en phase finale, mais ne franchit pas le premier tour après un match nul contre l'Algérie (1-1) et deux défaites contre l'Espagne (2-1) et le Brésil (3-0). Les buteurs sont Norman Whiteside et Colin Clarke avec un but chacun.

L’Irlande du Nord, quelques exploits mais toujours pas de phases finales (1988-2016)Modifier

Depuis 1986, elle n’a plus participé à une Coupe du monde. Elle n’a toujours pas participé à une phase finale de championnat d’Europe de football. En 2005, à Windsor Park, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2006, elle accueille l’Angleterre. À la surprise générale, elle bat l’Angleterre 1 but à 0, but de David Healy.

Durant les éliminatoires de l’Euro 2008, elle domina le l’Espagne à domicile 3 buts à 2. Le héros du match auteur d'un triplé, David Healy. Ce joueur est meilleur buteur de l'Histoire des qualifications pour l'Euro avec 13 buts, le record était détenu jusque-là par le Croate Davor Šuker. Les 13 buts furent marqués contre : trois buts contre l’Espagne, un but contre la Lettonie, cinq buts contre le Liechtenstein, un but contre l’Islande, un contre le Danemark et deux contre la Suède.

L'Euro 2016Modifier

Le , l'Irlande du Nord se qualifie pour le Championnat d'Europe 2016 en terminant première de son groupe de qualification devant la Roumanie et la Hongrie. Elle participe alors pour la première fois de son histoire à la phase finale du Championnat d'Europe de football.

L'Irlande du Nord décroche son tout premier succès dans un Euro face à l'Ukraine (victoire 2-0) le 16 juin au Stade des Lumières de Lyon. Elle termine troisième du groupe C de cet Euro derrière l'Allemagne et la Pologne et parvient à se qualifier pour les huitièmes de finale. Cependant, la sélection nord-irlandaise ne dépasse pas ce stade et sort de la compétition après sa défaite 1 but à 0 (but contre son camp de Gareth McAuley) face au Pays de Galles au Parc des Princes.

PalmarèsModifier

Parcours en Coupe du mondeModifier

Parcours de l'équipe d'Irlande du Nord en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
  1930 Non inscrite   1970 Non qualifiée    2002 Non qualifiée
  1934 Non inscrite   1974 Non qualifiée   2006 Non qualifiée
  1938 Non inscrite   1978 Non qualifiée   2010 Non qualifiée
  1950 Non qualifiée   1982 Poule 2e tour   2014 Non qualifiée
  1954 Non qualifiée   1986 Poule 1er tour (12e de finale)   2018 Non qualifiée
  1958 Quart de finale   1990 Non qualifiée   2022 -
  1962 Non qualifiée   1994 Non qualifiée       2026 -
  1966 Non qualifiée   1998 Non qualifiée

Parcours en Championnat d'EuropeModifier

Parcours de l'équipe d'Irlande du Nord en championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
  1960 Non inscrite   1984 Non qualifiée    2008 Non qualifiée
  1964 Huitième de finale[2]   1988 Non qualifiée    2012 Non qualifiée
  1968 Tour préliminaire   1992 Non qualifiée   2016 Huitième de finale
  1972 Tour préliminaire   1996 Non qualifiée   2020 -
  1976 Tour préliminaire    2000 Non qualifiée   2024 -
  1980 Non qualifiée   2004 Non qualifiée

Parcours en Ligue des NationsModifier

Édition Ligue Phase de Groupe Phase finale
Class. M V N D bp bc Pays hôte Résultat M V N D bp bc
2018-2019   B 3/3 3 0 0 3 1 5   Portugal Inéligible
Total 3 0 0 3 1 5 0/0 0 0 0 0 0 0

PersonnalitésModifier

Effectif actuel de l'équipe d'Irlande du NordModifier

Voici la liste des joueurs sélectionnés pour participer aux matchs de barrages des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 contre la Suisse, les 9 et 12 novembre 2017.

Sélections et buts actualisés le 13 novembre 2017.

Pos Nom Date de naissance Sélections Buts Club
1 GB Michael McGovern (34 ans) 28 0   Norwich City
12 GB Alan Mannus (36 ans) 9 0   St. Johnstone
23 GB Roy Carroll (41 ans) 45 0   Linfield
2 DF Conor McLaughlin (27 ans) 31 1   Millwall
4 DF Gareth McAuley (39 ans) 76 9   West Bromwich Albion
5 DF Jonny Evans (31 ans) 67 2   West Bromwich Albion
6 DF Lee Hodson (27 ans) 22 0   Rangers
11 DF Chris Brunt (34 ans) 65 3   West Bromwich Albion
17 DF Paddy McNair (23 ans) 13 0   Sunderland
18 DF Aaron Hughes (39 ans) 109 1   Heart of Midlothian
22 DF Rory McArdle (31 ans) 7 0   Scunthorpe United
3 ML Shane Ferguson (27 ans) 34 1   Millwall
7 ML Jordan Jones (24 ans) 1 0   Kilmarnock
8 ML Steven Davis   (34 ans) 101 10   Southampton
13 ML Paul Paton (31 ans) 4 0   St Johnstone
14 ML Stuart Dallas (27 ans) 28 2   Leeds United
15 ML Matty Lund (28 ans) 2 0   Burton Albion
16 ML Oliver Norwood (27 ans) 52 0   Reading
22 ML George Saville (25 ans) 4 0   Millwall
9 AT Conor Washington (26 ans) 16 3   Queens Park Rangers
10 AT Kyle Lafferty (31 ans) 67 20   Heart of Midlothian
19 AT Jamie Ward (32 ans) 32 4   Nottingham Forest
21 AT Josh Magennis (28 ans) 35 4   Charlton Athletic

Principaux joueursModifier

(*) joueur en activité

Records individuelsModifier

Chiffres au 12 novembre 2017[3]

Joueurs les plus capés
Sélections Joueur Période Buts
119 Pat Jennings 1964-1986 0
109 Aaron Hughes 1998- 1
101 Steven Davis 2005- 10
95 David Healy 2000-2013 36
91 Mal Donaghy 1980-1994 0
88 Sammy McIlroy 1972-1987 5
88 Maik Taylor 1999-2010 0
86 Keith Gillespie 1995-2008 2
79 Chris Baird 2003-2016 0
73 Jimmy Nicholl 1976-1986 1
Meilleurs buteurs
Buts Joueur Période Matches
36 David Healy 2000-2013 95
20 Kyle Lafferty 2006- 67
13 Billy Gillespie 1913-1925 25
13 Colin Clarke 1986-1993 38
12 Joe Bambrick 1928-1940 11
12 Jimmy Quinn 1985-1996 46

SélectionneursModifier

Mis à jour le 12 novembre 2017.

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
  Peter Doherty 1951-1962 56 11 15 30 19.64
  Bertie Peacock 1962-1967 22 9 3 10 40.91
  Billy Bingham 1967-1971 20 8 3 9 40.00
  Terry Neill 1971-1975 20 6 6 8 30.00
  Dave Clements 1975-1976 11 2 2 7 18.18
  Danny Blanchflower 1976-1979 16 4 4 8 25.00
  Billy Bingham 1980-1994 118 40 34 44 33.90
  Bryan Hamilton 1994-1998 32 8 9 15 25.00
  Lawrie McMenemy 1998-1999 14 4 3 7 28.57
  Sammy McIlroy 2000-2003 31 4 10 17 12.90
  Lawrie Sanchez 2004-2007 32 11 10 11 34.38
  Nigel Worthington 2007-2011 41 9 10 22 21.95
  Michael O'Neill[4] 2012- 55 19 16 21 34.54

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L’Irlande du Nord et l'ensemble des autres nations britanniques sont représentées par l'équipe de Grande-Bretagne car elles ne sont pas membres du CIO.

Références issues du livre Histoire du footballModifier

  1. Dietschy 2014, Le jeu de l’Angleterre victorienne

RéférencesModifier

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 15 février 2018).
  2. De 1960 à 1976 les huitièmes de finale éventuels et les quarts de finale sont disputés en matchs aller-retour hors tournoi. La dite phase finale ne concerne que le dernier carré : les demi-finales, le match pour la troisième place et la finale.
  3. (en) Northern Ireland - Record International Players, sur rsssf.com
  4. « O'Neill nouveau sélectionneur », sur lequipe.fr, (consulté le 17 août 2015)

BibliographieModifier

Lien externeModifier