Équipe d'Irlande du Nord de football

équipe nationale de football
Équipe d'Irlande du Nord
Écusson de l' Équipe d'Irlande du Nord
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs vert et blanc
Stade principal Windsor Park
Classement FIFA en diminution 58e (23 juin 2022)[1]
Personnalités
Sélectionneur Ian Baraclough
Capitaine Steven Davis
Plus sélectionné Steven Davis (138 sélections)
Meilleur buteur David Healy (36 buts)
Rencontres officielles historiques
Premier match
(0-13, Angleterre)
Plus large victoire 7-0, Pays de Galles
()
Plus large défaite 0-13, Angleterre
()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 3
Quart de finale en 1958
Championnat d'Europe Phases finales : 1
Huitième de finale en 2016
Ligue des nations Phases finales : 0
Jeux olympiques Ne participe pas[note 1]

Maillots

Kit left arm nir20h.png
Kit body nir20h.png
Kit right arm nir20h.png
Kit shorts irlandadonorte1819h.png
Kit socks nir20h.png
Domicile
Kit left arm nir20a.png
Kit body nir20a.png
Kit right arm nir20a.png
Kit shorts nir20a.png
Kit socks nir20a.png
Extérieur

L'équipe d'Irlande du Nord de football est la sélection de joueurs nord-irlandais représentant leur nation lors des compétitions internationales de football masculin, sous l'égide de l'Association irlandaise de football (du nom de la fédération nord-irlandaise). Ses joueurs sont sélectionnés selon les conditions d'admissibilité en sélection d'un joueur britannique.

La sélection a pour principal fait de gloire une qualification en quart de finale de la Coupe du monde de 1958.

HistoriqueModifier

Les débuts de l’Irlande du NordModifier

L'Association irlandaise de football (Irish Football Association) est fondée en 1880. À cette date, l'Irlande du Nord n'existe pas encore, et la totalité de l'île d'Irlande fait encore partie du Royaume-Uni. Le premier match officiel de l’équipe d'Irlande (représentant la totalité de l'île) fut joué le , contre l’Angleterre. Cela se solda par une écrasante défaite 13 buts à 0, ce qui constitue la plus large défaite de l’Irlande du Nord, héritière de cette première équipe irlandaise. La Fédération irlandaise est un membre fondateur de l'International Football Association Board (IFAB), instance britannique qui, au milieu des années 1880 notamment, régit les règles du football[A 1].

L'Association irlandaise de football est affiliée à la FIFA depuis 1911. En 1921, le Traité de Londres entre le gouvernement britannique et les nationalistes irlandais marque la partition de l'Irlande, et la création de l'Irlande du Nord. La majeure partie de l'Irlande devient indépendante (l'État libre d'Irlande), et crée sa propre Association d'Irlande de football. L'Irlande du Nord, qui choisit de rester britannique, conserve pour sa part l'Association irlandaise de football (et continue d'ailleurs de sélectionner des joueurs de toute l'Irlande jusqu'en 1950).

La plus large victoire de l’Irlande du Nord fut enregistrée le 1er février 1930, contre le pays de Galles. Ce match se solda par une victoire 7 buts à 0. L'Association irlandaise de football est membre de l'UEFA depuis sa création en 1954. Les matchs de l’équipe à domicile se passent à Windsor Park.

La Coupe du monde 1958 : l’apogée du football nord-irlandaisModifier

L’Irlande du Nord obtint sa première participation en Coupe du monde de football après avoir créé l'exploit de terminer en tête de sa poule de qualifications devant l’Italie, tête de série et ancienne double championne du monde, et le Portugal. Elle a réalisé sa meilleure performance en Coupe du monde en 1958, où elle a atteint les quarts de finale après avoir battu en phase de poule la Tchécoslovaquie (2-1), s’inclinant contre l’Argentine (1-3) et faisant match nul contre la RFA (2-2). Lors du match d’appui contre la Tchécoslovaquie (les deux équipes étant à égalité de points à la deuxième place du groupe), l’Irlande s’impose une nouvelle fois 2-1, mais après prolongations. Elle s'inclina ensuite en quart de finale contre la France de Just Fontaine (4-0). Les buteurs nord-irlandais de la compétition sont avec 5 buts, Peter McParland et avec un but, Wilbur Cush. Cela constitue la meilleure performance de l’équipe en Coupe du monde.

Les Coupes du monde 1982 et 1986Modifier

Il faudra attendre 1982 pour revoir l’Irlande du Nord dans une compétition internationale. En 1982, au premier tour, après avoir fait 2 matchs nuls contre la Yougoslavie (0-0) et le Honduras (1-1), ils avaient passé brillamment le premier tour en battant notamment le pays organisateur l'Espagne (1-0) à Valence, permettant de terminer premier du groupe 5. Au second tour, dans le groupe D, l’équipe d'Irlande du Nord est opposée à l’Autriche et à la France. Après un 2-2 contre l’Autriche, c'est encore l'équipe de France de football qui élimina l'Irlande du Nord (4-1, au deuxième tour). Les buteurs sont avec 3 buts Gerry Armstrong, avec 2 buts Billy Hamilton. Quatre ans plus tard lors de la Coupe du monde au Mexique, l'Irlande du Nord fit sa dernière apparition en phase finale, mais ne franchit pas le premier tour après un match nul contre l'Algérie (1-1) et deux défaites contre l'Espagne (2-1) et le Brésil (3-0). Les buteurs sont Norman Whiteside et Colin Clarke avec un but chacun.

L’Irlande du Nord, quelques exploits mais toujours pas de phases finales (1988-2016)Modifier

Depuis 1986, elle n’a plus participé à une Coupe du monde mais a participé à sa première phase finale de championnat d’Europe de football lors de l'EURO 2016. En 2005, à Windsor Park, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2006, elle accueille l’Angleterre. À la surprise générale, elle bat l’Angleterre 1 but à 0, but de David Healy.

Durant les éliminatoires de l’Euro 2008, elle domina le l’Espagne à domicile 3 buts à 2. Le héros du match auteur d'un triplé, David Healy. Ce joueur est meilleur buteur de l'Histoire des qualifications pour l'Euro avec 13 buts, le record était détenu jusque-là par le Croate Davor Šuker. Les 13 buts furent marqués contre : trois buts contre l’Espagne, un but contre la Lettonie, cinq buts contre le Liechtenstein, un but contre l’Islande, un contre le Danemark et deux contre la Suède.

L'Euro 2016Modifier

Le , l'Irlande du Nord se qualifie pour le Championnat d'Europe 2016 en terminant première de son groupe de qualification devant la Roumanie et la Hongrie. Elle participe alors pour la première fois de son histoire à la phase finale du Championnat d'Europe de football.

L'Irlande du Nord décroche son tout premier succès dans un Euro face à l'Ukraine (victoire 2-0) le au Stade des Lumières de Lyon. Elle termine troisième du groupe C de cet Euro derrière l'Allemagne et la Pologne et parvient à se qualifier pour les huitièmes de finale. Cependant, la sélection nord-irlandaise ne dépasse pas ce stade et sort de la compétition après sa défaite 1 but à 0 (but contre son camp de Gareth McAuley) face au Pays de Galles au Parc des Princes.

Échecs en barrages (depuis 2016)Modifier

Dans le groupe C lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, l'Irlande du Nord termine 2e du groupe derrière l'Allemagne avec un bilan de 6 victoires, un match nul et 3 défaites (dont 2 à l'aller comme au retour contre les Allemands qui ont survolé le groupe) et fait partie des 8 meilleurs 2e de groupe éligibles aux barrages. Elle y affronte la Suisse et est battue à l'aller à domicile (0-1) sur un penalty litigieux transformé par Ricardo Rodríguez à la 58e minute de jeu. L'Irlande du Nord ne réussit pas à inverser la tendance au match retour (0-0), synonyme de non-qualification au Mondial russe.

Présente dans le groupe C des éliminatoires de l'Euro 2021, groupe très relevé comportant l'Allemagne et les Pays-Bas, l'Irlande du Nord termine 3e avec 4 victoires, un nul et 3 défaites. Elle obtient toutefois la possibilité de disputer des matchs de barrages du fait de la qualification directe d'un grand nombre d'équipes présentes dans la Ligue B lors de l'édition 2018-2019 de Ligue des nations et doit d'abord affronter à l'extérieur la Bosnie, le . Alors qu'elle n'est pas favorite, l'Irlande du Nord créé la sensation en éliminant la sélection des Balkans à Sarajevo à l'issue des tirs au but (4 t.a.b. à 3) alors que le score était de 1-1 au bout du temps réglementaire et des prolongations, Niall McGinn ayant égalisé à la 53e minute alors que la Bosnie menait depuis un but de Rade Krunić au quart d'heure de jeu. Opposée à la Slovaquie, tombeur à domicile de l'autre Irlande aux tirs au but, pour la finale de barrage de la voie B ; l'Irlande du Nord s'incline en prolongations sur le score de 1-2, encaissant un dernier but à la 110e minute de Michal Ďuriš, Milan Škriniar ayant dans un premier temps remis les 2 équipes à égalité en égalisant malencontreusement contre son camp à la 87e minute en faveur des Nord-Irlandais alors que ces derniers étaient une première fois menés au score dès la 1re mi-temps avec un but à la 17e minute du Slovaque Juraj Kucka. C'est un nouvel échec en barrage après l'élimination frustrante contre la Suisse dans la course au Mondial 2018.

Par ailleurs l'Irlande du Nord, dernière du groupe 3 de Ligue B lors de la Ligue des nations 2018-2019 avec 4 défaites en autant de rencontres disputées, voit sa relégation en Ligue C pour l'édition suivante être annulée du fait du changement de format de la compétition décidée par l'UEFA. Elle finit cependant à nouveau dernière de sa poule lors de l'édition 2020-2021 de Ligue des nations avec deux nuls (1-1 à l'aller comme au retour contre la Roumanie) et 4 défaites et est reléguée en Ligue C pour la prochaine édition.

PalmarèsModifier

Classement FIFAModifier

Classement FIFA de l'équipe d'Irlande du Nord
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial 39 45 45 64 93 86 84 93 88 103 122 107 103 48 32 52 40 43 88 96 89 48 30 32 24 35

Parcours en Coupe du mondeModifier

Parcours de l'équipe d'Irlande du Nord en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
  1930 Non inscrite   1970 Non qualifiée    2002 Non qualifiée
  1934 Non inscrite   1974 Non qualifiée   2006 Non qualifiée
  1938 Non inscrite   1978 Non qualifiée   2010 Non qualifiée
  1950 Non qualifiée   1982 Poule 2e tour   2014 Non qualifiée
  1954 Non qualifiée   1986 Poule 1er tour (12e de finale)   2018 Non qualifiée
  1958 Quart de finale   1990 Non qualifiée   2022 Non qualifiée
  1962 Non qualifiée   1994 Non qualifiée       2026 -
  1966 Non qualifiée   1998 Non qualifiée

Parcours en Championnat d'EuropeModifier

Parcours de l'équipe d'Irlande du Nord en championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
  1960 Non inscrite   1984 Non qualifiée    2008 Non qualifiée
  1964 Huitième de finale[2]   1988 Non qualifiée    2012 Non qualifiée
  1968 Tour préliminaire   1992 Non qualifiée   2016 Huitième de finale
  1972 Tour préliminaire   1996 Non qualifiée   2021 Non qualifiée
  1976 Tour préliminaire    2000 Non qualifiée   2024 -
  1980 Non qualifiée   2004 Non qualifiée

Parcours en Ligue des NationsModifier

Édition Ligue Phase de Groupe Phase finale
Class. M V N D bp bc Pays hôte Résultat M V N D bp bc
2018-2019   B 3/3 4 0 0 4 2 7   2019 Inéligible
2020-2021   B 4/4 6 0 2 4 4 11   2021 Inéligible
2022-2023   C 3/4 4 0 2 2 4 6   2023 Inéligible
Total 14 0 4 10 10 24 Total 0 0 0 0 0 0

Autres tournois internationauxModifier

PersonnalitésModifier

Effectif actuel de l'équipe d'Irlande du NordModifier

Sélections et buts actualisés après le et le match contre Chypre.

Liste des joueurs qui ont été sélectionnés contre la Grèce, Chypre et le Kosovo.

Pos Nom Date de naissance Sélections Buts Club
1 GB Bailey Peacock-Farrell (25 ans) 33 0   Burnley FC
12 GB Luke Southwood (24 ans) 1 0   Reading FC
23 GB Trevor Carson (34 ans) 8 0   Saint Mirren FC
GB Josh Clarke (17 ans) 0 0   Glenavon FC
2 DF Conor Bradley (18 ans) 8 0   Liverpool FC
3 DF Paddy Lane (21 ans) 3 0   Fleetwood Town FC
4 DF Brodie Spencer (18 ans) 3 0   Huddersfield Town AFC
5 DF Jonny Evans (34 ans) 98 5   Leicester City FC
17 DF Paddy McNair (27 ans) 56 6   Middlesbrough FC
20 DF Shea Charles (18 ans) 4 0   Manchester City
22 DF Ciaron Brown (24 ans) 12 0   Cardiff City FC
DF Daniel Ballard (22 ans) 16 2   Arsenal
DF Trai Hume (20 ans) 2 0   Sunderland
6 ML George Saville (29 ans) 40 0   Millwall FC
7 ML Niall McGinn (34 ans) 73 6   Dundee FC
8 ML Steven Davis   (37 ans) 138 13   Glasgow Rangers
13 ML Caolan Boyd-Munce (22 ans) 0 0   Middlesbrough FC
14 ML Alfie McCalmont (22 ans) 4 0   Leeds United
16 ML Alistair McCann (22 ans) 14 1   Preston North End
19 ML Liam Donnelly (26 ans) 4 0   Motherwell FC
21 ML Charlie McCann (20 ans) 0 0   Glasgow Rangers
ML Jordan Thompson (25 ans) 24 0   Stoke City FC
9 AT Shayne Lavery (23 ans) 15 2   Blackpool FC
10 AT Kyle Lafferty (34 ans) 89 20   Kilmarnock FC
11 AT Dion Charles (26 ans) 11 0   Bolton Wanderers
15 AT Conor McMenamin (26 ans) 3 0   Glenavon FC
18 AT Gavin Whyte (26 ans) 27 4   Cardiff City FC

Joueurs importantsModifier

Les tableaux suivants donnent une vue d'ensemble des joueurs les plus capés et des meilleurs buteurs de la sélection :

Joueurs les plus capés[3]
Sélections Joueur Période Buts
138 Steven Davis 2005- 13
119 Pat Jennings 1964-1986 00
112 Aaron Hughes 1998-2018 01
98 Jonny Evans 2006- 05
95 David Healy 2000-2013 36
91 Mal Donaghy 1980-1994 00
89 Kyle Lafferty 2006- 20
88 Sammy McIlroy 1972-1986 05
88 Maik Taylor 1999-2011 00
86 Keith Gillespie 1995-2008 02
Meilleurs buteurs[3]
Buts Joueur Période Sélections
36 David Healy 2000-2013 95
20 Kyle Lafferty 2006- 89
13 Billy Gillespie 1913-1932 25
13 Colin Clarke 1986-1993 38
13 Steven Davis 2005- 138
12 Joe Bambrick 1928-1940 11
12 Jimmy Quinn 1984-1995 46
12 Iain Dowie 1990-1999 59
12 Gerry Armstrong 1977-1986 63
11 Olphert Stanfield 1887-1897 30

SélectionneursModifier

Mis à jour le .

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
  Peter Doherty 1951-1962 56 11 15 30 19.64
  Bertie Peacock 1962-1967 22 9 3 10 40.91
  Billy Bingham 1967-1971 20 8 3 9 40.00
  Terry Neill 1971-1975 20 6 6 8 30.00
  Dave Clements 1975-1976 11 2 2 7 18.18
  Danny Blanchflower 1976-1979 16 4 4 8 25.00
  Billy Bingham 1980-1994 118 40 34 44 33.90
  Bryan Hamilton 1994-1998 32 8 9 15 25.00
  Lawrie McMenemy 1998-1999 14 4 3 7 28.57
  Sammy McIlroy 2000-2003 31 4 10 17 12.90
  Lawrie Sanchez 2004-2007 32 11 10 11 34.38
  Nigel Worthington 2007-2011 41 9 10 22 21.95
  Michael O'Neill[4] 2012-2020 55 19 16 21 34.54
  Ian Baraclough 2020-

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. L’Irlande du Nord et l'ensemble des autres nations britanniques sont représentées par l'équipe de Grande-Bretagne car elles ne sont pas membres du CIO.

Références issues du livre Histoire du footballModifier

  1. Dietschy 2014, Le jeu de l’Angleterre victorienne

RéférencesModifier

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le ).
  2. De 1960 à 1976 les huitièmes de finale éventuels et les quarts de finale sont disputés en matchs aller-retour hors tournoi. La dite phase finale ne concerne que le dernier carré : les demi-finales, le match pour la troisième place et la finale.
  3. a et b (en) Robert Mamrud, « Northern Ireland - Record International Players », sur rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le )
  4. « O'Neill nouveau sélectionneur », sur lequipe.fr, (consulté le )

BibliographieModifier

Lien externeModifier