Wikipédia:Oracle/semaine 37 2019

Semaines : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26  | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 



Pourquoi le Kosovo est il indépendant et non rattaché à l’Albanie?Modifier

Bonjour,

Le sujet est assez sensible. Pourquoi le Kosovo qui est peuplé d'albanais n'as pas été rattaché à l'albanie? S'agit il d'un accord avec les USA?

Cordialement Jehan dumaquis (discuter) 9 septembre 2019 à 18:48 (CEST)

Bonjour. Vous trouverez quelques éléments de réponse dans l'article Histoire du Kosovo. N'hésitez à revenir demander des précisions à la suite de cette lecture. Bertrouf 9 septembre 2019 à 18:52 (CEST)
Bonjour, merci pour votre réponse, mais je n'ai pas trouver exactement ce que je cherchais. Jehan dumaquis (discuter) 10 septembre 2019 à 18:47 (CEST)
Bonjour, Jehan dumaquis (d · c · b), tu peux te poser cette question pour d’autres groupes ethnolinguistiques séparés entre plusieurs pays (je n’en cite volontairement aucun ici pour que mon propos ne déclenche aucune polémique qui ne répondrait pas à ta question). Il faut dans ce cas que tu bosses la question sous l’aspect historique avec ses conséquences sociologiques et économiques. La « nation » albanaise (au sens de toutes les personnes se réclamant de la culture albanaise) est répartie en Albanie, au Kosovo, en Macédoine, en Grèce, et j’en oublie encore. Ils sont séparés par des structures politiques différentes depuis des siècles. Ils ont évolué différemment même s’ils partagent encore la même langue et souvent la même religion. Mais leurs niveaux socio-économiques sont très très différents. Pendant les années yougoslaves, les albanophones du Kosovo (KOA) ont eu un développement socio-économique certain (même s’ils ont été victimes d’ostracisme). Pendant les années d’après guerre les Albanais ont vécu au rythme de l’étrange régime politique d’Enver Hoxha et ils n’ont pas bénéficié du même développement. Pendant des décennies les uns ont pu entretenir un sentiment de supériorité par rapport aux autres et ne pas du tout désirer se voir aujourd’hui noyés, fondus, dans l’autre réputé plus pauvre. De plus les KOA ont hérité d’une nomenclatura issue du conflit avec les Serbes qui n’a pas forcément envie de partager le pouvoir et ses juteux avantages. Enfin la communauté internationale a été très divisée sur l'indépendance du Kosovo et l’est toujours, il est certain que si en plus de détacher le Kosovo de la Serbie on l’avait rattaché à l’Albanie on allait droit au conflit grave avec la Russie et ses alliés slaves-orthodoxes. Tout ceci n’est bien sûr que mon avis c’est à dire un gros TI impubliable. GrandBout (discuter) 10 septembre 2019 à 20:10 (CEST)
Il y a plein d'exemples où des populations partageant la même langue et pour partie la même culture, et occupant des territoires contigus, ne sont pas réunies dans un même État, pour des raisons tenant à l'histoire. Pourquoi la Wallonie n'a-t-elle pas été rattachée à la France ? Ou la Flandre aux Pays-Bas ? Ou la Suisse italophone à l'Italie ? etc., etc. — Ariel (discuter) 10 septembre 2019 à 21:27 (CEST)
Les états sont des systèmes de pouvoir. Pourquoi la Catalogne et le Pays Basque sont-ils coupés entre 2 états ? (Et pourquoi l'Occitanie et la Catalogne n'ont-ils jamais (pu) former un état-nation ?) — Le message qui précède, non signé, a été déposé par Denispir (discuter), le 12 septembre 2019 à 13:47‎.
Bonsoir. J'ai eu un ami Serbe ; lui même et sa famille (tous profs de français en fac à Belgrade) réagissaient "épidermiquement" au nom de Kosovo. Depuis j'ai assisté à une conférence sur l'histoire de la Yougoslavie qui répondait partiellement à la question. L'armée serbe a connu au Kosovo une bataille fondatrice pour le peuple Serbe ; la Serbie est viscéralement attachée au Kosovo. NB : Cette Bataille de Kosovo Polje en 1389, a vu une coalition chrétienne (Serbe-Albanais qui étaient chrétiens à l'époque) affronter l'armée turque, ce fut une défaite de cette coalition. Je n'ai pas le courage de chercher dans les articles Kosovo et Serbie mais cela doit y être quelque part. Courage ! --92.94.220.70 (discuter) 12 septembre 2019 à 19:17 (CEST)
C'est un bon exemple de nationalisme indéfendable : quel poids doit avoir une bataille de 1389, comparée à la volonté d'un peuple majoritairement albanophone et traité de toute éternité comme des citoyens de seconde zone par l'État serbe ? Même chose pour la proximité géographique d'un territoire habité par des citoyens ayant majoritairement une autre langue et une autre culture (qu'il s'agisse des îles Malouines ou des îles Anglo-Normandes) ? — Ariel (discuter) 13 septembre 2019 à 07:57 (CEST)
Majoritaire suite à une épuration ethnique. Tes exemples ne sont pas pertinent vu que les territoires que tu cites font partie d'un autre état.Jehan dumaquis (discuter) 21 septembre 2019 à 19:57 (CEST)
Non, majoritaires ils l'étaient déjà du temps de la Yougoslavie, mais c'est vrai qu'après la sécession du Kosovo ses habitants de langue serbe ont été à leur tour discriminés, ce que bien sûr je ne cautionne nullement. Si j'ai cité les îles Malouines, c'est parce que l'Argentine les revendique (et a cherché à les annexer) au nom de l'histoire et de la géographie, et que je trouve les arguments historiques et géographiques de faible poids en comparaison des aspirations des habitants. Et si j'ai cité les îles Anglo-Normandes, c'est que la France pourrait les revendiquer avec le même genre d'arguments. — Ariel (discuter) 21 septembre 2019 à 21:52 (CEST)

Statut des « portraits officiels » dans les bâtiments officielsModifier

Bonjour les oraclien·ne·s.

Il est notoire qu'en France, l'affichage dans les mairies (généralement dans la salle des mariages) du Portrait officiel du président de la République française remonte à une simple tradition plus ou moins o,augurée avec Adolphe Thiers (1871-1873).

On se reportera par exemple à la question écrite du député Damien Meslot, le 10 janvier 2012, et à la réponse apportée le 10 avril suivant par le ministère de l'Intérieur, quant au statut de ces portraits officiels et, mais aussi à la prétendue « forme de contestation des institutions politiques de notre pays » que constituerait l'absence de ce portrait officiel dans certaines mairies. Notons que, tout en désapprouvant en creux une telle absence (par exemple en listant le portrait parmi les « symboles républicains », puis en évoquant « une coutume inspirée de la tradition républicaine » et en rappelant au final, alors que la question n'était même pas explicitement posée par le député, que « Cette tradition étant généralement bien respectée par les maires, les textes ne prévoient pas de sanction administrative ou pénale »).

Mais, au-delà de cette balade dans les archives de l'Assemblée nationale, ma question à l'Oracle et à ses assistant·e·s oraclien·ne·s est sans rapport avec ces âneries franco-françaises.

Il est notoire que, dans les pays ayant un régime de monarchie constitutionnelle (comme nous en connaissons une dizaine en Europe), le portrait officiel du grand-duc, du prince ou du roi ou de la reine actuellement sur le trône figurent à telle ou telle place de choix dans nombre de bâtiments administratifs (ministères, collectivités locales, écoles, etc.)

Mais qu'en est-il pour les pays ayant un régime républicain ? Y voit-on à des dizaines de milliers d'exemplaires des portraits officiels du président de la République (fonction généralement honorifique) ou du chef du gouvernement (détenteur essentiel du pouvoir exécutif) ? Et y existe-t-il des règles codifiant l'affichage de ces prétendus « symboles républicains » ? — Hégésippe (Büro) [opérateur] 11 septembre 2019 à 12:50 (CEST)

Bricole : ces interrogations sont la conséquence directe de la vue, sur Twitter, dans les « Tendances pour vous », du hashtag #DecrochonsMacron. Volontairement, je m'abstiens de cliquer sur le hashtag, mais ça n'interdit pas d'aller consulter d'autres pages, ailleurs...  Hégésippe (Büro) [opérateur] 11 septembre 2019 à 13:01 (CEST)
Au passage, je constate qu'en Belgique les portraits de Philippe et Mathilde ne sont plus guère accrochés aux murs des bâtiments administratifs… - Cymbella (discuter chez moi) - 11 septembre 2019 à 22:34 (CEST)

sommeil naturelModifier

Bonjour,

L'article ci-après décrit une étude et les opinions de chercheurs qui montrent que, selon eux, les humains dorment en 2 sommes, séparés par une phase d'éveil nocturne : article de la BBC

Or j'avais déjà lu à ce sujet, mais cet autre article (que je ne retrouve pas) disait qu'il y avait auparavant, en Europe, 2 formes de sommeil, tous 2 en 2 sommes :

  • 2 sommes nocturnes, généralement de durée égale de 2 cycles, séparés par 1 cycle d'éveil
  • 1 somme nocturne de 3 cycles généralement, plus 1 somme l'aprème de 1 cycle

Ce second cas est évidemment celui des hispaniques avec leur sieste après manger. L'article en question indiquait qu'on dormait plutôt selon la première forme en Europe du nord, et plutôt selon la seconde en Europe du sud. Il indiquait aussi que c'est le travail forcé sous forme de salariat, avec un horaire fixe (au départ tôt et très long) qui a provoqué le changement vers "sommeil artificiel" que nous connaissons. Ca colle bien historiquement, et même mieux que les causes imvoquées dans l'article lié ci-dessus.

Or il se trouve que moi, suite à un changement dans mon mode de vie, je me suis mis naturellement à dormir avec cette sieste d'aprème, au point que le coup de barre d'après manger est presque irrésistible, la sieste quasiment obligatoire sous peine de moment très pénible à vivre — et d'impact sévère sur l'humeur, souvent. Et je suis loin d'être le seul... Donc, je suis enclin à penser que les chercheurs ont tort, non de penser que notre forme de sommeil est contre-nature, mais qu'il existe une forme unique naturelle de sommeil en 2 sommes nocturnes. (En fait, cette forme-là pourrait selon moi très bien être artificielle aussi, pour d'autres raisons.)

Avez-vous des connaissances, expériences, ou références sur le sujet ? ⟨ la vita e estranj ⟩ (discuter) 12 septembre 2019 à 13:43 (CEST)

On a un article 'Sieste'. -- Xofc [me contacter] 12 septembre 2019 à 17:24 (CEST)
Oui, mais nien insuffisant pour répondre à mes questions. ⟨ la vita e estranj ⟩ (discuter) 14 septembre 2019 à 11:48 (CEST)
Voir également cette étude en anglais . --Doalex (discuter) 15 septembre 2019 à 10:22 (CEST)
J'ai cherché Voir « cycle de sommeil naturel » (sur Google) et trouvé plusieurs articles reprenant les mêmes explications sur la nuit coupée en deux fois 4h. (Huffingtonpost allodocteurs gentside...). Mais j'ai également trouvé de nombreuses références aux cycles de 90 minutes. Une nuit comporte 4 à 6 cycles de 90 minutes, plus le temps de s'endormir si on ne ferme pas les yeux vers le début d'un cycle, moins le temps que notre réveil ampute au dernier cycle. Ainsi, toutes les combinaisons se vaudraient, du moment qu'on a le nombre de cycles correspondant à son métabolisme.
Mais c'est en contradiction avec l'article sieste, qui ne dure pas un cycle ! entre 10 et 45 minutes seulement, on est loin du compte.
Enfin, cet autre article qui explique que les humains laissés sans repères nuit/jour ont tendances à vivre des journées de 25h, voir de 35h ou même jusqu'à 48h (soit 36h d'éveil et 12h de sommeil). Exit les cycles naturels, nous prenons bien en compte notre environnement pour adapter nos nuits. Bertrouf 23 septembre 2019 à 18:01 (CEST)

Merci Doalex et Bertrouf. Oui, je trouve aussi très bizarre l'article sieste et notamment les précisions sur la durée de sommeil. Pour moi, la durée ordinaire d'une sieste est d'un cycle, à la fois dans les cultures où elle est courante et ailleurs pour les personnes qui la pratiquent (moi par ex). D'autre part, concernant la durée d'un cycle, je trouve aussi bizarres ces 90 min. Il y a qq années on parlait plutôt de 2h, et ça correspond à mon vécu et mes discussions (ça fait lgtps que m'y intéresse). En vieillissant, mes cycles racourcissent au fil du temps (à ce jour 1h40 soit 100 min) et ça correspond aussi à ce qu'on disait alors : les jeunes et surtout les enfants dorment (bien) plus, les vieux moins. (Les tout jeunes dorment plus aussi parce que certains au moins ont 5 cycles). ⟨ la vita e estranj ⟩ (discuter) 28 septembre 2019 à 10:23 (CEST)

Denispir (d · c · b) la sieste, courte, est devenue un impératif opérationnel dans les armées. Je te propose quelques liens à partir desquels tu pourras tirer sur la ficelle pour répondre à tes questions. [1],[2], [3]. Mais pour ta compréhension du sujet « sieste » il faut que tu te détaches du dogme des cycles de sommeil nocturnes. Le sommeil de la nuit en cycles maintenant bien connus et le sommeil de la sieste obéissent à des paradigmes différents (mais avec en point commun le rôle de la baisse de température corporelle, etc.). GrandBout (discuter) 30 septembre 2019 à 22:50 (CEST)
Denispir (d · c · b) je te confirme mon précédent message. J’ai un ami qui est un chercheur spécialiste du sommeil, il est en phase finale de préparation d’un ouvrage de synthèse sur le sujet, je ne peux donc pas te faire lire les bonnes pages sur la sieste, mais sans aller bien loin je te propose l’article suivant qui vulgarise correctement [4]. Il faut bien distinguer sieste courte (entre 15 et 30’) qui ne constitue pas un cycle complet le sujet restant en sommeil lent, très utile dans la vie professionnelle (exemple des pilotes de chasse) et la sieste longue (autour d’une heure et demie) qui constitue un vrai cycle complet isolé (avec donc la phase finale de sommeil paradoxal) qui peut être très réparateur après une mauvaise nuit, mais qui compte dans le total des cycles d’un nycthemère (espace de 24h), autrement dit si on en abuse il ne faut pas s’étonner de faire un cycle de moins la nuit suivante. A suivre GrandBout (discuter) 5 octobre 2019 à 19:12 (CEST)
Merci GrandBout (d · c · b) ! Je vais suivre le lien que tu nous offre illico. Sinon, ce que tu dis là sur la distinction entre siestes courte et longue correspond à mon vécu : si ou quand je sieste (tjs longue sinon je l'appelle pas comme ça) alors je dors 3 cycles la nuit. Càd 6h quand j'étais plus jeune, à peine 5 à ce jour. Ca éclaire aussi les réflexions fréquentes sur le fait qu'un bref repos fait du bien... à court terme. Tandis qu'une vraie sieste d'un cycle complet repose profondément... à condition d'avoir, et de se laisser, le temps d'en émerger. ⟨ la vita e estranj ⟩ (discuter) 5 octobre 2019 à 19:30 (CEST)

Mange ta main, garde l'autre pour demainModifier

Salut ô racle, salut les pythies !

Quelqu'un a une idée de l'origine de l'expression (très diffuse) « mange ta main, garde l'autre pour demain » ? À part des chansons, ou des revendications de tradition ch'ti et québecoise, pas beaucoup d'indices sur internet sur l'origine de cette expression-là. Quelqu'un aurait une info ?

Merci ! Turb (discuter) 13 septembre 2019 à 11:32 (CEST)

Bonjour,
il y a un comptine, mais je ne sais pas si l'expression de vient de la comptine ou l'inverse... :
J’ai faim
Mange ta main
Garde l’autre pour demain
J’ai faim
Mange ton pied
Garde l’autre pour l’été
J’ai faim
Mange ton ventre Mais…
Garde ta tête
Pour les jours de fête !
Oxo °°° le 13 septembre 2019 à 15:38 (CEST)

L'homme le plus intelligent de FranceModifier

Bonsoir,

qui est-il ? Serait-ce [5] (évidemment, je n'en crois rien  ) ?

NAH, le 13 septembre 2019 à 20:30 (CEST).

Je crois ce gars que tu évoques là a cessé d'apprendre, de créer, et de relier, depuis bien longtemps. Donc, comme je connais des gens qui n'ont pas cessé tout ça, ce n'est pas lui.
Moi, je parierais pour un nouveau-né ; sérieux ! Mais j'explique pas pourquoi, ce serait trop long… ⟨ la vita e estranj ⟩ (discuter) 14 septembre 2019 à 08:24 (CEST)
Non encyclopédique. La question repose sur un concept mal défini. Mais peut-être s'agissait-il seulement de troller sur Onfray ? Grasyop 15 septembre 2019 à 14:38 (CEST)
… on parle de moi ? — Hautbois [canqueter] 16 septembre 2019 à 00:28 (CEST) (… la preuve, même pas honte !  )
Je m'attendais à tomber sur Frédéric Delavier en cliquant sur le lien. « Pour m'instruire, je me relis. Pour briller en société, je me cite. » od†n ↗blah 16 septembre 2019 à 23:07 (CEST)