Wikipédia:Oracle/semaine 7 2019

Semaines : 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52  | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 



Troubles en Andorre en 1935Modifier

Bonjour, dans le livre de Jean Bacquer, Excursions en Andorre, Andorre-la-Vielle, 1957, on lit page 47 qu' En 1935, quelques troubles causés par des éléments étrangers obligèrent le co-prince français à envoyer dans les Vallées un fort détachement de gendarmerie. A sa tête le commandant Baulard dont le souvenir reconnaissant est resté au cœur des Andorrans. Quels étaient ces troubles ? l'aventure de Boris Skossyreff qui fut expulsé d'Andorre en 1934 ? Merci d'avance. Bien à vous. Philippe Nusbaumer (discuter) 12 février 2019 à 12:25 (CET)

Bonjour, il faut probablement chercher du côté du lieutenant-colonel René Baulard qui interviendra au moins 2 fois à la tête d'un détachement de la gendarmerie française en 1933 puis en 1935 ou 1936. Je recherche des détails sur l'article espagnol ( plus complet que notre article. (à suivre...) --Doalex (discuter) 12 février 2019 à 14:29 (CET)
En chemin on rencontre un article dédié à l'histoire de l'Andorre puis un autre en espagnol concernant es:René Baulard, rien ne fait référence spécialement à l'année 1935. Je pense qu'il s'agit de 1936 et là, encore une fois, l'histoire quotidienne jusqu'en 1940 est muette (?), il faut savoir que le colonel Baulard est envoyé en Andorre pour empêcher le général Franco d'y pénétrer...et en 1940 il se retirera d'Andorre selon les instructions du régime de Vichy, encore un héros méconnu ! --Doalex (discuter) 12 février 2019 à 18:02 (CET)
Et les troubles dans les andains ? --Serged/ 14 février 2019 à 16:42 (CET)

Origine des masques semainiers du SénégalModifier

Bonjour à tous,
Fin janvier, sans avoir trouvé de sources autres que blogs ou sites commerciaux, j'ai créé la page masques semainiers issus de l'artisanat du Sénégal. Mais je n'ai trouvé nulle part depuis quelle époque ces masques ont été fabriqués et qui en sont les premiers façonniers. Aucune réponse ne m'est venue de la part du portail de l'Afrique. L'Institut fondamental d'Afrique noire (Dakar, Sénégal) lui-même ne m'a pas répondu. Le Musée des arts premiers (quai Branly) n'a pas plus répondu à une de mes principales sources (Bibliothèque de Lyon-Guichet du savoir)). Devant ce petit mystère, quelques-uns d'entre-vous auraient-ils plus d'informations sur le sujet ? Merci.
Très cordialement. GérardGiraud (discuter) 12 février 2019 à 16:24 (CET)

Energie totale de l'universModifier

Bonsoir,

L’énergie totale d'un système isolé étant constante, et si on suppose l'univers comme tel, l’énergie de l'univers est constante. A-t-on une idée de l'ordre de grandeur de sa valeur? Skiff (discuter) 12 février 2019 à 21:52 (CET)

Peut-être du côté de Univers observable#Masse. -- Xofc [me contacter] 13 février 2019 à 07:08 (CET)
Xofc a raison. Comme l'univers est bien plat, il a la densité critique avec une bonne précision, donc l'énergie équivalente à celle de 1081 atomes d'hydrogène (cf. l'item no 1, ici). À raison d'un gramme par mole d'atomes H, donc   9 × 1013 J/mol, soit 1,5 × 10−10 J/at, ça nous donne 1,5 × 1071 J, sauf erreur. — Ariel (discuter) 13 février 2019 à 08:30 (CET)
P.S. Mais seulement pour l'univers observable, c.-à-d. en deçà de l'horizon cosmologique, au-delà on ne sait pas...
Merci pour vos réponses. Skiff (discuter) 15 février 2019 à 18:30 (CET)
Est-ce que je me trompe ou les réponses ci dessus ne mentionnent que la masse baryonique ? Dans ce dernier cas, il faudrait multiplier le résultat par 20, pour inclure la Matière noire et l'Énergie noire. --Odejea (♫♪) 18 février 2019 à 11:45 (CET)

… dilemmeModifier

Doit-on écrire « À partir du confluent de ces deux cours d'eau, elle est nommée Vltava. » ou « À partir de la confluence de ces deux cours d'eau, elle est nommée Vltava. » ou est-ce un choix rédactionnel (sans aucune importance pour une bonne compréhension) ? — Hautbois [canqueter] 13 février 2019 à 23:40 (CET)

« Au confluent... » me semble plus sobre. --Doalex (discuter) 14 février 2019 à 08:03 (CET)
… le problème n'est pas de « au », mais de « À partir de/du ».
« À partir du confluent » : 39 300 résultats Google, 206 sur wp ;
« À partir de la confluence » : 237 000 résultats Google, 3 260 sur wp.
==> Y a-t-il 3 260 fois la faute sur Wp ?
Peut-on annuler un « À partir de la confluence » d'un rédacteur (et ce n'est pas moi) en argumentant :
  • « confluent (endroit où se situe la confluence » ;
  • « Voir confluent sur WP le lieu de réunion, c'est le confluent. Voir aussi le dictionnaire de l'académie française ».
Hautbois [canqueter] 14 février 2019 à 10:03 (CET)
D'accord je saisis mieux les nuances, alors que l'article confluent nous précise (citation entière) « Le terme confluence désigne le fait que plusieurs cours d'eau se réunissent, et ne doit pas être utilisé pour désigner le lieu de cette réunion qui est le confluent.  », ce que je vois dans les 3260 résultats ce sont les parenthèses utilisées pour l'expression (à partir de la confluence), soit tout le monde copie sur tout le monde, soit une règle issue du projet géographie existe ? --Doalex (discuter) 14 février 2019 à 12:56 (CET)

Donc, comme je le pensais et si on en croit la définition de Confluence en géographie (cf. les « Ressources de géographie pour les enseignants », Eduscol ENS de Lyon) : la confluence « désigne à la fois la rencontre entre deux cours d’eau et le site où se produit cette rencontre, aussi appelé le confluent ».  Hautbois [canqueter] 17 février 2019 à 12:26 (CET)

Le cordon dans l'architecture militaire.Modifier

 
Tour Vauban à Camaret-sur-Mer avec, à l'avant plan, un ouvrage où le parapet est séparé de l'escarpe par un cordon.

Bonsoir à toutes et à tous.

Je souhaite vous interroger sur un point d'architecture militaire.

En visitant quelques places fortes construites par Vauban j'ai été intrigué par la présence du "cordon" que l'on voit sur les parties hautes des murailles. Ce cordon, taillé, en relief, dans la masse de la pierre, court tout autour des fortifications sur de longues distances. Je suppose que ceci a nécessité un très long et très fastidieux travail...
Pas possible d'envisager dans l'art militaire un but purement esthétique, à mon avis.

Sur Wikipédia dans Cordon (militaire), je lis: "Dans les fortifications le cordon est une moulure de forme semi-circulaire (...) en saillie située sur la partie haute de l'escarpe ou de la contrescarpe "

Dans quel but cette moulure a t-elle été installée? Wikipédia (même référence) répond ceci:" Le cordon est destiné à dévier les eaux de pluie afin de rendre plus difficile l'escalade."

Ce que je ne comprends pas, c'est ceci: En quoi ce cordon peut-il bien significativement "dévier les aux de pluie" ?

Mais admettons.

Mais alors comment "dévier les eaux de pluie" (bien faiblement...) peut-il "rendre plus difficile l'escalade" ? Il ne pleuvait pas, à torrent, à l'époque, tous les jours. Et quand bien même il pleuvait, cette "déviation" des eaux pluviales, était-elle déterminante pour annihiler l'assaut ?
Donc: n'était-ce pas un immense travail pour un bien petit et aléatoire résultat ?
Nétant ni architecte ni versé dans la chose militaire, j'aimerais quand même comprendre.
Merci pour vos réponses.
Longue vie à votre œuvre.

Bernard. — Le message qui précède, non signé, a été déposé par 90.57.79.235 (discuter), le 14 février 2019 à 19:26.

  90.57.79.235 : … bon, juste pour (peut-être) éclairer après les quelques lectures rapides
de mes recherches (mais attention, synthèse perso = TI).
Le cordon en architecture militaire est :
  • un long segment en pierre de taille façonnée, avec pour extrémité extérieure une moulure de forme semi-circulaire en saillie ;
  • posé sur la partie supérieure d'une escarpe (côté château, paroi souvent verticale) ou d'une contrescarpe (côté opposé, paroi souvent en biais).
Son rôle n'est pas que décoratif (voir modénature), il sert :
  • à stabiliser, par sa masse, sa surface et la continuité des segments, l'ensemble des moellons (pierres plus petites, moins ouvragées) situées en-dessous ;
  • à éviter les infiltrations d'eau de pluie pouvant déstabiliser l'homogénéité de la partie inférieure ;
  • à évacuer vers l'extérieur les ruissellements supérieurs (d'où la forme arrondie), cf. larmier (architecture) (on trouve parfois l'expression « cordon-larmier ») ;
  • parfois à séparer, en stabilisant l'ensemble, la contrescarpe ou l'escarpe quand elles sont superposées d'un mur, d'un talus ou d'un parapet.
Le rôle d'annihiler un assaut semble accessoire ou folklorique.
L'article est donc entièrement à revoir, en le sourçant correctement…
affaire de spécialistes et de passionnés.
Hautbois [canqueter] 16 février 2019 à 12:02 (CET)
Qui copie qui ? voir Fortification et Mémoire, et ce sont des spécialistes ! --Doalex (discuter) 16 février 2019 à 15:42 (CET)
… leur page Mentions légales indique : « Fortification et Mémoire – copyright 2012 » (avec une belle mise en garde sur l'utilisation de leur contenu… qu'ils feraient visiblement bien d'appliquer à eux-mêmes).
Le principal de l'article Wp écrit lors de sa création par William Jexpire (d · c · b) (que je notifie par la même occasion) date du 5 avril 2010 à 07:01. et vu les corrections apportées un an plus tard en 2011 (ortho, « moulure semi-circulaire --> moulure de forme semi-circulaire », + « ou rectangulaire pour les fortifications du XIX€ è siècle »…), l'origine semble bien être Wp. — Hautbois [canqueter]
Merci beaucoup mais je l'avais vu, en fait mon préambule signifiait "dans la rubrique qui copie qui ?". --Doalex (discuter) 17 février 2019 à 10:40 (CET)
… ah bah oui, mais moi, on me pose une question, je réponds, na !  Hautbois [canqueter] 17 février 2019 à 11:43 (CET)
Merci encore, je note au passage que si tu réponds aux questions je te vois moins après tes propres questions que tu laisses un peu sans suite après réponses apportées (semaines 5 et 6)...  --Doalex (discuter) 17 février 2019 à 12:59 (CET)
Bonjour. On trouvera sur les liens suivant quelques explications, en ligne, provenant d'ouvrages anciens.
Cordialement--William Jexpire (discuter) 18 février 2019 à 09:59 (CET)

Need help with a french championshipsModifier

Hi, I don't speak french, so I try in English: I am writing an article in no-wiki, about the Championnats de France de Kilomètre vertical 2018, see FFA results. But, what is the difference between the top Résultats Équipes and the Résultats Équipes | championnat de France KV - championnat d'occitanie par équipe? Ssu (discuter) 17 février 2019 à 00:10 (CET)

Thanks to see this [map], you can see France (championnat de France KV =national championship) and each region for federal structures (occ=occitanie) for more details see here, and as it makes sense Occitanie includes the mountains of the Pyrenees. Best regards --Doalex (discuter) 17 février 2019 à 11:25 (CET)
… yes, it is. — Hautbois [canqueter] 17 février 2019 à 11:44 (CET)
Thank you very much. So, in an article about the french championship I don't need the occitanie team results? Or should they be listed as well? Ssu (discuter) 17 février 2019 à 14:58 (CET)
For the occitanie list it's not necessary (I think this list figure because the championship took place in the Pyrenees in 2018), but beware, you will find at the end of the results 2018 page this warning : La Fédération Française d'Athlétisme n’autorise pas la copie des données affichées sur cette page = The French Athletics Federation does not authorize the copying of the data displayed on this page. --Doalex (discuter) 17 février 2019 à 17:12 (CET)