Tour de France 2004

édition 2004 du Tour de France, course cycliste française

Le Tour de France 2004 est la 91e édition du Tour de France cycliste. Il a eu lieu du 3 au . La course est partie de Liège en Belgique et a été répartie sur 20 étapes pour une longueur totale de 3 391 km.

Tour de France 2004
Image dans Infobox.
Ivan Basso et Lance Armstrong dans l'ascension vers La Mongie
Généralités
Course
Étapes
20
Date
3 juillet - 25 juillet
Distance
3 391,1 km
Pays traversé(s)
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Équipes
21Voir et modifier les données sur Wikidata
Partants
188Voir et modifier les données sur Wikidata
Vitesse moyenne
41,02 km/hVoir et modifier les données sur Wikidata
Résultats
Vainqueur
non attribué[1],[2]
Deuxième
Troisième
Classement par points
Meilleur grimpeur
Meilleur jeune
Super-combatif
Meilleure équipe
Route of the 2004 Tour de France.png

Ce Tour est sans vainqueur depuis le déclassement de l'Américain Lance Armstrong en . Tous ses résultats obtenus depuis le lui ont été retirés pour plusieurs infractions à la réglementation antidopage. Cette édition est la sixième des sept consécutives qu'il aurait gagnées jusqu'en 2005.

GénéralitésModifier

  • Le Tour prend son départ en Belgique, avec un prologue dans le centre-ville de Liège et deux étapes et demie en Région wallonne.
  • Lance Armstrong eut remporté son 6e Tour de France, record du genre. Il eut remporté cinq étapes. Fait rare, ses 5 victoires auraient eu lieu en l'espace de 7 étapes.
  • Richard Virenque remporte son 7e titre de meilleur grimpeur sur le Tour de France, record du genre.
  • Contre-la-montre inviduel en montagne sur les pentes de L'Alpe d'Huez.
  • Le prologue est remporté par le Suisse Fabian Cancellara, avec 2 secondes d'avance sur Lance Armstrong.
  • Annoncés comme adversaires d'Armstrong, Iban Mayo, Tyler Hamilton et Roberto Heras abandonnent dans les Pyrénées.
  • En revanche, ce tour révèle l'Italien Ivan Basso.

ParcoursModifier

ParticipationModifier

Un total de 21 équipes participent à cette édition du Tour de France. L'ensemble de ces équipes sont toutes issues de la première division mondiale, les Groupes Sportifs 1, à l'exception de l'équipe Domina Vacanze. On retrouve six équipes françaises, quatre équipes italiennes, trois équipes espagnoles, deux allemandes, deux belges, et une danoise, une néerlandaise, une Suisse et une américaine. C'est la première participation pour l'équipe Phonak Hearing Systems, alors que la Rabobank en est à sa vingtième-une participation et c'est la vingt-deuxième pour Illes Balears-Banesto.

Groupes sportifs I (20)Groupe sportif II

Déroulement de la courseModifier

3-6 juillet : Premières étapes et la déroute de MayoModifier

Dès le prologue dans les rues de Liège en Belgique, Lance Armstrong indique à tout le monde qu'il est le meilleur, il prend déjà 15 s à Jan Ullrich. Il est malgré tout battu par le Suisse Fabian Cancellara, qui pour sa première participation, le devance de deux secondes et s'empare donc du maillot jaune. Les 1re et 2e étapes verront l'Estonien Jaan Kirsipuu et l'Australien Robbie McEwen s'imposer. À l’issue de cette 2e étape, le Norvégien Thor Hushovd prend le maillot jaune. L'étape tant redoutée par les favoris entre Waterloo et Wasquehal arrive. Sur les pavés du Nord, l'Espagnol Iban Mayo, mal placé dans le peloton, perdra plus de 3 minutes sur les autres favoris. Cette étape verra la première victoire française sur ce tour, celle de Jean-Patrick Nazon. L'Australien Robbie McEwen s’empare du maillot jaune.

7 juillet : La victoire de l'US PostalModifier

Entre Cambrai et Arras, l'US Postal de Lance Armstrong écrase le contre-la-montre par équipes. Elle relègue la Phonak de Tyler Hamilton à 1 min 07 s et les Illes Balears de Francisco Mancebo à 1 min 15 s. L'équipe T-Mobile de Jan Ullrich déçoit en ne terminant que 4e à 1 min 19 s. Lance Armstrong prend déjà le maillot jaune.

8-13 juillet : La prise de pouvoir par VoecklerModifier

Le lendemain, entre Amiens et Chartres, une échappée victorieuse se forme avec Stuart O'Grady, Sandy Casar, le champion de France Thomas Voeckler, Jakob Piil et Magnus Bäckstedt, récent vainqueur de Paris-Roubaix. Lance Armstrong ne fait pas rouler son équipe derrière l'échappée puisque l’ayant déclarée lui-même, il a pris trop tôt le maillot jaune. L'Australien Stuart O'Grady remporte l'étape et le peloton, réglé par Thor Hushovd, arrive avec 12 min 33 s de retard. Thomas Voeckler endosse le maillot jaune. À Angers, Tom Boonen remporte l'étape et à Saint-Brieuc, c'est l'Italien Filippo Pozzato qui gagne. Enfin à Quimper, Thor Hushovd est victorieux. Cette étape conclut une première semaine mouvementée sur ce Tour de France. Après la première journée de repos, l'Australien Robbie McEwen remporte une deuxième étape à Guéret.

14-15 juillet : Un feu d'artifice françaisModifier

Lors de l'étape entre Limoges et Saint-Flour, la plus longue avec 237 km, le Français Richard Virenque l'emporte en solitaire après un très long raid. Cette étape de moyenne montagne ne fait pas trop de dégâts. Thomas Voeckler reste en jaune. Le lendemain, à Figeac, c'est David Moncoutié qui l'emporte, à nouveau en solitaire.

16-18 juillet : Les PyrénéesModifier

L'étape disputée entre Castelsarrasin et La Mongie promet d'être passionnante. Dans la montée finale vers La Mongie, Lance Armstrong attaque. Seul l'Italien Ivan Basso peut le suivre. Celui-ci remporte l'étape devant l'Américain. Derrière, Iban Mayo perd 1 min 03 s, Jan Ullrich 2 min 30 s, Tyler Hamilton 3 min 27 s et Roberto Heras 2 min 57 s. Thomas Voeckler perd 4 minutes mais reste en jaune. Au Plateau de Beille, Lance Armstrong attaque à nouveau. Encore une fois, seul Ivan Basso peut le suivre mais cette fois-ci, l'Américain gagne l'étape. Derrière, c'est la débandade. Tyler Hamilton abandonne, Jan Ullrich perd à nouveau 2 min 42 s, Iban Mayo 37 min 40 s et Roberto Heras, victime d'une chute, 21 min 35 s. Thomas Voeckler, lui, termine à 4 min 42 s de l'Américain et garde son maillot jaune pour 22 secondes. Lors de l'étape de transition, c'est Aitor González qui l'emporte à Nîmes.

20-22 : Les Alpes et la domination d'ArmstrongModifier

L'étape suivante mène les coureurs de Valréas à Villard-de-Lans. Dans le col de l'Écharasson, Jan Ullrich attaque et parcourt plusieurs kilomètres devant le groupe Armstrong. Thomas Voeckler, lui, est distancé et cède de nombreuses minutes. Finalement, Lance Armstrong remporte cette étape devant Ivan Basso. Voeckler cède 9 minutes et perd son maillot jaune au profit d'Armstrong. Le lendemain, les coureurs montent L’Alpe d’Huez en contre-la-montre. Lance Armstrong domine cette étape. Il devance Jan Ullrich d'une minute et une seconde, Andreas Klöden d'une minute et 41 secondes, et double Ivan Basso, parti deux minutes avant lui. Thomas Voeckler termine 88e à plus de six minutes. Le lendemain, c'est la dernière étape des Alpes entre Bourg-d'Oisans et Le Grand Bornand. Richard Virenque gagne définitivement le maillot à pois en passant en tête les cols de la Forclaz et de Tamié. Dans la descente du col de la Croix-Fry menant au Grand Bornand, cinq coureurs se disputent la victoire d'étape : Lance Armstrong, Andreas Klöden, Ivan Basso, Jan Ullrich et Floyd Landis. Klöden attaque sous la flamme rouge et croit remporter l'étape, mais Armstrong le rattrape sur la ligne et obtient sa troisième victoire d'étape consécutive. Thomas Voeckler garde le maillot blanc de meilleur jeune pour 48 secondes devant le Russe Vladimir Karpets.

23-25 juillet : Derniers changementsModifier

À Lons-le-Saunier, Juan Miguel Mercado remporte l'étape. Le peloton réglé par Thor Hushovd arrive avec plus de douze minutes de retard. Cette étape est marquée par l'incident entre Lance Armstrong et Filippo Simeoni. Lors du dernier contre-la-montre autour de Besançon, Lance Armstrong remporte une nouvelle étape. Jan Ullrich est à 1 min 01 s, Andreas Klöden à 1 min 27 s et Ivan Basso à 2 min 50 s. Klöden double Basso au classement général et devient deuxième. Thomas Voeckler perd son maillot blanc de meilleur jeune au profit du Russe Vladimir Karpets. À Paris, le Belge Tom Boonen remporte l'étape. Lance Armstrong, en remportant sa sixième Grande Boucle, devient le détenteur du record de victoires sur le Tour. Cependant, huit ans plus tard, tous ses résultats depuis le lui sont retirés par l'Union cycliste internationale pour plusieurs infractions à la réglementation anti-dopage, suivant le rapport d'enquête de l'agence américaine antidopage. Ses victoires au Tour ne sont pas réattribuées. Le Tour 2004 est donc considéré sans vainqueur.

Affaire de dopageModifier

Le , Christophe Brandt est exclu du Tour pour avoir été contrôlé positif à la méthadone lors d'un contrôle antidopage effectué le , date de la 2e étape du Tour[3]. Suspendu 2 ans dans un premier temps, il est blanchi par la ligue vélocipédique belge le . Cette dernière a estimé que Brandt n’avait pas pris ce produit intentionnellement parce qu’il était présent dans des gélules autorisées[4].

Lance Armstrong se voit privé de son titre de vainqueur par l'UCI, le [2].

ÉtapesModifier

Initialement vainqueur de ce Tour de France et de cinq étapes, Lance Armstrong a été déclassé en pour plusieurs infractions à la réglementation antidopage. Ses victoires n'ont pas été attribuées à d'autres coureurs[1]. Il a également porté le maillot jaune à l'issue de la quatrième étape, puis de la quinzième étape à la fin de la course.

Étape[5],[6] Date Villes étapes Distance (km) Vainqueur d’étape Leader du classement général
Prologue sam. 3 juillet   Liège (BEL)  Liège (BEL)
 
6,1   Fabian Cancellara   Fabian Cancellara
1re étape dim. 4 juillet   Liège (BEL)  Charleroi (BEL)
 
202,5   Jaan Kirsipuu   Fabian Cancellara
2e étape lun. 5 juillet   Charleroi (BEL)  Namur (BEL)
 
197   Robbie McEwen   Thor Hushovd
3e étape mar. 6 juillet   Waterloo (BEL)Wasquehal
 
210   Jean-Patrick Nazon   Robbie McEwen
4e étape mer. 7 juillet CambraiArras
 
64,5   US Postal Service-Berry Floor   Lance Armstrong
5e étape jeu. 8 juillet AmiensChartres
 
200,5   Stuart O'Grady   Thomas Voeckler
6e étape ven. 9 juillet BonnevalAngers
 
196   Tom Boonen   Thomas Voeckler
7e étape sam. 10 juillet ChâteaubriantSaint-Brieuc
 
204,5   Filippo Pozzato   Thomas Voeckler
8e étape dim. 11 juillet LamballeQuimper
 
168   Thor Hushovd   Thomas Voeckler
lun. 12 juillet Limoges
 
Journée de repos no 1
9e étape mar. 13 juillet Saint-Léonard-de-NoblatGuéret
 
160,5   Robbie McEwen   Thomas Voeckler
10e étape mer. 14 juillet LimogesSaint-Flour
 
237   Richard Virenque   Thomas Voeckler
11e étape jeu. 15 juillet Saint-FlourFigeac
 
164   David Moncoutié   Thomas Voeckler
12e étape ven. 16 juillet CastelsarrasinLa Mongie
 
197,5   Ivan Basso   Thomas Voeckler
13e étape sam. 17 juillet LannemezanPlateau de Beille
 
205,5   Lance Armstrong   Thomas Voeckler
14e étape dim. 18 juillet CarcassonneNîmes
 
192,5   Aitor González   Thomas Voeckler
lun. 19 juillet Nîmes
 
Journée de repos no 2
15e étape mar. 20 juillet ValréasVillard-de-Lans
 
180,5   Lance Armstrong   Lance Armstrong
16e étape mer. 21 juillet Le Bourg-d'OisansL'Alpe d'Huez
 
15,5   Lance Armstrong   Lance Armstrong
17e étape jeu. 22 juillet Le Bourg-d'OisansLe Grand-Bornand
 
204,5   Lance Armstrong   Lance Armstrong
18eétape ven. 23 juillet AnnemasseLons-le-Saunier
 
166,5   Juan Miguel Mercado   Lance Armstrong
19e étape sam. 24 juillet BesançonBesançon
 
55   Lance Armstrong   Lance Armstrong
20e étape dim. 25 juillet Montereau-Fault-YonneParis - Champs-Élysées
 
163   Tom Boonen   Lance Armstrong

ClassementsModifier

Classement général finalModifier

Lance Armstrong, initialement vainqueur de ce Tour, a parcouru les 3 391,1 km en 83 h 36 min 2 s, soit une moyenne de 40,553 km/h. Il est disqualifié en 2012 et son titre n'est pas attribué à un autre coureur. Ses compatriotes Levi Leipheimer, neuvième à 20 min 12 s, et George Hincapie, trente-troisième à h 4 min 9 s, sont également disqualifiés et leurs places restent vacantes.

Classement général[7]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Lance Armstrong
Place vacante
  États-Unis
US Postal Service-Berry Floor
2e Andreas Klöden   Allemagne T-Mobile + min 19 s
3e Ivan Basso   Italie CSC + min 40 s
4e Jan Ullrich   Allemagne T-Mobile + min 50 s
5e José Azevedo   Portugal US Postal Service-Berry Floor + 14 min 30 s
6e Francisco Mancebo   Espagne Illes Balears-Banesto + 18 min 1 s
7e Georg Totschnig   Autriche Gerolsteiner + 18 min 27 s
8e Carlos Sastre   Espagne CSC + 19 min 51 s
9e Levi Leipheimer
Place vacante
  États-Unis
Rabobank
10e Óscar Pereiro Sío   Espagne Phonak Hearing Systems + 22 min 54 s
11e Pietro Caucchioli   Italie Alessio-Bianchi + 24 min 21 s
12e Christophe Moreau   France Crédit Agricole + 24 min 36 s
13e Vladimir Karpets     Russie Illes Balears-Banesto + 25 min 11 s
14e Michael Rasmussen   Danemark Rabobank + 27 min 16 s
15e Richard Virenque      France Quick Step-Davitamon + 28 min 11 s
16e Sandy Casar   France Fdjeux.com + 28 min 53 s
17e Gilberto Simoni   Italie Saeco + 29 min 0 s
18e Thomas Voeckler   France Brioches La Boulangère + 31 min 12 s
19e José Luis Rubiera   Espagne US Postal Service-Berry Floor + 32 min 50 s
20e Stéphane Goubert   France AG2R Prévoyance + 37 min 11 s
21e Axel Merckx   Belgique Lotto-Domo + 39 min 54 s
22e Michael Rogers   Australie Quick Step-Davitamon + 41 min 39 s
23e Floyd Landis   États-Unis US Postal Service-Berry Floor + 42 min 55 s
24e Óscar Sevilla   Espagne Phonak Hearing Systems + 45 min 19 s
25e Giuseppe Guerini   Italie T-Mobile + 47 min 7 s

Classements annexes finalsModifier

Classement par pointsModifier

Grand Prix de la montagneModifier

Classement du meilleur grimpeur[8],[10]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Richard Virenque      France Quick Step-Davitamon 226 points
2e Lance Armstrong
Place vacante
  États-Unis
US Postal Service-Berry Floor
3e Michael Rasmussen   Danemark Rabobank 119 pts
4e Ivan Basso   Italie CSC 119 pts
5e Jan Ullrich   Allemagne T-Mobile 115 pts
6e Christophe Moreau   France Crédit Agricole 115 pts
7e Andreas Klöden   Allemagne T-Mobile 112 pts
8e Francisco Mancebo   Espagne Illes Balears-Banesto 77 pts
9e Jens Voigt   Allemagne CSC 71 pts
10e Axel Merckx   Belgique Lotto-Domo 65 pts

Classement du meilleur jeuneModifier

Classement du meilleur jeune[8],[11]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Vladimir Karpets     Russie Illes Balears-Banesto en 84 h 1 min 13 s
2e Sandy Casar   France Fdjeux.com + min 42 s
3e Thomas Voeckler   France Brioches La Boulangère + min 1 s
4e Michael Rogers   Australie Quick Step-Davitamon + 16 min 28 s
5e Iker Camaño   Espagne Euskaltel-Euskadi + 22 min 3 s
6e Jérôme Pineau   France Brioches La Boulangère + 22 min 32 s
7e Sylvain Chavanel   France Brioches La Boulangère + 29 min 32 s
8e Michele Scarponi   Italie Domina Vacanze + 37 min 50 s
9e Mikel Astarloza   Espagne AG2R Prévoyance + h 29 min 53 s
10e Benjamín Noval   Espagne US Postal Service-Berry Floor + h 32 min 30 s

Classement par équipesModifier

Classement par équipes[8],[12]
  Équipe Pays Temps
1re T-Mobile   Allemagne en 248 h 58 min 43 s
2e US Postal Service-Berry Floor   États-Unis + min 42 s
3e CSC   Danemark + 10 min 33 s
4e Illes Balears-Banesto   Espagne + 52 min 26 s
5e Quick Step-Davitamon   Belgique + 57 min 33 s
6e Phonak Hearing Systems   Suisse + 57 min 42 s
7e Rabobank   Pays-Bas + h 26 min 24 s
8e Crédit Agricole   France + h 30 min 35 s
9e Brioches La Boulangère   France + h 32 min 12 s
10e Euskaltel-Euskadi   Espagne + h 47 min 46 s

Prix de la combativitéModifier

Évolution des classementsModifier

Évolution des leaders des classements par étape[14],[15]
Étape Vainqueur Classement général
 
Classement par points
 
Classement de la montagne
 
Classement du meilleur jeune
 
Classement par équipes Prix de la combativité
 
P Fabian Cancellara Fabian Cancellara Fabian Cancellara Non attribué Fabian Cancellara US Postal Service-Berry Floor Non décerné
1 Jaan Kirsipuu Thor Hushovd Paolo Bettini Jens Voigt
2 Robbie McEwen Thor Hushovd Jakob Piil
3 Jean-Patrick Nazon Robbie McEwen Robbie McEwen Jens Voigt
4 US Postal Service-Berry Floor Lance Armstrong Matthias Kessler Non décerné
5 Stuart O'Grady Thomas Voeckler Thomas Voeckler Sandy Casar
6 Tom Boonen Stuart O'Grady CSC Jimmy Engoulvent
7 Filippo Pozzato Thierry Marichal
8 Thor Hushovd Robbie McEwen Jakob Piil
9 Robbie McEwen Iñigo Landaluze
10 Richard Virenque Richard Virenque Richard Virenque
11 David Moncoutié David Moncoutié
12 Ivan Basso Frédéric Finot
13 Lance Armstrong Michael Rasmussen
14 Aitor González T-Mobile Nicolas Jalabert
15 Lance Armstrong Lance Armstrong CSC Michael Rasmussen
16 Lance Armstrong T-Mobile Non décerné
17 Lance Armstrong Gilberto Simoni
18 Juan Miguel Mercado José Vicente Garcia Acosta
19 Lance Armstrong Vladimir Karpets Non décerné
20 Tom Boonen Filippo Simeoni
Classements finals Lance Armstrong Robbie McEwen Richard Virenque Vladimir Karpets T-Mobile Richard Virenque

Liste des coureursModifier

Le Tour de France 2004 a été disputé par 188 coureurs répartis dans 21 équipes; 149 arrivants.

Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour de France Pos Position finale au classement général
    Indique le vainqueur du classement général     Indique le vainqueur du classement par points
    Indique le vainqueur du classement de la montagne     Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
    Indique la meilleure équipe     Indique le super combatif
    Indique un maillot de champion national ou mondial,
suivi de sa spécialité
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
EX Coureur exclu pour non-respect du règlement,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1978)
  Liste des participants
US Postal Service-Berry Floor
USP
NumCoureurPos
1  Lance Armstrong (USA)  1er
2  José Azevedo (POR) 5e
3  Manuel Beltrán (ESP) 46e
4  Viatcheslav Ekimov (RUS) 80e
5  George Hincapie (USA) 33e
6  Floyd Landis (USA) 23e
7  Benjamín Noval (ESP) 66e
8  Pavel Padrnos (CZE) 79e
9  José Luis Rubiera (ESP) 19e
T-Mobile
TMO
NumCoureurPos
11  Jan Ullrich (GER) 4e
12  Rolf Aldag (GER) 69e
13  Santiago Botero (COL) 75e
14  Giuseppe Guerini (ITA) 25e
15  Sergueï Ivanov (RUS) 57e
16  Matthias Kessler (GER) NP-11
17  Andreas Klöden (GER) 2e
18  Daniele Nardello (ITA) 48e
19  Erik Zabel (GER) 59e
Phonak Hearing Systems
PHO
NumCoureurPos
21  Tyler Hamilton (USA) AB-13
22  Martin Elmiger (SUI) 108e
23  Santos González (ESP) 31e
24  Bert Grabsch (GER) 81e
25  José Enrique Gutiérrez (ESP) 28e
26  Nicolas Jalabert (FRA) 82e
27  Óscar Pereiro (ESP) 10e
28  Santiago Pérez (ESP) 49e
29  Óscar Sevilla (ESP) 24e
Euskaltel-Euskadi
EUS
NumCoureurPos
31  Iban Mayo (ESP) NP-15
32  Iker Camaño (ESP) 26e
33  David Etxebarria (ESP) 77e
34  Unai Etxebarria (VEN) 91e
35  Iker Flores (ESP) 60e
36  Íñigo Landaluze (ESP) 52e
37  Egoi Martínez (ESP) 41e
38  Haimar Zubeldia (ESP) AB-13
Fassa Bortolo
FAS
NumCoureurPos
41  Alessandro Petacchi (ITA) NP-6
42  Marzio Bruseghin (ITA) 68e
43  Fabian Cancellara (SUI) 109e
44  Juan Antonio Flecha (ESP) 93e
45  Aitor González (ESP) 45e
46  Kim Kirchen (LUX)  (route) 63e
47  Filippo Pozzato (ITA) 116e
48  Matteo Tosatto (ITA) 110e
49  Marco Velo (ITA) AB-3
Crédit agricole
C.A
NumCoureurPos
51  Christophe Moreau (FRA) 12e
52  Alexandre Botcharov (RUS) 36e
53  Julian Dean (NZL) 127e
54  Pierrick Fédrigo (FRA) 76e
55  Patrice Halgand (FRA) 39e
56  Sébastien Hinault (FRA) AB-10
57  Thor Hushovd (NOR)  (route) 104e
58  Sébastien Joly (FRA) 146e
59  Benoît Salmon (FRA) 83e
CSC
CSC
NumCoureurPos
61  Ivan Basso (ITA) 3e
62  Kurt Asle Arvesen (NOR) 123e
63  Michele Bartoli (ITA) AB-17
64  Bobby Julich (USA) 40e
65  Andrea Peron (ITA) 64e
66  Jakob Piil (DEN) NP-15
67  Carlos Sastre (ESP) 8e
68  Nicki Sørensen (DEN) 88e
69  Jens Voigt (GER) 35e
Illes Balears-Banesto
IBB
NumCoureurPos
71  Francisco Mancebo (ESP) 6e
72  Daniel Becke (GER) AB-17
73  José Vicente García Acosta (ESP) 106e
74  José Iván Gutiérrez (ESP) 51e
75  Vladimir Karpets (RUS)  13e
76  Denis Menchov (RUS) AB-13
77  Aitor Osa (ESP) 50e
78  Mikel Pradera (ESP) AB-12
79  Xabier Zandio (ESP) 97e
Gerolsteiner
GST
NumCoureurPos
81  Georg Totschnig (AUT)  (chrono) 7e
82  René Haselbacher (AUT) NP-7
83  Danilo Hondo (GER) 106e
84  Sebastian Lang (GER) 78e
85  Sven Montgomery (SUI) AB-7
86  Uwe Peschel (GER) 125e
87  Ronny Scholz (GER) 53e
88  Fabian Wegmann (GER) AB-13
89  Peter Wrolich (AUT) 113e
Cofidis-Le Crédit par Téléphone
COF
NumCoureurPos
91  Stuart O'Grady (AUS) 61e
92  Frédéric Bessy (FRA) NP-3
93  Jimmy Casper (FRA) 147e
94  Christophe Edaleine (FRA) 141e
95  Jimmy Engoulvent (FRA) 138e
96  Dmitriy Fofonov (KAZ) 87e
97  David Moncoutié (FRA) 34e
98  Janek Tombak (EST) AB-17
99  Peter Farazijn (BEL) 107e
Quick Step-Davitamon
QSD
NumCoureurPos
101  Richard Virenque (FRA)  15e
102  Paolo Bettini (ITA) 58e
103  Tom Boonen (BEL) 120e
104  Davide Bramati (ITA) HD-16
105  Laurent Dufaux (SUI) 67e
106  Servais Knaven (NED) 142e
107  Juan Miguel Mercado (ESP) 37e
108  Michael Rogers (AUS) 22e
109  Stefano Zanini (ITA) 126e
Liberty Seguros
LSW
NumCoureurPos
111  Roberto Heras (ESP) NP-17
112  Dariusz Baranowski (POL) 94e
113  Allan Davis (AUS) 98e
114  Igor González de Galdeano (ESP) 44e
115  Jan Hruška (CZE) 117e
116  Isidro Nozal (ESP) 73e
117  Marcos Serrano (ESP) 54e
118  Christian Vande Velde (USA) 56e
119  Ángel Vicioso (ESP) AB-10
Brioches La Boulangère
BLB
NumCoureurPos
121  Sylvain Chavanel (FRA) 30e
122  Walter Bénéteau (FRA) 102e
123  Anthony Charteau (FRA) 103e
124  Maryan Hary (FRA) HD-5
125  Laurent Lefèvre (FRA) NP-17
126  Jérôme Pineau (FRA) 27e
127  Franck Renier (FRA) 114e
128  Didier Rous (FRA) AB-17
129  Thomas Voeckler (FRA)  (route) 18e
Alessio-Bianchi
ALB
NumCoureurPos
131  Magnus Bäckstedt (SWE) AB-11
132  Fabio Baldato (ITA) 135e
133  Alessandro Bertolini (ITA) NP-17
134  Pietro Caucchioli (ITA) 11e
135  Martin Hvastija (SLO) NP-9
136  Marcus Ljungqvist (SWE) 132e
137  Claus Michael Møller (DEN) 70e
138  Andrea Noè (ITA) 99e
139  Scott Sunderland (AUS) 96e
AG2R Prévoyance
A2R
NumCoureurPos
141  Laurent Brochard (FRA) 29e
142  Mikel Astarloza (ESP) 62e
143  Samuel Dumoulin (FRA) NP-9
144  Stéphane Goubert (FRA) 20e
145  Jaan Kirsipuu (EST) AB-9
146  Yuriy Krivtsov (UKR) 95e
147  Jean-Patrick Nazon (FRA) 137e
148  Nicolas Portal (FRA) 72e
149  Mark Scanlon (IRL) 89e
Rabobank
RAB
NumCoureurPos
151  Levi Leipheimer (USA) 9e
152  Michael Boogerd (NED) 74e
153  Bram de Groot (NED) 111e
154  Erik Dekker (NED)  (route) 133e
155  Karsten Kroon (NED) 115e
156  Marc Lotz (NED) 90e
157  Grischa Niermann (GER) 65e
158  Michael Rasmussen (DEN) 14e
159  Marc Wauters (BEL) 112e
Fdjeux.com
FDJ
NumCoureurPos
161  Bradley McGee (AUS) AB-5
162  Sandy Casar (FRA) 16e
163  Baden Cooke (AUS) 139e
164  Carlos Da Cruz (FRA) 85e
165  Bernhard Eisel (AUT) 131e
166  Frédéric Guesdon (FRA) 129e
167  Christophe Mengin (FRA) 84e
168  Jean-Cyril Robin (FRA) 47e
169  Matthew Wilson (AUS)  (route) 144e
Saeco
SAE
NumCoureurPos
171  Gilberto Simoni (ITA) 17e
172  Stefano Casagranda (ITA) NP-9
173  Mirko Celestino (ITA) 10e
174  Salvatore Commesso (ITA) 124e
175  Gerrit Glomser (AUT) AB-13
176  David Loosli (SUI) 105e
177  Jörg Ludewig (GER) 55e
178  Evgueni Petrov (RUS) 38e
179  Marius Sabaliauskas (LTU) 42e
Lotto-Domo
___
NumCoureurPos
181  Robbie McEwen (AUS)  122e
182  Christophe Brandt (BEL) NP-7
183  Nick Gates (AUS) HD-1
184  Thierry Marichal (BEL) 101e
185  Axel Merckx (BEL) 21e
186  Koos Moerenhout (NED) 100e
187  Wim Vansevenant (BEL) 140e
188  Rik Verbrugghe (BEL) 43e
189  Aart Vierhouten (NED) HD-16
Domina Vacanze
DVE
NumCoureurPos
191  Mario Cipollini (ITA) NP-6
192  Gian Matteo Fagnini (ITA) AB-2
193  Massimo Giunti (ITA) AB-17
194  Sergio Marinangeli (ITA) AB-13
195  Massimiliano Mori (ITA) 121e
196  Michele Scarponi (ITA) 32e
197  Francesco Secchiari (ITA) 143e
198  Filippo Simeoni (ITA) 118e
199  Paolo Valoti (ITA) AB-15
RAGT Semences-MG Rover
RAG
NumCoureurPos
201  Christophe Rinero (FRA) 92e
202  Guillaume Auger (FRA) 136e
203  Pierre Bourquenoud (SUI) 130e
204  Gilles Bouvard (FRA) 128e
205  Sylvain Calzati (FRA) 71e
206  Frédéric Finot (FRA) 145e
207  Christophe Laurent (FRA) 134e
208  Ludovic Martin (FRA) 119e
209  Eddy Seigneur (FRA) HD-4

Les chiffres du tour 2004Modifier

 
Lance Armstrong lors du prologue
  • 21 équipes ont participé au départ soit 189 participants. Ces coureurs étaient encadrés par 350 accompagnateurs (directeur sportif, mécanicien, médecin, masseur...) et surveillés par les 15 membres du Collège des Commissaires
  • Le tour de France cycliste 2004 fut très médiatisé avec 1200 journalistes accrédités plus 1000 techniciens ou chauffeurs répartis dans 370 agences de presse, 70 stations de radio locales ou nationales, 75 chaînes de télévision (dont 21 en direct) qui ont retransmis dans 170 pays l'équivalent de 2400 heures de diffusion (100 jours) pour plusieurs milliards de téléspectateurs. L'épreuve a été suivie sur les routes par environ 15 millions de spectateurs. Le site officiel en quatre langues a été visité par 7 millions de visiteurs qui ont regardé 300 millions de pages.
  • La gestion du tour 2004 a été assurée par 100 permanents, 200 vacataires et 180 prestataires de services. Ils ont pris en charge 1200 chambres chaque jour et des repas, mais aussi l'occupation du domaine public lors de la course et des étapes. Au niveau sécurité, 12000 gendarmes, 9000 policiers et CRS et 45 Gardes républicains motocyclistes furent réquisitionnés sur l'ensemble du parcours.
  • Au total, le Tour de France 2004 comprenait 1600 véhicules et 4000 suiveurs.
  • La caravane publicitaire était longue de 20 kilomètres pour 200 véhicules assurant 45 minutes de spectacle sur tout le parcours journalier de la course en distribuant 11 millions de cadeaux de 42 marques différentes.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Sept éditions sans vainqueur », sur lequipe.fr, (consulté le 26 octobre 2012)
  2. a et b « Lance Armstrong déchu de ses sept victoires au Tour de France », sur lefigaro.fr (consulté le 22 octobre 2012)
  3. Brandt positif et exclu
  4. Dopage / Tour 2004 : Christophe Brandt blanchi
  5. « Tour de France 2004 – All the stages » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  6. « 91ème Tour de France 2004 » [« 91st Tour de France 2004 »] [archive du ], sur Mémoire du cyclisme (consulté le 6 avril 2020)
  7. « Tour de France 2004 – Overall individual standing » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  8. a b c et d « Classements annexes », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 13 juillet 2013)
  9. « Tour de France 2004 – Overall points standing » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  10. « Tour de France 2004 – Overall climber standing » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  11. « Tour de France 2004 – Overall youth standing » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  12. « Tour de France 2004 – Overall team standing » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  13. « Tour de France 2004 – Overall combativity standings » [archive du ], sur Tour de France, Amaury Sport Organisation (consulté le 4 avril 2020)
  14. « Tour de France 2004 – Leaders overview » [archive du ], sur ProCyclingStats (consulté le 16 février 2019)
  15. (nl) Pieter van den Akker, « Informatie over de Tour de France van 2004 » [« Information about the Tour de France from 2004 »] [archive du ], sur TourDeFranceStatistieken.nl (consulté le 2 mars 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :