Ouvrir le menu principal
Bert Grabsch
Bert Grabsch.jpg
Bert Grabsch au Tour d'Allemagne 2006.
Informations
Naissance
Nationalités
Spécialité
Rouleur
Équipes professionnelles
1997-1998Agro-Adler
1999-2000Team Cologne
2001-2006Phonak
2007T-Mobile
2008Columbia
2009Columbia-HTC
2010HTC-Columbia
2011HTC-Highroad
2012-2013Omega Pharma-Quick Step
Principales victoires
Bert Grabsch, vêtu du maillot de champion du monde du contre-la-montre, lors des Quatre Jours de Dunkerque 2009

Bert Grabsch est un coureur cycliste allemand né le à Wittemberg. Il est professionnel de 1998 à 2013. Il est le petit frère de Ralf Grabsch, qui a également été coureur professionnel. Les frères Grabsch ont couru ensemble une année en professionnel, en 1999.

Sommaire

BiographieModifier

Bert Grabsch grandit près de Wittemberg, où il pratique le football, jusqu'à ce que l'exemple de son grand frère Ralf, qui deviendra cycliste professionnel, lui fasse choisir le cyclisme. Il apprend le cyclisme dans les équipes BSG Chemie Piesteritz puis SC DHfK Leipzig avant de rejoindre en 1997 l'équipe Agro-Adler, où il passe deux ans, au cours desquels il termine notamment deuxième du Championnat d'Allemagne du contre-la-montre et remporte une étape contre-la-montre du Tour de Bavière et une étape du Regio-Tour. Sa réputation de rouleur n'est déjà plus à faire en Allemagne.

Grabsch rejoint en 1999 une autre équipe allemande, le Team Cologne. Il se distingue sur des courses par étapes courtes, où la décision se fait sur un contre-la-montre, comme le Tour de Basse-Saxe, qu'il termine troisième en 2000, ou le Regio-Tour, où il gagne une nouvelle étape en 1999. Il montre aussi des qualités pour les courses d'un jour, terminant quatrième du Grand Prix de Francfort et remportant le Hel van het Mergelland en 2000.

Grabsch quitte alors le Team Cologne pour l'équipe suisse Phonak. Il confirme ses prédispositions pour le contre-la-montre, terminant notamment troisième du Grand Prix Eddy Merckx en 2001 avec son coéquipier Jean Nuttli, mais se montre également capable d'échappées au long cours. Il termine ainsi deuxième du Tour de Cologne en 2002 derrière Gian Matteo Fagnini, puis remporte des étapes du Tour de Basse-Saxe et du Tour de la Région wallonne en 2001, et une étape du Tour de Burgos en 2002. Sur le Tour d'Italie la même année, il s'échappe régulièrement, et manque deux fois de peu la victoire d'étape.

Souvent équipier, il réalise des performances décevantes chez Phonak, ne remportant plus aucune victoire avant août 2005, lorsqu'il gagne le TEAG Hainleite. La même année, il termine 10e de la HEW Cyclassics, puis 15e de Tirreno-Adriatico l'année suivante.

Quittant Phonak pour T-Mobile en 2007, Grabsch y obtient les meilleurs résultats de sa carrière. En 2007, il remporte enfin le titre de Champion d'Allemagne du contre-la-montre qui lui semblait promis depuis ses débuts. Il remporte également la 8e étape du Tour d'Espagne contre-la-montre. Peu après cette course, il termine quatrième du championnat du monde du contre-la-montre.

La réussite de Grabsch en 2008 est encore plus inattendue. À 33 ans, il réalise la meilleure saison de sa carrière. En juin, il est pour la deuxième fois Champion d'Allemagne du contre-la-montre, puis remporte les étapes contre-la-montre du Tour d'Autriche et du Tour de Saxe, ce qui lui permet de remporter cette dernière course. Il est tout proche de rééditer cette performance à Brème, lors de la dernière étape du Tour d'Allemagne. Surtout, en fin de saison, pour sa dernière course, Grabsch crée la surprise en remportant le titre de Champion du monde du contre-la-montre avec 43 secondes d'avance sur le Canadien Svein Tuft.

En 2009, Grabsch s'impose pour la troisième fois lors du championnat d'Allemagne du contre-la-montre.

En 2011, Bert Grabsch remporte le championnat d'Allemagne du contre-la-montre devant Tony Martin. Le 9 juillet, il s'adjuge le contre-la-montre de la septième étape du Tour d'Autriche devant Jesse Sergent et son équipier Patrick Gretsch.

En 2013, le contrat de Grabsch avec Omega Pharma-Quick Step n'est pas prolongé. N'ayant pas d'opportunités de poursuivre sa carrière, l'Allemand annonce alors la fin de sa carrière à la fin du mois d'octobre[1].

Palmarès et résultatsModifier

Palmarès par annéeModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour de FranceModifier

7 participations

Tour d'EspagneModifier

6 participations

Tour d'ItalieModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Classement ProTour 166e[2] 127e[3] 132e[4]
Calendrier mondial UCI 148e[5] 194e[6]
UCI World Tour 228e[7] nc 219e[8]
Légende : nc = non classé

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. Alexis Rose, « Bert Grabsch raccroche le vélo à 38 ans », sur cyclismactu.net,
  2. « Classement ProTour 2005 », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 14 juin 2011)
  3. « Classement ProTour 2007 », sur www.memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 16 juillet 2011)
  4. « Classement ProTour au 20 septembre 2008 », sur www.memoire-du-cyclisme.eu/, (consulté le 6 avril 2013)
  5. « Classement Mondial UCI 2009 », sur dataride.uci.ch, UCI, (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :