Tamarine Tanasugarn

joueuse de tennis thaïlandais

Tamarine Tanasugarn
Image illustrative de l’article Tamarine Tanasugarn
Carrière professionnelle
1994 – 2016 [1]
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Naissance (45 ans)
Los Angeles
Taille 1,65 m (5 5)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 3 491 770 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 7
Meilleur classement 19e (13/05/2002)
En double
Titres 8
Finales perdues 8
Meilleur classement 15e (13/09/2004)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16 1/4 1/8
Double 1/8 1/8 1/2 1/4
Mixte 1/16

Tamarine Tanasugarn, surnommée Tammy, née le à Los Angeles (États-Unis), est une joueuse de tennis thaïlandaise, professionnelle de 1994 à 2016. Elle a remporté quatre tournois en simple sur le circuit WTA au cours de sa carrière.

CarrièreModifier

Tamarine Tanasugarn remporte son premier tournoi lors de l'Indian Open d'Hyderabad en , où elle bat en finale la joueuse de tennis ouzbèke Iroda Tulyaganova[2].

C'est cependant sur herbe qu'elle connaît ses plus beaux succès : elle a en effet réussi un doublé au tournoi de Bois-le-Duc en 2008 et 2009. À chacune de ces deux éditions, elle y a battu Dinara Safina, d'abord en finale en 2008, puis en demi-finale en 2009 alors que cette dernière est numéro un mondiale ; elle confirme cette victoire de prestige en enlevant le titre face à Yanina Wickmayer, de treize ans sa cadette, et signe à cette occasion sa 450e victoire sur le circuit féminin. Elle a aussi obtenu de bons résultats à Wimbledon, où elle a atteint six fois les huitièmes et une fois les quarts de finale en 2008, après avoir éliminé Jelena Janković (3e mondiale).

1996 - 2000: Débuts de carrière, première finale en simple et premiers titres en doubleModifier

En 1996, elle atteint les demies finale à Pékin, éliminant Choi Young-ja (6-2 7-6), Nana Miyagi (ne laissant que deux jeux à son adversaire), Linda Wild (6-4 6-4). Wang Shi-Ting mettra fin à son parcours (6-4 6-3). Elle améliore son parcours en atteignant la finale du tournois de Pattaya qu'elle perd face à Ruxandra Dragomir. Mais c'est en double que Tamarine fait parlé d'elle en décochant deux titres en 1998 et en 2000.

Elle obtient son premier titre avec Nana Miyagi à Auckland, en simple, elle arrive en demie finale éliminée par Dominique Monami. Elle récidive le même parcours en 2000 avec Lilia Osterloh à Shanghai. Durant ce tournois elle arrivera en demie finale en simple, éliminée par Iroda Tulyaganova. Cette même année en simple elle atteint sa seconde finale à Birmingham.

Elle obtient sa seule finale en double mixte avec Paradorn Srichaphan lors de l'édition Hopman cup 2000. Ils battent les paires de Slovaquie (Henrieta Nagyová associée à Karol Kučera) et d'Australie (Jelena Dokić associée à Mark Philippoussis). Ils perdent contre les paires d'Autriche (Barbara Schett et Stefan Koubek); et surtout celle d'Afrique du sud en finale (composée de Amanda Coetzer et Wayne Ferreira).

2001 - 2003: Quelques bonnes performances et premier titre en simpleModifier

En 2001, elle obtient de bons résultats. Lors de l'Open d'Australie, elle passe deux tours face à Magdalena Maleeva (7-6 7-5) et Patricia Wartusch sur un double 6-1. Elle sera éliminée par Serena Williams (6-1 6-4). À Dubaï, elle arrive en demie finale. elle élimine Pavlina Nola, Marlene Weingärtner, Lina Krasnoroutskaïa. C'est Martina Hingis qui stoppera son parcours. Notons qu'à Eastbourne elle arrive au troisième tour en éliminant Nathalie Tauziat au passage.

Elle se présente à Wimbledon, et élimine Cara Black (7-5 6-7 6-3), Ľudmila Cervanová (6-2 2-6 6-1). Elle créer l'exploit d'éliminer au troisième tour Amélie Mauresmo sur un double 6-4. Nathalie Tauziat prendra sa revanche en l'éliminant 6-3 6-2. Elle essuie un échec au premier tour lors de l'US Open. En Asie, elle se présente à Bali où elle se fait éliminée par la locale, Angelique Widjaja, future lauréate. Elle élimine au passage Alexandra Fusai. À Tōkyō (éliminée par Monica Seles. C'est sa troisième finale WTA depuis 1996. Elle y élimine Jill Craybas (6-4 4-6 6-3), Saori Obata (6-0 6-2), Joannette Kruger (6-3 7-5). Elle sera éliminée par Monica Seles (6-3 6-2)/

Elle atteint quelques bon résultats l'année qui suit avec un 3e tour à Indian Wells, ce qu'elle réitère à Miami, Mais son résultat est sa 4e finale en début d'année à Canberra. éliminant Patty Schnyder au passage. Lors des tournois majeurs, elle obtient de bons résultats: en Australie elle arrive au 4e tour (éliminée par Amélie Mauresmo), puis aux internationaux de France elle atteint le 3e tour (éliminée par Silvia Farina), et lors de Wimbledon elle atteint de nouveau le 4e tour (éliminée par Monica Seles).

En 2003, enfin elle obtient son premier titre en simple. À Hyderâbâd, elle obtient son titre face à Iroda Tulyaganova. Elle obtient aussi deux titres en double ( Tokyo et Luxembourg). En majeur, elle atteint le 3e tour en Australie (éliminée par Serena Williams) et le 4e tour (éliminée par Amélie Mauresmo).

2004 - 2007: Saisons mitigéesModifier

Tanarine n'obtient que quelques résultats mitigés. Durant cette période en simple elle n'obtient qu'une seule finale à Bangkok En 2006, invitée elle élimine Catalina Castaño, Jamea Jackson, Sybille Bammer, Séverine Beltrame. Vania King met fin à son parcours en finale. En 2004, elle arrive en finale au Canada en compagnie de Liezel Huber. Durant cette période de 2004 à 2007 elle ne passe qu'une fois le second tour à Wimbledon éliminée par Agnieszka Radwańska en 2006.

2008 - 2009: Deux titres à Bois-Le-DucModifier

À Pattaya, elle passe deux tours avant de se faire sortir par Agnieszka Radwańska. Elle réitère son parcours à Doha, éliminant Amélie Mauresmo au passage et se faisant sortir par Maria Sharapova. Mais la consécration viendra à Bois-le-Duc. Elle décroche enfin un nouveau titre. Elle y élimine Kateryna Bondarenko (6-3 6-3), Ashley Harkleroad (4-6 6-4 7-5), Michaëlla Krajicek (3-6 6-3 6-4), Alona Bondarenko (6-2 6-4). Et elle obtient le titre face à Dinara Safina (7-5 6-3) numéro un mondiale lors du tournois. Elle confirme sa forme via Wimbledon. Elle élimine coup sur coup Petra Cetkovská, Vera Zvonareva (tête de série numéro 13), Marina Erakovic, et la 2e tête de série Jelena Janković. C'est la future lauréate Venus Williams qui met fin à son parcours. Il lui faut par la suite attendre Tokyo pour passer trois tour et arrivé en quarts où Caroline Wozniacki l'éliminera.

L'année suivant, elle n'obtient que peu de résultats en début de saison à part un quart de finale à Pattaya, éliminant Akgul Amanmuradova etNeuza Silva. Sania Mirza l'éliminant au tour suivant. Mais à Bois-le-Duc, elle réussie l'exploit de conserver son titre. Elle élimine B. Z. Strýcová (6-1 6-3), Iveta Benešová (6-3 6-1), Flavia Pennetta (2-6 6-3 6-3). Elle récidive par la suite en éliminant Dinara Safina sur un doubele 7-5. Elle remporte le titre face à Yanina Wickmayer (6-3 7-5).

2010: Finale et titre en simple ainsi qu'en doubleModifier

C'est à Pattaya que Tanarine refait parler d'elle. Elle arrive jusqu'en finale en simple et décroche le titre en double (étant associée à Marina Erakovic). En simple, elle élimine Alla Kudryavtseva, Sabine Lisicki, Anna Chakvetadze et Sesil Karatantcheva. Elle sera sortie en finale par Vera Zvonareva. En double, elles éliminent Anna Chakvetadze associée à Ksenia Pervak en finale. Il lui faut attendre Osaka [3] pour créer la sensation en empochant un nouveau titre. C'est après avoir éliminé quatre joueuses (Magdaléna Rybáriková, Coco Vandeweghe, Chang Kai-Chen et Marion Bartoli) qu'elle atteint la finale pour affronter l'autre vénérante du tournois: Kimiko Date-Krumm qu'elle bat 7-6 6-7 6-1.

2011- 2012: Absence de titre en simple et dernier titre en doubleModifier

En 2011 et 2012 elle ne passe que trois fois au delà du troisième tour. À Osaka, où elle élimine Christina McHale et Mathilde Johansson. Elle est sortie par Angelique Kerber. Puis en 2012, à Pattaya elle réitère son parcours en éliminant Galina Voskoboeva et Chang Kai-Chen. C'est Maria Kirilenko qui l'élimine. La même année elle obtient son dernier titre en double à Canton; associée à Zhang Shuai. Elles passent Erika Sema - Yurika Sema (6-1 6-2), Hsieh Shu-ying - Hsieh Su-wei (6-3 3-6 13-11), Han Xinyun - Liu Wan-Ting (6-3 6-3) et Jarmila Gajdošová - Monica Niculescu (2-6 6-2 10-8). À Pune elle obtient de bons résultats éliminant Chan Chin-Wei, Çağla Büyükakçay et Donna Vekić. Kimiko Date-Krumm prendra sa revanche en l'éliminant en demie finale.

2013 - 2016: Fin de carrièreModifier

Ne passant pas les qualifications, elle ne joue qu'à Suzhou en tant que joueuse de tableau principal. Elle élimine Junri Namigata et Lee So-ra. Tímea Babos l'élimine au tour suivant. L'année suivante, elle ne passe qu'une fois les qualificatives à Taipei . Elle passe deux tours et sera éliminée par Zheng Saisai. En 2015, elle ne joue que deux matchs (un dans le tableau principal à PattayaMisaki Doi l'élimine et en phases qualificatives à Kuala Lumpur). En 2016, elle prend sa retraite en , quelques jours après le décès de sa mère à l'âge de 66 ans[4].

Style de jeuModifier

Tanasugarn produit son meilleur jeu et sa meilleure stratégie lorsqu'elle joue sur l'herbe. Elle est également connue pour ses coups de terrain plats précis et un service lourd particulièrement efficace sur l'herbe, Venus Williams a donné une interview concernant le jeu de Tanasugarn après leur match de quart de finale aux championnats de Wimbledon 2008 : "Je pense que son jeu est vraiment adapté pour l'herbe. Son service est une tranche qui se transforme en vous et il reste bas. Ses coups sont vraiment, vraiment bas au sol. Beaucoup de temps, je pense que je me battais juste pour rester sur les coups, et je me sentais bien quand J'en ai eu un dans ma zone de frappe".Kim Clijsters a une fois décrit Tanasugarn comme un "joueuse délicate" La faiblesse de Tanasugarn a toujours été son service.

PalmarèsModifier

En simple damesModifier

En double damesModifier

En double mixteModifier

Parcours en Grand ChelemModifier

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »Modifier

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

Parcours aux Jeux olympiquesModifier

Parcours en Fed CupModifier

Classements WTAModifier

Notes et référencesModifier

  1. de nouveau active de 12/2018 à 02/2020.
  2. Tamarine wins maiden WTA tour crown in India - Source : Eurosport, 8 février 2003.
  3. Tennis : Tanasugarn bat Kimiko Date Krumm en finale à Osaka - Source : Le Point, 17 octobre 2010.
  4. WTA - Tamarine Tanasugarn annonce sa retraite à 39 ans - Source : Tennisactu.net, 20 juin 2016.
  5. Épreuve organisée par l'ITF.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier