Lando Norris

pilote automobile britannique
Lando Norris
Description de cette image, également commentée ci-après
Lando Norris en 2020.
Biographie
Date de naissance (22 ans)
Lieu de naissance Bristol (Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne Britannique
Drapeau de la Belgique Belge
Nationalité sportive Drapeau de la Grande-Bretagne Britannique
Site web

landonorris.com

landonorris (Twitch)
Carrière
Années d'activité Depuis 2014
Qualité [[Pilote automobile] [golfeur] [DJ] [photographe] [acteur] [streamer]]
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
2019- McLaren76 (0)
Statistiques
Numéro permanent 4
Nombre de courses 76
Pole positions 1
Meilleurs tours en course 4
Podiums 6
Victoires 0
Meilleur classement 6e en 2021

Lando Norris, né le à Bristol, est un pilote automobile britannique. Champion de Formule 3 européenne en 2017, il fait ses débuts en Formule 1 en 2019 chez McLaren aux côtés de Carlos Sainz Jr. et marque ses premiers points à l'arrivée de sa deuxième course, en se classant sixième du Grand Prix de Bahreïn. Il monte sur son premier podium en ouverture de la saison 2020 en terminant troisième du Grand Prix d'Autriche. Le Britannique est sous contrat avec McLaren jusqu'en 2025[1].

BiographieModifier

Vie personnelleModifier

Lando Norris naît à Bristol en Angleterre, d'Adam Norris un gestionnaire de pensions de retraite et l'une des personnes les plus riches de Bristol et la 501e plus riche du Royaume-Uni et de Cisca Wauman, originaire de Belgique[2],[3],[4].

Il a un frère aîné, Oliver, qui a également participé à des compétitions de karting et deux sœurs cadettes, Flo et Cisca. Norris a la double nationalité britannique et belge et parle un peu le néerlandais[5].

Norris a fait ses études à la Millfield School, dans le Somerset, et a quitté l'école sans avoir obtenu son diplôme. Il a étudié la physique et les mathématiques avec un tuteur personnel à plein temps.

Karting et débuts en monoplaceModifier

 
Lando Norris en Formule 4 en 2015.

Champion d'Europe de karting en 2013, Lando Norris devient champion du monde de karting l'année suivante, devenant le plus jeune champion de la discipline. Il passe à la monoplace la même année et termine troisième de la Formule Ginetta Junior et meilleur débutant. En 2015, il remporte le championnat de Grande-Bretagne de Formule 4 (MSA Formula) et remporte une victoire en championnat d'Allemagne de Formule 4.

En 2016, il est sacré champion du Toyota Racing Series et remporte le Grand Prix de Nouvelle-Zélande. Cette même année, Norris domine l'Eurocup Formula Renault 2.0 et la Formula Renault 2.0 Northern European Cup[6]. Il remporte également le Trophée McLaren Autosport BRDC[7] et effectue trois courses en Formule 3 européenne.

2017 : titre en Formule 3 EuropeModifier

En 2017, il rejoint Carlin Motorsport en championnat d'Europe de Formule 3 ainsi que le programme de jeunes pilotes de McLaren Racing[8],[9]. En lutte pour le titre en Formule 3, il est hautement considéré par les dirigeants de McLaren qui voient en lui « un futur champion » et le font rouler sur une ancienne Formule 1 dès à Portimão[10],[11].

Il pilote la McLaren MCL32 de 2017 lors des essais collectifs de la mi-saison sur le Hungaroring[12]. Il remporte le titre en Formule 3 après neuf victoires en trente courses[13]. Il participe également à la dernière manche du championnat de Formule 2 avec l'écurie Campos Racing[14].

2018 : vice-champion de Formule 2Modifier

 
Lando Norris en 2018 sur le circuit de Spielberg.

En 2018, Lando Norris devient pilote de réserve chez McLaren Racing[15].

Le Britannique participe, fin janvier, aux 24 Heures de Daytona aux côtés de Phil Hanson et Fernando Alonso ; ils se classent trente-huitième de l'épreuve.

Confirmé chez Carlin Motorsport pour la saison 2018 de Formule 2, il est sacré vice-champion (derrière George Russell) au terme des vingt-quatre courses de la saison avec une victoire, une pole position et un meilleur tour[16].

2019 : débuts en Formule 1 avec McLarenModifier

 
Lando Norris, sur la MCL34, lors du Grand Prix d'Autriche 2019.

Le , McLaren le titularise en Formule 1 pour la saison 2019, aux côtés de Carlos Sainz Jr.[17].

Pour sa première course, en Australie, il termine douzième, hors des points. Lors du Grand Prix de Bahreïn, il marque ses premiers points en terminant sixième. En Chine, il abandonne après un accrochage avec Daniil Kvyat. En Azerbaïdjan, qualifié septième, il termine huitième. En Espagne, Norris profite d'une pénalité de Daniel Ricciardo pour partir dixième ; en course, il abandonne après un accrochage avec Lance Stroll. À Monaco, parti douzième, il termine onzième. Au Canada, il abandonne sur bris de suspension. En France et en Autriche, Norris termine neuvième puis sixième, son meilleur résultat de la saison.

Le 9 juillet 2019, Norris et son coéquipier Carlos Sainz Jr. sont reconduits chez McLaren pour la saison 2020[18].

Pour son Grand Prix national, il se qualifie huitième et termine onzième. En Allemagne, Norris est pénalisé après le changement de trois éléments de son unité de puissance et part dix-neuvième ; il abandonne à cause d'une perte de puissance. En Hongrie, il part septième et termine neuvième. En Belgique, Norris abandonne à cause d'une nouvelle perte de puissance. En Italie, il marque le point de la dixième place. Parti neuvième à Singapour, il termine septième.

En Russie, parti septième, Norris termine huitième. Au Japon, il termine onzième. Au Mexique, le Britannique abandonne volontairement. Pour les trois dernières courses de la saison, aux États-Unis, au Brésil et à Abou Dabi, Norris termine à chaque fois dans les points (septième puis deux fois huitième). Lando Norris termine sa première saison à la onzième place du championnat, avec 49 points.

2020 : premier podium avec McLarenModifier

Le , sur le Red Bull Ring à Spielberg en Autriche, il devient le plus jeune Britannique sur un podium de Formule 1, en détrônant Lewis Hamilton ainsi que le troisième plus jeune pilote de l'Histoire de la Formule 1 à monter sur le podium derrière Max Verstappen et Lance Stroll[19],[20].

2021 : prolongation avec McLarenModifier

Le , Lando Norris annonce la prolongation de son contrat pour plusieurs saisons avec McLaren Racing à partir de 2022 : « Mon objectif pour l'avenir est clair : je veux gagner des courses et devenir champion du monde avec cette équipe. Depuis mon arrivée il y a quatre ans, ma progression a été cohérente[21]. »

Quelques jours plus tard, il se classe troisième du Grand Prix de Monaco en prenant un tour à son coéquipier Daniel Ricciardo et monte sur son deuxième podium de la saison après le Grand Prix d'Émilie-Romagne. Après cinq courses dans les points, il est troisième du championnat derrière Max Verstappen et Lewis Hamilton et devant Valtteri Bottas.

 
Lando Norris après sa qualification à la deuxième place lors du Grand Prix d'Autriche.

Cinquième du Grand Prix d'Azerbaïdjan, il perd une place au championnat. La semaine suivante, sur le même circuit pour le Grand Prix d'Autriche, auteur du deuxième temps, il obtient sa meilleure qualification en Formule 1 puis termine troisième de l'épreuve. Encore quatrième de la course suivante à Silverstone, il reste le seul pilote à avoir marqué des points lors de chacune des dix premières manches de la saison, et reprend la troisième place du championnat. Sa série record (pour son écurie) de quinze arrivées consécutives dans les points depuis la saison 2020, s'interrompt le 1er août en Hongrie, où il est victime du carambolage provoqué, dès le départ, par Valtteri Bottas.

Deuxième du Grand Prix d'Italie (son quatrième podium de la saison), il assure, derrière son coéquipier Daniel Ricciardo, le premier doublé de son écurie depuis le Grand Prix du Canada 2010. Lors de l'épreuve suivante, en Russie, il réalise sa première pole position en Formule 1 ; dans les derniers tours alors qu'il semble pouvoir contenir Lewis Hamilton et remporter son premier Grand Prix, une averse s'abat sur le circuit ; il décide de poursuivre en pneus slick alors que ses rivaux optent pour les pneus intermédiaires. Prisonnier de son erreur stratégique, il effectue une sortie de piste, doit se résigner à changer de pneus et termine septième, en se consolant avec le meilleur tour en course.

2022Modifier

CarrièreModifier

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Saison Écurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Pole Positions Victoires Podiums Meilleurs tours Dans les points Abandons Points inscrits Classement
2019 McLaren F1 Team McLaren MCL34 Renault V6 turbo hybride Pirelli 21 0 0 0 0 11 6 49 11e
2020 McLaren F1 Team McLaren MCL35 Renault V6 turbo hybride Pirelli 17 0 0 1 2 13 1 97 9e
2021 McLaren F1 Team McLaren MCL35M Mercedes V6 turbo hybride Pirelli 22 1 0 4 1 16 1 160 6e
2022 McLaren F1 Team McLaren MCL36 Mercedes V6 turbo hybride Pirelli 16 0 0 1 1 7 1 88 7e
Total 76 1 0 6 4 56 9 394


Résultats détaillés des saisons de Lando Norris en Formule 1
Saison Écurie Châssis Moteur Pneus 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 Classement Points
inscrits
2019 McLaren F1 Team McLaren MCL34 Renault V6 turbo hybride E-Tech 19 P AUS
12
BAH
6
CHN
Abd.
AZE
8
ESP
Abd.
MON
11
CAN
Abd.
FRA
9
AUT
6
GBR
11
ALL
Abd.
HON
9
BEL
11
ITA
10
SIN
7
RUS
8
JPN
11
MEX
Abd.
USA
7
BRE
8
ABU
8
11e 49
2020 McLaren F1 Team McLaren MCL35 Renault V6 turbo hybride E-Tech 20 P AUT
3
STY
5
HON
13
GBR
5
70e
9
ESP
10
BEL
7
ITA
4
TOS
6
RUS
15
EIF
Abd.
POR
13
E-R
8
TUR
8
BAH
4
SAK
10
ABU
5
9e 97
2021 McLaren F1 Team McLaren MCL35M Mercedes-AMG V6 turbo
hybride F1 M12 E
P BAH
4
EMI
3
POR
5
ESP
8
MON
3
AZE
5
FRA
5
STY
5
AUT
3
GBR
4
HON
Abd.
BEL
14
P-B
10
ITA
2
RUS
7
TUR
7
USA
8
MEX
10
BRE
10
QAT
9
ARA
10
ABU
7
6e 160
2022 McLaren F1 Team McLaren MCL36 Mercedes-AMG V6 turbo
hybride F1 M13 E Performance
P BAH
15
ARA
7
AUS
5
EMI
3
MIA
Abd.
ESP
8
MON6 AZE
9
CAN
15
GBR
6
AUT
7
FRA
7
HON
7
BEL
12
P-B
7
ITA
7
SIN JAP USA MEX SAO ABU 7e 50
Légende : ici

Carrière avant la Formule 1Modifier

Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points Classement
2014 Championnat Ginetta Junior   HHS Motorsport 20 4 8 2 11 432 3e
2015 Championnat de Grande-Bretagne de Formule 4   Carlin 30 8 10 9 15 413 Champion
Championnat d'Allemagne de Formule 4   Mücke Motorsport 8 1 0 3 6 131 8e
Championnat d'Italie de Formule 4 9 0 0 3 1 51 11e
Championnat de Grande-Bretagne de Formule 4
(Trophée de l'automne / Autumn Trophy)
  HHC Motorsport 4 2 1 1 4 128 5e
2016 Eurocup Formula Renault 2.0   Josef Kaufmann Racing 15 5 6 4 12 253 Champion
Formula Renault 2.0 Northern European Cup 15 6 10 4 11 316 Champion
Toyota Racing Series   M2 Competition 15 6 8 5 11 924 Champion
Championnat de Grande-Bretagne de Formule 3 BRDC   Carlin 11 4 4 3 8 247 8e
Championnat d'Europe de Formule 3 3 0 0 0 0 0 N.C
Grand Prix de Macao 1 0 0 0 1 N/A 11e
2017 Grand Prix de Macao   Carlin 1 0 0 0 1 N/A 2e
Championnat d'Europe de Formule 3 30 9 8 8 20 441 Champion
Formule 2   Campos Racing 2 0 0 0 0 0 25e
Formule 1   McLaren Pilote-essayeur
2018 Formule 2   Carlin 24 1 1 1 9 219 2e
Formule 1   McLaren Pilote-essayeur

RéférencesModifier

  1. Emmanuel Touzot, « Officiel : Norris prolonge avec McLaren F1 jusqu'à fin 2025. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  2. (en) Marc Cooper, « Bristol Rich List 2016 revealed: Who is worth the most money this year », sur BristolLive, (consulté le )
  3. (en) Joseph Wilkes, « Who is Adam Norris, millionaire father of Lando Norris, Bristol's new F1 star? », sur BristolLive, (consulté le )
  4. Chris Tetaert, « Lance Stroll en Lando Norris: halve Belgen in de F1 », sur Site-Sportmagazine-NL, (consulté le )
  5. (en) « Full Episode: Pinks talks racing and beyond with F1 starlet Lando Norris » (consulté le )
  6. Dorothée Julien, « Lando Norris, un champion en pleine ascension », sur franceracing.fr
  7. Mickaël Guilmeau, « Lando Norris remporte le McLaren Autosport BRDC Award 2016 », sur franceracing.fr
  8. Dorothée Julien, « Lando Norris rejoint Carlin », sur franceracing.fr
  9. Mickaël Guilmeau, « Lando Norris explique pourquoi il rejoint le programme junior de McLaren F1 », sur franceracing.fr
  10. Olivier Ferret, « F1 - Brown : Lando Norris, un futur champion qui impressionne McLaren », sur nextgen-auto.com, (consulté le )
  11. Scott Mitchell, « Norris en test avec McLaren au Portugal », sur motorsport.com, (consulté le )
  12. Grégory Demoen, « Norris va piloter la McLaren MCL32 à Budapest », sur f1i.fr, (consulté le )
  13. Dorothée Julien, « Lando Norris, champion FIA F3 », sur franceracing.fr
  14. Mickaël Guilmeau, « Lando Norris débute en FIA F2 à Abu Dhabi », sur franceracing.fr
  15. Gaël Angleviel, « Lando Norris, pilote de réserve de McLaren en 2018 », sur franceracing.fr
  16. Mickaël Guilmeau, « Carlin confirme ses pilotes 2018 », sur franceracing.fr
  17. (en) « McLaren Formula 1 - Lando Norris to drive for McLaren from 2019 », sur mclaren.com, (consulté le ).
  18. Benjamin Vinel, « Officiel - McLaren conserve Sainz et Norris pour 2020 », sur fr.motorsport.com,
  19. Jonathan McEvoy, « Lando Norris becomes youngest British driver on F1 podium », sur Mail Online, (consulté le )
  20. Lando termine la saison 2020 neuvième, avec 97 points(en) « Austria Facts & Stats: Norris becomes third-youngest podium finisher in history », sur www.formula1.com (consulté le )
  21. (en) Formula One Management, « Lando Norris signs multi-year contract extension with McLaren », sur formula1.com, (consulté le )

Liens externesModifier