Kirsten Wild

coureuse cycliste néerlandaise

Kirsten Wild, née le à Almelo, est une coureuse cycliste néerlandaise, membre de l'équipe Wiggle High5. Sur piste, elle compte 17 médailles dans les disciplines d'endurance aux mondiaux, dont huit en or, avec trois titres en course scratch (2015, 2018 et 2020), deux sur l'omnium (2018 et 2019), un en course aux points (2018) deux sur l'américaine (2019 et 2020). Sur route, elle a notamment remporté le Tour de Nuremberg en 2009 et l'Open de Suède Vårgårda en 2010. C'est une pure sprinteuse.

Kirsten Wild
Image dans Infobox.
Kirsten Wild (2018)
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
AlmeloVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes UCI
2004@Home Cycling Team
2005@Work Cycling Team
2006-2008AA Drink-Cycling Team
2009-2010Cervélo TestTeam Women
2011-2012AA Drink-Leontien.nl
2013Skil-Argos
2014Giant-Shimano
2015-2016Hitec Products
2017Cylance
2018Wiggle High5
2019WNT-Rotor
2020-2021Ceratizit-WNT
Principales victoires

BiographieModifier

Elle rejoint en 2015 l'équipe Hitec Products dans l'objectif de participer aux épreuves sur piste lors des Jeux olympiques de Rio[1].

En , elle s'impose au sprint sur la troisième étape de l'Energiewacht Tour[2], puis pour la troisième fois consécutive au Ronde van Gelderland [3] et enfin au circuit de Borsele[4].

En 2016, elle gagne les quatrième et cinquième étapes de l'Energiewacht Tour dans des sprints massifs[5]. Elle est leader de la formation néerlandaise aux championnats du monde sur route. La course se conclut par un sprint. La formation néerlandaise forme un train pour la lancer, Marianne Vos en est le poisson pilote. Malgré cette préparation, Kirsten Wild se fait remonter dans les derniers mètres par Amalie Dideriksen qui s'était placée dans sa roue. Elle est donc deuxième[6].

2018Modifier

Aux Championnats du monde de cyclisme sur piste 2018 à Apeldoorn, elle remporte à la fois la course au scratch, la course aux points et surtout l'omnium, titre qu'elle convoitait déjà depuis plusieurs années.

Sur la première étape du Tour de Yorkshire, Kirsten Wild gère la dernière longue ligne droite pour s'adjuger un nouveau bouquet. Elle gagne finalement le classement par points[7],[8]. Elle gagne la première étape du Tour d'Italie au sprint[9],[10]. À la fin du mois, Kirsten Wild remporte au sprint la RideLondon-Classique pour la deuxième fois après avoir remontée Marianne Vos[11]. Début août, de nombreuses membres de l'équipe participent aux championnats d'Europe de cyclisme sur piste à Glasgow. Kirsten Wild remporte le titre en scratch et en omnium. Sur la course en ligne, Wiggle High5 contrôle une course mouvementée. La course se conclut au sprint. Alors que Kirsten Wild semble en position idéale, Marianne Vos décide de lancer son sprint de loin avant le dernier virage. Elle le passe en pleine vitesse et prend quelques longueurs d'avance qui lui permettent de s'imposer. Kirsten Wild est deuxième[12].

2019Modifier

En janvier, Kirsten Wild conserve ses titres de championne du monde sur piste en omnium et en course à l'américaine. En mars, aux Trois Jours de La Panne, au sprint, Lisa Brennauer remonte Kirsten Wild, quelque peu mal placée à quelques kilomètres de l'arrivée. Amalie Dideriksen lance le sprint de loin, mais Kirsten Wild parvient à remonter tout le monde et à s'imposer[13],[14]. À Gand-Wevelgem, elle récidive au sprint en gagnant largement[15],[16]. Elle gagne également une étape de l'Healthy Ageing Tour.

À la RideLondon-Classique, la course se conclut au sprint. Lisa Brennauer mène le dernier kilomètre pour Kirsten Wild à gauche de la route. Lorena Wiebes ouvre tôt le sprint à droite. Elle est suivie par Letizia Paternoster et Elisa Balsamo. À gauche, Kirsten Wild se voit enfermée et fait un écart à gauche pour lancer son sprint. Elle entraîne par là-même la roue avant de Chloe Hosking qui chute lourdement entraînant plusieurs dizaines de coureuses à terre. Kirsten Wild passe la ligne la première pour quelques centimètres devant Wiebes, elle est cependant déclassée pour son écart[17],[18]. Au Boels Ladies Tour, sur la première et deuxième étape, Kirsten Wild est deuxième du sprint derrière Lorena Wiebes[19],[20].

2021 : dernière saisonModifier

Sélectionnée pour les Jeux olympiques d'été de Tokyo, elle se classe quatrième de la course à l'américaine avec Amy Pieters, après avoir notamment chuté pendant l'épreuve. Lors de l'omnium, elle termine troisième et décroche sa première et seule médaille d'olympique grâce au tout dernier sprint de la course aux points. À 38 ans, elle arrête sa carrière à l'issue du Simac Ladies Tour, une course de l'UCI World Tour féminin organisée du 24 au 29 août[21]. Cependant, lors de celle-ci, toute l'équipe Ceratizit-WNT, dont Kirsten Wild fait partie, doit se retirer de la course Tour à deux jours de la fin en raison d'un cas positif de Covid-19 dans l'équipe[22].

Palmarès sur routeModifier

Par annéesModifier

Manches de Coupe du mondeModifier

Légende: pdc indique que la course n'a pas eu lieu ou ne faisait alors pas partie de la coupe du monde. Un "-" indique une non participation ou que Kirsten Wild était au-delà de la dernière place classée[23].

Année Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio Ronde van Drenthe Tour des Flandres Tour de l'île de Chongming Open de Suède Vårgårda TTT Open de Suède Vårgårda Lowland International Rotterdam Tour Tour de Nuremberg Tour de Bochum
2006 pdc pdc 54e pdc pdc 9e 3e 10e pdc
2007 pdc 12e 51e pdc pdc 23e pdc 5e pdc
2008 26e 8e 3e pdc 6e 15e pdc 3e pdc
2009 5e 10e 2e pdc Vainqueur Vainqueur pdc Vainqueur pdc
2010 28e 14e 3e 2e Vainqueur pdc pdc pdc pdc
2011 - 2e 17e - 2e 6e pdc pdc pdc
2012 - 2e 4e - 4e 13e pdc pdc pdc
2013 - 5e 10e - - 11e pdc pdc pdc
2014 - 6e 13e Vainqueur 7e 5e pdc pdc 9e

Classements mondiauxModifier

  Année20042005200620072008200920102011201220132014201520162017201820192020
Classement UCI61e92e27e24e11e2e3e10e13e8e4e9e28e26e23e24e761e
Coupe du monde64e nc 16e19e7e3e3e8e8e13e5e19e
UCI World Tour31e15e13e19e175e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Jeux olympiquesModifier

Championnats du mondeModifier

Édition / Épreuve Poursuite par équipes Course aux points Course à l'américaine Scratch Omnium
Apeldoorn 2011 5e   Bronze
Minsk 2013 5e 5e
Saint-Quentin-en-Yvelines 2015 7e   Or   Bronze
Londres 2016   Argent 7e
Hong Kong 2017   Bronze 5e[24]   Argent
Apeldoorn 2018   Or   Argent   Or   Or
Pruszków 2019   Bronze   Or   Argent   Or
Berlin 2020 6e   Or   Or 7e

Coupe du mondeModifier

  • 2010-2011
    • 2e de l'omnium à Pékin
    • 2e de l'omnium à Manchester
  • 2011-2012
  • 2014-2015
    • Classement général de l'omnium
      • 1re de l'omnium à Cali
      • 3e de l'omnium à Londres
  • 2015-2016
    • Classement général de l'omnium
  • 2016-2017
    • 1re de l'omnium à Apeldoorn
  • 2017-2018
    • 1re de la course aux points à Minsk
    • 1re de l'omnium à Pruszków
    • 1re de l'omnium à Minsk
    • 2e de l'américaine à Minsk
  • 2018-2019
    • Classement général de l'omnium
    • 1re de l'omnium à Saint-Quentin-en-Yvelines
    • 1re de l'omnium à Londres
    • 1re de l'omnium à Hong Kong
    • 1re de l'américaine à Hong Kong (avec Amy Pieters)
  • 2019-2020
    • 1re du scratch à Minsk
    • 1re de l'omnium à Glasgow
    • 1re de l'américaine à Minsk (avec Amy Pieters)
    • 3e de l'américaine à Glasgow

Championnats d'EuropeModifier

Édition / Épreuve Course aux points Course à l'américaine Scratch Omnium Course à l'élimination
Apeldoorn 2011   Bronze
Apeldoorn 2013   Or   Argent
Granges 2015   Argent
Saint-Quentin-en-Yvelines 2016   Or   Bronze   Bronze   Argent   Or
Berlin 2017   Bronze   Argent   Or
Glasgow 2018   Bronze   Or   Or
Apeldoorn 2019   Bronze 7e   Or   Or

Jeux européensModifier

Édition / Épreuve Course à l'américaine Scratch Omnium
Minsk 2019   Argent   Or   Or

Championnats nationauxModifier

  • 2015
    •   Championne des Pays-Bas de poursuite
    •   Championne des Pays-Bas de l'américaine (avec Nina Kessler)
  • 2016
    •   Championne des Pays-Bas de poursuite
    •   Championne des Pays-Bas de l'américaine (avec Nina Kessler)
    •   Championne des Pays-Bas du scratch
    •   Championne des Pays-Bas de course aux points
  • 2017
    •   Championne des Pays-Bas de l'américaine (avec Nina Kessler)
    •   Championne des Pays-Bas du scratch
    •   Championne des Pays-Bas de l'omnium
  • 2018
    •   Championne des Pays-Bas de l'américaine (avec Amy Pieters)
    •   Championne des Pays-Bas de course aux points
  • 2019
    •   Championne des Pays-Bas de l'américaine (avec Amy Pieters)
    •   Championne des Pays-Bas du scratch
    •   Championne des Pays-Bas de l'omnium

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Kirsten Wild signs for two years with Hitec Products », sur cycling news (consulté le )
  2. (en) « nergiewacht Tour: Wild wins stage 3 in Stadskanaal », sur cycling news (consulté le )
  3. (en) « Kirsten Wild takes third consecutive win at Ronde van Gelderland », sur Cycling tips (consulté le )
  4. (nl) « Kirsten Wild zegeviert in EPZ Omloop van Borsele », sur wielerflits (consulté le )
  5. (en) « Van Dijk wins overall title at Energiewacht Tour », sur cycling news (consulté le )
  6. « Amalie Dideriksen pour l’éternité ! », sur le dérailleur (consulté le )
  7. « Tour de Yorshire — Wild en puissance », sur vélo 101 (consulté le )
  8. (en) « Women's Tour de Yorkshire: Wild wins stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  9. « Giro Rosa — Wild au sprint, la Sunweb maîtrise », sur vélo 101 (consulté le )
  10. (en) « Giro Rosa: Wild wins stage 2 in Ovada », sur cycling news (consulté le )
  11. (en) « Wild: RideLondon Classique was an important race for the team », sur cycling news (consulté le )
  12. « L'art du virage by Marianne Vos », sur vélo 101 (consulté le )
  13. (en) « Wild wins women's Driedaagse Brugge-De Panne », sur cycling news (consulté le )
  14. (en) « De Panne: Superb piloting by Brennauer enables Wild victory », sur cycling news (consulté le )
  15. « Gand-Wevelgem - Deuxième victoire pour Kirsten Wild », sur www.cyclismactu.net (consulté le )
  16. (en) « Kirsten Wild wins Gent-Wevelgem women's race », sur cyclism actu (consulté le )
  17. (en) « Wiebes lands her first one-day WorldTour victory at RideLondon Classique », sur cycling news (consulté le )
  18. (en) « Wiebes wins RideLondon Classique as Wild is disqualified », sur cycling news (consulté le )
  19. (en) « Van Vleuten injured in crash-heavy Boels Ladies Tour stage 1 », sur cycling news (consulté le )
  20. (en) « Boels Ladies Tour: Lorena Wiebes wins stage 1 », sur 9 septembre 2019
  21. Kirsten Wild fera ses adieux à domicile sur le Simac Ladies Tour
  22. Interview: Kirsten Wild retires from road racing - CyclingTips
  23. « Cyclisme coupe du monde femmes 2012 », sur Les sports (consulté le )
  24. « Résultats et classement final - Scratch femmes », sur tissottiming.com (consulté le )


Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :