Ouvrir le menu principal

Saison 2019 de l'équipe cycliste WNT-Rotor

Saison 2019 de l'équipe cycliste WNT-Rotor Pro Cycling
WNT-Rotor Pro Cycling 2019
Généralités
Code UCI
WNTVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
Pays
Sport
Effectif
15Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès
Nombre de victoires
15Voir et modifier les données sur Wikidata
Meilleur coureur UCI
Classement UCI
9e

La saison 2019 de l'équipe cycliste féminine WNT-Rotor est la troisième de la formation. L'effectif est quasiment intégralement renouvelé. Le recrutement est ambitieux. Les principales recrues sont : la sprinteuse néerlandaise Kirsten Wild, la spécialiste du contre-la-montre allemande Lisa Brennauer, la grimpeuse espagnole Ane Santesteban, la grimpeuse allemande Clara Koppenburg et la grimpeuse italienne Erica Magnaldi. L'équipe court avec une licence allemande, contrairement aux années précédentes, où elle courait sous licence britannique.

Kirsten Wild est championne du monde sur piste de l'omnium et de la course à l'américaine. Sur route, elle remporte les Trois Jours de La Panne et Gand-Wevelgem au sprint. Elle gagne également deux étapes de l'Healthy Ageing Tour. Elle passe la première la ligne à la RideLondon-Classique, mais est disqualifiée pour un écart ayant provoqué une chute massive dans le sprint. Lisa Brennauer remporte une étape du Festival Elsy Jacobs et son classement général. Elle redevient championne d'Allemagne sur route. En fin d'année, elle gagne le contre-la-montre et le classement général de La Madrid Challenge by La Vuelta. Kathrin Hammes grâce à une échappée fleuve s'adjuge le classement général du Tour de Thuringe. Clara Koppenburg gagne la Setmana Ciclista Valenciana, quatrième du Tour de Californie et deuxième du Tour de l'Ardèche. Ane Santesteban et Erica Magnaldi jouent placées au Tour d'Italie et au Tour de l'Ardèche. Lisa Brennauer est quinzième du classement UCI et Kirsten Wild dix-neuvième du classement World Tour. WNT est neuvième des deux classements par équipes.

Préparation de la saisonModifier

Partenaires et matériel de l'équipeModifier

 
Voiture de l'équipe
 
Vélos de l'équipe

Le fabricant d'outillage WNT est le principal partenaire de l'équipe. Le fabricant de matériel vélo Rotor est le partenaire secondaire.

Arrivées et départsModifier

L'effectif est quasiment entièrement renouvelé. Le recrutement est ambitieux. Les principales recrues sont : la sprinteuse néerlandaise Kirsten Wild, la spécialiste du contre-la-montre allemande Lisa Brennauer, la grimpeuse espagnole Ane Santesteban, la grimpeuse allemande Clara Koppenburg et la grimpeuse italienne Erica Magnaldi . La Française Laura Asencio, l'Allemande Kathrin Hammes, la Néerlandaise Claudia Koster, l'Autrichienne Sarah Rijkes et l'Italienne Lara Vieceli viennent également renforcer l'équipe.

Arrivées Équipe 2018
  Laura Asencio Néo-professionnelle
  Lisa Brennauer Wiggle High5
  Kathrin Hammes Trek-Drops
  Clara Koppenburg Cervélo-Bigla
  Claudia Koster Virtu
  Erica Magnaldi Bepink
  Sarah Rijkes Experza-Footlogix
  Ane Santesteban Alé Cipollini
  Lara Vieceli Astana Women's
  Kirsten Wild Wiggle High5
Départs Équipe 2019
  Lydia Boylan Amateur
  Natalie Grinczer Bizkaia-Durango
  Hayley Jones Amateur
  Melissa Lowther Amateur
  Elise Maes Amateur
  Eileen Roe Amateur
  Hayley Simmonds BTC City Ljubljana
  Winanda Spoor Amateur

Effectif et encadrementModifier

EffectifModifier

 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Laura Asencio14 mai 1998  FranceDN Auvergne-Rhône Alpes (2018)
Anna Badegruber14 janvier 1997  AutricheVitalogic Astrokalb Radunion Nö (2016)
Lisa Brennauer8 juin 1988  AllemagneWiggle High5 (2018)
Janneke Ensing (1 juin–30 nov.)21 septembre 1986  Pays-BasSunweb (2019)
Kathrin Hammes9 janvier 1989  AllemagneTrek-Drops (2018)
Clara Koppenburg3 août 1995  AllemagneCervélo Bigla (2018)
Claudia Koster22 mars 1992  Pays-BasVirtu Cycling Women (2018)
Erica Magnaldi24 août 1992  ItalieBepink (2018)
Gabrielle Pilote-Fortin26 avril 1993  CanadaCervélo Bigla (2017)
Sarah Rijkes2 avril 1991  AutricheExperza-Footlogix (2018)
Ane Santesteban12 décembre 1990  EspagneAlé Cipollini (2018)
Aafke Soet23 novembre 1997  Pays-BasParkhotel Valkenburg-Destil (2017)
Lin Lea Teutenberg2 juillet 1999  Allemagne
Lara Vieceli16 juillet 1993  ItalieAstana Women's (2018)
Kirsten Wild15 octobre 1982  Pays-BasWiggle High5 (2018)

EncadrementModifier

Dirk Baldinger est le directeur sportif de l'équipe. Il est assisté de Bernhard Baldinger, Sebastien Nittke, Kim Plamer et Claude Sun. Cette dernière est également représentante de l'équipe à l'UCI[1].

Déroulement de la saisonModifier

Janvier-FévrierModifier

En janvier, Kirsten Wild conserve ses titres de championne du monde sur piste en omnium et en course à l'américaine.

À la Setmana Ciclista Valenciana, Clara Koppenburg remporte la troisième étape seule. Cela lui permet de remporter le classement général.

MarsModifier

 
Photo officielle de l'équipe

Au Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio, Erica Magnaldi suit l'attaque décisive de Katarzyna Niewiadoma avec six autres coureuses. Elle est finalement dixième du sprint[2].

Aux Trois Jours de La Panne, au sprint, Lisa Brennauer remonte Kirsten Wild, quelque peu mal placée à quelques kilomètres de l'arrivée. Amalie Dideriksen lance le sprint de loin, mais Kirsten Wild parvient à remonter tout le monde et à s'imposer[3],[4]. À Gand-Wevelgem, elle récidive au sprint en gagnant largement[5],[6].

AvrilModifier

À l'Healthy Ageing Tour, Kirsten Wild est quatrième du sprint de la première étape. Elle gagne ensuite la troisième étape. Elle est ensuite cinquième du contre-la-montre individuel, Lisa Brennauer est septième. L'après-midi, Anouska Koster attaque à une soixantaine de kilomètres de la ligne. À trente-cinq kilomètres du but, Lisa Brennauer sort et passe Anouska Koster puis l'attend. Au sprint, Lisa Brennauer devance Anouska Koster[7]. Kirsten Wild remporte ensuite la cinquième étape au sprint. Elle est troisième du classement général et vainqueur du classement par points. Lisa Brennauer gagne le classement des sprints.

MaiModifier

Au Festival Elsy Jacobs, Lisa Brennauer est deuxième du prologue à six secondes de Demi Vollering[8],[9]. Sur la deuxième et dernière étape, l'équipe WNT durcie l'étape. Elles sont une trentaine à se disputer la victoire au sprint. Lisa Brennauer s'impose et remporte ainsi le classement général[10].

Au Tour de Californie, Clara Koppenburg prend la quatrième place de la montagneuse deuxième étape. Elle prend la même place au classement général final.

 
Au Women's Tour

Au Tour de Thuringe, la première étape voit la victoire d'un groupe d'échappée avec Kathrin Hammes dedans. Elles passent la ligne d'arrivée avec six minutes d'avance sur le peloton. L'Allemande est deuxième, mais profite de la défaillance de Barbara Guarischi pour s'emparer du maillot jaune le lendemain[11]. Dans le contre-la-montre, Lisa Brennauer est deuxième vingt-et-une secondes derrière Ellen van Dijk. Kathrin Hammes, malgré de mauvaises sensations, ne perd que quatre secondes sur sa rivalle Pernille Mathiesen. Elle conserve donc la tête du classement général[12]. Peu inquiétée sur la dernière étape, elle remporte la première course par étapes de sa carrière.

JuinModifier

Kirsten Wild remporte au sprint les deux premières étapes du Tour de Bretagne. Elle se classe deuxième du classement général. Au Women's Tour, Lisa Brennauer est troisième du sprint de la première étape. Sur la troisième étape, elle est deuxième. Elle profite de l'abandon de Marianne Vos pour endosser le maillot vert de leader du classement général[13]. Sur la quatrième étape, la victoire se joue dans un sprint en côte. Lisa Brennauer est huitième et perd onze secondes sur Katarzyna Niewiadoma. Elle doit laisser la tête du classement général. Elle perd encore du temps le lendemain et ses ambitions pour la victoire finale.

Aux championnats d'Allemagne, Lisa Brennauer est troisième du contre-la-montre. Sur route, elle s'impose au sprint[14].

JuilletModifier

Au Tour d'Italie, Ane Santesteban est septième de la deuxième étape et huitième de la troisième étape. Sur l'étape reine, Erica Magnaldi se classe huitième dans le groupe des favorites. Elle se montre active sur la septième étape, où Ane Santesteban prend la neuvième place. Les deux leaders de l'équipe poursuive Annemiek van Vleuten lors de la huitième étape après la côte de Pala Barzana, mais la mauvaise coopération provoque une regroupement général. Dans la côte de Clauzetto, onze coureuses, dont Kathrin Hammes, se détachent. Elle se classe sixième[15]. Lors de l'arrivée au sommet de la neuvième étape, Ane Santesteban et Erica Magnaldi sont respectivement septième et huitième. Au classement général final, l'Italienne est dixième et l'Espagnole douzième.

À La course by Le Tour de France, dans la côte d'Esquillot à trente-sept kilomètres de l'arrivée, un groupe de onze favorites dont Ane Santesteban sort. La mauvaise coopération mène à l'éclatement de cette échappée. Elle est finalement neuvième[16],[17],[18],[19].

Aux championnats d'Europe de cyclisme sur route, Lisa Brennauer fait partie de l'équipe d'Allemagne qui obtient la médaille d'argent du relais mixte[20]. Sur la course en ligne, Kirsten Wild est septième et Lisa Brennauer huitième en participant au sprint du peloton[21].

AoûtModifier

Lors de la Classique de Saint-Sébastien, la course décide sur une portion plate. Un groupe de seize coureuses se détachent. Dans la troisième difficulté de la journée, Lucy Kennedy attaque. Janneke Ensing est deuxième au sommet. L'Australienne est ensuite victime d'une crevaison, ce qui permet à Ensing de la dépasser. À trente kilomètres de l'arrivée, elle est en tête avec cinquante-cinq secondes d'avance. Toutefois la coopération derrière réduit l'écart à quarante secondes au pied du Murgil Tontorra. Lucy Kennedy y produit son effort et revient sur Janneke Ensing et la dépasse. Janneke Ensing est deuxième[22].

 
Au Boels Ladies Tour

À la RideLondon-Classique, la course se conclut au sprint. Lisa Brennauer mène le dernier kilomètre pour Kirsten Wild à gauche de la route. Lorena Wiebes ouvre tôt le sprint à droite. Elle est suivie par Letizia Paternoster et Elisa Balsamo. À gauche, Kirsten Wild se voit enfermée et fait un écart à gauche pour lancer son sprint. Elle entraîne par là-même la roue avant de Chloe Hosking qui chute lourdement entraînant plusieurs dizaine de coureuses à terre. Kirsten Wild passe la ligne la première pour quelques centimètres devant Wiebes, elle est cependant déclassée pour son écart[23],[24].

Au contre-la-montre par équipes de l'Open de Suède Vårgårda, la formation ne peut pas prendre le départ après avoir endommagé plusieurs vélos de contre-la-montre lors d'une chute sur une reconnaissance[25]. Sur la course en ligne, Lisa Brennauer est quinzième.

Au Grand Prix de Plouay, lors de l'avant-dernière montée de Ty Marrec, Janneke Ensing sort avec quatre autres coureuses, mais elles sont rapidement reprises[26].

SeptembreModifier

Au Boels Ladies Tour, Lisa Brennauer est cinquième du prologue. Sur la première et deuxième étape, Kirsten Wild est deuxième du sprint derrière Lorena Wiebes[27],[28]. Sur l'ultime étape, Lisa Brennauer est sixième du sprint[29]. Elle est huitième du classement général. Kirsten Wild gagne le classement des sprints.

Au Tour de l'Ardèche, Ane Santesteban est cinquième de la première étape. Le lendemain, dans la côte de Mende Erica Magnaldi est cinquième, Ane Santesteban sixième et Clara Koppenburg neuvième. Sur la troisième étape, peu après l'ultime prix de la montagne, Marianne Vos passe à l'offensive avec cinq autres concurrentes dont Ane Santesteban et Erica Magnaldi. Vos attaque de nouveau à quatre kilomètres de l'arrivée et s'impose seule. Ane Santesteban est deuxième, Erica Magnaldi quatrième. Ane Santesteban est encore cinquième de la cinquième étape. Sur l'étape suivante, La montée vers les Ambales provoque une sélection. Dans la descente un groupe de cinq coureuses se forme. Il s'agit de : Ella Harris, Teuntje Beekhuis, Arlenis Sierra, Clara Koppenburg et Marianne Vos. Ces deux dernières sortent ensuite de ce groupe et compte une minute trente d'avance sur leurs poursuivantes dans le Col de Montreynaud. Finalement, elle devance Clara Koppenburg pour la victoire d'étape. Au classement général final, Clara Koppenburg est deuxième, Erica Magnaldi quatrième et Ane Santesteban cinquième. WNT est la meilleure équipe.

À La Madrid Challenge by La Vuelta, Lisa Brennauer remporte l'étape contre-la-montre[30]. Sur les sprints intermédiaires de la course en ligne, Kirsten Wild emmène Lisa Brennauer. Elle conserve donc son avance face à Lucinda Brand. Sur le sprint final, Kirsten Wild est huitième[31].

Aux championnats du monde, Lisa Brennauer est dixième du contre-la-montre individuel. Sur la course en ligne, dans la côte de Lofthouse, située au bout du quarantième kilomètre, Annemiek Van Vleuten accélère puis attaque. Derrière un groupe de poursuivantes avec Clara Koppenburg se forme. À mi-course, les attaques d'Elizabeth Deignan puis Chloe Dygert scinde ce groupe en deux et Clara Koppenburg est distancée. Elle est reprise par le peloton. Lisa Brennauer est quatrième du sprint du peloton[32],[33].

VictoiresModifier

Sur routeModifier

 Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
23 fév.3e étape de la Semaine cycliste valencienne  Espagne2.2  Clara Koppenburg
24 fév.Classement général, Semaine cycliste valencienne  Espagne2.2  Clara Koppenburg
28 marsTrois jours de La Panne  Belgique1.WWT  Kirsten Wild
31 marsGand-Wevelgem  Belgique1.WWT  Kirsten Wild
12 avr.3e étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.1  Kirsten Wild
13 avr.4eb étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.1  Lisa Brennauer
14 avr.5e étape, Healthy Ageing Tour  Pays-Bas2.1  Kirsten Wild
12 mai2e étape du Grand Prix Elsy Jacobs  Luxembourg2.1  Lisa Brennauer
12 maiClassement général, Grand Prix Elsy Jacobs  Luxembourg2.1  Lisa Brennauer
2 juinClassement général, Tour de Thuringe  Allemagne2.1  Kathrin Hammes
5 juin1e étape du Tour de Bretagne  France2.2  Kirsten Wild
6 juin2e étape du Tour de Bretagne  France2.2  Kirsten Wild
30 juinChampionnat d'Allemagne sur route  AllemagneCN  Lisa Brennauer
14 sept.1e étape de La Madrid Challenge by La Vuelta  Espagne2.WWT  Lisa Brennauer
15 sept.Classement général, La Madrid Challenge by La Vuelta  Espagne2.WWT  Lisa Brennauer

Sur pisteModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur
2 janvier Coupe du monde de Hong-Kong, course à l'américaine   Hong Kong 7CM   Kirsten Wild
25 janvier Coupe du monde de Hong-Kong, omnium   Hong Kong 7CM   Kirsten Wild
1er mars Championnat du monde de l'omnium   Pologne 0CDM   Kirsten Wild
2 mars Championnat du monde de la course à l'américaine   Pologne 0CDM   Kirsten Wild
28 juin Jeux européens, scratch   Biélorussie 8CC   Kirsten Wild
29 juin Jeux européens, omnium   Biélorussie 8CC   Kirsten Wild

Résultats sur les courses majeuresModifier

World TourModifier

Article détaillé : UCI World Tour féminin 2019.
Résultats dans les épreuves du World Tour
Date # Course Pays Meilleure classée Classement
9 mars 1 Strade Bianche   Italie   Clara Koppenburg 23e
17 mars 2 Tour de Drenthe   Pays-Bas   Kirsten Wild 8e
24 mars 3 Trofeo Alfredo Binda-Comune di Cittiglio   Italie   Erica Magnaldi 10e
28 mars 4 Trois Jours de la Panne   Belgique   Kirsten Wild Vainqueur
31 mars 5 Gand-Wevelgem   Belgique   Kirsten Wild Vainqueur
7 avril 6 Tour des Flandres   Belgique   Lisa Brennauer 8e
21 avril 7 Amstel Gold Race   Pays-Bas - AB
24 avril 8 Flèche wallonne   Belgique   Erica Magnaldi 27e
28 avril 9 Liège-Bastogne-Liège   Belgique   Ane Santesteban 28e
9-11 mai 10 Tour de l'île de Chongming   Chine   Lara Vieceli 14e
16-18 mai 11 Tour de Californie   États-Unis   Clara Koppenburg 4e
22-25 mai 12 Emakumeen XXXI. Bira   Espagne   Ane Santesteban 8e
10-15 juin 13 The Women's Tour   Grande-Bretagne   Ane Santesteban 12e
5-14 juillet 14 Tour d'Italie   Italie   Erica Magnaldi 10e
23 juillet 15 La course by Le Tour de France   France   Ane Santesteban 9e
3 août 16 RideLondon-Classique   Grande-Bretagne   Lara Vieceli 29e
10 août 16 Open de Suède Vårgårda TTT   Suède - -
18 août 18 Open de Suède Vårgårda   Suède   Lisa Brennauer 15e
22-25 août 19 Tour de Norvège   Norvège - -
31 août 20 Grand Prix de Plouay   France   Clara Koppenburg 16e
3 -8 septembre 21 Boels Rental Ladies Tour   Pays-Bas   Lisa Brennauer 8e
14-15 septembre 22 La Madrid Challenge by La Vuelta   Espagne   Lisa Brennauer Vainqueur
20 octobre 23 Tour de Guangxi   Chine - -

Kirsten Wild est dix-neuvième du classement individuel, WNT est neuvième du classement par équipes.

Grand tourModifier

Grand tour Tour d'Italie
Coureuse (classement) Erica Magnaldi (10e)
Accessits -

Classement mondialModifier

 Classement UCI
CoureurPaysPoints
15eLisa Brennauer   Allemagne982.33 pts
24eKirsten Wild   Pays-Bas732.67 pts
53eAne Santesteban   Espagne392.67 pts
55eClara Koppenburg   Allemagne354 pts
88eErica Magnaldi   Italie233.67 pts
97eKathrin Hammes   Allemagne221.67 pts
111eJanneke Ensing   Pays-Bas196.67 pts
325eLara Vieceli   Italie47.67 pts
435eSarah Rijkes   Autriche28 pts
487eClaudia Koster   Pays-Bas23 pts
742eLin Lea Teutenberg   Allemagne8 pts
782eGabrielle Pilote-Fortin   Canada6 pts
934eLaura Asencio   France3 pts


WNT est neuvième du classement par équipes.

RéférencesModifier

  1. « Teams », sur UCI (consulté le 9 février 2019)
  2. (en) « Vos wins Trofeo Alfredo Binda », sur cycling news (consulté le 24 mars 2019)
  3. (en) « Wild wins women's Driedaagse Brugge-De Panne », sur cycling news (consulté le 29 mars 2019)
  4. (en) « De Panne: Superb piloting by Brennauer enables Wild victory », sur cycling news (consulté le 29 mars 2019)
  5. « Gand-Wevelgem - Deuxième victoire pour Kirsten Wild », sur www.cyclismactu.net (consulté le 31 mars 2019)
  6. (en) « Kirsten Wild wins Gent-Wevelgem women's race », sur cyclism actu (consulté le 31 mars 2019)
  7. (nl) « Brennauer sprint naar zege in Heerenveen », sur Site officiel (consulté le 17 avril 2019)
  8. (de) « Festival Elsy Jacobs: Brennauer fährt im Prolog auf Rang zwei », sur Radsportnews (consulté le 12 mai 2019)
  9. (it) « Il prologo del Festival Elsy Jacobs è vinto da Demi Vollering », sur cicloweb (consulté le 13 mai 2019)
  10. (it) « Festival Elsy Jacobs, Lisa Brennauer si prende l’ultima tappa e la classifica », sur cicloweb (consulté le 13 mai 2019)
  11. (de) « Guarischi im Bergaufsprint schneller als Hammes und Zanner », sur Radsport-news (consulté le 29 mai 2019)
  12. (de) « Hammes behauptet auch im Zeitfahren ihr Gelbes Trikot », sur radsport (consulté le 3 juin 2019)
  13. (en) « OVO Energy Women's Tour: D'hoore wins stage 3 », sur cycling news (consulté le 14 juin 2019)
  14. (it) « Lisa Brennauer campionessa di Germania, Dideriksen in Danimarca, sorprese in Belgio e Polonia », sur cicloweb (consulté le 5 juillet 2019)
  15. (en) « Giro Rosa: Banks wins stage 8 in Maniago », sur cycling news (consulté le 12 juillet 2019)
  16. « En puncheuse, Vos double la mise - La Course by Le Tour de France 2019 », sur www.lacoursebyletourdefrance.com (consulté le 19 juillet 2019)
  17. « Marianne Vos remporte la course By le Tour - Cyclisme - Course by le Tour », sur L'Équipe (consulté le 19 juillet 2019)
  18. « La Course by Le Tour - Marianne Vos est surpuissante à Pau », sur cyclism actu (consulté le 5 août 2019)
  19. (en) « Vos wins La Course by Le Tour de France », sur cycling news (consulté le 5 août 2019)
  20. Nicolas Mabyle, « Championnat d'Europe - Relais mixte : Classement », sur directvelo.com, (consulté le 9 aout 2019)
  21. (en) « Pieters claims European Road Championship title », sur cycling news (consulté le 11 août 2019)
  22. (it) « Lucy della ribalta per Kennedy », sur cicloweb (consulté le 4 août 2019)
  23. (en) « Wiebes lands her first one-day WorldTour victory at RideLondon Classique », sur cycling news (consulté le 4 août 2019)
  24. (en) « Wiebes wins RideLondon Classique as Wild is disqualified », sur cycling news (consulté le 4 août 2019)
  25. (en) « Trek-Segafredo win Postnord Vargarda WestSweden TTT », sur cycling news (consulté le 18 août 2019)
  26. (en) « Van der Breggen wins GP de Plouay », sur cycling news (consulté le 1er septembre 2019)
  27. (en) « Van Vleuten injured in crash-heavy Boels Ladies Tour stage 1 », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  28. (en) « Boels Ladies Tour: Lorena Wiebes wins stage 1 », sur 9 septembre 2019
  29. (en) « Majerus wins 2019 Boels Ladies Tour », sur cycling news (consulté le 9 septembre 2019)
  30. (en) « Brennauer wins Madrid Challenge time trial », sur cycling news (consulté le 16 septembre 2019)
  31. (en) « Madrid Challenge: Hosking wins stage 2 », sur cycling news (consulté le 16 septembre 2019)
  32. (en) « Van Vleuten claims world championship with audacious 100km solo attack », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)
  33. (en) « World Championships: Women Elite Road Race - live report », sur cycling news (consulté le 30 septembre 2019)

Liens externesModifier