Lorena Wiebes

coureuse cycliste professionnelle néerlandaise

Lorena Wiebes, née le à Mijdrecht, est une coureuse cycliste professionnelle néerlandaise. Elle finit à la première place mondiale au classement UCI en 2019 à l'âge de 20 ans, elle remporte cette année là quinze victoires[1]. Elle est considérée comme une pure sprinteuse.

Lorena Wiebes
Image dans Infobox.
Lorena Wiebes (2019)
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (22 ans)
MijdrechtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipe non-UCI
Équipes UCI
2018-5.2020Parkhotel Valkenburg
6.2020-2020Sunweb
2021-Team DSM
Principales victoires

BiographieModifier

JeunesseModifier

Née dans une famille sportive, Lorena Wiebes commença enfant par sept années de gymnastique acrobatique, elle a découvert le cyclisme grâce à son père qui a couru en amateurs sur la route et l'a persuadée de faire du cyclo-cross à l'âge de neuf ans. Elle a hésité trois ans avant d'essayer le cyclisme sur route[1] et ses premières courses sur le bitume ne se sont pas bien passées, elle détestait rouler au milieu du peloton, ça l'a bloquée pendant des années, elle est revenue au cyclo-cross où elle s'est épanouie au niveau national dans son adolescence. Mais le déclic va venir quand même de la course sur route en 2016, elle décida de réessayer la discipline phare du cyclisme et se qualifia pour les championnats néerlandais en gagnant plusieurs courses aux sprints en Belgique et aux Pays-Bas, elle remporta le titre national hollandais juniors de la même façon[2].

Révélation (2017-2018)Modifier

En 2017, elle devient championne d'Europe juniors sur route en se montrant la plus rapide lors du sprint massif[3]. De plus, elle a remporté trois étapes et le classement général de l'épreuve juniors Healthy Ageing Tour[4].

En 2018, pour sa première année professionnelle, elle confirme immédiatement en gagnant au sprint trois courses UCI. Elle est aussi quatrième des Trois Jours de La Panne, une course World Tour[5],[6]. Cette saison pleine est récompensée par une quatorzième place au classement UCI.

Numéro un mondial à l'âge de 20 ans (2019)Modifier

L'année suivante est de nouvelle fois celle de la confirmation. Elle s'affirme comme une des toutes meilleures sprinteuses du peloton. Elle est deuxième de Trois Jours de La Panne puis de Gand-Wevelgem, battue les deux fois seulement par Kirsten Wild. Au Tour de l'île de Chongming, elle gagne toutes les étapes et le classement général. Fin juin, elle gagne la course en ligne des Jeux européens avant de s'adjuger le titre national des Pays-Bas devant Marianne Vos. Début août, elle s'impose sur la RideLondon-Classique, la course la mieux dotée au monde, après un nouveau duel avec Kirsten Wild qui se solde par le déclassement de cette dernière[7],[8]. Au Boels Ladies Tour, elle remporte les première et deuxième étapes au sprint. Elle termine l'épreuve à la deuxième place. Au total, elle remporte 15 victoires en 2019 et termine l'année numéro une mondiale. Elle obtient ses résultats malgré le peu de soutien de l'équipe Parkhotel, qui se concentre sur la promotion des jeunes talents. Avec un effectif peu fourni, elle n'a donc pas réussi à défendre son avance dans diverses courses par étapes.

Changement d'équipe (2020)Modifier

Durant l'intersaison 2019-2020, fortement courtisée par les grandes équipes, elle souhaite changer de formation alors que son contrat avec Parkhotel court jusqu'en 2021. Le management de cette dernière équipe est en désaccord avec ce choix[9]. Wiebes menace de ne participer à aucune course en 2020. La direction de Parkhotel poursuit ensuite Wiebes devant un tribunal d'État[10] et l'Union cycliste internationale confirme que la cycliste n'est pas autorisé à signer avec une autre équipe en raison du contrat actuel. Début 2020, l'équipe et Wiebes annoncent avoir convenu que Wiebes continuerait à courir pour Parkhotel lors de la première partie de saison[11]. Le 1er juin 2020, elle signe avec Sunweb jusqu'en 2024[12],[13].

Sur le plan sportif, elle remporte l'Omloop van het Hageland en début de saison[14]. Lors de Gand-Wevelgem, aucune coureuse de l'équipe n'est présente dans le groupe de onze à l'avant et la formation se met à chasser. Elle réduit l'écart à quinze secondes à sept kilomètres de l'arrivée, mais ne rentre jamais. Lorena Wiebes gagne le sprint du peloton et se classe ainsi onzième[15]. Aux Trois Jours de La Panne, la course est marquée par de nombreuses bordures. Elisa Longo Borghini lance le sprint. Jolien D'Hoore la passe suivie de près par Lorena Wiebes. La première tasse sur les barrières la seconde et passe la ligne en vainqueur. Le jury la déclasse néanmoins pour ce geste[16].

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Classements mondiauxModifier

  Année201820192020
Classement UCI14e1re12e
UCI World Tour61e3e11e
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès sur pisteModifier

Championnats nationauxModifier

DistinctionsModifier

Vie privéeModifier

En 2020, Lorena Wiebes parle de son grand frère Enrico, six années de plus qu'elle dans les tabloïds néerlandais, dépendant à la cocaïne pendant plusieurs années, il s'en est sorti grâce à une cure réussi et s'est même remis à jouer au football en amateurs, sa grande passion. Elle dit à ce sujet : « Moi et ma famille étions inquiets, j'étais en route vers les sommets et mon frère était dans la vallée, je suis fière de ce qu'il a accompli »[17],[18].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « World No.1 Sunweb’s Lorena Wiebes », sur pezcyclingnews.com (consulté en octobre 2020)
  2. (en) « Lorena Wiebes refuses to wait her turn », sur velonews.com (consulté en octobre 2020)
  3. (nl) « Lorena Wiebes sprint naar Europese titel bij de junioren », sur wielerflits (consulté le 4 mars 2018)
  4. (en) « Lorena Wiebes fiche », sur procyclingstats.com (consulté en octobre 2020)
  5. « Driedaagse — Jolien D'Hoore enfin ou déjà », sur vélo 101 (consulté le 22 mars 2018)
  6. (en) « D'hoore wins Women's WorldTour race in De Panne », sur cycling news (consulté le 22 mars 2018)
  7. (en) « Wiebes lands her first one-day WorldTour victory at RideLondon Classique », sur cycling news (consulté le 4 août 2019)
  8. (en) « Wiebes wins RideLondon Classique as Wild is disqualified », sur cycling news (consulté le 4 août 2019)
  9. (en) « Lorena Wiebes hopes for contract clarity before January 1 », sur cycling news (consulté le 31 décembre 2019)
  10. Parkhotel Valkenburg takes Lorena Wiebes contract conflict to court
  11. Lorena Wiebes and Parkhotel Valkenburg reach settlement in contract dispute
  12. (en) « World number one ranked rider Lorena Wiebes joins Team Sunweb1 », sur TeamSunweb.com (consulté le 3 juin 2020)
  13. Lorena Wiebes joins Team Sunweb
  14. (en) « Lorena Wiebes wins Omloop van het Hageland », sur cycling news (consulté le 1er mars 2020)
  15. (en) « D'hoore wins Gent-Wevelgem Women », sur cycling news (consulté le 12 octobre 2020)
  16. (en) « Wiebes declared winner of women's Driedaagse Brugge-De Panne », sur cycling news (consulté le 20 octobre 2020)
  17. (nl) « Lorena Wiebes over verslaafde broer: ‘Ik was op weg naar de top, hij naar het dal’ », sur ad.nl (consulté en octobre 2020)
  18. (nl) « Elk huisje heeft zijn kruisje », sur ad.nl (consulté en octobre 2020)

Liens externesModifier