Ouvrir le menu principal

Fenouillet (Haute-Garonne)

commune française du département de la Haute-Garonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fenouillet.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Fenouillèdes.

Fenouillet
Fenouillet (Haute-Garonne)
L'église Saint-Médard.
Blason de Fenouillet
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Canton Castelginest
Intercommunalité Toulouse Métropole
Maire
Mandat
Gilles Broquère
2014-2020
Code postal 31150
Code commune 31182
Démographie
Gentilé Fenouilletains, Fenouilletainnes
Population
municipale
5 070 hab. (2016 en diminution de 1,93 % par rapport à 2011)
Densité 533 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 40′ 51″ nord, 1° 23′ 41″ est
Altitude Min. 115 m
Max. 129 m
Superficie 9,51 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Fenouillet

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Fenouillet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fenouillet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fenouillet
Liens
Site web Site officiel de la ville de Fenouillet

Fenouillet est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie. Elle se situe dans la banlieue nord de Toulouse, au sein de son agglomération et de son aire urbaine.

Ses habitants sont appelés les Fenouilletains.

GéographieModifier

Fenouillet est une commune membre de l'aire urbaine de Toulouse, située dans son pôle urbain, en banlieue nord de Toulouse. Elle fait partie du Pays Toulousain, et se situe à vol d'oiseau à 9,5 km du centre-ville de Toulouse[1].

Communes limitrophesModifier

Fenouillet est limitrophe de huit autres communes dont un quadripoint.

 
Carte de la commune de Fenouillet et de ses proches communes.

La Garonne sépare la commune de celles de Seilh, Beauzelle et Blagnac, situées en rive gauche.

HydrographieModifier

La commune fait partie du bassin de la Garonne, et est bordée dans sa partie ouest par la Garonne.

Géologie et reliefModifier

La commune de Fenouillet est établie sur la première terrasse de la Garonne en rive droite, dans la plaine toulousaine de la Garonne.

La superficie de la commune est de 951 hectares ; son altitude varie de 115 à 129 mètres[3].

Voies de communication et transportsModifier

La commune est traversée, à l'est, par la route départementale 820 (ex-route nationale 20), qui relie Montbartier à Toulouse.

Elle est accessible par la sortie   11 - Fronton de l'autoroute A62, qui relie Toulouse à Bordeaux, et par les sorties   33a - Sesquières et   33b - Lalande du périphérique de Toulouse.

La commune compte une gare, la gare de Fenouillet - Saint-Alban, mais celle-ci ne figure pas sur les fiches horaires de la SNCF. La gare la plus proche est la gare de Lacourtensourt, située à quelques kilomètres du centre-ville.

Plusieurs lignes de bus Tisséo relient la commune au métro toulousain :

Il y a également plusieurs lignes du réseau Arc-en-Ciel de Haute-Garonne qui relient la commune à Toulouse et aux communes voisines :

L'aéroport la plus proche est l'aéroport de Toulouse-Blagnac, situé à une dizaine de kilomètres de Fenouillet.

ToponymieModifier

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

  Blason D’argent à la bande d’azur, au chef du même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 5 000 habitants et 9 999 habitants au dernier recensement, le nombre de membres du conseil municipal est de vingt neuf[4],[5].

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne de Toulouse Métropole et du canton de Castelginest (avant le redécoupage départemental de 2014, Fenouillet faisait partie de l'ex-canton de Toulouse-14).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2014 En cours Gilles Broquère DVD[6] Retraité
mars 2008 2014 Claudie Marcos PS Institutrice
mars 1989 2008 Gilles Broquère PS puis MoDem Ingénieur
mars 1971 1989 Jacques Rolland    
Les données manquantes sont à compléter.

Politique de développement durableModifier

La commune a engagé une politique de développement durable en lançant une démarche d'Agenda 21[7].

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2016, la commune comptait 5 070 habitants[Note 1], en diminution de 1,93 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
482561547643689752748770820
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
817846846907820824812858838
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
8297967559511 0901 1841 2421 2651 478
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 7922 1332 9542 9283 4264 0284 7835 1705 070
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[13] 1975[13] 1982[13] 1990[13] 1999[13] 2006[14] 2009[15] 2013[16]
Rang de la commune dans le département 24 28 34 38 39 38 38 45
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

CultureModifier

 
La médiathèque de Fenouillet, baptisée en hommage à Georges Wolinski

Une programmation culturelle est proposée notamment dans la salle de l'Espace Jack Roubin[17]. Théâtre, danse, concert et autre.

Le 13 juin 2015, la commune décide de baptiser sa médiathèque Georges Wolinski en l'hommage du dessinateur tué le 7 janvier dans l'attentat contre Charlie Hebdo, en présence de Gilles Broquère, Jean-Luc Moudenc et de la femme du dessinateur Maryse[18].

FestivitésModifier

Des animations sont proposées tout au long de l'année, une fête du printemps, la fête nationale, le forum des associations et les festivités de fin d'année.

EnseignementModifier

Fenouillet fait partie de l'académie de Toulouse (zone C).

L'éducation est assurée sur la commune de Fenouillet par l'école maternelle du Ramier, l'élémentaire Jean Monnet et le collège François Mitterrand. Le tout est complémenté par la crèche les petits lutins.

Activités sportivesModifier

Basket-ball, volley, football, football, rugby, tennis, skate, roller, aviron, ski nautique[19], judo,

Écologie et recyclageModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté urbaine de Toulouse Métropole et de l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie[20].

Une déchèterie est située sur la commune de Saint-Alban.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Infos, distance et photos de Fenouillet et Toulouse », sur www.voldoiseau.com (consulté le 15 avril 2018)
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  4. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  5. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031182.html.
  6. https://www.lemonde.fr/languedoc-roussillon-midi-pyrenees/haute-garonne,31/fenouillet,31182/
  7. Fiche | Agenda 21 de Territoires - Fenouillet, consultée le 26 octobre 2017
  8. https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/16/2743394-fin-18-ans-jumelage-ville-roumaine-orastie.html
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  14. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  15. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  16. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  17. Jack Roubin, saxophoniste, fut l'un des quelques fondateurs de l'Orchestre symphonique de Talence, puis son président, mandat durant lequel il fonda l'école de musique de Talence, avant son départ pour Fenouillet où il participa également à la création de l'école de musique municipale.
  18. « La médiathèque de Fenouillet rebaptisée Georges Wolinski en hommage au dessinateur assassiné », Côté Toulouse (consulté le 3 juin 2015)
  19. http://www.fenouillet.fr/Page_Equipements.html
  20. http://www.mairie-brax31.fr/fr/le-village-pratique/collecte-des-dechets.html