Quadripoint

point de la surface de la Terre qui touche quatre régions distinctes

En géographie, un quadripoint est un point géographique où se rencontrent quatre entités administratives – de même niveau hiérarchique administratif (ainsi dans le cas d'États aux États-Unis, ou de communes en France) – distinctes.

Dans le cas d'un point de rencontre de cinq entités, le terme quintipoint est employé ; pour six entités, ce sera un hexapoint ; pour sept entités : un heptapoint.

Quadripoints internationaux modifier

 
Carte de Baarle-Hertog (Belgique) et Baarle-Nassau (Pays-Bas). Du fait de la fragmentation des enclaves, la quasi-enclave H2 est reliée à l'enclave H1 par un point ; quatre lignes frontalières se rejoignent donc, formant un quadripoint.

Actuellement, contrairement aux tripoints qui sont nombreux, il n'existe aucun quadripoint internationalement reconnu entre quatre pays différents. Cela est assez logique d'un point de vue géométrique : alors que le tripoint résulte de la simple interruption de la continuité d'une frontière entre deux pays par un tiers frontalier des deux autres, un quadripoint exige la convergence d'un tripoint avec la frontière d'un quatrième pays, ce qui est peu probable.

Les revendications territoriales sur l'Antarctique ne sont pas reconnues au niveau international. Si c'était le cas, le pôle Sud serait le point de rencontre de sept pays (Argentine, Australie, Chili, France, Norvège, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni).

Quadripoints entre deux pays modifier

Il existe cependant deux endroits où quatre lignes frontalières se rejoignent en un point, mais ces frontières ne concernent à chaque fois que deux pays :

Tripoints proches modifier

 
Le Zambèze, à la jonction entre Namibie (haut gauche), Zambie (haut), Zimbabwe (bas droite) et Botswana (bas gauche).

En plusieurs endroits, deux tripoints sont très proches l'un de l'autre et peuvent donner l'impression — avec une carte ne possédant pas une échelle suffisante — qu'un quadripoint existe :

 
Presque quadripoint entre Zimbabwe, Zambie, Botswana et Namibie.

Quadripoints historiques modifier

 
En bleu Moresnet neutre. 1 : Pays-Bas ; 2 : Belgique, 3 : Moresnet (1816–1919), 4 : Prusse ; c. La frontière actuelle Allemagne-Belgique depuis 1919).

Quadripoints secondaires modifier

S'il n'existe plus de quadripoint au niveau international séparant quatre pays différents, il est possible d'en trouver au niveau des subdivisions d'un pays (par exemple entre quatre provinces, États, cantons, communes, etc.).

Canada modifier

 
Carte du quadripoint canadien.

Au Canada, les Four Corners, situés à 60° N, 102° O, sont probablement un quadripoint entre les provinces du Manitoba et de la Saskatchewan, et les territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. La définition légale du Nunavut semble indiquer que la création d'un tel point était dans l'intention du parlement du Canada[7] ; il n'est pas impossible cependant que la frontière du Manitoba et de la Saskatchewan ne soit pas précisément située sur le méridien de 102° Ouest dans le système géodésique WGS 84.[réf. nécessaire]

États-Unis modifier

 
Carte des Four Corners.

Finlande modifier

 
Pierre marquant le point de rencontre des sept communes : Kuhankuono.

En Finlande, les communes d'Aura, Masku, Mynämäki, Nousiainen, Pöytyä, Turku et Rusko se rencontrent dans le parc national de Kurjenrahka, formant un heptapoint, cet endroit est nommé Kuhankuono.

France modifier

Islande modifier

Maroc modifier

Philippines modifier

 
Carte de la province d'Albay, aux Philippines. La ville de Legazpi est mise en évidence en rouge. Un octopoint se situe au niveau du Mayon, au nord-ouest de Legazpi.

Saint-Christophe-et-Niévès modifier

 
Carte de Saint-Christophe-et-Niévès indiquant la division du pays en paroisses.

Dans l'État de Saint-Christophe-et-Niévès :

Suisse modifier

Dans le canton de Genève, on dénombre un quadripoint entre communes :

On y trouve également quelques quasi-quadripoints (à moins de 10 mètres).

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Notes et références modifier

  1. Audience publique sur l'en l'affaire de l'île de Kasikili/Sedudu, Cour internationale de Justice Verbatim, 20 juin 2006.
  2. « Le quadripoint africain », sur Slate.fr, (consulté le ).
  3. (en) Ian Brownlie (en) et Ian R. Burns, African Boundaries : A Legal and Diplomatic Encyclopaedia, C. Hurst & Co. Publishers, (lire en ligne), p. 1099.
  4. (en) Opoku Darwa, Kazungula Bridge Project, African Development Fund, (lire en ligne [PDF]).
  5. (en) « Zambia and Botswana reach Kazungula bridge deal », Palapye News blog, .
  6. Résolution 181 sur le site de l’ONU
  7. Western Boundary of Nunavut, Nunavut Act (1993) [1]