Ouvrir le menu principal

Fonbeauzard

commune française du département de la Haute-Garonne

Fonbeauzard
Fonbeauzard
La mairie.
Blason de Fonbeauzard
Blason
Fonbeauzard
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Canton Castelginest
Intercommunalité Toulouse Métropole
Maire
Mandat
Robert Grimaud
2014-2020
Code postal 31140
Code commune 31186
Démographie
Gentilé Bauzifontins, Bauzifontines
Population
municipale
2 964 hab. (2016 en augmentation de 5,52 % par rapport à 2011)
Densité 2 245 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 40′ 42″ nord, 1° 25′ 59″ est
Altitude Min. 127 m
Max. 135 m
Superficie 1,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Fonbeauzard

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Fonbeauzard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fonbeauzard

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fonbeauzard
Liens
Site web Site officiel

Fonbeauzard est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Bauzifontins et les Bauzifontines.

GéographieModifier

 
Carte de la commune de Fonbeauzard.

Commune de l'aire urbaine de Toulouse située dans son pôle urbain en banlieue nord de Toulouse, elle est avec ses 132 hectares la troisième plus petite commune de la Haute-Garonne en superficie, la deuxième étant Lourde (124 hectares)[1] et la première Trébons-de-Luchon (80 hectares)[2].

 
Le bois aménagé de Clairefontaine.

Malgré sa faible superficie, Fonbeauzard a su préserver des espaces verts avec le bois de Clairefontaine, aménagé en février 2008 pour accueillir les promeneurs et les sportifs.

Communes limitrophesModifier

Fonbeauzard est limitrophe de cinq autres communes.

 
Carte de la commune de Fonbeauzard et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Fonbeauzard[3]
Saint-Alban Castelginest
  Launaguet
Aucamville

QuartiersModifier

Fonbeauzard a la particularité de ne pas s'articuler autour d'un centre-ville à proprement parler. En effet la commune dans sa morphologie est dépourvue de noyau central formé généralement par une église et des petits commerces comme c'est le cas pour la plupart des communes françaises.

La commune est divisée en plusieurs quartiers qui ont su évoluer avec l'urbanisation :

  • à l'ouest, le petit Fonbeauzard (ancienne zone maraîchère, largement urbanisée de nos jours) où se trouve la mairie ;
  • à l'est, Clairefontaine où a été construit la nouvelle salle des fêtes (Espace André Gentillet, avenue Jean Mermoz 43° 40′ 52″ N, 1° 26′ 05″ E) ;
  • à l'extrême-est se situe le vieux-Fonbeauzard (le centre du village autrefois) où se trouve le château de Fonbeauzard ; par ailleurs, cette partie de la commune est accessible depuis septembre 2010 par une voie à double sens qu'utilisent depuis quelque temps les Bus Tisséo ligne 61(sur le site propre traversant le bois de Clairefontaine) afin de traverser Fonbeauzard et d'accéder aux communes voisines de Launaguet et Castelginest en un temps record (autrefois, il fallait contourner les communes de Launaguet ou Castelginest pour accéder au vieux Fonbeauzard).

L’aménagement de la zone des 4 saisons rue Georges Brassens est en cours, auquel s'y sont ajoutés 54 nouveaux logements, et de futurs artisans notamment une boulangerie, un coiffeur, une esthéticienne, une pizzeria, etc.

 
La nouvelle salle polyvalente implantée à Clairefontaine.

HydrographieModifier

La commune est traversée par l'Hers-Mort qui prend sa source dans le Lauragais à hauteur de Fonters-du-Razès aux confins de la Haute-Garonne et de l'Aude et qui se jette dans la Garonne sur la commune de Grenade.

 
Rive droite de l'Hers-Mort.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune de est de 132 hectares ; son altitude varie de 127 à 135 mètres[4].

Voies de communication et transportsModifier

Une ligne de bus Tisséo relie la commune au métro toulousain :

La commune est également desservie par les lignes 51 et 529 du réseau Arc-en-Ciel.

ToponymieModifier

 
Panneau d'entrée de la commune.

Le 3 décembre 1980, les habitants de Fonbeauzard ont été invités à se prononcer par référendum sur 3 noms (Fontenois / Fontenais / Bauzifontins). C'est le nom de Bauzifontins qui a été choisi ; il provient de l'étymologie de Fonbeauzard en langue d'Oc : La Fontaine Boisée.

HistoireModifier

Le château de Fonbeauzard[5] a été issuée par les comtes de Toulouse, c'était une terre noble, avec des privilèges pour ses habitants, ce qui sera toujours reconnu sous l'Ancien Régime, par le pouvoir royal. Peu habitée, elle dépendait alors du village fortifié de Saint-Loup situé sur les coteaux.
Dès le XIIème siècle, à l'époque des croisades, c'est le comte de Toulouse qui a toute souveraineté sur ces lieux ainsi que l'Eglise. Cherchant à renforcer son pouvoir et sa fortune, pour mieux faire la guerre aux Hérétiques, le comte délègue une partie de ses prérogatives à d'autres seigneurs, ses vassaux. En échange d'un serment de fidélité, le vassal reçoit des terres qui lui sont inféodées, c'est-à-dire confiées avec les pouvoirs de juridiction et de police dans l'étendue du territoire cédé. Le nouveau seigneur ajoute à son nom celui de la terre ainsi acquise. Un document de 1165 rédigé en latin nous apprend que le territoire formant notre actuelle commune était possédé par deux seigneurs : L'un religieux, le Chapitre de Saint Sernin et l'autre laïc, Marfaing de Valségur.
A la fin de l'Ancien Régime, le baron de Fonbeauzard est Joseph de Malaret, officier d'infanterie, colonel major du Régiment de Piémont, sensible à l'esprit des Lumières, il est membre d'une loge maçonnique à Toulouse et possède dans sa bibliothèque l'Encyclopédie de Diderot.
Le fils dudernier du baron mourut a Toulouse en 1846 et son cercueil fut suivi par un cortège de plus de trente mille personnes; son testament[6] a été administré et exécuté par le baron Jean-Théodore de Candie, secrétaire général des Finances, époux de Emma de Martin d'Ayguesvives, vivant tout son état à sa fille unique, Camille de Malaret, recueillit le domaine et le transmit en 1873 à son fils Auguste d'Aygues-vives député de la Haute-Garonne et Chambellan de Napoléon III.


HéraldiqueModifier

Les armoiries de Fonbeauzard se blasonnent ainsi :

D'argent à un pin arraché au naturel supporté de deux griffons affrontés d'azur.

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Commune faisant partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne de Toulouse Métropole et du canton de Castelginest (avant le redécoupage départemental de 2014, Fonbeauzard faisait partie de l'ex-canton de Toulouse-14).

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1959 1995 André Gentillet    
1995 2001 Joseph Caballero    
mars 2001 En cours Robert Grimaud PS retraité EDF

Le conseil municipal est composé de 5 adjoints au maire et 17 conseillers municipaux.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8]. En 2016, la commune comptait 2 964 habitants[Note 1], en augmentation de 5,52 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
77103100100119131144141129
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
144162136130122115129143136
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
129131157154178172195221247
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
2785881 2862 3932 6032 7662 7892 8122 899
2016 - - - - - - - -
2 964--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[11] 1975[11] 1982[11] 1990[11] 1999[11] 2006[12] 2009[13] 2013[14]
Rang de la commune dans le département 239 138 86 56 62 66 69 70
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

ÉconomieModifier

CommercesModifier

Sur la commune se trouvent 2 centres commerciaux (à l'ouest et à l'est). Un cabinet de médecins généralistes et une pharmacie sont également présents à Fonbeauzard.

 
Centre commercial Les Pins.
 
Centre commercial La Pointe.

À l'est du village, sur la zone des 4 saisons, une ZAC a été créée où l'on trouve deux carrossiers, un mécanicien, un magasin d'alimentation animale, une salle de sport avec foot en salle, et une entreprise spécialisée dans le traitement de l'eau.

Ainsi que de futurs locaux professionnels en cours de construction qui feront leurs apparitions fin d'année 2011, auquel s'ajoutera un artisan boulanger, un coiffeur, une esthéticienne, une pizzeria, etc.

 
ZAC des 4 saisons à l'est de la commune.

AssociationsModifier

La commune compte une trentaine d'associations sportives et culturelles[15] :

SportsModifier

Installations sportivesModifier

Les associations sportives peuvent compter sur de nombreux équipements sportifs mis à la disposition des habitants de la commune : 3 stades de football, 2 terrains de tennis, 1 city stade, 1 terrain de basket-ball, 1 table de ping-pong, 1 boulodrome couvert et 1 autre à l'extérieur.

Les habitants disposent également d'une piscine couverte sur la commune de Saint-Alban (grand bassin et pataugeoire) gérée en intercommunalité avec les communes voisines d'Aucamville, de Castelginest et de Saint-Alban, ainsi qu'un parcours de santé appelé l'hersain.

EnseignementModifier

Le groupe scolaire Buissonnière accueille les enfants de la maternelle au primaire et possède également un CLasse pour l'Inclusion Scolaire CLIS qui accueille des enfants handicapés, âgés de 6 à 12 ans, du secteur nord de l’agglomération toulousaine. Les objectifs visent à intégrer scolairement et non pas seulement socialement un groupe d’enfants déficients intellectuels dans un établissement scolaire ordinaire avec le souci de rechercher le maximum de points de contact avec les autres de l’école.

 
École maternelle Buissonnière.
 
École primaire Buissonnière.

Le groupe scolaire situé à Clairefontaine se consacre désormais à l'accueil des enfants en dehors des périodes scolaires (centre de loisirs).

CommunicationModifier

La mairie de Fonbeauzard a mis en place un site internet (cf. liens externes) afin d'informer les habitants sur l'actualité de la commune; de plus, chaque mois est distribué dans les boîtes aux lettres le journal municipal L'Écho de Fonbeauzard où l'on trouve l'actualité des associations, la présentation de l'équipe municipale ainsi que des brèves, notamment sur l'avancement de certains travaux de voirie.

 
L'un des trois panneaux d'affichage.

Enfin, la municipalité a installé 3 panneaux d'informations (le 1er en entrant par la route de Fronton, le 2e en entrant par le chemin des Bourdettes et le 3e en entrant au vieux-Fonbeauzard).

Écologie et recyclageModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté urbaine de Toulouse Métropole et de l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie[16].

Une déchèterie est située sur la commune de Saint-Alban.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Château de Fonbeauzard (privé) : construit sur des caves voûtées (début du XVIIe siècle), entouré de bâtiments agricoles et de parcs et jardins (XIXe siècle)[17]. C'est là,sous les grands arbres centenaires, près de la fontaine médiévale, et sur les prairies bordées de marronniers, de chênes et de figuiers, qu'ont joué les «Petites filles modèles» de la comtesse de Ségur, Camille et Madeleine, lorsqu'elles venaient voir leur grand-mère pendant les vacances.[18]
  • L'église : il n'y a pas d'église à Fonbeauzard

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Lourde sur Wikipedia
  2. Trébons-de-Luchon sur Wikipédia
  3. Carte IGN sous Géoportail
  4. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  5. Histoire de Fonbeauzard, par la commune de Fonbeauzard, France 2000 |http://www.ville-fonbeauzard.fr/fr/histoire.html
  6. Archives du château de Fonbeauzard, inventaire complet de l'hôtel d'Ayguesvives. Place Mage, Toulouse 1870.
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  12. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  13. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  14. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  15. http://www.ville-fonbeauzard.fr
  16. http://www.mairie-brax31.fr/fr/le-village-pratique/collecte-des-dechets.html
  17. http://www.gralon.net/tourisme/tourisme-fonbeauzard-12309.htm
  18. « PARC DU CHATEAU DE FONBEAUZARD », sur Tourisme Occitanie, (consulté le 18 août 2019)