Ouvrir le menu principal

Gagnac-sur-Garonne

commune française du département de la Haute-Garonne

Gagnac-sur-Garonne
Gagnac-sur-Garonne
La mairie.
Blason de Gagnac-sur-Garonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Canton Castelginest
Intercommunalité Toulouse Métropole
Maire
Mandat
Michel Simon
2014-2020
Code postal 31150
Code commune 31205
Démographie
Gentilé Gagnacais
Population
municipale
2 986 hab. (2016 en augmentation de 0,61 % par rapport à 2011)
Densité 688 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 41′ 59″ nord, 1° 22′ 35″ est
Altitude Min. 113 m
Max. 123 m
Superficie 4,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Gagnac-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Gagnac-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gagnac-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gagnac-sur-Garonne
Liens
Site web http://www.gagnac-sur-garonne.fr/

Gagnac-sur-Garonne est une commune française située dans le sud-ouest de la France, dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Gagnacais.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Gagnac se situe au nord de la Haute-Garonne, dans la région naturelle du pays toulousain.

La ville est distante, à vol d'oiseau, de 12,5 km de Toulouse[1], de 35 km de Montauban[2]. La commune fait partie de l'aire urbaine de Toulouse, ainsi que de l'unité urbaine, du bassin de vie et de la zone d'emploi de cette même ville[3].

Communes limitrophesModifier

Gagnac-sur-Garonne est limitrophe de cinq autres communes.

 
Carte de la commune de Gagnac-sur-Garonne et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Gagnac-sur-Garonne[4]
Saint-Jory
Merville   Lespinasse
Seilh Fenouillet

La Garonne sépare la commune de celle de Merville, en rive gauche.

HydrographieModifier

La commune fait partie du bassin versant de la Garonne, et est traversée par la Garonne, et est bordée à l'ouest par l'Aussonnelle, qui sert de frontière naturelle avec la commune de Seilh, en rive gauche de la Garonne.

Géologie et reliefModifier

La superficie de la commune est de 434 hectares ; son altitude varie de 113 à 123 mètres[5].

La commune de Gagnac-sur-Garonne est établie sur la première terrasse de la Garonne en rive droite, dans la plaine toulousaine de la Garonne.

ClimatModifier

Voies de communication et transportsModifier

Gagnac a une gare située à environ 6 km du centre-ville, c'est la gare de Saint-Jory, sur la ligne de Bordeaux à Sète.

La commune est également desservie par deux lignes de bus Tisséo, qui relient la commune au métro ou au tramway toulousain :

Gagnac est traversé par la route départementale 63, qui permet grâce à un pont sur la Garonne de relier la commune voisine de Seilh à Lespinasse.

La ville est située à proximité de la   11 - Fenouillet de l'autoroute A62, qui permet de relier Toulouse à Bordeaux, et aussi de la voie lactée, qui permet de relier Seilh au périphérique de Toulouse en passant notamment par les usines Airbus de Blagnac.

Pour des transports à l'échelle internationale, l'aéroport de Toulouse-Blagnac est situé à 10 km du centre-ville[6].

UrbanismeModifier

LogementModifier

En 2014, le nombre de logements était de 1373, contre 1339 en 2009[7].

Parmi ces logements, 93,7 % étaient des résidences principales, 0,9 % des résidences secondaires et 5,4 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 61 % d'entre eux des maisons et 39 % des appartements[7].

La proportion des résidences principales, propriétés de leurs occupants était de 59,9 %, en hausse par rapport à 2009 (53,5 %). La part des logements HLM loués vides était de 5,7 %[7].

Risques naturels et technologiquesModifier

Gagnac est concerné par un risque important d’inondations : tout le territoire communal est concerné par un risque de crue de la Garonne. La commune est également concernée par un risque de rupture de barrage[8].

Il n'y a pas d'installations industrielles à risque sur le territoire communal. Il existe cependant une installation industrielle sur Gagnac, et aussi 3 usines classées seveso à moins de 5 km. Il y a aussi plusieurs anciens sites industriels sur le territoire communal[8].

Gagnac est également concerné par un risque important de mouvements de terrain, et par un risque très faible (1/5) de séismes[8].

ToponymieModifier

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Gagnac-sur-Garonne est une commune avec plutôt une sensibilité de gauche, même si les résultats sont plutôt homogènes en général.

Lors de l'élection présidentielle de 2017, au premier tour, c'est Emmanuel Macron qui l'avait emporté avec 19,98 % des voix, suivi de peu par Marine Le Pen avec 19,51 % des voix et par Jean-Luc-Mélenchon avec 16,89 % des voix. Au second tour, c'est Emmanuel Macron qui l'avait emporté de plus 10 points contre Marine Le Pen[9].

Lors des élections législatives de 2017, au premier tour, c'est Jean-François Portarrieu (La République En Marche) qui l'avait emporté avec 17,85 % des voix, suivi par Sandrine Floureusses (Parti Socialiste) avec 11,95 % des voix. Au second tour, c'est encore Jean-François Portarrieu qui l'avait emporté, avec plus de 20 points d'avance sur Julien Leonardelli (Front National)[10].

Lors de l'élection présidentielle de 2012, au premier tour, c'est François Hollande qui l'avait emporté avec 29,19 % des voix, suivi par Nicolas Sarkozy avec 24 % des voix et par Marine Le Pen avec 20,02 % des voix. Au second tour, c'est François Hollande qui l'avait emporté avec 53,52 % contre Nicolas Sarkozy[11].

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 2 500 habitants et 3 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de vingt trois[12],[13].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1935 1945 Jean de Cruzel    
1989 2008 Pierre Pujol    
mars 2008 En cours Michel Simon DVD Retraité

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Gagnac-sur-Garonne fait partie du canton de Castelginest et de l'arrondissement de Toulouse. La commune a également fait partie, avant le redécoupage départemental de 2014, de l'ex-canton de Toulouse-14.

Gagnac fait également partie de la cinquième circonscription de la Haute-Garonne, qui englobe le nord-est du département jusqu'à une petite partie nord de Toulouse.

Enfin, Gagnac fait partie de Toulouse Métropole, qui regroupe une grande partie de la banlieue toulousaine.

Politique environnementaleModifier

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté urbaine de Toulouse Métropole[14].

La déchèterie est située sur la commune de Saint-Alban.

La Cabane récup'[15] lieu de collecte de bouchons en plastique, cartouches d'encre, ampoules... dans le but de financer des associations humanitaires.

Finances localesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[17]. En 2016, la commune comptait 2 986 habitants[Note 1], en augmentation de 0,61 % par rapport à 2011 (Haute-Garonne : +6,98 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370387412458465430456472453
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
471464463485504510473433438
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
438416349356354396390405439
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
4635578131 0151 3241 6352 5402 9682 986
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[20] 1975[20] 1982[20] 1990[20] 1999[20] 2006[21] 2009[22] 2013[23]
Rang de la commune dans le département 119 108 103 100 96 75 67 69
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

EnseignementModifier

Gagnac-sur-Garonne fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par une crèche (Grain de Sable), une école maternelle et une école élémentaire.

Gagnac est également situé à proximité du collège François Mitterrand de Fenouillet.

Les lycées les plus proches sont les lycées :

  • Le lycée général privé de L'annonciation de Seilh, situé à 4,5 km,
  • Le lycée polyvalent public Saint-Exupéry de Blagnac, situé à 7,5 km,
  • Le lycée privé Le Ferradou de Blagnac, situé à 8 km.

Manifestation culturelles et festivitésModifier

  • 12 heures de Gagnac (pétanque) : éditions 1997 à 2003 sous la présidence du membre fondateur Michel Contaut, et repris après le départ de celui-ci par le président Jean-Claude Bonhoure et son Bureau en 2005, puis par la nouvelle présidente Colette Bonnemazou en 2006, avec succès, et une augmentation des équipes. De 64 équipes, ce concours régional est passé à 80 équipes.
  • Vide-greniers : sur la place et dans le village. Tous les lundis de Pâques.
  • Diverses animations par le comité des fêtes (carnaval, Noël...)[24].

SantéModifier

Gagnac compte un médecin généraliste, situé en centre-ville. Il y a également un pharmacien en centre-ville.

Les principaux centres hospitaliers à proximité sont situés sur Toulouse : ce sont les hôpitaux Purpan, Joseph Ducuing et La Grave.

SportsModifier

Gagnac compte un club de football, le ASC Gagnac Football[25].

MédiasModifier

Gagnac est couverte par le journal local La Dépêche Du Midi et par France 3 Occitanie et son édition locale Toulouse Métropole.

CultesModifier

La commune compte une église catholique, l'église Notre-Dame-de-L'Assomption, située à l'entrée du village en venant du pont traversant la Garonne.

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Son blasonnement est : D'argent au coq de gueules, crêté, barbé et membré d'azur.

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • G. Belhomme, Fenouillet et Gagnac ou recueil des actes inédits concernant ces communautés, tome 3, p. 337-377, Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, Toulouse, 1837 (lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Infos, distance et photos de Gagnac-sur-Garonne et Toulouse », sur www.voldoiseau.com (consulté le 14 janvier 2018)
  2. « Infos, distance et photos de Gagnac-sur-Garonne et Montauban », sur www.voldoiseau.com (consulté le 14 janvier 2018)
  3. « Commune de Gagnac-sur-Garonne (31205) − COG | Insee », sur www.insee.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  4. Carte IGN sous Géoportail
  5. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  6. « Itinéraire de Gagnac-sur-Garonne à Aéroport de Toulouse-Blagnac - Google Maps », sur Google Maps (consulté le 14 janvier 2018)
  7. a b et c « Dossier complet - Commune de Gagnac-sur-Garonne (31205) » (consulté le 14 janvier 2018)
  8. a b et c « Géorisques | Mieux connaître les risques sur le territoire », sur www.georisques.gouv.fr (consulté le 14 janvier 2018)
  9. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections législatives 2017 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__legislatives-2017 (consulté le 14 janvier 2018)
  10. Ministère de l'Intérieur, « Résultats de l'élection présidentielle 2017 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__presidentielle-2017 (consulté le 14 janvier 2018)
  11. Ministère de l'Intérieur, « Résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__PR2012 (consulté le 14 janvier 2018)
  12. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  13. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031205.html.
  14. http://www.gagnac-sur-garonne.fr/articles.asp?Idrubrique=13&Idpage=47#.VInVGvjSVnk
  15. http://www.gagnac-sur-garonne.fr/articles.asp?Idrubrique=13&Idpage=105#.VInSOPjSVnk
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  20. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  21. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  22. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  23. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  24. Comité des fêtes de Gagnac sur Garonne
  25. Site de l'ASC Gagnac football