Ouvrir le menu principal

Alcedinidae

(Redirigé depuis Martin-pêcheur)

DescriptionModifier

Ce sont des oiseaux compacts de taille petite à moyenne (10 à 46 cm), au bec droit et long, en forme de poignard. Leurs pattes sont courtes, et ils portent un plumage aux couleurs vives.

Répartition et habitatModifier

Cosmopolites, ils fréquentent surtout les forêts et les zones boisées, souvent près de l'eau ; quelques espèces vivent en régions arborées éloignées de l'eau, et une autre espèce dans les déserts à broussailles.

SystématiqueModifier

Les Alcédinidés sont subdivisés en trois sous-familles temporairement considérées comme des familles séparées dans la Taxinomie Sibley-Ahlquist :

Liste alphabétique des genresModifier

Liste des espècesModifier

D'après la classification de référence (version 5.1, 2015) du Congrès ornithologique international (ordre phylogénique) :

Chez les Anciens : l'alcyonModifier

  Pour les articles homonymes, voir Alcyon.
Article détaillé : Alcyon (mythologie).

Chez les Anciens, oiseau dont la rencontre passait pour un présage de calme et de paix, car il fait son nid pendant les « jours alcyoniens », c’est-à-dire sept jours avant et sept jours après le solstice d’hiver, pendant lesquels la mer est calme. Ce mot d'origine grecque se trouve pour la première fois à l'écrit en 1265.

Étymologie (Littré)Modifier

« Termes grecs, l'un dérive de celui qui signifie la mer (pour les rapports de ce mot, voy. SEL), et l'autre se traduit par qui fait ses petits, du verbe grec faire des petits, parce que l'alcyon fait son nid sur la mer. M. Benfey, II, 165, rattache la dernière partie du mot au terme grec signifiant chien (voy. CHIEN). À cause de l'étymologie quelques-uns écrivent en latin Halcyon et Halcyone. »

Oiseau « fabuleux » ?Modifier

La définition des ouvrages de langue française commence toujours par « oiseau fabuleux », ce qui est inexact, car les alcyons, qu’on connaît mieux sous le nom martin-pêcheur, existent bien. Seuls les dictionnaires de langue anglaise font le lien avec kingfisher (« martin-pêcheur ») dans leur définition, qui est le terme courant. C’est pourquoi on évite les tournures du genre mythical bird (« oiseau fabuleux »). Il ne semble pourtant pas qu’on ait toujours commis cette erreur en français, car le Littré, le Dictionnaire de l’Académie (1762) et le Furetière décrivent l’alcyon comme un oiseau qui existe bel et bien. Étant donné que les dictionnaires de langue française et de langue anglaise décrivent les pouvoirs merveilleux de cet oiseau seulement dans la rubrique alcyon (halcyon), on utilisera ce terme de préférence à tout autre pour mettre l’accent là-dessus.

« On appelle les jours Alcyoniens, ceux pendant lesquels les Alcyons font leur nid, qui sont vers le solstice d'hyver. » (Furetière)

NotesModifier

  1. Cf. notes 17 et 18
  2. Voir références

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • R.G. Moyle, J. Fuchs, E. Pasquet, et B. Marks, « Feeding behavior, toe count, and the phylogenetic relationships among alcedinine kingfishers », J. Avian Biol., vol. 38 (2007), p.  317-326.
  • M. Melo, et J. Fuchs, « Phylogenetic relationships of the Gulf of Guinea Alcedo kingfishers », Ibis, vol. 150 (2008), p. 633-369.