Ouvrir le menu principal

Les Amants du nouveau monde

film sorti en 1995
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nouveau Monde (homonymie).
Les Amants du nouveau monde
Titre québécois La lettre écarlate
Titre original The Scarlet Letter
Réalisation Roland Joffé
Scénario Douglas Day Stewart, d'après La Lettre écarlate (Nathaniel Hawthorne)
Acteurs principaux
Sociétés de production Allied Stars Ltd.
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Durée 135 minutes
Sortie 1995

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Amants du nouveau monde (The Scarlet Letter), La lettre écarlate au Québec, est un film américain réalisé par Roland Joffé et sorti en 1995. Il est une adaptation du roman La Lettre écarlate (The Scarlet Letter) de Nathaniel Hawthorne écrit en 1850.

SynopsisModifier

Le film relate l'histoire d'Hester Prynne (Demi Moore), une jeune femme vivant dans une communauté puritaine à Boston dans le Massachusetts. L'action se situe entre 1642 et 1649. Hester Prynne, au début du roman, se voit condamnée par la société à porter sur sa poitrine la lettre A pour adultère. En effet, elle est accusée d'avoir péché avec un homme du village, dont elle refuse de dévoiler le nom, et d'avoir eu un enfant avec lui. Au même moment, son mari légitime revient après de longues années d'absence dans la communauté de Boston et découvre que sa femme est accusée de la plus infâme des trahisons. Lui, c'est Roger Chillingworth (Robert Duvall), il est médecin et a vécu avec les Indiens, ce qui a révélé sa nature sauvage et cruelle. Hester Prynne part vivre en périphérie de la ville avec sa fille Pearl et n'a plus de relation avec son ancien mari. Pourtant, celui-ci veut venger son honneur et se jure de retrouver le coupable car il refuse que sa femme endure seule la punition infligée par la société intolérante dans laquelle ils vivent. Roger Chillingworth se doute qu'il s'agit, en réalité, du pasteur de la communauté, Arthur Dimmesdale (Gary Oldman). En effet, celui-ci semble rongé par la culpabilité, vit replié sur lui-même et se flagelle en guise de punition. Roger Chillingworth se jure alors de le pousser à bout pour le faire avouer ou même pour que celui-ci en vienne à se suicider. Hester Prynne essaie de mettre le pasteur en garde contre son mari mais celui-ci, indifférent à son sort, ne réagit pas et se laisse consumer par la culpabilité. Il finira par avouer sa faute en plein jour, sur le pilori, Hester Prynne et Pearl à ses côtés, ne pouvant plus vivre avec ce fardeau qui le rongeait un peu plus chaque jour.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Liens externesModifier