Ouvrir le menu principal

Michael Biehn

acteur américain
Michael Biehn
Michael Biehn by Gage Skidmore.jpg
Michael Biehn en juillet 2016.
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Michael Connell BiehnVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Jennifer Blanc (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Films notables

Michael Connell Biehn, dit Michael Biehn, est un acteur américain, né le à Anniston en Alabama.

Il est surtout connu pour avoir joué Kyle Reese dans Terminator, le Caporal Hicks dans Aliens, le retour et le Lieutenant Coffey dans Abyss.

BiographieModifier

Jeunesse et formationsModifier

Michael Biehn naît à Anniston en Alabama, sous les yeux de Marcia (née Connell) et Don Biehn, un avocat. Il est le second des trois frères[1],[2]. En partie, il est originaire d’Allemagne[3]. Jeune, il aménage avec sa famille à Lincoln en Nebraska, puis à Lake Havasu City en Arizona où il est membre d’un club d'art dramatique avant d'obtenir son diplôme[2]. Il assiste au programme de théâtre à l’université de l'Arizona[1], où il est membre de la confrérie de Sigma Nu avant d’aménager à Hollywood[4].

CarrièreModifier

Michael Biehn débute dans des films et téléfilms comme celui de Grease (1978), où il prête les traits du footballeur se faisant frapper au ventre par Danny Zuko — interprété par John Travolta. Il n’y est pas crédité. En 1981, il apparaît dans le rôle de Douglas Breen, un traqueur furtive, dans Fanatique (The Fan) d'Edward Bianchi, aux côtés de Lauren Bacall.

En 1984, il devient Kyle Reese, un soldat envoyé dans le futur par John Connor dans le but de sauver sa mère Sarah Connor, dans le film de science-fiction Terminator (The Terminator) de James Cameron, aux côtés d’Arnold Schwarzenegger et Linda Hamilton. Avec le même réalisateur, il tient la vedette en tant que le caporal Dwayne Hicks dans Aliens, le retour (Aliens) en 1986 et le lieutenant Hiram Coffey) dans Abyss (The Abyss) en 1989, ainsi qu’un petit rôle de Kyle Reese dans une scène coupée de Terminator 2 : Le Jugement dernier (Terminator 2: Judgment Day) en 1991, avant d’être restauré dans la version longue.

Dans les années 1990, suivant un avant-projet d'Alien 3 (1992) écrit par William Gibson, le personnage de Dwayne Hicks (ayant pourtant survécu aux cauchemars dans Aliens, le retour) est le protagoniste, remplaçant Ellen Ripley — interprétée par Sigourney Weaver[5]. Cependant, Walter Hill et David Giler écrivent le scénario officiel, dans lequel Dwayne Hicks est tué au début de l’histoire. Michael Biehn, dès qu’il a appris sur la disparition de son personnage, a exigé et reçu presque autant de salaire pour avoir utilisé sa présence dans une scène que celui du rôle dans Aliens[6] : il prête la voix du personnage Dwayne Hicks dans les jeu vidéo Aliens: Colonial Marines (2013).

En 1993, il interprète le rôle de Johnny Ringo dans Tombstone de George P. Cosmatos, avec Val Kilmer.

En 2010, il écrit et réalise son premier long métrage The Blood Bond, ainsi que The Victim sorti l’année suivante.

Vie privéeModifier

 
Michael Biehn et sa compagne, l’actrice Jennifer Blanc, en pleine promotion de The Victim en 2012.

Le , Michael Biehn se marie à l’actrice Carlene Olson. Ensemble, ils ont deux enfants jumeaux Devon et Taylor (nés en 1984). En 1987, ils divorcent.

Il se remarie à Gina Marsh, avec qui il a deux garçons Caelan Michael (né en 1992) et Alexander (en 2003). En 2008, ils se séparent.

En 2012, il se remarie à l’actrice Jennifer Blanc, qui a coproduit et joué avec lui dans The Victim (2012)[7],[8]. Ils ont un enfant, Dashiell King Biehn (né en 2015)[9].

FilmographieModifier

En tant qu’acteurModifier

Longs métragesModifier

Années 1970Modifier
Années 1980Modifier
Années 1990Modifier
Années 2000Modifier
Années 2010Modifier
Prochainement

Court métrageModifier

  • 2011 : From Darkness d’Andrew C. Erin : l’agent Doug Albright

TéléfilmsModifier

Années 1970Modifier
  • 1978 : Zuma Beach de Lee H. Katzin : J. D.
  • 1978 : A Fire in the Sky de Jerry Jameson : Tom Rearden
  • 1979 : Steeletown de Robert L. Collins : Gibby Anderson, le frère de Bill
  • 1979 : The Paradise Connection de Michael Preece : Larry
Années 1980Modifier
Années 1990Modifier
Années 2000Modifier
  • 2002 : Borderline d'Evelyn Maude Purcell : l’inspecteur Macy Kobacek
  • 2004 : The Legend of Butch and Sundance de Sergio Mimica-Gezzan : Mike Cassidy

Séries téléviséesModifier

Jeux vidéoModifier

En tant que producteurModifier

  • 2013 : The Night Visitor de Jennifer Blanc
  • 2014 : Mindless de Jason DeVan
  • 2014 : Hidden in the Woods de Patricio Valladares
  • 2016 : The Girl de Jennifer Blanc
  • 2016 : Deadly Signal de Brianne Davis
  • 2016 : She Rises de Larry Wade Carrell
  • 2016 : The Lincoln de Stephanie Paris
  • 2017 : Altered Perception de Kate Rees Davies
  • 2017 : Fetish Factory de Staci Layne Wilson

En tant que scénariste et réalisateurModifier

AnecdotesModifier

  • Une image de lui dans le film Terminator a été utilisée sur la jaquette du jeu vidéo Metal Gear dans le rôle de Solid Snake en 1987. Michael Biehn, alors en pleine gloire, aurait pu, selon les développeurs, être parfait dans le rôle de Solid Snake dans une éventuelle adaptation au cinéma du jeu.
  • Son nom de famille se prononce « Bine ».
  • Il joue souvent des militaires dans ses films, notamment des SEAL de la Navy à trois reprises (dans Abyss, Navy Seals : Les Meilleurs et Rock).
  • Il se fait mordre dans tous les films de James Cameron.
  • Il devait jouer le rôle de Caledon Hockley dans Titanic et celui du colonel Miles Quaritch dans Avatar
  • Il fut très déçu de ne pas avoir pu rejouer le rôle du Caporal Dwayne Hicks dans Alien 3. Ce personnage avait pourtant le premier rôle dans le scénario de William Gibson.
  • Il est membre de la fraternité Sigma Nu.

Voix françaisesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Michael Biehn: Biography, Latest News & Videos », sur TV Guide (consulté le 13 novembre 2019).
  2. a et b (en) « Michael Biehn », sur Wizard World, (consulté le 13 novembre 2019).
  3. (en) [vidéo] tarlanx, ALIENS - Bobbie Wygant interview 1986/87 - Michael Biehn sur YouTube.
  4. (en) « About Michael Biehn », sur MTV (consulté le 13 novembre 2019).
  5. (en) « Phoenix – Michael Biehn Archive – Aliens Cinescape Movie Aliens – Bald Ambition Page 3 », sur Michaelbiehn.co.uk (consulté le 13 novembre 2019).
  6. « Wreckage and Rape: The Making of Alien³ – Development Hell: Concluding The Story », dans le DVD Alien 3 Collector's Edition.
  7. (en) Serena Whtiney, « Fantasia 2012: Michael Biehn and Jennifer Blanc-Biehn Talk The Victim and More! », sur Dread Central, (consulté le 13 novembre 2019).
  8. (en) « Fantasia 2012: Michael Biehn and Jennifer Blanc say waddup in this photoshoot! », sur Arrow in the Head, (consulté le 13 novembre 2019).
  9. (en) « Welcome Dashiell King Biehn », sur Topanga Messenger, (consulté le 13 novembre 2019).
  10. a b c d e f g h i et j « Comédiens ayant doublé Michael Biehn en France », sur RS Doublage.

Liens externesModifier