Melanie Griffith

actrice américaine
Melanie Griffith
Description de cette image, également commentée ci-après
Melanie Griffith en février 2016
Nom de naissance Melanie Richards Griffith
Naissance (63 ans)
New York (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Films notables Body Double
Working Girl
Fenêtre sur Pacifique
Le Bûcher des vanités

Melanie Griffith est une actrice américaine née le à New York (États-Unis). Elle est la fille de Peter Griffith et de l'actrice Tippi Hedren[1], l'ex-épouse des acteurs Don Johnson et Antonio Banderas, et la mère de l’actrice Dakota Johnson.

Elle est surtout connue pour cinq films : deux thrillers (Body Double (1985), de Brian De Palma et Lolita (1997), d'Adrian Lyne), puis trois comédies : Dangereuse sous tous rapports (1987), de Jonathan Demme, Working Girl (1988), de Mike Nichols et enfin Le Bûcher des vanités (1990), de Brian De Palma.

BiographieModifier

 
L'actrice avec son troisième époux, Don Johnson, en 1990.

Âgée de neuf mois, Mélanie Griffith apparaît dans des films publicitaires. En 1969, elle occupe de petits rôles dans le film Smith ! et en 1973 dans The Harrad Experiment.

À 18 ans, en 1975, elle tourne dans La Fugue (Night Moves) d'Arthur Penn, un rôle qui la catégorise dans les bimbos. En 1976, elle pose nue dans le magazine Playboy.

L'actrice passe rapidement aux premiers rôles : pour la comédie Underground Aces (1981), puis surtout pour le thriller Body Double (1984), réalisé par Brian De Palma. La comédienne confirme rapidement avec la comédie Dangereuse sous tous rapports (1986), dont elle partage l'affiche avec Jeff Daniels. Après quelques petits échecs dans des genres dramatiques différents, elle s'impose de nouveau dans une comédie, cette fois romantique : Working Girl (1988), dont elle partage l'affiche avec Harrison Ford et Sigourney Weaver est un succès critique et commercial.

Les années 1990 débutent cependant avec des échecs : la comédie noire Le Bûcher des vanités, où elle a pourtant pour partenaires Tom Hanks et Bruce Willis est un flop commercial. Quand au drame Une étrangère parmi nous, présenté au Festival de Cannes 1992, il s'agit de l'un des deux échecs de la décennie pour le cinéaste Sidney Lumet. Les deux seuls véritable succès critique pour l'actrice sont d'une part le drame Un homme presque parfait (1994), où elle fait partie du casting quatre étoiles entourant la star Paul Newman, puis le thriller Lolita (1997), de Adrian Lyne, où elle a pour partenaires Jeremy Irons et la jeune Dominique Swain.

Après les échecs, coup sur coup, des comédies noires La Tête dans le carton à chapeaux (1999), première réalisation de son mari à la ville Antonio Banderas, et de Cecil B. Demented (2000), présenté au Festival de Cannes, elle passe au second plan.

Durant les années 2000-2010, elle se contente de seconds rôles dans des films indépendants ou sortant directement en vidéo. Seuls projets notables : une apparition dans la satire The Disaster Artist (2017), réalisée par James Franco et le drame The Pirates of Somalia, écrit et réalisé par Bryan Buckley.

Vie privéeModifier

 
L'actrice avec son quatrième époux, Antonio Banderas, en mai 2010.

En 1972, à l'âge de 14 ans, Melanie Griffith rencontre l'acteur américain, Don Johnson - alors âgé de 22 ans, sur le tournage du film The Harrad Experiment[2]. Ils entament une liaison assez rapidement, puis se marient le 8 janvier 1976, à l'âge de 18 et 26 ans respectivement, avant de divorcer six mois plus tard[3]. En 1974, à l'âge de 16 ans, elle a eu une brève liaison avec l'acteur et réalisateur de 36 ans, Warren Beatty[4]. Elle a également été la maîtresse de Jack Nicholson[5], puis a eu une relation avec l'acteur Ryan O'Neal de 1976 à 1977[6]. Dans son autobiographie, intitulée A Paper Life, Tatum O'Neal, la fille de Ryan O'Neal, confie que Melanie Griffith l'aurait entraîné dans une orgie avec l'actrice Maria Schneider et un coiffeur, alors qu'elle était toujours en couple avec son père[7].

Le 8 septembre 1981, à l'âge de 22 ans, elle se marie pour la deuxième fois avec l'acteur américano-cubain, Steven Bauer - au bout d'un an de relation. De cette union, naît leur fils, Alexander Griffith-Bauer, le 22 août 1985. Le couple se sépare deux ans après la naissance de leur fils, puis entame une procédure de divorce, qui est prononcé en 1989.

En 1988, Melanie Griffith renoue avec son premier mari, Don Johnson. Ils se marient pour la seconde fois le 26 juin 1989, puis deviennent les parents d'une fille, Dakota Mayi Johnson, le 4 octobre 1989. Ils se séparent en 1994, puis se réconcilient quelques mois plus tard. Durant leur séparation, Melanie Griffith a une aventure avec le producteur américain, Bryan Kestner.

En mai 1995, elle quitte définitivement son époux Don Johnson pour vivre en couple avec l'acteur et réalisateur espagnol, Antonio Banderas. Le couple se marie le 14 mai 1996, soit trois mois après son divorce avec Don Johnson, puis deviennent les parents d'une fille, Stella del Carmen Banderas, le 24 septembre 1996. Ils se séparent en juin 2014, puis divorcent en décembre 2015, après plus de dix-neuf ans de mariage.

Melanie a un demi-frère Clay A. Griffith et une demi-sœur Tracy Griffith, ce sont les enfants que son père a eus avec l'actrice Nanita Greene.

En 2009, elle annonce avoir été guérie d'un cancer de la peau diagnostiqué quelques mois auparavant. En 2017, elle révèle être atteinte d'une tumeur, un carcinome basocellulaire positionné sur le nez[8]. En , elle révèle être épileptique[9].

FilmographieModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Voix françaisesModifier

En France, Dorothée Jemma est la voix française régulière de Melanie Griffith.

Et aussi

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier