Chronologie du Japon

histoire chronologique du Japon

Préhistoire et protohistoireModifier

Paléolithique du JaponModifier

  • indices d'activité humaine attestés vers -30 000

Période Kyuuseki ( 旧跡時代 ) de -20 000 à - 12000 environ.

Période Jōmon (-13 000 à environ -300)Modifier

Période Yayoi (environ -400 à 250)Modifier

  • début du néolithique japonais (agriculture, métallurgie...)
  • -57, les archives chinoises indiquent l'arrivée du premier émissaire japonais.

Antiquité (Kodai)Modifier

Période Yamato (250 à 710)Modifier

Époque de Nara (710 à 794)Modifier

Époque de Heian (794 à 1185)Modifier

Période féodale (Chūsei)Modifier

Période Kamakura (1185 à 1333)Modifier

  • 1185 : victoire du clan Minamoto sur le clan Taira à la bataille de Dan-no-ura et fin de la guerre de Genpei. Le jeune empereur Antoku sombre dans les eaux de Dan no Ura.
  • 1191 : la secte Zen est introduite au Japon.
  • 1192 : la capitale est transférée à Kamakura ; premier bakufu : séparation du pouvoir de l'empereur (dirigeant spirituel) et du shogun (dictateur militaire, dirigeant politique), Minamoto no Yoritomo. Ce dernier reçoit le titre de Grand général pour la pacification des barbares (Sei i taishōgun).
  • 1198 : l'empereur Gotoba, qui a succédé à Goshirakawa, abdique et devient empereur retiré (gouvernement insei). Yoritomo projette de renverser ce nouveau pouvoir mais meurt avant.
  • 1221 : les guerres de l'ère Jōkyū. Gotoba a un caractère bien trempé face aux Hōjō (famille régente du shogunat) qui souhaitent affaiblir le pouvoir des empereurs retirés en restaurant le pouvoir impérial. Gotoba lance l'ordre de renverser le Bakufu. Ama shōgun Masako (l'épouse de Yoritomo) réunit le ban et l'arrière-ban, et Yosutoki écrase la rébellion. Ces guerres marquent la fin du pouvoir politique des Empereurs Retirés. Domination politique des guerriers.
  • 1253 : fondation de l'école du Sûtra du Lotus par Nichiren.
  • 1274 : première tentative des Mongols d'envahir le Japon.
  • 1275 : fondation de la secte Ji.
  • 1281 : deuxième tentative des Mongols d'envahir le Japon. (suivie de la construction du genkobori)
  • 1302 : un grand incendie se déclare dans la ville de Kamakura, faisant plus de 500 morts
  • 1331 : rébellion de l'ère Genko

Restauration de Kenmu (1333 à 1336)Modifier

Période Muromachi (1336 à 1573)Modifier

Période Azuchi Momoyama (1573 à 1600)Modifier

Époque début des modernes (Kinsei) : Époque d'Edo (1600 à 1868)Modifier

Époque moderne (Kindai) : Empire du Japon (1868 à 1945)Modifier

Ère MeijiModifier

Ère TaishōModifier

  • 1912 : décès de l'empereur Meiji, son fils Taishō Tennō lui succède. Fin de l'ère Meiji, début de l'ère Taishō.
  • 1913 : naissance de Toyoda Eiji
  • 1916 : premier film japonais.
  • 1921 : naissance de Akio Morita
  •  : fondation du parti communiste japonais.
  • 1923 : un tremblement de terre ravage le Kanto.

Ère avant-guerre ShōwaModifier

Année 1945

Époque contemporaine (Gendai) : État du Japon (1945 à aujourd'hui)Modifier

Années 1945 à 1949Modifier

Années 1950Modifier

Années 1960Modifier

Années 1970Modifier

Années 1980Modifier

Années 1990Modifier

Années 2000Modifier

Années 2010Modifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier