Ouvrir le menu principal

Le bakufu (幕府?, litt. « gouvernement shogunal ») ou shogunat (de shogun) est un gouvernement militaire ayant eu cours au Japon de la fin du XIIe siècle à la révolution de l’ère Meiji (1868).

Le Japon a connu trois bakufu.

Bakufu de KamakuraModifier

Le bakufu de Kamakura (鎌倉幕府?) ou shogunat de Kamakura (1192-1333), composé de trois organes :

  • Le mandokoro, bureau des affaires administratives, qui s’occupe des finances et de la politique étrangère.
  • Le samurai-dokoro, qui s’occupe des affaires militaires et de la police.
  • Le monchūjo, haute cour de justice qui s’occupe de toutes les affaires juridiques.

Bakufu de MuromachiModifier

Bakufu d’EdoModifier

Le bakufu d'Edo (江戸幕府?) ou shogunat Tokugawa (1603-1867) est composé de différents organes qui le dirigent :

  • le tairō (大老?) ou « grand ancien » ;
  • le conseil des rōjū (老中?) ou « conseil des anciens » ;
  • le conseil des wakadoshiyori (若年寄?) ou « conseil des jeunes anciens » ;
  • le ōmetsuke (大目付?) ou « censorat » ;
  • les machi-bugyō (町奉行?) ou « gouverneurs civils ».

Il a aussi mis sur pied une unité militaire d’élite, le denshūtai, qui a combattu durant la guerre de Boshin (1868-1869).

AnnexesModifier