Takeda Katsuyori

militaire japonais

Takeda Katsuyori (武田勝頼?, 1546-) était un samouraï japonais de l'époque Sengoku, célèbre comme chef du clan Takeda et successeur de son père, le seigneur de guerre et daimyo Shingen Takeda. Il était le fils de Shingen et de la fille de Suwa Yorishige. Il eut notamment comme enfant Takeda Nobukatsu et Takeda Katsuchika[1].

Takeda Katsuyori
Image dans Infobox.
Fonction
Daimyo
Titre de noblesse
Daimyo
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Mount Tenmoku (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Keitokuin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
武田勝頼Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Suwa Goryōnin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ōbai-in (d)
Kiku-hime (d)
Kenshōin (d)
Shinryūin (d)
Takeda Nobukiyo (d)
Katsurayama Nobusada (d)
Morinobu Nishina
Takeda Nobuchika (en)
Shinshōni (d)
Takeda Nobuyuki (d)
Takeda YoshinobuVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Keirin-in
Ryū shōin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Takeda Nobukatsu
Takeda Katsuchika (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grave of Takeda Katsuyori.JPG
Vue de la sépulture.

Katsuyori, connu tout d'abord sous le nom de « Suwa Shirō Katsuyori » (諏訪四郎勝頼?), succéda à sa mère à la tête du clan Suwa et fit du château Takatō le siège de son domaine. Après la mort de son frère ainé Takeda Yoshinobu, Nobukatsu, fils de Katsuyori, devint l'héritier du clan Takeda, faisant de facto Katsuyori chef du clan Takeda. Il prit en charge la famille après la mort de Shingen et combattit Ieyasu Tokugawa à la bataille de Takatenjin en 1574 et à la bataille de Nagashino en 1575. Il captura Takatenjin, ce que même son père ne put faire, et obtint ainsi le soutien du clan Takeda.

Katsuyori s'attira le courroux du clan Hōjō en aidant Uesugi Kagekatsu contre Kagetora Uesugi qui était le septième fils de Hōjō Ujiyasu, adopté par Uesugi Kenshin dont il était l'héritier.

Katsuyori perdit le Takatenjin en 1581 et incidemment le soutien des clans Kiso et Anayama. Ses forces furent détruites par les armées combinées de Oda Nobunaga et de Tokugawa Ieyasu à la bataille de Tenmokuzan en 1582, défaite après laquelle Katsuyori et son fils se suicidèrent par seppuku[1].


NotesModifier

  1. a et b (ja) « Takeda (甲斐武田氏) », sur www2.harimaya.com (consulté le ).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (ja) Shibatsuji Shunroku (柴辻俊六) et Hirayama Masaru (平山優), Takeda Katsuyori no Subete (武田勝頼のすべて), Tokyo, Shin Jinbutsu Ōraisha (新人物往来社),‎ .
  • (ja) Shibatsuji Shunroku (柴辻俊六), Takeda Katsuyori (武田勝頼), Tokyo, Shin Jinbutsu Ōraisha (新人物往来社),‎ .

Liens externesModifier