Kōki Hirota

personnalité politique japonaise

Kōki Hirota (広田 弘毅, ) est un homme d'État japonais, le 32e premier ministre du Japon, du au . Jugé par le tribunal militaire international pour l'Extrême-Orient, il est reconnu coupable de crimes de guerre commis durant la seconde guerre sino-japonaise et exécuté par pendaison dans l'enceinte de la prison de Sugamo à Tokyo.

Kōki Hirota
廣田 弘毅
Illustration.
Fonctions
Premier ministre du Japon
Monarque Shōwa
Prédécesseur Keisuke Okada
Successeur Senjūrō Hayashi
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Chūō-ku, Fukuoka, Japon
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Drapeau du Japon Sugamo, Tokyo (Japon)
Nationalité Japonaise
Parti politique Indépendant
Diplômé de Tokyo Imperial University

Signature de Kōki Hirota廣田 弘毅

Kōki Hirota
Premiers ministres du Japon

BiographieModifier

Il naît dans la préfecture de Fukuoka. Après ses études, il intègre le ministère des Affaires étrangères pour devenir diplomate. Il est ambassadeur du Japon en Union soviétique de 1928 à 1932. Il devient ministre des Affaires étrangères en 1933. La même année, il annonce le retrait du Japon de la Société des Nations.

En 1936, l'empereur Shōwa le nommait Premier ministre et, sous son gouvernement, l'Empire du Japon conclut le pacte anti-Komintern avec l'Allemagne nazie, qui comprenait une clause secrète de soutien militaire mutuel en cas d'attaque de l'Armée rouge.

En 1937, alors que Hirota est ministre des Affaires étrangères, l'armée impériale japonaise perpètre le massacre de Nankin. Après guerre, Hirota est condamné à mort par le Tribunal de Tokyo pour ne pas avoir su l'empêcher.

 
Kōki Hirota à l'annonce de sa condamnation à mort.

Liens externesModifier