Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Shikoku

une des quatre grandes îles du Japon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shikoku (homonymie).

Shikoku (四国?) est l'une des quatre grandes îles du Japon avec Honshū, Hokkaidō et Kyūshū. Elles forment avec les archipels Nansei et Nanpō l'archipel japonais.

Shikoku
四国 (ja)
Image satellite de Shikoku.
Image satellite de Shikoku.
Géographie
Pays Drapeau du Japon Japon
Archipel Archipel japonais
Localisation Mer intérieure de Seto et océan Pacifique
Coordonnées 33° 45′ N, 133° 30′ E
Superficie 18 803,87 km2
Point culminant Mont Ishizuchi (1 982 m)
Géologie Île continentale
Administration
Préfecture Ehime, Kagawa, Kōchi et Tokushima
Démographie
Population 3 857 577 hab. (2015)
Densité 205,15 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+9

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Shikoku
Shikoku
Îles au Japon

Sommaire

Étymologie et histoireModifier

En japonais, Shikoku (四国?) est composée de deux kanjis. Le premier – shi (?) – veut dire « quatre » et le deuxième – koku (?) – veut dire « pays ». Ce nom vient du fait que l'île était divisée en quatre provinces (Awa, Tosa, Sanuki et Iyo). Ces provinces sont devenues aujourd'hui des préfectures.

GéographieModifier

La superficie de l'île est de 18 787 km2. Sa population est estimée à 4,5 millions d'habitants. Le point culminant de l'île est le mont Ishizuchi dans la préfecture d'Ehime.

À l'inverse des trois autres grandes îles du Japon, Shikoku ne contient aucun volcan.

TransportModifier

Trois autoroutes connectent Shikoku à Honshū :

  • l'autoroute de Kobe-Awaji-Naruto
  • l'autoroute de Seto-Chūō
  • l'autoroute de Nishiseto

Shikoku a quatre aéroports régionaux (l'aéroport de Tokushima, Takamatsu, Matsuyama et Kōchi). Ils desservent les villes de Tokyo, Ōsaka, Nagoya, Fukuoka ou encore Sapporo[1]. Des vols internationaux existent également vers Séoul à partir de l'aéroport de Takamatsu[1] et vers Séoul et Shanghai à partir de l'aéroport de Matsuyama[1].

Shikoku est la seule région japonaise qui ne bénéficie pas du Shinkansen, le train à grande vitesse japonais.

PréfecturesModifier

Villes importantesModifier

TraditionsModifier

Shikoku est célèbre pour son très ancien pèlerinage dédié à Kōbō-Daishi qui consiste à faire le tour de l'île à pied et à s'arrêter dans 88 temples. Malgré un réseau de sentiers long de 1 170 km, il est effectué chaque année par un nombre important de Japonais, en plus ou moins deux mois.

Le festival Awa-Odori a lieu dans la ville de Tokushima tous les ans du 13 au 15 août[2].

Le festival Yosakoi a lieu dans la ville de Kochi tous les ans du 9 au 12 août[3]. Il s'agit d'un festival de musique et de danse au cœur de la ville.

Autre significationModifier

Le shikoku est une race de chien, encore appelée chien de Kōchi, du nom de la préfecture de Kōchi d'où il est originaire.

RéférencesModifier

  1. a, b et c (en) Air Routes to Shikoku, Welcome to Shikoku
  2. (en) Experience Awa Odori, Welcome to Shikoku
  3. (en) Yosakoi Festival, Welcome to Shikoku

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :