Ouvrir le menu principal

Arrondissement d'Abbeville

arrondissement français

Arrondissement d'Abbeville
Arrondissement d'Abbeville
Situation de l'arrondissement d'Abbeville dans le département Somme.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département et
collectivité territoriale
Somme
Chef-lieu Abbeville
Code arrondissement 80 1
Démographie
Population 125 867 hab. (2016)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 10′ 00″ nord, 1° 45′ 00″ est
Superficie 1 589 km2
Subdivisions
Communes 164

L'arrondissement d'Abbeville est une division administrative française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

CompositionModifier

 
Annuaire général d'Abbeville et de son arrondissement (1924).

L'arrondissement est constitué de 2015 à 2016 des communes des cantons suivants :

Le , l'arrondissement perd les 38 communes suivantes, qui sont rattachées par un arrêté du préfet de région du 23 décembre 2016 à l'arrondissement d'Amiens[1]. : Andainville, Aumatre, Avesnes-Chaussoy, Bermesnil, Cannessières, Cerisy-Buleux, Conteville, Domléger-Longvillers, Epaumesnil, Etrejust, Fontaine-le-Sec, Forceville-en-Vimeu, Foucaucourt-Hors-Nesle, Framicourt, Fresnes-Tilloloy, Fresneville, Fresnoy-Andainville, Frettecuisse, Heucourt-Croquoison, Hiermont, Inval-Boiron, Lignières-en-Vimeu, Le Mazis, Mouflières, Nesle-l'Hôpital, Neslette, Neuville-au-Bois, Neuville-Coppegueule, Oisemont, Rambures, Saint-Aubin-Rivière, Saint-Léger-sur-Bresle, Saint-Maulvis, Senarpont, Le Translay, Vergies, Villeroy et Woirel.

A l'inverse, les deux communes de Bettencourt-Rivière et de Condé-Folie sont transférées par le même arrêté de l'arrondissement d'Amiens à celui d'Abbeville.

Découpage communal depuis 2015Modifier

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement d'Abbeville est ainsi de 200 en 2015, 200 en 2016 et 164 en 2017. Au , l'arrondissement groupe les 164 communes suivantes[2] :

  1. Abbeville
  2. Acheux-en-Vimeu
  3. Agenvillers
  4. Aigneville
  5. Ailly-le-Haut-Clocher
  6. Allenay
  7. Allery
  8. Argoules
  9. Arrest
  10. Arry
  11. Ault
  12. Bailleul
  13. Beauchamps
  14. Béhen
  15. Bellancourt
  16. Bernay-en-Ponthieu
  17. Béthencourt-sur-Mer
  18. Bettencourt-Rivière
  19. Biencourt
  20. Le Boisle
  21. Boismont
  22. Boufflers
  23. Bouillancourt-en-Séry
  24. Bourseville
  25. Bouttencourt
  26. Bouvaincourt-sur-Bresle
  27. Brailly-Cornehotte
  28. Bray-lès-Mareuil
  29. Brucamps
  30. Brutelles
  31. Buigny-l'Abbé
  32. Buigny-lès-Gamaches
  33. Buigny-Saint-Maclou
  34. Bussus-Bussuel
  35. Cahon
  36. Cambron
  37. Canchy
  38. Caours
  39. Cayeux-sur-Mer
  40. Chépy
  41. Citerne
  42. Cocquerel
  43. Condé-Folie
  44. Coulonvillers
  45. Cramont
  46. Crécy-en-Ponthieu
  47. Le Crotoy
  48. Dargnies
  49. Dominois
  50. Dompierre-sur-Authie
  51. Domqueur
  52. Domvast
  53. Doudelainville
  54. Drucat
  55. Eaucourt-sur-Somme
  56. Embreville
  57. Épagne-Épagnette
  58. Ercourt
  59. Ergnies
  60. Érondelle
  61. Estréboeuf
  62. Estrées-lès-Crécy
  63. Favières
  64. Feuquières-en-Vimeu
  65. Fontaine-sur-Maye
  66. Fontaine-sur-Somme
  67. Forest-l'Abbaye
  68. Forest-Montiers
  69. Fort-Mahon-Plage
  70. Francières
  71. Franleu
  72. Fressenneville
  73. Frettemeule
  74. Friaucourt
  75. Friville-Escarbotin
  76. Froyelles
  77. Frucourt
  78. Gamaches
  79. Gapennes
  80. Gorenflos
  81. Grand-Laviers
  82. Grébault-Mesnil
  83. Gueschart
  84. Hallencourt
  85. Hautvillers-Ouville
  86. Huchenneville
  87. Huppy
  88. Lamotte-Buleux
  89. Lanchères
  90. Liercourt
  91. Ligescourt
  92. Limeux
  93. Long
  94. Longpré-les-Corps-Saints
  95. Machiel
  96. Machy
  97. Maisnières
  98. Maison-Ponthieu
  99. Maison-Roland
  100. Mareuil-Caubert
  101. Martainneville
  102. Méneslies
  103. Mérélessart
  104. Mers-les-Bains
  105. Mesnil-Domqueur
  106. Miannay
  107. Millencourt-en-Ponthieu
  108. Mons-Boubert
  109. Mouflers
  110. Moyenneville
  111. Nampont
  112. Neufmoulin
  113. Neuilly-le-Dien
  114. Neuilly-l'Hôpital
  115. Nibas
  116. Nouvion
  117. Noyelles-en-Chaussée
  118. Noyelles-sur-Mer
  119. Ochancourt
  120. Oneux
  121. Oust-Marest
  122. Pendé
  123. Ponches-Estruval
  124. Ponthoile
  125. Pont-Remy
  126. Port-le-Grand
  127. Quend
  128. Quesnoy-le-Montant
  129. Ramburelles
  130. Regnière-Écluse
  131. Rue
  132. Saigneville
  133. Sailly-Flibeaucourt
  134. Saint-Blimont
  135. Saint-Maxent
  136. Saint-Quentin-en-Tourmont
  137. Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly
  138. Saint-Riquier
  139. Saint-Valery-sur-Somme
  140. Sorel-en-Vimeu
  141. Tilloy-Floriville
  142. Le Titre
  143. Toeufles
  144. Tours-en-Vimeu
  145. Tully
  146. Valines
  147. Vauchelles-les-Quesnoy
  148. Vaudricourt
  149. Vaux-Marquenneville
  150. Vercourt
  151. Villers-sous-Ailly
  152. Villers-sur-Authie
  153. Vironchaux
  154. Vismes
  155. Vitz-sur-Authie
  156. Vron
  157. Wiry-au-Mont
  158. Woignarue
  159. Woincourt
  160. Yaucourt-Bussus
  161. Yvrench
  162. Yvrencheux
  163. Yzengremer
  164. Yonval

DémographieModifier

En 2016, l'arrondissement comptait 125 867 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
132 867135 501133 028131 494131 215127 892134 951125 867
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[3] puis population municipale à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

AdministrationModifier

  • Du 4 avril 1800 au 7 avril 1814 (révoqué) : André Dumont.
  • Du 24 mai 1876 à mai 1877 : Oscar Poli de Saint-Trouquet.
  • De septembre 2007 à février 2010 : Maryse Moracchini.
  • De février 2010 à août 2013 : Philippe Dieudonné.
  • Du 2 septembre 2013 à novembre 2016 : Jean-Claude Geney[5].
  • Du 9 janvier 2017 à septembre 2018 : Benoît Lemaire.
  • Depuis octobre 2018 : Philippe Fournier-Montgieux.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Arrêté du Préfet de région du 23 décembre 2016 portant modification des limites territoriales des arrondissements de la Somme », Recueil des actes administratifs de la préfecture des Hauts-de-France, no 200,‎ , p. 321 (lire en ligne [PDF], consulté le 20 mai 2017).
  2. « Composition de l'arrondissement d'Abbeville », sur https://www.insee.fr (consulté le 20 janvier 2018)
  3. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  4. Fiches Insee - Populations légales de l'arrondissement pour les années 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  5. « Un nouveau sous-préfet nommé », sur courrier-picard.fr, (consulté le 26 mars 2015) : « Après l'annonce du départ du sous-préfet Philippe Dieudonné (Courrier Picard du 30 juillet 2013), qui part rejoindre Boulogne-sur-Mer après trois ans passés à Abbeville, son successeur a été désigné. Il s'agit de Jean-Claude Geney, nommé par un décret publié le 7 août 2013 dans le Journal officiel de la République française. ». « Jean-Claude Geney a pris ses fonctions à la sous préfecture d'Abbeville le 2 septembre dernier [2013]. » (L'Action agricole Picarde du 5 septembre 2013).

Voir aussiModifier