Feuquières-en-Vimeu

commune française du département de la Somme

Feuquières-en-Vimeu
Feuquières-en-Vimeu
La mairie.
Blason de Feuquières-en-Vimeu
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Intercommunalité CC du Vimeu
Maire
Mandat
Maryline Heckmann
2021-2026
Code postal 80210
Code commune 80308
Démographie
Gentilé Feuquièrois
Population
municipale
2 499 hab. (2019 en diminution de 1,11 % par rapport à 2013)
Densité 313 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 03′ 43″ nord, 1° 36′ 21″ est
Altitude Min. 88 m
Max. 121 m
Superficie 7,99 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Feuquières-en-Vimeu-Fressenneville
(ville-centre)
Aire d'attraction Friville-Escarbotin
(commune du pôle principal)
Élections
Départementales Canton de Gamaches
Législatives 3e circonscription de la Somme
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
Voir sur la carte administrative des Hauts-de-France
City locator 14.svg
Feuquières-en-Vimeu
Géolocalisation sur la carte : Somme
Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Feuquières-en-Vimeu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Feuquières-en-Vimeu
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Feuquières-en-Vimeu

Feuquières-en-Vimeu est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

DescriptionModifier

La commune se situe dans le Vimeu, à l'ouest de l'ancienne Région Picardie, à 17 km au sud-ouest d'Abbeville et à une douzaine de kilomètres de la côte picarde sur la Manche, à 14 km de la Baie de Somme et à 53 km au nord-ouest d'Amiens.

Depuis , la commune fait partie du parc naturel régional Baie de Somme - Picardie maritime.

Le territoire communal s'étend sur un plateau incliné en direction de la vallée de la Somme. Le relief est peu marqué.

LocalisationModifier

  Nibas Valines  
Fressenneville N Chepy
O    Feuquières-en-Vimeu    E
S
Aigneville

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Feuquières-en-Vimeu est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3]. Elle appartient à l'unité urbaine de Feuquières-en-Vimeu-Fressenneville, une agglomération intra-départementale regroupant 2 communes[4] et 4 777 habitants en 2017, dont elle est ville-centre[5],[6].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Friville-Escarbotin, dont elle est une commune du pôle principal[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 33 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[7],[8].

L'organisation de l'urbanisation s'est faite le long du réseau routier principal et secondaire, et laisse de larges espaces bocagers en cœur d'îlots, avec une vocation ancienne agro-pastorale et un parcellaire laniéré.

La place Jean-Jaurès,, située au centre du village, est destinée à être redynamisée dans les années 2020 afin d'améliorer l'attractivité de la commune[9],[10]

Occupation des solsModifier

 
Carte de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (64,4 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (76 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (47 %), zones urbanisées (23,6 %), prairies (13,2 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (12 %), zones agricoles hétérogènes (4,2 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[12].

Habitat et logementModifier

En 2018, le nombre total de logements dans la commune était de 1 326, alors qu'il était de 1 225 en 2013 et de 1 155 en 2008[I 1].

Parmi ces logements, 88,5 % étaient des résidences principales, 1,7 % des résidences secondaires et 9,7 % des logements vacants. Ces logements étaient pour 86,1 % d'entre eux des maisons individuelles et pour 12,3 % des appartements[I 2].

Le tableau ci-dessous présente la typologie des logements à Feuquières-en-Vimeu en 2018 en comparaison avec celle de la Somme et de la France entière. Une caractéristique marquante du parc de logements est ainsi une proportion de résidences secondaires et logements occasionnels (1,7 %) inférieure à celle du département (8,3 %) mais supérieure à celle de la France entière (9,7 %). Concernant le statut d'occupation de ces logements, 63,6 % des habitants de la commune sont propriétaires de leur logement (65,4 % en 2013), contre 60,3 % pour la Somme et 57,5 pour la France entière[I 3].

Le logement à Feuquières-en-Vimeu en 2018.
Typologie Feuquières-en-Vimeu[I 1] Somme[I 4] France entière[I 5]
Résidences principales (en %) 88,5 83,3 82,1
Résidences secondaires et logements occasionnels (en %) 1,7 8,3 9,7
Logements vacants (en %) 9,7 8,4 8,2

Voies de communication et transportsModifier

Le nord du territoire communal est tangenté par l'ancien tracé de l'ex-RN 25 (actuelle RD 925). Les routes départementales structurent les espaces urbains : l'axe de la RD 29 au nord et la RD 229 au centre du nord-ouest au sud-est, et celui de la RD 48 du nord-est au sud-ouest. Le réseau secondaire est organisé en un maillage lâche.

L'ancienne voie ferrée de la ligne Abbeville - Eu coupe la commune suivant un axe est - ouest, en limite nord des espaces urbanisés.

Deux stations permettaient l'accès aux dessertes ferroviaires : la gare de Feuquerolles et la gare de Feuquières - Fressenneville (ou de la Hayette). En 2018, la desserte ferroviaire de la SNCF est remplacée par un service de transports par autocar.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ToponymieModifier

Le nom « Feuquières » trouverait son origine dans une transformation, sur le long terme. Elle serait liée, entre autres, à la langue régionale, à partir du mot « fougères », faisant vraisemblablement référence à l'environnement initial sur lequel s'est fondée la commune.

En picard du Vimeu, Feuquières-en-Vimeu se dit Feutchére-in-Vimeu[13].

HistoireModifier

Dans une nuit de mai 1844, un incendie en « cascades » détruit trente-huit maisons, sans compter les granges, dépendances et autres annexes. Il y a des blessés et près de quarante familles sont sans logis[14].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Carl Auer von Welsbach, inventeur du manchan Auer, installe en 1892 l'entreprise Auer, qui fabrique alors cette lampe à gaz incandescent. La production de l'entreprise s'adapte aux écvolutions du marché et concerne désormais essentiellement la production des pompes à chaleur et chauffe-eau thermodynamiques[15]

L'activité sucrière s'implante en 1902, un établissement extrait le sucre de la betterave. Une fonderie le remplace en 1912.

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Rattachements administratifs

La commune se trouve dans l'arrondissement d'Abbeville du département de la Somme.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Moyenneville[16]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, cette circonscription administrative territoriale a disparu, et le canton n'est plus qu'une circonscription électorale.

Rattachements électoraux

Pour les élections départementales, la commune fait partie depuis 2014 du canton de Gamaches

Pour l'élection des députés, elle fait partie de la troisième circonscription de la Somme.

IntercommunalitéModifier

Feuquières-en-Vimeu était membre de la communauté de communes du Vimeu Industriel, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre créé en 1997 et auquel la commune avait transféré un certain nombre de ses compétences, dans les conditions déterminées par le code général des collectivités territoriales.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République du , qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants, cette intercommunalité a fusionné avec sa voisine pour former, le , la communauté de communes du Vimeu dont Feuquières-en-Vimeu est désormais membre.

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1925 1938 Clotaire Frété SFIO Serrurier, conseiller municipal depuis 1912
Décédé en cours de mandat
1938 1939 Alfred Dumont SFIO Démissionaire
1939 1940 Philéas Grilly PCF Serrurier
Les données manquantes sont à compléter.
1944 1945 Philéas Grilly PCF Serrurier
Les données manquantes sont à compléter.
  1977 Léonce Basse SFIO puis PS Directeur d'Ecole
1977 1983 François Vauquelin PS Président du SIVOM du Vimeu (1977 → 1983)
mars 1983 mars 2001 Marius Fustier DVG  
mars 2001 mars 2021[17],[18] Bernard Davergne[Note 3],[19],[20] PS Professeur des écoles retraité
Président de la CC du Vimeu industriel (2008 → 2016)
Président de la CC du Vimeu (2017 → 2021)
Conseiller général de Moyenneville (2009 → 2015)
Conseiller départemental de Gamaches (2015 → 2021)
Décédé en cours de mandat
avril 2021[21] En cours
(au 15 avril 2021)
Maryline Heckmann DVG Responsable d’un service de protection de l’enfance à Abbeville

Distinctions et labelsModifier

Au classement des villes et villages fleuris, une fleur récompense en 2015 les efforts locaux en faveur de l'environnement[22].

Équipements et services publicsModifier

 
La salle des associations, cantine scolaire.

EnseignementModifier

La commune s'est dotée d'une école maternelle et d'une école élémentaire qui comptent 170 élèves en 2020 (soit 5 classes maternelles et 8 classes primaires)[23], avec une cantine scolaire qui accueille, en 2019, entre 100 et 120 enfants[24]. Un service de transport scolaire est mis en place par la commune pour acheminer les élèves vers leurs écoles[25].

Elle dispose également du collège Gaston Vasseur, qui faillit fermer en 2018, malgré une réussite aux examens au-delà des attendus[26],[27]. Son gymnase, utilisé par les collégiens et les associations sportives locales, est rénové en 2021/22 par la communauté de communes du Vimeu[28].

Équipements culturelsModifier

La commune dispose d'une bibliothèque municipale et accueille une harmonie[29].

SantéModifier

La ville dispose[Quand ?] d'une maison médicale où exercent plusieurs médecins généralistes[réf. nécessaire], ainsi que de la maison de retraite la Marpa les Aïeuls[30].

Justice, sécurité, secours et défenseModifier

La commune dispose d'un centre de secours et d’intervention des sapeurs-pompiers, dont le déplacement dans un ancien garage est prévu en 2021[31],[32].

Autres équipementsModifier

La commune se dote en 2021 d'un bâtiment neuf pour le pôle enfance et jeunesse, derrière le gymnase de la zone industrielle[33],[32]

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[34]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[35].

En 2019, la commune comptait 2 499 habitants[Note 4], en diminution de 1,11 % par rapport à 2013 (Somme : −0,2 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0621 0241 2321 2291 3221 4051 3951 5121 512
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 5201 5631 6761 6571 7321 7831 8131 8601 801
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 8301 8621 8921 9522 0181 9761 9831 8442 010
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
2 0822 2492 6172 4992 4282 3702 4452 4642 509
2015 2019 - - - - - - -
2 5842 499-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[16] puis Insee à partir de 2006[36].)
Histogramme de l'évolution démographique

Vie culturelleModifier

Une troupe de théâtre amateur, la compagnie Altus, a basé son activité à Feuquières[37].

SportsModifier

  • L'AFSB (Avenir Feuquières Saint-Blimont) est un club de handball créé en 1988, reconnu aux niveaux régional et national avec des équipes séniors présentes en prénational, N3 voire N2 au gré des saisons sportives. En 2018, le club compte 203 licenciés. L'école de handball, avec ses 40 licenciés, décroche le label or[38].
  • L'AAEF, club de football.
  • Feuquières-en-Vimeu TC, club de tennis.
  • Feuquières-en-Vimeu TT, club de tennis de table.

La société de chasse a été créée en 1919[39].

ÉconomieModifier

Le territoire communal héberge de nombreuses entreprises dont une majorité sur la zone industrielle du Vimeu, tels que Decayeux[40], Devismes, spécialisée dans la découpe de métaux en feuille, la tôlerie et les systèmes de serrures pour le secteur du bâtiment et du ferroviaire[41],[42], Valentin, spécialiste français en équipements sanitaires grand public et professionnel[43], Davergne, spécialisée dans le traitement de surface (chromage, galvanoplastie)[44], Picard serrures[45], Velux[46],[47], Bricard[48],[49]...

L'entreprise AUER, spécialisée dans les solutions de chauffage et eau chaude sanitaire emploie 170 salariés fin 2017[50],[51],[52].

L'extension de la zone d'activité est engagée par l'intercommunalité, qui demande en 2020 une déclaration d'utilité publique permettant, si nécessaire, d'exproprier un grand terrain de 2,6 ha[53].

En 2019, la commune compte 8 commerces de proximité[54] ainsi qu'un marché hebdomadaire.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Notre-Dame-de-l'Assomption.
  • Monument aux morts dédié aux combattants d’Afrique du Nord
  • Arbre de la liberté, près duquel sont plantés en 2019 deux arbres, l'un célébrant la fraternité et l’autre l’égalité[55].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason
De gueules aux trois maillets d'or[58].
Détails
La commune a repris les armes de Pierre de Feuquières d'après la matrice d'un sceau du XVe siècle[59]
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • « Feuquières-en-Vimeu », Ma commune, Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales (consulté le ).

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Le Pôle-enfance-jeunesse de la commune porte le nnom de ce maire : Martine Desteuque, « Le nouveau pôle enfance jeunesse à Feuquières-en-Vimeu porte le nom de Bernard-Davergne : L’inauguration de la structure s’est déroulée ce vendredi 29 octobre. Son nom a été choisi pour rendre hommage à l’ancien maire de la ville, à l’initiative du projet, en présence de sa famille. », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

Site de l'InseeModifier

Autres sourcesModifier

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Unité urbaine 2020 de Feuquières-en-Vimeu-Fressenneville », sur https://www.insee.fr/ (consulté le ).
  5. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le ).
  6. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur insee.fr, (consulté le ).
  7. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Friville-Escarbotin », sur insee.fr (consulté le ).
  8. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  9. Ludovic Jouanserre, « Le centre de Feuquières-en-Vimeu cherche à se redynamiser, cela passera par des aménagements : Le centre de Feuquières-en-Vimeu doit se réinventer. Pour ce faire, les consultations, réunions et propositions se succèdent. Des idées ont été proposées au conseil municipal », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. Ludovic Jouanserre, « À Feuquières-en-Vimeu, la place Jaurès sera le secteur prioritaire de la revitalisation du centre : Le grand projet de redynamisaton de Feuquières-en-Vimeu est en préparation. Ce jeudi 10 décembre, le conseil municipal a décidé que le point prioritaire serait la place Jean-Jaurès », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  12. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  13. Gaston Vasseur, Dictionnaire des parlers picards du Vimeu (Somme) : avec considération spéciale du dialecte de Nibas, Amiens, Musée de Picardie, coll. « Collection de la Société de linguistique picarde », , 690 p. (OCLC 489894465), p. 319
  14. Gérard Devismes, Histoires insolites de Picardie maritime, La Vague verte, 2008, p. 228.
  15. Jade Desmaret, « L'entreprise Auer de Feuquières-en-Vimeu fête ses 130 ans : retour sur plus d'un siècle d'histoire : L'entreprise profite de son 130e anniversaire pour se plonger dans ses archives : du docteur autrichien Carl Auer, à l'un des piliers économiques de Feuquières-en-Vimeu », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  17. Jeanne Daucé, « Feuquières-en-Vimeu : le maire Bernard Davergne est décédé à l'âge de 76 ans : Le maire de Feuquières-en-Vimeu (Somme), Bernard Davergne, est décédé mercredi 31 mars. Il avait été réélu pour un quatrième mandat en mai 2020, ainsi que comme président de la Communauté de communes du Vimeu en juillet. Le président du Conseil départemental fait part de "sa profonde tristesse" », France Bleu Picardie,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Élu pour la première fois en 2001, ce socialiste de 76 ans avait été réélu pour un quatrième mandat au mois de mai 2020 dans cette commune de plus de 2 500 habitants, ainsi que comme président de la Communauté de communes du Vimeu en juillet dernier ».
  18. « Bernard Davergne, maire de Feuquières-en-Vimeu, est décédé : Le maire de Feuquières-en-Vimeu (Somme), Bernard Davergne, est décédé mercredi 31 mars 2021 », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Sous son impulsion, de nombreux projets et équipements structurants au service des habitants ont vu le jour : je citerais par exemple le Pôle enfance-jeunesse et salle socio-culturelle de Feuquières-en-Vimeu, la création de la zone d’activités du Vimeu industriel, le centre aquatique VIMEO de Friville-Escarbotin ou encore, plus récemment, la Maison de santé pluriprofessionnelle du Vimeu à Woincourt et le transfert à venir du centre de secours de Feuquières-en-Vimeu (Stéphane Haussoulier, président du Conseil Départemental de la Somme) ».
  19. Réélu pour le mandat 2014-2020 : « Bernard Davergne retrouve son siège : Le maire sortant Bernard Davergne retrouve son poste de maire mais aussi, et c’est une première, une opposition au conseil municipal. », L'Informateur - L’Éclaireur,‎ (lire en ligne).
  20. Réélu pour le mandat 2020-2026 : « Bernard Davergne entame son quatrième mandat : L'installation du conseil municipal de Feuquières-en-Vimeu, dimanche 24 mai 2020, a abouti à l'élection de Bernard Davergne au poste de maire. C'est son quatrième mandat », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. Benjamin Radeau, « Maryline Heckmann prend la succession de Bernard Davergne à la mairie de Feuquières-en-Vimeu : Les élus, réunis le 15 avril 2021, ont choisi Maryline Heckmann comme maire de Feuquières-en-Vimeu (Somme). Elle veut s'inscrire dans les pas de son prédécesseur Bernard Davergne », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Conseillère municipale depuis 2001, adjointe à partir de 2008 ».
  22. « Liste des localités figurant au palmarès des villes et villages fleuris », sur Villes et villages fleuris (consulté le ).
  23. Ludovic Jouanserre, « Une huitième classe créée à l'école primaire de Feuquières-en-Vimeu pour la rentrée : Il y a quelques jours, la mairie de Feuquières-en-Vimeu dans la Somme, a appris que son école accueillerait une classe supplémentaire, la huitième en primaire », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. Aurélie Chupin, « A Feuquières-en-Vimeu, la cantine scolaire est victime de son succès : Les enfants sont de plus en plus nombreux à manger à la cantine scolaire. La place commence à manquer, de même que le personnel », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. Xavier Togni, « Le bus scolaire à l'arrêt pour une semaine », Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ .
  26. Florence Merlen, « Collège de Feuquières-en-Vimeu: les élus dénoncent une fermeture aux arguments mensongers : Parents d’élèves, professeurs et élus se sont mobilisés, samedi matin, contre le projet de fermeture du collège, en dénonçant ses « mensonges ». Ils promettent de nouvelles actions », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. Timothée Petitjean, « La décision de fermeture des trois collèges, dont Feuquières-en-Vimeu, reportée : L'annonce de fermetures de trois collèges de la Somme par le président du conseil départemental a suscité de vives protestations. Le mercredi 20 juin, la décision a été reportée », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  28. Alan Senicourt, « Feuquières-en-Vimeu : Les travaux au gymnase du collège Gaston-Vasseur ont commencé : Les travaux ont commencé au gymnase du collège Gaston-Vasseur de Feuquières-en-Vimeu (Somme). C'est l'un des plus gros investissements de la Communauté de communes du Vimeu (CCV) », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  29. Aurélie Chupin, « L'harmonie de Feuquières-en-Vimeu rend hommage à Charles Aznavour : Le concert du samedi 26 janvier a permis de découvrir le nouveau directeur de l'harmonie, Jean-Paul Mongne. Il fait souffler un vent de nouveauté », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. « Somme. La maison de retraite la Marpa les Aïeuls à Feuquières-en-Vimeu fête Noël : Pour remédier à un manque de solitude, souvent ressenti lors des fêtes de fin d'année, la Marpa propose à ses résidents des animations à Noël », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  31. Ludovic Jouanserre, « Le centre de secours de Feuquières-en-Vimeu va déménager pour un ancien garage : À Feuquières-en-Vimeu (Somme), les pompiers vont transférer prochainement leur centre de secours dans un ancien garage », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  32. a et b Ludovic Jouanserre, « Chantiers à Feuquières-en-Vimeu : le pôle jeunesse arrive, la caserne de pompiers risque de coûter cher : Lors du conseil municipal du mardi 5 novembre dernier, le maire de Feuquières-en-Vimeu a évoqué plusieurs avancements de dossiers, dont celui du pôle jeunesse ou du centre des pompiers », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  33. Aurélie Chupin, « Un pôle jeunesse et enfance à Feuquières-en-Vimeu pour la rentrée 2020 : À partir du mois de septembre et pour un an, un pôle enfance et jeunesse va être construit à Feuquières-en-Vimeu (80) », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  34. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  35. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  36. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.
  37. Benjamin Radeau, « À Feuquières-en-Vimeu, la Compagnie Altus en quête d'un local pour ses répétitions : La troupe de théâtre de Feuquières-en-Vimeu (Somme) n'a plus accès à son local en raison de la Covid-19. Elle a demandé des exceptions à la mairie afin de ne pas répéter sur Skype », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  38. Martine Desteuques, « « Saison remarquable pour le club de hand » », Courrier picard, édition Picardie maritime,‎ , p. 14.
  39. « La société de chasse de Feuquières-en-Vimeu célèbre son centenaire : Samedi 1er et dimanche 2 juin, Feuquières-en-Vimeu (80) a vibré au rythme des démonstrations de fauconnerie, tir à l'arc... avec la fête de la chasse et de la nature », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  40. Xavier Togni, « À Feuquières-en-Vimeu, Decayeux, leader des boîtes aux lettres, rachète Visorex : Le groupe Decayeux renforce sa position de leader européen du marché de la boîte aux lettres, en rachetant la société Visorex, spécialiste de l’agencement des halls d’entrée. », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  41. Benjamin Radeau, « À Feuquières-en-Vimeu, l'entreprise Devismes investit grâce au plan de relance de l'État : L'entreprise Devismes va recevoir une aide du Plan de Relance. De quoi investir pour maintenir, voire créer des emplois à Feuquières-en-Vimeu (Somme), selon son directeur », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  42. Alan Senicourt, « Feuquières-en-Vimeu : Face au manque de main d'œuvre, la société Devismes propose de créer une école : La société Devismes de Feuquières-en-Vimeu a pour projet de créer une école pour renforcer ses rangs et faire face au manque de main d'œuvre dont souffre le secteur de l'industrie », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  43. Ludovic Jouanserre, « À Feuquières-en-Vimeu, l'usine Valentin profite d'une aide de 400 000 € pour relocaliser une activité : L'enveloppe de 100 milliards d'euros prévue par l'État pour relancer l'économie va profiter à des entreprises du Vimeu. L'usine Valentin va bénéficier de 400 000 € », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  44. « Catherine Douai, quatrième génération familiale à la tête de la société Davergne à Feuquières-en-Vimeu : Pérenniser l'affaire familiale, c'est le défi de Catherine Douai, quatrième génération à diriger l'entreprise Pierre Davergne, à Feuquières-en-Vimeu (Somme) », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  45. Blandine Thoreux, « Créée en 1720 dans la Somme, la société Picard Serrures dynamise son réseau pour ses 300 ans : La société Picard Serrures à Feuquières-en-Vimeu fête ses trois cents ans en 2020. Après le déploiement de sa charte enseigne, l'entreprise poursuit la dynamisation de son réseau », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  46. Aurélie Chupin, « Velux investit six millions d’euros et 25 CDI dans son usine de Feuquières-en-Vimeu : Mercredi 18 septembre, Velux inaugurait son centre de distribution à Fequières-en-Vimeu (Somme) d’où vont partir dès le 1er janvier prochain toutes les fenêtres de toit du groupe », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  47. David Vandevoorde, « Feuquières-en-Vimeu: Velux, une fenêtre sur l’environnement : Récupération des copeaux de bois, chaudière alimentée par chutes de bois, peinture récupérée, déchets recyclés… VKR France (Velux) fabrique également ses fenêtres de toit sans polystyrène expansé (EPS), remplacé par du papier cartonné », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  48. Jérémy Hébras, « Chez Picard Serrures, une décennie de fort développement et un avenir sur le marché professionnel : L’entreprise, dont le site de production est basé à Feuquières-en-Vimeu, a vu son chiffre d’affaires progressé significativement sur la dernière décennie. Raison principal : l’essor du marché des portes », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  49. Benjamin Radeau, « Plus de machines, moins de bâtiments: l’avenir de l’usine Bricard après ses 20 ans à Feuquières-en-Vimeu : L’entreprise de serrurerie a fêté les 20 ans de son site de Feuquières-en-Vimeu avec un banquet, dans la cour de l’usine, ce vendredi 24 juin. Celle-ci va continuer à se moderniser dans les mois à venir tout en vendant un de ses bâtiments », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  50. Sophie Desmaret, « Made in Somme AUER mise sur les énergies renouvelables, », Vivre en Somme, no 110,‎ , p. 6.
  51. Alan Senicourt, « Auer : « Il faut montrer qu'en France, on sait faire ! » : 2021 aura été une grande année pour Auer. Salon du Made in France à l'Élysée, produits certifiés Origine France garantie, concours nationaux, l'entreprise était partout », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  52. « Le site de l'entreprise » (consulté le ).
  53. Ludovic Jouanserre, « Du nouveau pour l'agrandissement de la zone d'activité du Vimeu industriel à Feuquières-en-Vimeu : La communauté de communes du Vimeu (CCV) a voté le lancement d'une procédure visant à une expropriation sur un terrain qu'elle convoite depuis un certain temps », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  54. « Somme. Des projets pour revitaliser le centre-bourg de Feuquières-en-Vimeu : Le cabinet d’architecture et d’urbanisme Powa, mandaté par la municipalité pour revitaliser le centre-ville de la commune de Feuquières-en-Vimeu (Somme) a restitué son diagnostic », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  55. Aurélie Chupin, « Des arbres de la fraternité et de l’égalité avec celui de la liberté à Feuquières-en-Vimeu ? : Lors des cérémonies du 14 juillet, le maire de Feuquières-en-Vimeu (80) a annoncé la plantation des arbres de l'égalité et de la fraternité aux côtés de celui de la liberté », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  56. « L'armorial de villes et des villages de France, Feuquières ».
  57. Blandine Thoreux, « Joueuse pro originaire du Vimeu, Marie-Charlotte Léger rejoint le club de football de Soyaux, en Charente : Depuis le 1e janvier 2021, Marie-Charlotte Léger, joueuse de football professionnelle originaire de Feuquières-en-Vimeu, évolue avec Soyaux. Un club de D1 situé en Charente », L'Éclaireur du Vimeu,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Un sport qu’elle a commencé à pratiquer à l’âge de 5 ans (aujourd’hui elle en a 24), aux côtés de son père, à l’Union Sportive Nibas Fressenneville (Somme). Un club qu’elle a fréquenté de 2002 à 2009, avant de rejoindre le Sporting Club d’Abbeville (Somme) de 2009 à 2012 ».
  58. « La banque du blason ».
  59. https://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=3206