Ouvrir le menu principal

Tully (Somme)

commune française du département de la Somme
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tully.

Tully
Tully (Somme)
Mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Abbeville
Canton Friville-Escarbotin
Intercommunalité Communauté de communes du Vimeu
Maire
Mandat
Jack Soumillon
2014-2020
Code postal 80130
Code commune 80770
Démographie
Gentilé Tullysiens, Tullysiennes
Population
municipale
559 hab. (2016 en diminution de 8,06 % par rapport à 2011)
Densité 297 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 05′ 08″ nord, 1° 31′ 02″ est
Altitude Min. 75 m
Max. 112 m
Superficie 1,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Tully

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Tully

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tully

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tully

Tully est une commune française située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France. La commune fait partie du projet de parc naturel régional Baie de Somme - Picardie maritime.

GéographieModifier

Située sur la route de Friville-Escarbotin à Béthencourt-sur-Mer, Tully est à l'écart des grands axes de circulation.

Communes limitrophesModifier

 
Communes voisines. Cliquer pour agrandir.

Transports routiersModifier

La localité est desservie par la ligne d'autocars no 2 (Mers-les-Bains - Friville - Abbeville) du réseau Trans'80, Hauts-de-France, chaque jour de la semaine sauf le dimanche et les jours fériés[1].

HistoireModifier

L'abbé Alfred Rançon, auteur d'une « Histoire de Béthencourt-sur-Mer » écrite vers 1912, indique lui aussi l'existence d'une « Histoire de Tully » écrite par l'abbé Hoin. Il affirme y avoir lu que le métier de serrurier est apparu à Tully en 1682 avec Richard Lecat.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
An VII (1798-99) 1815 François Dufrien    
1825 1826 Le Roux du Feugeray    
1826 1831 Antoine Beauvisage    
1831 1861 Louis Becquet    
1861 1862 Firmin Boutte    
1862 1875 Ferdinand Caqueret    
1875 1912 Anthime Caudron    
1919 1926 Georges Crépy    
1926 1941 Emile Debeaurain    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 mars 2001 Jacques Mullesch PCF  
mars 2001 en cours Jack Soumillon PCF Réélu pour le mandat 2014-2020[2]

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[4].

En 2016, la commune comptait 559 habitants[Note 1], en diminution de 8,06 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
306290309293292321310302291
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
305350384414446531611627662
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
711710766681820771733685750
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
772804731677699663629624594
2016 - - - - - - - -
559--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

La commune héberge une école primaire publique maternelle et élémentaire de 37 élèves à la rentrée scolaire 2017[7].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Firmin remaniée au XIXe siècle.
  • Anciens bâtiments industriels des fonderies Buiret[8] et Fonderie de Tully[9].
  • La croix en tuf, une des seules de ce type à avoir porté un crucifix[10].
  • Le château Buiret. Avec ses anciennes écuries, son parc et ses serres, il est le lieu d'opérations culturelles[11]
  • Le château Hurtel et sa cité ouvrière.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

  • Philbert Beauvisage (1817-1862), agriculteur et serrurier né et mort à Tully (où sa tombe indique : « manufacturier »). Jeune, il partit à Paris s'initier au commerce et à la fonderie de cuivre. Il revint créer une fonderie à Tully en 1842 mais aussi, en 1848, la briqueterie afin d'accompagner en constructions de maisons et ateliers le développement économique ainsi amorcé : de fait, avec une main-d'œuvre nouvelle venant initialement de Paris, le nombre d'habitants à Tully, qui était invariablement de 302 en 1800 et en 1840, sera de 414 en 1876 et de 711 en 1910 ; « Peu de communes offrent aujourd'hui un roulement d'affaires aussi considérable... De vastes usines s'élèvent qui appellent incessamment des bras nouveaux et remplissent le petit village d'animation et de bruit » constate ainsi Pierre Briez en 1857 dans sa Notice sur la serrurerie de Picardie. Resté pourtant aussi agriculteur dans l'âme, Philbert Beauvisage créa une distillerie à Woincourt. L'innovation étant son souci, il forma une fonderie de fer en 1853 (la pièce de serrurerie forgée, pêne, demi-tour ou clé, se substituant historiquement à la pièce moulée), diversifia la production avec les fameux « articles de Paris », la quincaillerie décorative et les pompes à incendie, puis installa une machine à vapeur en 1856. Après la mort de Philbert (survenue le 24 novembre 1862, alors qu'il venait de se marier à Ault le 30 avril précédent et qu'il n'avait que 45 ans), sa jeune veuve Elbanie Beauvisage-Debeaurain (1835-1911), mettant au monde leur fille prénommée Marie-Philbertine le 5 juin 1863, sut simultanément maintenir l'activité, jusqu'à son remariage le 10 juillet 1866 avec Zénobé Buiret (1835-1909) dont elle aura un fils prénommé Camille (1870-1953) et au rachat par son père, le serrurier-forgeron François Firmin Debeaurain (1808-1885), de la Maison qui prit en 1866 le nom de Buiret-Debeaurain. C'est sur ce dernier nom que Florency Devillers, dans son livre écrit en 1875, ouvrit sa description admirative de Tully, « cette petite commune centre d'une grande activité » : « cette double industrie (cuivre et fonte malléable) occupe un certain nombre d'ouvriers que l'on peut évaluer à deux cents... Cette fonderie est l'une des plus considérables du Vimeu, elle possède un matériel et un outillage de première qualité, elle est muée par la vapeur ». Treize ans donc après la mort de Philbert Beauvisage, son œuvre restait représentative d'une modernité qui annonçait le XXe siècle. (Cf. Ref. ouvrages)
  • L'abbé Joseph Charles Antoine Hoin (1839-1901). Il aurait écrit l'histoire du village, d'après le Dictionnaire biographique international des écrivains, d'Henri Carnoy[12].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier


Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :


BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Le réseau Trans'80 en ligne ».
  2. Le Courrier picard, édition d'Abbeville, 8 avril 2014, p. 12.
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. L'école sur le site du ministère de l'éducation nationale.
  8. Benoît Dufournier, « Fonderie de bronze dite fonderie Buiret et Debeaurain, puis Buiret à Tully (80) », sur le site de "Patrimoine de France", (consulté le 19 avril 2009)
  9. Benoît Dufournier, « Fonderie Octave Caqueret, puis Gaudefroy Caqueret, puis Sté des fonderies de Tully à Tully (80) », sur le site de "Patrimoine de France", (consulté le 19 avril 2009)
  10. Lire la description faite sur le site « Richesses en Somme » [1].
  11. Courrier picard, « Exposition et lecture au château », édition Picardie maritime, , p. 15.
  12. "Dictionnaire biographique international des écrivains", sous la direction de Henry Carnoy, Emile Maton secrétaire de rédaction. Imprimerie de l'Armorial Français, Paris, 1902. (4 tomes, voir tome 2 page 159).

OuvragesModifier

  • Alcius Ledieu, conservateur honoraire de la bibliothèque et des musées d'Abbeville, Tully, Somme, Jouve et Cie Éditeurs, Paris, 1910 (Collection Histoire générale des communes de France). Sur Philbert Beauvisage et sur le développement démographique de Tully, voir pages 1 à 6. Les chiffres que nous citons sont ceux relevés par Alcius Ledieu, en léger décalage mais néanmoins cohérents avec ceux du tableau en « 4. Démographie » ci-dessus.
  • Florency Devillers: Notice biographique ou Histoire d'un serrurier mécanicien, précédée d'une étude sur les principaux centres de la Serrurerie de Picardie. Manuscrit de l'auteur, 128 pages, écrit à Woignarue en 1875 et ayant obtenu la médaille d'or au programme des questions d'économie politique et sociale mises au concours par la Société Industrielle d'Amiens pour l'année 1880-1881. Bibliothèque particulière, Béthencourt-sur-Mer. Sur Tully et Buiret-Debeaurain, cf. pages 13 à 15.
  • Léon Gaudefroy, Tully, Abbeville, Imprimerie Lafosse, .