Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1902 1903 1904  1905  1906 1907 1908
Décennies :
1870 1880 1890  1900  1910 1920 1930
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain



Cette page concerne les événements qui se sont produits durant l'année 1905 en Lorraine.

ÉvénementsModifier

 
Le funicilaire de la Cure d'Air à Nancy vers 1905
  • Grèves importantes dans l'industrie du fer en Meurthe et Moselle [1]. Une grève est réprimée par l'armée à Longwy.
  • Création du quotidien L’Eclair de L’Est .
  • Fondation de la Thionville : Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine - section de Thionville.
  • C'est sous le nom de Fußball-Club Diedenhofen qu'a été créé le premier club de football de Thionville, à l'époque allemande du Reichsland Elsaß-Lothringen. Le club prend vraiment son envol après la première guerre mondiale, en 1919, sous l'appellation de La Sportive Thionvilloise, c'est actuellement le Thionville Football Club.
  •  : première étape du Tour de France 1905 entre Paris et Nancy (340 km). Cette étape est marquée par les crevaisons liées au déversement de quantités importantes de clous sur la route[3].
  • 19 et  : la troupe de Buffalo Bill s'installe à Jarville-la-Malgrange pour deux représentations de son spectacle retraçant la conquête de l'ouest américain : Buffalo Bill's wild west[3].

NaissancesModifier

 
René Lemoine en 1931

DécèsModifier

  • 16 septembre à Nancy : Charles Strauss, né le à Gundershoffen (Bas-Rhin), juriste et haut fonctionnaire français. Issu de la communauté juive, il adhère aux valeurs républicaines et entre dans la fonction publique : dans l'administration centrale, dans la préfectorale à un moment où les préfets jouaient un rôle fondamental dans la stabilisation du régime républicain en province, puis dans le domaine sanitaire. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages de réflexion, en particulier sur la Maison de Charenton, un des tout premiers et des plus célèbres hôpitaux psychiatriques, qu'il fut amené à diriger.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/43584/CL_1982_2_185.pdf?sequence=1
  2. Jean Robert, Histoire des transports dans les villes de France, ed. Jean Robert, , p. 44
  3. a et b 1889/2019 L'Est Républicain - 130 ans d'actualités en Lorraine et Franche-Comté, 200 p., p.27.
  4. Herbert von Einem sur munzinger.de
  5. Einem, Herbert von sur arthistorians.info.
  6. Livret militaire sur historicalwarmilitariaforum.com
  7. Henry L. deZeng IV, Douglas G. Stanke: Luftwaffe Officer Career Summaries - Luftwaffe Officers 1935 - 1945, t.5, Section S-Z, avril 2012 (p. 371-372) (en ligne)
  8. Matthias Ritzi; Erich Schmidt-Eenboom: Im Schatten des Dritten Reichs. Der BND und sein Agent Richard Christmann, Christoph Links Verlag, Berlin, 2011. (p. 1-50)
  9. "Salah" BND-Agent Christmann sur Frankfurter Allgemeine Archiv.
  10. Il s'agit du village Oberhausen dans la commune de Rheinhausen, non loin de Fribourg-en-Brisgau, au niveau de Sélestat, dans le Länd de Bade-Wurtemberg (anciennement "Grand-duché de Bade")