Ouvrir le menu principal
Chronologies
Années :
1902 1903 1904  1905  1906 1907 1908
Décennies :
1870 1880 1890  1900  1910 1920 1930
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 1905 du calendrier grégorien.

ÉvénementsModifier

  • 14 - 17 avril : troubles de Limoges : les ouvriers porcelainiers (entre autres), ne supportant pas leurs conditions de travail se mettent en grève. Le bilan sera de un mort.
  • 22 avril : loi de finances à l'origine de l'arrêt Heyriès du .
  • 23 - 26 avril : fondation du parti socialiste SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière) sous la direction de Jean Jaurès, qui unifie les différents partis socialistes.
  • 13 mai : débuts de Mata Hari à Paris.
  • 16 - 24 mai : grève des agents de police de Lyon qui protestent contre le report du départ en retraite de 45 à 55 ans, et le licenciement de 60 gardiens de la paix[2].
  • 31 mai : Le Président Émile Loubet et le roi d'Espagne Alphonse XIII en visite à Paris échappent à un attentat à la bombe à l'angle de la rue de Rohan et la rue de Rivoli. Dix-sept personnes sont blessées, mais l'auteur ne fut jamais identifié[3].
  • 3 juillet : le projet de loi de Séparation de l'Église et de l'État, déposé par Aristide Briand, est adopté à la Chambre par 341 voix contre 233 : l’État garantit la liberté de conscience et de culte mais ne subventionne aucun d’entre eux. Les biens des congrégations seront, après inventaire, dévolus à de nouvelles associations cultuelles (loi ratifiée par le Sénat le 11 novembre).
  • 4 juillet : rupture des relations diplomatiques avec le Vatican.
  • 8 juillet : accord entre la France et l’Allemagne sur la convocation d’une conférence internationale sur le Maroc.
  • 13 juillet : fondation de la première fédération des syndicats d’instituteurs. Assistance obligatoire aux vieillards, infirmes, incurables.
  • 14 juillet : loi relative à l'assistance obligatoire aux vieillards, aux infirmes et aux incurables privés de ressources[4].
  • 5 août - 12 août (Boulogne-sur-Mer, France) : premier congrès mondial d’espéranto.



Naissances en 1905Modifier

  • x

Décès en 1905Modifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Pierre Tuquoi, Oubangui-Chari, le pays qui n'existait pas, La Découverte, (ISBN 9782707197795, présentation en ligne)
  2. Michel Salager, « Mai 1905. Les gardiens de la paix lyonnais sont en grève », sur Société Lyonnaise d’Histoire de la Police,
  3. Pierre Accoce, Ces assassins qui ont voulu changer l'Histoire, Plon 1999 p. 150
  4. a et b René Mouriaux, L'année sociale, Éditions de l'Atelier (ISBN 9782708234215, présentation en ligne)
  5. Véra Kornicker, Cézembre : l'île interdite, La Découvrance, (ISBN 9782842655785, présentation en ligne)
  6. Dominique de Villepin, 1905, la séparation des Églises et de l’État, Place des éditeurs,
  7. Gérard Noiriel, Une histoire populaire de la France : De la guerre de Cent Ans à nos jours, Agone, (ISBN 9782748903027, présentation en ligne)

Articles connexesModifier