Projet:Blasons/Demande de blason

Si vous avez besoin d'un blason pour illustrer un article de Wikipedia, vous pouvez en faire la demande ci-dessous. Seules les demandes en lien avec Wikipédia, accompagnées de leurs blasonnements (la description) et de leurs sources, seront prises en compte. Merci de supprimer les demandes une fois le blason réalisé et approuvé par le demandeur ou après 6 mois. Vous pouvez également formuler ici vos demandes concernant un meuble ou des ornements extérieurs. Pour les questions d'ordre héraldique, c'est ici.

  • Les demandeurs sont priés de vérifier au préalable que les blasons demandés ne figurent pas déjà dans les armoriaux existants.
  • Annonce indiquant que vous prenez une image en traitement, pour éviter d'avoir deux dessinateurs qui travaillent sur une même demande en même temps :
Syntaxe : {{je prends|Pseudo}} Rendu : Demande prise en charge Requête prise en charge par Pseudo
  • Pour les curieux, la fréquentation de cette page est visible ici, ou encore .

Crystal kfm.png Archives: Pour les travaux déjà réalisés ou pour les requêtes refusées, vous pouvez consulter nos archives. Les demandes de plus de 6 mois, non réalisées sont archivées ici.

demandes traitéesModifier

Les demandes traitées depuis plus d'une semaine sont déplacées vers les archives.


Blason de la famille CollartModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 03/07/2020
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

Demandé par : GdML (discuter) le 30 juin 2020 à 08:17 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Armorial de Wavre et Jean de Lantwyck (†1667)

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : d'argent au sautoir accompagné de quatre fleurs de lis, le tout de gueules

Bonjour GdML, voici le blason demandé. S'il y a des remarques ou des questions n'hésitez pas. --Brookford (discuter) 3 juillet 2020 à 15:19 (CEST)

Source du blasonnement : Armorial de Wavre

Exemple de figure sur le net  : Pierre tombale de Jean de Lantwyck et de son épouse Marie Collart

Blason de la famille AzanModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 09/07/2020
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

Demandé par : GdML (discuter) le 9 juillet 2020 à 08:37 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Paul Azan

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : D'azur à un rocher d'argent surmonté d'une étoile d'or

Bonjour GdML, voici les armoiries demandées. S'il y a des questions ou remarques, n'hésitez pas. Jpgibert (discuter) 9 juillet 2020 à 20:37 (CEST)
Mille mercis. --GdML (discuter) 9 juillet 2020 à 21:55 (CEST)


Source du blasonnement : Armorial Général par J.B.Rietstap.

Exemple de figure sur le net  : www.heraldrysinstitute.com

Blason de la famille d'EschernyModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 09/07/2020
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

Demandé par : GdML (discuter) le 9 juillet 2020 à 07:19 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : François d'Escherny

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : d'azur à trois bandes d'argent, au chef d'or chargés de trois tourteaux de gueules

Bonsoir GdML, voici les armoiries demandées. Comme toujours s'il y a des remarques ou questions, n'hésitez pas. Jpgibert (discuter) 9 juillet 2020 à 22:50 (CEST)
Parfait! Merci.--GdML (discuter) 10 juillet 2020 à 07:53 (CEST)
Petite remarque du pinailleur-inspecteur_de_travaux_finis: l'espace entre bandes devrait être de même largeur que les bandes... Mais je souligne, c'est du pinaillage d'inspecteur_de_travaux_finis ... ;-))-- Ssire (discuter) 10 juillet 2020 à 08:27 (CEST)
J'avoue, j'ai conservé la largeur habituelle pour un écu, mais avec le chef, une adaptation était préférable. Merci bien. Jpgibert (discuter) 10 juillet 2020 à 20:45 (CEST)


Source du blasonnement : Dictionnaire de la noblesse française

Exemple de figure sur le net  : www.armorial.org

Chartreuse Sainte-Marthe d'Aix-en-ProvenceModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 11/07/2020
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

Demandé par : Thcollet (discuter) le 6 février 2020 à 07:20 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse Sainte-Marthe d'Aix-en-Provence

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : «D'azur à une Ssainte Marthe d'argent tenant dans sa main de sa dextre un goupillon et dans de sa senestre un dragon du même»

Qualifiant un personnage, saint(e) prend une minuscule à l'initiale. -- Ssire (discuter) 6 février 2020 à 08:59 (CET)
Merci. Pour info, en fait de dragon, Sainte Marthe aurait vaincu la Tarasque à Tarascon, con ! Ok je sors. --Thcollet (discuter) 6 février 2020 à 17:13 (CET)
Selon les illustrations sainte Marthe broche sur le dragon/Tarasque qu'elle tiens de sa senestre au moyen d'une laisse et d'un collier. Tout cela n'est pas blasonné. -- Ssire (discuter) 7 février 2020 à 08:59 (CET)
Merci  --Thcollet (discuter) 7 février 2020 à 10:07 (CET)
Bonjour Thcollet.
En me basant sur les remarques de Ssire et l'image de l'armorial général, je tente ce blasonnement un poil expérimental pour moi :
D'azur, à une tarasque colletée et tenue en laisse de la senestre par une sainte Marthe brochante, tenant de sa dextre un goupillon, le tout d'argent
Est-ce qu'on peut appliquer ici la règle très utilisée au Moyen-Âge (notamment dans les bestiaires) consistant à identifier un élément par la présence d'un autre (le chat est identifié par la souris qui est elle-même identifiée par un morceau de fromage) ? Dans ce cas, je pourrai me contenter de piquer une Marie dans la liste des meubles. C'est la tarasque qui permettra de l'identifier comme Marthe. Tout comme le gril permet d'identifier un saint Laurent. Jpgibert (discuter) 25 mai 2020 à 13:29 (CEST)
Bonjour Thcollet, j'ai bricolé une sainte Christine tirée d'armoiries espagnoles, j'espère que ça conviendra. Jpgibert (discuter) 11 juillet 2020 à 22:12 (CEST)

Source du blasonnement : Provincia : bulletin de la Société de statistique de Marseille qui cite d'Hozier

Exemple de figure sur le net  :

 

Mathilde de BoulogneModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 11 juillet 2020
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

Demandé par : Edouard2 (discuter) le 11 juillet 2020 à 09:35 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Mathilde de Boulogne, Anarchie anglaise...

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Bonjour, actuellement on a  , ce qui est très bien. Toutefois, pouvez-vous supprimer le surplus au-dessus et en-dessous qui bousille complètement les infobox et les pages. Cordialement. PS : même si cette demande peut vous paraître dérisoire, prenez-la svp en compte.

Bonjour Edouard2  . Modification faite. (Demande qui n'est pas dérisoire - même si, étant de Boulogne, je suis un peu biaisé   - juste n'étant pas une demande à proprement parler, un message sur Discussion Projet:Blasons peut être suffisant ?).
Cordialement--Thom.lanaud   (d) 11 juillet 2020 à 11:21 (CEST)
Je confirme, sur la page de discussion c'est mieux qu'ici, mais l'essentiel c'est que ce soit corrigé. Merci à tous. Jpgibert (discuter) 11 juillet 2020 à 23:43 (CEST)

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  :


Demandes refusées ou hors cadreModifier

Les demandes refusées depuis plus d'une semaine sont déplacées vers les archives.


Blason de la Famille PerrotModifier

Statut de la requête : rejet, depuis le 09.07.2020, pour la raison suivante : Pas d'articles à illustrer fournis, probable demande personnelle non prise en charge ici

Demandé par : Gautier Porot le 28.05.2020

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Perrot

Serait-il possible d'avoir un lien vers l'article de la famille (ou d'un membre de la famille) à illustrer. Le demandeur étant sous IP, il se peut que la demande soit à titre personnel, ce que nous ne faisons pas ici. Jpgibert (discuter) 30 mai 2020 à 20:26 (CEST)

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : "D'or à la fasce de gueules accompagnée en chef de deux perroquets regardants contournés la tête retournée de sinople, et en pointe d'un rocher de sable baignant dans une mer d'argent".

J'ai préféré utiliser regardants pour éviter de répéter contourné.
baignant ??? je n'ai pas trouvé de référence pour ce terme dans les documents que j'ai. Ne vaudrait-il pas mieux dire : mouvant ? Jpgibert (discuter) 30 mai 2020 à 20:26 (CEST)
- Regardant : Je ne suis pas de cet avis : regardant est un terme ambigu (cf Palliot, Foras, Duhoux...) qualifié même d'inutile (Viton) et il semble unanime que soit préféré "la tête contournée" (synonyme préféré en vert chez Fernon, p123) (L'anglais "reguardant" est par contre sans cette ambiguité et est à préférer pour ce sens). Dans le cas ci dessus pour éviter la répétion de contourné, on peut utiliser le synonyme "tourné" avec l'ajout (certes un peu pléonasmique, mais clarifiant) de "vers dextre" : deux perroquets contournés la tête tournée (vers dextre) ou "regardant vers dextre".
Ma première idée était d'opter pour à la tête contournée mais comme les corps sont eux-mêmes contournés, j'ai préféré tenter une autre approche. C'est vrai que regardant est ambigu. Je prends note.
- Baignant/mouvant Baignant ne précise pas s'il est complètement dans la mer ou s'il en emerge au dessus par son sommet. Transformer Baignant par mouvant, fait qu'il surgit de l'horizon de la mer (autrement dit que la mer est sommée du rocher.) Donc selon que le rocher dépasse ou non l'horizon, il faudra blasonner par rocher brochant ou ou mer chargée.
Brochant me semble le plus raisonnable pour baignant comme évoqué.
Mais tout ça, si la demnde est recevable, bien sûr ! Cdlt. -- Ssire (discuter) 31 mai 2020 à 07:04 (CEST)
Si je me suis penché sur le sujet, c'est parce que je pensais pouvoir améliorer ma réflexion héraldique. Ce qui est chose faite, merci Ssire. Jpgibert (discuter) 31 mai 2020 à 12:48 (CEST)


Source du blasonnement : reitstap

Exemple de figure sur le net  :


Tombe de Philippe PotModifier

Statut de la requête : autre status, depuis le 24/04/2020, pour la raison suivante : Demande abandonnée par le demandeur

Demandé par : Carolus (discuter) le 20 avril 2020 à 19:47 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason :

  1. Philippe Pot, merci de Ajouter le collier du Toison d'Or?
  2. Tombeau de Philippe Pot ; Les autres blasons, sont de qui, ses Quartiers?-Carolus (discuter) 20 avril 2020 à 19:47 (CEST)
Les charges sur l'échiqueté de la première image sont illisibles. Impossible de valider si Régnier Pot et Philippe Pot utilisent les mêmes armoiries (qui seraient alors familiales) ou s'il y a une légère brisure entre les deux. Faut chercher une autre source pour Philippe Pot (textuelle serait un plus). Et si vous parvenez à montrer que ces armoiries attribuées à Régnier Pot sont en fait celles de la famille, le mieux est de renommer le fichier que vous avez identifié à mon avis. Jpgibert (discuter) 21 avril 2020 à 08:37 (CEST)
Je comprends, ça sera difficile à trouver...je crains, merci.--Carolus (discuter) 21 avril 2020 à 12:10 (CEST)
Il semble que les armes de Philippe Pot soient identiques à celles de son père Jacques Pot, fils unique de Régnier Pot. Ce dernier est à l'origine de la branche de La Prugne/La Roche-Noray (aujourd’hui La Rochepot), où il écartela les armes de la famille Pot (« d'or à la fasce d'azur ») avec les armes imaginaires de Palamède (« échiqueté d'argent et de sable ») après que Régnier ait été comparé à Palamède par Philippe le Hardi. Il décida de briser l'échiqueté avec des badelaires afin de rappeler la bataille de Nicopolis à laquelle il participa. (Toutes ces infos viennent de l’article de Régnier qui est plutôt bien sourcé.)
Pour revenir à Philippe Pot, je n'ai pas encore de sources textuelles mais uniquement iconographiques : les différents panneaux armoriés + manuscrits des chevaliers de la Toison d'Or où on voit bien que ce sont les mêmes. Après les armes montrées sur son tombeau (en plus de ses quartiers de noblesse) sont plus difficiles à lire (on dirait même que les badelaires ont leurs émaux inversés..)
En bref il semble que ce soient des armes familiales, Philippe étant le premier enfant (et fils) de Jacques, lui même fils unique de Régnier, qui est à l’origine de ces armes écartelées.
(Désolé pour le pavé)--Thom.lanaud   (d) 21 avril 2020 à 13:44 (CEST)

::Alors, ci j'augmente ce blason avec le Collier du Toison, c'est correct pour Reynier et son petit fils, Philippe Pot?--Carolus (discuter) 21 avril 2020 à 13:58 (CEST)

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

  • D'or a la fasce d'azur. (Famille Pot)
  • Écartelé, aux 1 et 4 d'or à la fasce d'azur, aux 2 et 3 échiqueté d'argent et de sable à deux badelaires de gueules posés en bande, pommetés, virolés, rivés d'or, aux ceinturons de gueules bouclés d'or (Famille Pot de La Prugne/La Roche-Noray)

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  :

Une petite remarque en passant, sur l'image n°3 de l'armorial équestre, les badelaires sont de gueules alors que dans l'image sur Commons, les badelaires sont garnies d'or (toute la poignée est de la même couleur). La différence me semble importante à signaler. Je pense que le dessinateur a mal interprété le pommeté qui fait référence à l'extrémité au bout de la garde là où se place la main quand la badelaire est au fourreau. Jpgibert (discuter) 21 avril 2020 à 16:31 (CEST)
En effet, par-contre on notera une inversion des émaux sur le 1er et 4e (d'azur à la fasce d'or) sur l'image n°3--Thom.lanaud   (d) 21 avril 2020 à 17:18 (CEST)
Tiens, je viens de me faire la remarque qu'il faut blasonner le fait que les badelaires sont au fourreau. Sinon, la lame devrait être visible. Et même je me demande si on devrait pas plutôt dire à deux badelaires posées en bande et rangées en barre. Jpgibert (discuter) 24 avril 2020 à 18:08 (CEST)


Nouvelles demandes et demandes dont la réalisation est en cours ou à compléterModifier

Spahis sénégalais, Garde présidentielle de la République du Sénégal.Modifier

Statut de la requête : demande incomplète, depuis le 14 avril 2017

Demandé par : Benj90 le 14 avril 2017

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Spahis sénégalais

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Se fier aux codes couleur (vert, rouge, jaune) du blason de la République du Sénégal.

Source du blasonnement :
* https://www.gouv.sn/Symbolique-nationale.html Aller à la rubrique Garde rouge... sur celui-ci, les couleurs ne sont pas vraiment fidèle
* http://www.hubert-herald.nl/Senegal.htm#Navy - Pour le lion et le baobab, réutiliser ceux du blason officiel.

Exemple de figure sur le net  :    

Voilà tout ce que j'ai pu trouver. Merci encore pour votre temps!

Bonjour Benj90.
J'ai regardé rapidement les informations données, mais il y a des manques. Déjà le lien donné comme source du blasonnement est inaccessible pour moi. Quant au second, il ne constitue qu'une source très partielle de blasonnement. C'est juste un écusson représentant une partie du blason (d'azur, à une épée d'argent en pal chargée d'une grenade enflammée du même).
Questions :
  • les bâtons passés en sautoir dans le premier quartier portent-ils un nom permettant de les identifier dans le blasonnement (si on doit les décrire ça va alourdir beaucoup le blasonnement - peut-être que ce genre d'attribut est déjà utilisé par d'autres en Afrique) ?
  • quel est ce losange qui se trouve dans le second quartier de l'écartelé en dessous de la main de fatma (pommetée ?) ?
Sans ces informations, il va être difficile d'établir un blasonnement (qui n'est pas ma spécialité d'ailleurs). Recopier un blason est toujours possible mais sans savoir ce qu'on recopie, on risque d'introduire des incohérences voire des erreurs. Le dessin d'un blason n'est qu'une des représentations possible du blasonnement qui lui est la référence sensée être unique.
Jpgibert (discuter) 11 juillet 2017 à 16:47 (CEST)
En cherchant un peu plus d'informations, je suis tombé sur l'image suivante tirée de Spahis.fr. Elle représente la main de Fatma avec ce qui ressemble à un insigne en losange contenant le chiffre 1 et un croissant de lune. Ce pourrait-il que ce soit ce qu'on voit (très mal) sur les images du blason ?
Jpgibert (discuter) 12 juillet 2017 à 13:34 (CEST)
Bonjour Benj90
J'ai ces armoiries depuis maintenant plus d'un an sur mon PC et n'ayant pas de nouvelles malgré une relance, je mets à disposition mon fichier. Je suis en contact avec quelqu'un qui a fait partie de l'armée sénégalaise et qui a des contacts là-bas et essaie de valider (ou pas) mes hypothèses (notamment la référence au premier régiment dans le second quartier).
Je pourrai fournir un blasonnement, mais j'aimerai disposer d'un nom pour ces bâtons passés en sautoir dans le premier quartier. Il peut s'agir d'éléments traditionnels de cérémonie, à moins que ce soit des armes, les "touffes" blanches pouvant avoir la même fonction que les pompoms des chaussures des evzones ou ceux des lances chinoises et qui servent à absorber le sang pour éviter de rendre la semelle ou la hampe glissante.
Maintenant si quelqu'un a des remarques, je suis preneur.
Jpgibert (discuter) 12 octobre 2018 à 22:51 (CEST)

Bonjour ! J'ai enfin pu avoir les éléments. Je tiens mes informations tout simplement du livre "Des spahis sénégalais à la Garde rouge" de Pierre Rosière que j'ai réussi à me procurer récemment.

Le blason a été créée par Pierre Rosière lui même et dessiné par Jacques Vougny en 1984.

Les bâtons passés en sautoir dans le premier quartier = "Thug, thoug ou tug - c'est une queue-de-cheval attachée et arrêtée par un bouton d'or à un bâton ou demi-pique. L'origine remonte aux batailles turques contre les chrétiens ; (...) pour avoir plus de facilité pour se distinguer, les turques s'avisèrent de couper une queue-de-cheval rougie au henné qu'ils mirent pour étendard. Les victoires ayant suivis, les turques voyaient en ces nouveaux étendard un heureux présage." Page 223 du livre.

Dans la Garde rouge, ces bâtons sont visibles sur le porte-chapeau chinois de la fanfare. Benj90 (discuter) 11 mars 2019

  Benj90 : On dirait qu'on se rapproche d'une conclusion :)
A tout hasard, est-ce que l'auteur a donné un blasonnement à ses armoiries ? Si c'est le cas, ce serait pas mal de le reproduire en précisant la source.
Dans le cas contraire, y aurait-il une explication concernant le losange que j'ai interprété comme contenant un 1 et un croissant (sous la main de Fatima, en référence au premier régiment) ?
Jpgibert (discuter) 11 mars 2019 à 17:15 (CET)

  Jpgibert : Je recopie mot pour mort le blasonnement écrit par Pierre Rosière dans son livre :

« Armoiries de la Garde Rouge

La figure symbolique est la représentation d'une idée par la figure d'un objet qui la symbolise. Les armoiries de la Garde Rouge représentent un ensemble d'emblèmes et de symboles distinctifs disposés en quatre quartiers selon la définition héraldique suivante :

Ecartelé

Au 1 d'émeraude à un croissant d'or, brochant sur la partition deux thugs turcs du même à queues-de-cheval d'argent, passés en sautoir.

Au 2 de gueules à main de Fathma d'émeraude, accosté à senestre d'un écusson d'or, frappé aux armes du 1er régiment de spahis.

Au 3 de gueules au croissant d'or, surmonté d'une étoile à cinq branche du même.

Au 4 d'émeraude à la grenade d'argent enflammée et au glaive de la loi du même, passé en pal derrière la grenade sur écusson d'azur.

Sur le tout, parti de gueules d'or, au lion saillant d'or et au baobab surmontant les ondes d'émeraude.

Etoile de l'Ordre national, suspendue à la pointe de l’Écu. Le blason surmonté d'une étoile d'émeraude à cinq branches, entouré de deux branches de palmes d'émeraude à nervure d'or, entrelacés d'une banderole d'argent portant devises en lettres de sable. »

Pierre Rosière - "Des spahis sénégalais à la Garde rouge", Editions Les Gardes d'honneur, 2000. Page 221.

L'auteur rappel deux pages suivantes que « le numéro 1 rappellent l’appartenance des spahis du Sénégal au 1er régiment de Spahis algériens ». Benj90 (discuter) 11 mars 2019

Bonjour Benj90 et merci beaucoup pour ces informations.
Voilà un point de départ très intéressant.
Malheureusement ce monsieur prend quelques libertés avec le Blason (règles héraldiques). On va devoir retravailler cela pour obtenir quelque chose de propre d'un point de vue héraldique.
  • émeraude -> sinople
  • sur quelle partition le croissant les thugs turcs du premier quartier sont-ils brochant ?
  • "saillant" ne s'applique pas aux lions
  • épée sous grenade (en héraldique on part du fond pour aller vers l'œil, on préfère dire que l'épée est chargée d'une grenade plutôt qu'une épée sous une grenade)
  • etc.
Je n'ai pas fait la liste exhaustive.
Je vais devoir faire quelques corrections dans mon image. En effet, la bordure d'argent que j'ai mise sur l'écusson d'azur du quatrième quartier (par mimétisme de la broderie) n'est pas indiquée, elle devrait donc être noire et non blanche. Ce qui induit (c'était probablement le cas avant) une enquerre (bleu sur vert). D'après les recherches que j'avais faites précédemment, le meuble utilisé dans le 4ème quartier fait référence à la gendarmerie française. C'est un ajout qui peut être considéré comme acceptable (d'où enquerre et non faute). A confirmer.
Même chose avec la main de fatima qui est brodée avec une bordure d'or non indiquée dans le blasonnement. Correction nécessaire et donc faute héraldique (vert sur rouge).
Autre point, la main de Fathma (Khamsa) est représentée "pommetée" sur la broderie, ce qui n'est pas indiquée dans le blasonnement.
Encore un peu de boulot en perspective.
Jpgibert (discuter) 12 mars 2019 à 11:25 (CET)

Blason marocain: FèsModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Benzebuth198   (d) le 4 août 2017 à 14:24 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason :

Bonjour,

Je suis à la recherche du blason de la ville de Fès au Maroc. J'ai trouvé cette page Maroc,_blasons où l'on liste des blasons de plusieurs grandes villes du Maroc mais sans explication complémentaire.

D'où sortent ces blasons et représentent-ils les villes où les régions Marocaines, existe-t-il des blasonnements ? Quel est leur statut ?

Quelqu'un serait-il au fait de l'héraldique marocaine ?

Merci d'avance pour vos lumières,

--Benzebuth198   (d) 4 août 2017 à 14:24 (CEST)

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  : Maroc,_blasons

Guérin de Friaize et Geoffroy de MeslayModifier

Statut de la requête : demande, depuis le 27 novembre 2017

 
De gueules à la bande d'argent accompagnée de six merlettes de même. OK?

Demandé par : Michelet-密是力 (discuter) le 27 novembre 2017 à 10:59 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Vitrail des saintes Marguerite et Catherine.

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : De gueules à la bande d'argent accompagnée de six merlettes de même. (Point en discussion, voir ci-dessous)

Source du blasonnement : (entre autres)

Exemple sur le net : photo du net plus nette que ma photo.

File:Sires de Villars.png donne déjà un "Gueules fretté d'or de six traits". Il faudrait en gros inverser File:Blason Tremblat-les-Villages.svg pour transformer la barre en bande, ou détordre la bande de File:Rochefort d'Ally.svg. Je suis par ailleurs preneur de toute indication sur les titulaires de ces armes. Il s'agit d'après les différentes sources de Guérin de Friaize et Geoffroy de Meslay, vidame de Chartres (ou peut-être son frère Hugues?), entre 1220 et 1227 - mais qui est qui? et quelles sont ces familles (a priori de la région de Chartres)?

Guérin de Friaize est "Gueules fretté d'or de six traits" (à droite): cf High Gothic Sculpture at Chartres Cathedral, the Tomb of the Count of Joigny, and the Master of the Warrior Saints. Donc "De gueules à la bande d'argent accompagnée de six merlettes de même" est celui attribué à Geoffroy de Meslay.
Michelet-密是力 (discuter) 27 novembre 2017 à 14:58 (CET)
Au fait...
 
"Gueules fretté d'or" de ... ?

S'agissant du "Gueules fretté d'or", la littérature hésite entre six et trois traits pour le blasonnement : faut-il compter les coups tant de tranché que de taillé, ou supposer (légitimement) qu'il y en a autant de l'un que de l'autre ? Et par ailleurs, si on ne dit rien, quelle est "la position"[réf. nécessaire] (il se peut que le "trois/six traits" soit le défaut, dans ce cas la précision est superflue)? J'avais un "hermine fretté de gueules" sur ma cheminée armoriée, mais n'ai jamais su s'il fallait blasonner le nombre de frettes. Michelet-密是力 (discuter) 21 décembre 2017 à 18:21 (CET)

Position d'un "accompagnée de six..."Modifier

... De gueules à la bande d'argent accompagnée de six merlettes de même.

Pas d'accord. Sur les deux propositions, les merlettes sont en orle, ce qui n'est pas dit pour le vitrail (donc 2&1 en chef et 2&1 en pointe), en tous cas discutable au vu des merlettes en pointe. Au passage, un bon point pour la bande "détordue" de Rochefort d'Ally ;-)) --Ssire (discuter) 27 novembre 2017 à 11:55 (CET)
Je ne suis pas sûr que ça fasse une différence. Le vitrail a été très abîmé et lourdement restauré (témoin le reste d'inscription au-dessus du chevalier). Sachant de plus que les bouts de verre composant un vitrail restent assez grossiers, on ne peut pas vraiment se fier à sa répartition. De ce point de vue, il n'y a pas de différence significative avec Fichier:Blason Tremblat-les-Villages.svg. D'autre part, pour poser six meubles secondaires autour d'une bande ou d'une barre, il est difficile de faire autrement que de les disposer plus ou moins en orle (donc ~ 2&1 côté haut, et ~ aligné côté bas) ; de ce fait préciser "en orle" peut paraître redondant vu qu'on ne fera jamais la différence avec une disposition "de position". Michelet-密是力 (discuter) 27 novembre 2017 à 14:00 (CET) (fallait-il dire "dézondée"? ;o)
Pas de différence ? alors autant considérer les blasonnements de Tremblat, Rochefort et beaucoup d'autres comme fautifs par redondance. Pour moi, il y a une différence. En pointe ils sont loin d'être alignés, pour moi c'est un 2&1 déformé par leur position au quartier pointe-dextre d'un écu très pointu.
Pour le "dézondé", un "ou doter d'une bande ordinaire le" etc. eut paru moins tordu... Mais à chacun son style d'expression et sa maîtrise du langage héraldique !--Ssire (discuter) 27 novembre 2017 à 14:24 (CET)
Un 2&1 en pointe donne ça : File:Blason ville be Casteau.svg - et pour le coup, c'est tellement pas naturel qu'il faudrait le blasonner. Une disposition comme File:Rochefort d'Ailly.svg se rapproche effectivement du vitrail, mais c'est une production de l'atelier - il n'y a QUE sur Commons que l'on trouve un truc comme ça, nulle par ailleurs sur le net. Regarde ce que donne une bande xxx accompagnée de six zzz, la disposition est constamment équivalente au "posé en orle". Michelet-密是力 (discuter) 27 novembre 2017 à 14:58 (CET)
Ça veut dire quoi, pas naturel, ici ???
"la disposition est constamment équivalente au "posé en orle". Non: on trouve pas mal de rangés en bande pour les trois en pointe. Tu interprètes comme tu veux. Même si pour 6 la position par défaut est en orle quand les 6 accompagnent une bande ou une barre, ça ne correspond pas au dessin du vitrail. Il faudrait une autre représentation. Sauf deuxième source, pour moi débat terminé. --Ssire (discuter) 27 novembre 2017 à 15:24 (CET)

Il semble que le "en orle" puisse parfois se blasonner (on le rencontre sur le net), mais souvent n'introduit guère de différences. Compare :

En terme de "loi héraldique", préciser "en orle" revient à imposer cette disposition même quand la forme de l'écu ou de la partition suggérerait autre chose. Inversement, ne pas le spécifier (et ne spécifier aucune position) laisse libre d'adapter la disposition au mieux (sachant que le 3&2&1 est impossible avec une bande).

  • Armoiries de la Chaise-Dieu (dessin à mi-page) est assez significatif, suivant que l'on est au 1 ou au 4 de l'écartelé, le rendu est en orle ou pas...

Pour moi, pragmatiquement, la différence est dans le blasonnement#Blasonnement et spécification d'armoiries, « L'héraldiste ne décrit pas au même niveau de détail, suivant qu'il s'agit de blasonner des armes, ou de spécifier ou décrire une représentation particulière d'armoiries » : s'il faut spécifier une disposition particulière (en orle) on le blasonne, mais cette disposition ne fait pas nécessairement partie des armes. Si on omet la précision, on peut représenter les armes comme ça (en orle) ou autrement, suivant la convenance. Tu as tendance à sur-spécifier et moi à sous-spécifier, ce n'est pas neuf.

Mais pour moi, dans la mesure où il est possible de représenter les armes avec une disposition de facto "en orle" mais sans blasonnement, cette précision est une spécification de dessin, et ne peut jamais être un blasonnement d'arme (puisqu'au vu d'un écu particulier, le héraut ne pourrait pas savoir si la disposition "en orle" doit être blasonnée ou pas - ce qui est contraire aux règles héraldiques). De ce fait, dans tous les cas, on peut adopter une disposition "en orle" quand la forme de la partition s'y prête.

S'agissant de Geoffroy de Meslay, donc, on a deux sources disant qu'il porte « De gueules à la bande d'argent accompagnée de six merlettes de même ». L'artiste qui a représenté ça sur le vitrail a pu ne pas les mettre en orle, c'est possible, mais ce n'est pas certain (le vitrail est un art approximatif, et celui-ci a été fortement détérioré). Compte tenu du blasonnement, il reste possible de mettre le haut en 2+1, et le bas en orle, ou "autrement", mais il n'y a pas de raison de les poser en 2&1 compte tenu de la forme de l'espace restant. C'est en ce sens que inverser File:Blason Tremblat-les-Villages.svg (ce qui conduit de facto à une disposition en orle) est une solution possible, même si des dispositions non strictement en orle le serait également.

Et, dans tous les cas, sauf précision contraire, le résultat doit être esthétique et équilibré.

Michelet-密是力 (discuter) 27 novembre 2017 à 16:42 (CET)

Saint-Vaast-la-HougueModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Méphisto38 (discuter) le 6 janvier 2018 à 17:00 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Saint-Vaast-la-Hougue

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : J'ai trouvé 3 exemples de blasonnement. Je ne sais pas lequel est le bon, alors je mets les 3 et les spécialistes décideront lequel est le plus exact :

  • 1) D’azur à deux tours donjonnées d’argent, ouvertes et maçonnées d’or, posées sur une mer de sinople ombrée d’azur. Les deux tours accompagnées en chef de trois mouettes volantes d’argent posées en fasce ; l’écu enté en pointe d’argent chargé d’une ancre de gueules, au chef de gueules chargé de deux léopards d’or. (trouvé sur le site de la mairie de Saint-Vaast-la-Hougue) ;
  • 2) Parti : au 1er d'azur à la tour de Tatihouet d'or ajourée et ouverte de sable, au 2e de sable à la tour de La Hougue d'or ouverte et ajourée de sable, sur une mer d'azur ondée de sable et d'azur de l'un en l'autre ; enté d'argent à l'ancre de gueules ; le tout sommé d'un chef de gueules chargé de deux léopards adossés d'or. (trouvé sur ce site) ;
  • 3) Parti d'azur à la tour de Tatihou d'or ouverte et ajourée de sable et de sable à la tour de la Hougue aussi d'or ouverte et ajourée aussi de sable sur une mer d'azur ondée de sable et d'azur de l'un en l'autre ; enté d'argent à l'ancre de gueules ; le tout sommé d'un chef de gueules chargé de deux léopards adossés d'or. (trouvé sur les pages Armorial des communes de la Manche et Saint-Vaast-la-Hougue).

Source du blasonnement : [2], [3]

Exemple de figure sur le net  :

on va pê se limiter a la version sur le site de la commune :
D’azur à deux tours donjonnées d’argent, ouvertes et maçonnées d’or, posées sur une mer de sinople ombrée d’azur. Les deux tours accompagnées en chef de trois mouettes volantes d’argent posées en fasce ; l’écu enté en pointe d’argent chargé d’une ancre de gueules, au chef de gueules chargé de deux léopards d’or[saintvaast 1] » a+ -- Chatsam   (coucou) 6 janvier 2018 à 17:25 (CET)
le blasonnement ci-dessus conforme à celui présent sur le site de la commune est totalement en désaccord avec le dessin qu'il accompagne. -- Ssire (discuter) 6 janvier 2018 à 19:41 (CET)
Ah, la vache... on dirait un dessin fait avec paint dans les années 90  . J'espère que la mairie n'a pas englouti trop d'argent dans ce dessin... Il est où le sinople ? Et ce mélange de bleus alternés non décrit... sans parler des mouettes... Si on essaie de faire un dessin répondant à ce blasonnement, on ne va pas reconnaître grand chose. Jpgibert (discuter) 8 janvier 2018 à 08:58 (CET)

Demande de blason de la famille Giraud des EcherollesModifier

Statut de la requête : en cours

Demandé par : 193.248.42.143 (discuter) le 9 avril 2019 à 17:50 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Giraud_des_Echerolles

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

De gueules au puits d'argent, d'où sortent deux palmes en bande et en barre du même, au chef cousu d'azur, à la fleur de lys d'or, chargé d'un bâton péri en bande.

Ce blasonnement, bien que donné par Viton de St-Allais et repris par Gourdon de Genouillac est fort discutable. Outre l'inadmissible cousu pour le chef, chargé étant au masculin, c'est le chef qui est porteur de ce bâton. Or il est déjà " à la fleur de lis d'or" donc le bâton broche, n'est-il pas ?-- Ssire (discuter) 9 avril 2019 à 18:58 (CEST)
Bonjour, voilà qui est terminé. J'ai suivi le blasonnement donné par les sources, donnant le bâton brochant en bande sur la fleur de lys car les deux dessins donnés dans l'article semblent erronés : ils donnent le bâton en barre et les palmes d'or ou de sinople.--Thom.lanaud (discuter) 9 avril 2019 à 20:06 (CEST)
Bonjour, c'est drôle, l'image présente dans l'article à l'heure actuelle ressemble plus à un coupé qu'à un chef (ce qui présente l'avantage de ne pas induire de faute de couleurs  ). Personnellement, j'aurai vu le bâton péri plus court. Comme ça, on dirait juste un bâton. Qu'en pensez-vous ? Jpgibert (discuter) 10 avril 2019 à 09:38 (CEST)
J'ai moi même longuement hésiter à propos de ce bâton avant de le mettre en ligne. Car le bâton péri est presque exclusivement représenté court, mais comme l'article le souligne, le chef a été rajouté afin de rappeler le blason Bourbonnais qui est bandé de gueule, j'ai donc décidé de l'allonger. J'attendais un éventuel avis de l'un d'entre vous confirmant ce choix. J'attendrai l'avis de l'auteur de la demande  .-Thom.lanaud (discuter) 10 avril 2019 à 10:22 (CEST)
À la suite d'une intervention de ma part, indiquant que le dessin était fautif par rapport au blasonnement, l'IP 2a01 etc , a ajouté différentes sources présentant des variantes, dont la plus fiable est probablement celle de d'Hozier, (un coupé et des palmes de sinople), et donc, c'est celle que je choisirais - l'allusion au chef rappelant le Bourbonnais est une interpretation qui me semble non sourcée. Pourquoi préférer la version Viton+Gourdon plus spécialistes de noblesse que d'héraldique (et un chef cousu de Bourbonnais" ça fait plus "noble" qu'un vague coupé) que celle de d'Hozier ? -- Ssire (discuter) 10 avril 2019 à 10:53 (CEST)
Je suis d'accord que celle de d'Hozier est préférable de par l'absence d'enquerre et la légitimité de son œuvre, mais j'ai suivi le blasonnement donné par l'auteur de la demande en attendant vos avis (grandement appréciés au passage pour quelqu'un comme moi qui apprend). Je prépare cette version au cas où.-Thom.lanaud (discuter) 10 avril 2019 à 11:09 (CEST)

Source du blasonnement :

http://www.blason-armoiries.org/heraldique/p/peri.htm

https://books.google.fr/books?id=foQOAAAAQAAJ&pg=PA300&dq=echerolles+baton+p%C3%A9ri+en+bande&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwitzejcrcPhAhWEyYUKHTyKB-IQ6AEILjAB#v=onepage&q=echerolles%20baton%20p%C3%A9ri%20en%20bande&f=false

Dictionnaire encyclopédique de la noblesse de France, Volumes 2 à 3 De Nicolas Viton de Saint Allais

https://books.google.fr/books?id=-R1YAAAAcAAJ&pg=PA221&dq=echerolles+baton+p%C3%A9ri+en+bande&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwitzejcrcPhAhWEyYUKHTyKB-IQ6AEINDAC#v=onepage&q=echerolles%20baton%20p%C3%A9ri%20en%20bande&f=false

Recueil d'Armoiries des maisons nobles de France De Nicolas Jules Henri GOURDON DE GENOUILLAC

Exemple de figure sur le net  :

Blason Gautier de CourcellesModifier

Statut de la requête : demande incomplète, pour la raison suivante : Manque la ou les couleurs des meubles

Demandé par : lebonchercheur le 07/08/2019

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Famille de Courcelles

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : d'azur au croissant accompagné de 6 oiseaux, trois en chef et trois en pointe"

Bonjour, quelles sont les couleurs des oiseaux et du croissant ? La seule information, c'est la couleur du champ. Sans clarification, pas de dessin possible.
PS: quand on a 3 meubles, leur disposition est 2 et 1 par défaut (donc en V). Dans le cas présent, est-ce que ça signifie que les 3 oiseaux en chef seront également posés en V ou adopteront-ils une disposition en fasce, bien que ce ne soit pas précisé ? Jpgibert (discuter) 7 août 2019 à 10:03 (CEST)
En toute rigueur, ils doivent être ordonnés (2 & 1) -- Ssire (discuter) 7 août 2019 à 11:29 (CEST)
Bonjour, je n'ai pas d'autre information concernant les couleurs de ce blason même Demay dans son inventaire des sceaux, n'apporte pas de précisions seulement que Gautier de Courcelles à utilisé ce sceau en 1265 et que les oiseaux sont positionés "3 en chef et 3 en pointe".Étant trop fragile, les archives de l'Oise ne l'ont pas photographié. lebonchercheur (discuter)
J'ai trouvé une photo du-dit sceau sur le site de la communauté de communes du Plateau Picard (le troisième sceau) : http://www.cc-plateaupicard.fr/Les-seaux-du-Plateau-Picard.html, bon la photo est minuscule, mais il semble que les 3 du haut soient en fasce (rangés en chef) et les 3 du bas semblent organisés 2 & 1.
Merci ! Par contre il n'y a pas de couleurs en effet... J'ai seulement trouvé que le champ était d'azur. Peut-être les meubles étaient-ils d'argent...

┌─────────────────────────────────────────────────┘
Correction blasonnement : D'azur au croissant accompagné de 6 oiseaux, trois rangés en chef et trois en pointe

La couleur des meubles est toujours manquante. Je ne suis pas partisan de décider de nous-même de dire qu'ils sont d'argent. Jpgibert (discuter) 9 août 2019 à 13:31 (CEST)

Je ne suis pas du tout convaincu que les oiseaux en pointe aient été voulu ordonné, mais eux aussi rangés horizontalement (donc "rangés en pointe") mais la forme très pointue de l'écu a dû influencer le dessin. Je suggère donc plutôt "D'azur au croissant accompagné de 6 oiseaux, rangés trois en chef et trois en pointe" Cdlt, -- Ssire (discuter) 14 septembre 2019 à 08:38 (CEST)

Source du blasonnement : Sceaux des Archives de l'Oise / côte H8177.

Exemple de figure sur le net  : http://www.cc-plateaupicard.fr/Les-seaux-du-Plateau-Picard.html

Blason ville de Papeete (Polynésie Française)Modifier

Statut de la requête : demande, depuis le 11/10/2019

Demandé par : AviationNC (discuter) le 11 octobre 2019 à 00:52 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Papeete -->

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Sur un écusson, on reconnaît les crêtes du Diadème surplombant un marae (temple polynésien à ciel ouvert) environné de cocotiers (l'arbre providence des Océaniens), avec les fruits du uru (arbre à pain) et un régime de fei (banane plantain) eux-mêmes encadrés de deux lances dressées et de huit fleurs de tiaré Tahiti.-->

"Les armoiries de la ville de Papeete furent dessinées en 1967 par l'architecte décorateur et héraldiste américain George Log à la demande du maire Georges Pambrun et officiellement adoptées le 26 août 1968." dit le texte sur la source donnée. Ce G. Log est dit héraldiste...Bon ! Moi, ça m'échappe: j'ai beaucoup de mal à voir comment blasonner ça. Emblème de Papeete, peut-être, mais armoiries ?!! -- Ssire (discuter) 11 octobre 2019 à 04:05 (CEST)

Source du blasonnement : http://www.ville-papeete.pf/articles.php?id=1208 -->

Exemple de figure sur le net  : http://www.ville-papeete.pf/articles.php?id=1208 ; http://www.ville-papeete.pf/UserFiles/descript_logo_ppt.pdf -->

Abbaye Saint-Paul de SoissonsModifier

Statut de la requête : réalisation en cours, depuis le 9 décembre 2019

Demandé par : Thcollet (discuter) le 4 décembre 2019 à 05:19 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Abbaye Saint-Paul de Soissons

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : D'argent à un chevron d'azur, chargé de onze besants d'or, posé en orle

Diable ! Les onze besants concernent bien le chevron et non le champ (ce qui ferait enquerre !), mais j'ai un mal fou à imaginer comment un chevron peut être chargé en orle par des besants !!... -- Ssire (discuter) 4 décembre 2019 à 20:06 (CET)
Dessin réalisé (pour le « en orle » je ne voyais que cette interprétation, DONC, dessin sujet à correction.--Thom.lanaud   (d) 7 décembre 2019 à 20:16 (CET)
A moins de faire de tous petits besants et de les répartir le long de la bordure du chevron (un en pointe deux aux extrémités et deux sur chaque versant de la bordure du haut du chevron et idem sur le bas - ce qui fait 3 + 4 + 4 = 11), je vois mal ce qu'on peut faire d'autre. Jpgibert (discuter) 8 décembre 2019 à 22:47 (CET)
Merci Thom.lanaud     Jpgibert : J'ai trouvé une nouvelle source qui donne D'argent à un chevron d'azur chargé de onze bezans d'or posés en onde
En onde serait plus facile à lire qu'en orle (erreur typographique ?). Pour le moment, je blasonnerai les besants en chevron et sûrement pas en orle. Et comme le faisait remarquer Ssire, un orle dans un chevron, c'est bizarre. L'onde semble plus crédible. Jpgibert (discuter) 9 décembre 2019 à 09:40 (CET)

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  :

Blasons de la famille de DiesbachModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Brookford (discuter) le 9 décembre 2019 à 20:46 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Famille de Diesbach

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

  1. « Parti de gueules et d’argent au croissant de l’un en l’autre » (Armoiries de Claus von Diesbach jusqu’en 1434)
  2. « De sable à la bande vivrée d’or accostée de deux lions du même lampassés de gueules) » (Armoiries concédées par l’empereur Sigismond en 1434 à Claus von Dießbach, de Berne. Ces armoiries sont également devenues celles de la commune d’Oberdiessbach)
  3. « Écartelé : aux 1 et 4, parti de gueules et d’argent au croissant de l’un en l’autre ; aux 2 et 3, de sable à la bande vivrée d’or accostée de deux lions du même, lampassés de gueules, et posés dans le sens de la bande » (Augmentation d’armoiries concédée par l’empereur Charles VI à Vienne le 7 avril 1718)
  4. « D’azur à la bande vivrée d’or accostée de deux lions du même, lampassés de gueules et posés dans le sens de la bande » (Dès 1630, pour la première branche Diesbach de Mézières, de Wünnewyl)
Bonjour Brookford, doit-on comprendre que vous demandez 4 armoiries différentes ou y a-t-il une partition intégrant ces 4 éléments qui n'est pas indiquée (écartelé, écartelé en sautoir, autre...) ? Merci de préciser.
Autre question, sur l'image fournie les lions sont lampassés mais également armés de gueules. Qui a tort ou raison, le blasonnement ou l'illustration ? Cela impacte les blasonnements 2, 3 et 4.
Dernière question, la position des lions change entre le second blasonnement et les suivants. Est-ce volontaire (brisure) ou un oubli ? Je passe sur le fait que les lions semblent passant dans l'illustration ce qui n'est pas dit dans le blasonnement - donc rampant. Je pense que c'est un loupé de l'artiste. Pour paraître rampant, la tête des lions aurait dû être dans l'alignement de la colonne vertébrale. Là on dirait qu'ils relèvent la tête (rupture dans la continuité de la colonne vertébrale, ce qui se produit quand le lion est passant).
Jpgibert (discuter) 10 décembre 2019 à 09:36 (CET)
Bonjour Jpgibert, ce sont bien 4 armoiries différentes, j'aurais effectivement dû le préciser. Je pense qu'il s'agit d'une erreur d'illustration car les lions sur les armes de la commune d’Oberdiessbach que j'ai rajouté ci-dessous me semblent être seulement lampassés. D'ailleurs, sur les armes de cette commune les lions me semblent passant, mais je me fierais plutôt au blasonnement--Brookford (discuter) 10 décembre 2019 à 09:53 (CET)
Sur les nouvelles armoiries fournies, effectivement, les lions ne sont pas armés et sont passants (ce qui tend à confirmer que le blasonnement n'est pas correct). Mais ils sont également vilené de gueules or ils sont évirés (je n'avais pas vu tout à l'heure) sur la première image (un loupé courant des illustrateurs). Jpgibert (discuter) 10 décembre 2019 à 10:19 (CET)
L'armorial Rietstap donne le blasonnement suivant: Écartelé: aux 1 et 4 parti de gueules et d'argent; au croissant de l'un en l'autre; aux 2 et 3 de Diesbach qui est de sable à la bande vivrée d'or, accostée de deux lions du même posés dans le sens de la bande. Donc comme le n.3 ci-dessus mais les lions ne sont pas lampassés...--Brookford (discuter) 11 décembre 2019 à 23:25 (CET)
 
Achiet-le-Petit
Donc on reste dans l'idée que les lions sont rampants et non passant, ce qui contredit le fait de revendiquer de Diesbach à mon sens. Pour moi, quand on fait référence à d'autres armoiries c'est qu'on les intègrent sans modifications, ce qui n'est pas le cas ici.
Je mets à titre d'exemple, les armoiries de la commune d'Achiet-le-Petit qui sont très proches et où les lions sont dans le sens de la bande (mais d'argent alors qu'on les veut d'or, ici). Jpgibert (discuter) 13 décembre 2019 à 09:48 (CET)


Source du blasonnement : Armorial Rietstap et la page de la Famille de Diesbach

Exemple de figure sur le net  :      

Abbaye Notre-Dame de LongpontModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 10 décembre 2019 à 16:07 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Abbaye Notre-Dame de Longpont

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

D'azur à un pont de trois arches d'argent, maçonné de sable sur des ondes au naturel et deux fleurs de lis d'or rangé en chef

Source du blasonnement : Armorial général de l'élection de Soissons p.68

Exemple de figure sur le net  : Est ce le même blason que celui de Longpont ?  :

oui. Ce n'est donc pas le blason de l'abbaye. Les abbayes n'ont pas nécessairement un blason propre, celui que l'on trouve affiché n'est souvent que celui de son propriétaire. -- Ssire (discuter) 10 décembre 2019 à 16:24 (CET)
Merci Ssire   Oui, on a parfois confondu le blason de l'abbaye avec celui de l'abbé ou de l'abbesse surtout pendant la régime de la commende. Dans l'Armorial général de France, Charles d'Hozier attribue à l'abbaye d'Avenay le blasonnement « D'argent à 3 molettes de gueules, à l'orle de 9 croix recroisettées de même »(Armorial général de la généralité de Châlons-sur-Marne, dressé sous la direction de C. d'Hozier) qui est celui de la maison de Boufflers. Louis Paris indique qu'à très-peu d'exceptions près, les établissements monastiques n'ont jamais eu d'autres armoiries que celles de leur abbesse, mais parfois aussi la commune a pris le blason de l'abbaye--Thcollet (discuter) 10 décembre 2019 à 17:25 (CET)

Blason de la famille Imperiale ou Imperiali di FrancavillaModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Brookford (discuter) le 12 décembre 2019 à 13:34 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Famille Imperiale

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

  • Ecu : "d'argent au pal cousu d'or chargé d'une aigle contournée au vol abaissé de sable, armée, becquée et couronnée à l'antique d'or, lampassée de gueules." D'argent au pal d'or, chargé d'une aigle de sable, courroné d'or.
  • Ornements extérieurs : L'écu adossé à l'aigle impériale. (pas confirmé par les sources)
Sur la seconde image, l'aigle n'est pas contournée, j'imagine que c'est une erreur de l'illustrateur.
Quant aux ornements extérieurs ils ne sont pas complets (manque l'orbe, l'épée et la couronne pour le moins) mais ces ornements restent du decorum. Jpgibert (discuter) 12 décembre 2019 à 15:24 (CET)
En effet, sûrement une erreur de l'illustrateur.
Peut-être vaut-il mieux ne faire que l'écu dans ce cas? --Brookford (discuter) 14 décembre 2019 à 00:18 (CET)
Sur aucune des deux images l'aigle n'est au vol abaissé !!! -- Ssire (discuter) 14 décembre 2019 à 01:58 (CET)
J'avais un doute effectivement mais j'ai oublié de le signaler. Merci Ssire. Je profite de l'occasion pour rappeler que l'aigle est féminin en héraldique (j'ai corrigé le blasonnement).
Voici le blasonnement en italien D'argento al palo d'oro cucito, caricato da un'aquila spiegata di nero coronata d'oro, linguata di rosso, coronata con tre torri, posata su un rostro, con la testa rivolta a sinistra. Je ne connais pas le blason italien mais je ne vois pas de référence à un vol abaissé dans ce texte, et vous ?
D'ailleurs, la description de la couronne semble plus "murale" que "à l'antique" à mon sens. Jpgibert (discuter) 16 décembre 2019 à 10:31 (CET)
Rietstap donne ce blasonnement: D'argent au pal d'or, chargé d'une aigle de sable, courroné d'or.--Brookford (discuter) 17 janvier 2020 à 20:12 (CET)

Source du blasonnement : Famille Imperiale Rietstap p. 1019

Exemple de figure sur le net  :    

Marie Loys, fondatrice de la chartreuse de DouaiModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 22 janvier 2020, pour la raison suivante : Aucune remarque n'est venue depuis presque 6 mois, je pense qu'on peut clôturer
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

Demandé par : Thcollet (discuter) le 1 janvier 2020 à 23:26 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse Saints-Joseph-et-Morand de Douai

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : D'azur au chef d'or, le champ chargé de 3 croissants entrelacés, un en chef et deux adossés, tous trois d'or.

Je ne comprends pas bien le blasonnement. Pourquoi préciser qu'un est en chef (ça donne l'impression qu'il n'est pas solidaire des autres) ?
En partant du principe que ces croissants sont positionnés comme dans cette image, je pense que le blasonnement devrait être simplement : d'azur à trois croissants d'or entrelacés, au chef du même.
Sur le dessin proposé, les deux croissants inférieurs ne sont pas adossés. Cela dit, le caractère maladroit du blasonnement peut donner à penser qu'il s'agit bien du standard proposé. -- Ssire (discuter) 2 janvier 2020 à 11:46 (CET)
Merci Ssire   --Thcollet (discuter) 2 janvier 2020 à 14:02 (CET)
Personnellement, j'ai du mal à imaginer comment on peut avoir des croissants adossés et entrelacés. D'où mon interrogation. Ou alors ce serait deux croissants adossés, entrelacés avec un même troisième. Ce qui fait que les 2 adossés ne seraient pas entrelacés entre eux... capillotracté comme histoire  . Jpgibert (discuter) 2 janvier 2020 à 14:20 (CET)
Voici ma proposition (je ne voyais que ça pour les deux « adossés »). N'hésitez pas à donner des retours.--Thom.lanaud   (d) 22 janvier 2020 à 23:23 (CET)
Bonjour   et Merci Thom.lanaud  . Juste un problème dans le titre du fichier. Ce n'est pas le blason de l'abbaye mais celui de la fondatrice, Marie Loys, je suggère de le renommer. Je n'ai pas été assez clair dans le texte ci-dessus. Bonne journée. Bien à vous.--Thcollet (discuter) 23 janvier 2020 à 04:13 (CET)
Bonjour Thcollet  . En voyant que Marie Loys n'avait pas de page dédiée, j'ai nommé le fichier après la chartreuse. Aucun problème, je m'en charge. Je le renomme comment, seulement « Blason Marie Loys » ou autre chose ?--Thom.lanaud   (d) 23 janvier 2020 à 14:52 (CET)
Blason Marie Loys ( Douai c.1650), peut être ? --Thcollet (discuter) 23 janvier 2020 à 17:05 (CET)

Source du blasonnement : Abbé Dancoisne, « Mémoire sur les établissements du clergé séculier et régulier qui ont existé à Douai avant la Révolution. », Mémoires de la Société centrale d'agriculture, sciences et arts du département du Nord, vol. t. 12,‎ , p. 472 (lire en ligne, consulté le 1er janvier 2020).

Exemple de figure sur le net  :

Chartreuse Saint-Honoré de ThuisonModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 5 janvier 2020 à 06:46 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse Saint-Honoré de Thuison

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : D'argent au buste de Saint-Honoré de carnation, au nimbe d'or, selon Lefebvre.

Remarques sur ce blasonnement :
- si c'est un buste seulement blasonné de carnation, il est à poil sans couvre-chef. Manque sans doute qqchose du genre "vêtu en évêque au naturel"
- au nimbe d'or on blasonne plutôt nimbé d'or
cdlt -- Ssire (discuter) 5 janvier 2020 à 09:47 (CET)

[EDIT] « D'argent à un buste de St Honoré de carnation, vêtu en évesque, la mitre en teste, le tout au naturel», selon Courtray. Le «naturel» consiste en aube et chape de gueules, fermait d'or, en forme de quintefeuille, collet de sinople, mitre à la moderne, d'or, brodée et croisée de pourpre

Bien vu   Ssire : --Thcollet (discuter) 5 janvier 2020 à 15:09 (CET)
J'ai une question bête Thcollet, nous avons fait des armoiries pour cette chartreuse à partir de celles de son fondateur dans une demande précédente. Je ne compte pas réaliser celles-ci parce que je ne suis pas assez versé en dessin pour la représentation d'êtres humains. Toutefois, il serait bon de clarifier la relation qui existe entre ces armoiries et celles réalisées précédemment. Ne serait-ce que pour l'information encyclopédique (changement d'armoiries, si oui à quelle date et pour quelles raisons ? concurrence d'utilisation des armoiries, si oui pourquoi ? homophonie entre deux chartreuses ? à vot' bon cœur...). Jpgibert (discuter) 9 janvier 2020 à 09:41 (CET)
Bonjour Jpgibert   Il n'y a jamais de question bête, parfois la réponse peut l'être. Dans la source en référence Courtray indique 1696 mais c'est la date du travail de d'Hozier. C'est une tradition cartusienne de porter les armes du fondateur, mais pas toujours juridiquement, officiellement validé, sans doute pour cela que d'Hozier indique la seconde. Je n'en sais pas plus, je vais chercher Cdt--Thcollet (discuter) 9 janvier 2020 à 10:05 (CET)
Bonjour Jpgibert   Courtray, dans son ouvrage Armorial historique des maisons de l'ordre de Chartreux page 39, indique les (nombreuses) raisons des changements de blasons des chartreuses : première cause du changement des armoiries la conduite des familles envers les monastères érigés par leurs ancêtres, une deuxième cause de mutation fut l'extinction de la descendance du fondateur. A ces raisons générales qui s'appliquent à tous les pays, vint s'en ajouter une spéciale pour la France, l'édit du 18 novembre, 1696. Sur le nombre de chartreuses en France, à cette époque, cinquante-sept répondirent à l'appel. Les autres, ou ne l'entendirent pas du fond de leur solitude, ou ne crurent pas qu'il les concernait, ou arrivèrent trop tard. On imposa à cinq d'entre elles un blason qu'elles ignorèrent peut-être toujours : le reste fut oublié, du moins ne paraît pas dans l'Armoriai Général. Parmi les cinquante-sept déclarations volontaires, dix-huit environ offrent les armoiries des fondateurs ou de leurs successeurs; et trente-sept, des armes parlantes, rappelant, soit les Titulaires des églises, soit les noms de lieux ou même du fondateur. Mais pour Thuison, je n'ai pas trouvé la raisons spécifique. Cordialement --Thcollet (discuter) 12 janvier 2020 à 05:33 (CET)

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  : Lefebvre, François A, La chartreuse de Saint-Honoré à Thuison près d'Abbeville, Paris, , 571 p. (lire en ligne), p. 296.

Chartreuse du Val-Saint-Martin de SélignacModifier

  Requête prise en charge par Thom.lanaud

Statut de la requête : réalisation en cours, depuis le 14 janvier 2020

Demandé par : Thcollet (discuter) le 12 janvier 2020 à 06:13 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse de Sélignac, fondée par Hugues de Coligny

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

« De gueules à l'aigle d'argent becquée, membrée et couronnée d'azur », qui est de Coligny  .
A une époque inconnue : « D'azur semé de fleurs de lis d'or », qui est de France ancien, afin de se placer sous la protection royale peut-être
En 1696: « D'or à un saint Martin de gueules. »
Suivant Bulliat, « Champ d'azur, saint Martin, son cheval et le pauvre gisant à terre au naturel ou d'argent », Saint Martin in heraldry,  ,
S'il vous plait, je souhaiterais si possible la création de celui de 1696.
Pour rappel, l'aigle est féminin en héraldique. J'ai corrigé le premier blasonnement en conséquence. Pour les armoiries demandées, je passe mon tour. Les représentations humaines ne me siéent guère. Jpgibert (discuter) 13 janvier 2020 à 11:59 (CET)
Je m'en charge--Thom.lanaud   (d) 14 janvier 2020 à 15:49 (CET)
Merci Thom.lanaud  --Thcollet (discuter) 14 janvier 2020 à 17:04 (CET)

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  :

Chartreuse de ValbonneModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 12 janvier 2020 à 06:51 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse de Valbonne

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

« D'azur à deux annelets en fasce reliés par une attache posée en équerre ou en pal ou en demi-cercle d'argent.»
Bonjour Thcollet, je ne suis spécialiste, mais j'ai bien peur qu'il ne soit pas facile de représenter une triple superposition quantique dans les armoiries  . Quelle option choisit-on pour ces armoiries ? lien en équerre, pal ou demi-cercle ? où va votre préférence (je peux aussi en faire trois si vous voulez, c'est rien à faire dans ce cas-ci). Jpgibert (discuter) 12 juillet 2020 à 13:47 (CEST)
C'est très mal blasonné: l'attache n'est pas "posée" en ceci ou cela, mais a la forme de : une équerre (qui est plutôt un chevronnel) ou d'un pal (je vois pas comment, plutôt une billette) ou d'un demi-cercle (partie supérieure). Ces formes sont liées aux annelets si j'en juge le dessin planche XV, l'ensemble ne formant qu'un seul meuble. À blasonner plutôt comme "à une paire de bésicles formée de deux annelets (re)liés par une attache en forme de chevronnel ( ou ....). Cdlt. -- Ssire (discuter) 12 juillet 2020 à 14:28 (CEST)
En 1696 : « D'azur à une Notre-Dame couronnée d'une couronne à l'antique, tenant sur son bras senestre l'Enfant-Jesus et ayant sous ses pieds un croissant duquel pendent des lunettes ?? (bésicles), le tout d'argent, surmonté de sept étoiles de même rangées en chef. »

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  :

Armoiries de la famille de Méan de BeaurieuxModifier

Statut de la requête : réalisation terminée, depuis le 13/07/2020
A moins de remarques sur la figure, cette requête sera archivée au bout d'une semaine.

 
Mgr. de Méan
 
Mgr. de Méan 2

Demandé par : Helsing90 (discuter) le 16 janvier 2020 à 02:42 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Famille de Méan de Beaurieux
François-Antoine de Méan de Beaurieux
Eugène de Méan de Beaurieux
Charles de Méan

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

  • Écu : D'argent à l' un arbre fruité au naturel, chargé de fruits, posé sur un tertre de sinople ; à l'aigle éployé(éployée par défaut) de sable, becquée et membrée de gueules et couronnée de la d'une couronne de prince (couleur ?), tenant dans ses serres une tringle trangle d'or, brochant sur le fût de l'arbre.
  • Timbre : couronne à 5 fleurons (pas 9 perles)
  • Cimier : l'aigle éployée couronnée de la couronne impériale (d'Autriche) décorée de pierres précieuse, recouvert d'un manteau azur doublée d'or.
  • Tenants : deux griffons d'argent et d'or tournés vers l'intérieur, tenant d'une griffe patte le blason et de l'autre la bannière de sable entourée d'une frange d'or, sur les bannières un L(inversé)IL couronnée de la couronne impériale (d'Autriche) décorée de pierres précieuses chacune.

(en latin: «Scutum videlicet militare erectum argenteum, in quo ante antiquam quercum, illius radici quasi eminenti insidens aquila nigra imperiali diademate coronata, expansis alis, rostro aperto, rubeaque exserta lingua, dextrorsum prospiciens cernitur. │ Scuto incumbit corona Sacri Romani Imperii comitis dignitati propria pendens, per quam exsurgit aquila nigra extremitatibus rubeis scuto insistens. Scutum denique tectum est pallio coeruleo auro subducto. Telamones sunt ex utraque parte duo gryphi argentei introrsum versi, bannerias nigras fimbriis aureis circumdatas cum aurea cifra 'I', pariter diademate imperiali coronata, gestantes.»

Je me suis permis de modifier la mise en forme du blasonnement pour le rendre plus lisible et séparer les différentes parties. Jpgibert (discuter) 16 janvier 2020 à 08:34 (CET)
Auquel je me suis permis d'ajouter mon grain de sel...-- Ssire (discuter) 16 janvier 2020 à 09:12 (CET)
Je pourrais m'en charger (même si je réitère ce que j'ai dit dans le sujet qui suit)--Thom.lanaud   (d) 20 janvier 2020 à 16:53 (CET)
Bonsoir Thom.lanaud, je vous remercie pour votre retour. Je n'ai malheureusement pas trouvé de traduction française fiable concernant le blason donc j'ai tenté de le traduire du néerlandais et du latin (merci Jpgibert pour vos corrections). La famille étant relativement renommée dans l'ancienne principauté de Liège (dont un ancien prince-évêque de Liege), je trouve cela plus intéressant d'avoir le blasonnent complet. Par ailleurs, je cherche quelqu'un qui pourrait m'aider dans la confection des écus pour la page Liste des familles de la noblesse belge, car malheureusement il existe peu de blasons pour ces familles. Je vous remercie d'avance, bien à vous, --Helsing90 (discuter) 20 janvier 2020 à 19:44 (CET)
Bonsoir à vous, concernant le problème de blasonnement, pas de soucis, moi même j'apprends encore beaucoup et je suis loin d'être à l'aise, donc en plus traduire ceux-ci...(pour cela que je sollicite souvent l'aide précieuse de Ssire et Jpgibert).
Concernant les armoiries complètes, je comprends et en soit je ne remets pas en question la pertinence de la demande, ni la renommée de la famille (moi-même j'ai réalisé les armoiries complètes de Jean V de Créquy, personnage peu connu de mon Pas-de-Calais natal, où c'était plus une envie personnelle), c'est surtout que, comme Jpgibert l'a parfaitement résumé, ma priorité est l'illustration des articles de communes, familles/personnages. Le reste, comme les armoriaux, est plus bas dans ma liste, mais je serai ravi de vous aider pour l'armorial en question  . Cordialement--Thom.lanaud   (d) 20 janvier 2020 à 23:29 (CET)
Bonjour Jpgibert, concernant la couronne posée sur l’aigle, il s’agit de la couronne des princes du St.Empire, le bonnet est donc rouge  . Je suis d’avis de ne se concentrer que sur le blason et de laisser tomber d’en un premier temps les armoiries complètes. Il faudrait regarder s’il est différent pour le dernier Prince-évêque de Liège François-Antoine de Méan de Beaurieux mais je ne pense pas. Bien à vous --Helsing90 (discuter) 7 février 2020 à 14:26 (CET)
Bonjour Helsing90, je pense que je vais me proposer pour les armoiries simples (désolé, mais je n'ai pas vraiment le temps pour les ornements extérieurs). Ce sera toujours un point de départ. Juste une remarque, le blasonnement ci-dessus indique que l'arbre est fruité sauf que sur l'image, je ne vois pas d'éléments représentant des fruits. Est-ce un problème d'illustrateur qui a oublié ce "détail" ou un blasonneur qui a fait du zèle ? Auriez-vous une idée sur ce point ? Jpgibert (discuter) 12 février 2020 à 09:38 (CET)
Bonjour Brookford, j'avais un peu oublié ces armoiries. Je pense donc me remettre dessus si elles vous intéressent. Si jamais c'est le cas, pourriez-vous me dire si vous préférez la première version ou la seconde (ou les deux) - je parle bien sûr des armoiries pas des ornements extérieurs. Les différences sont doubles :
  • couronne simple sur la première version, fleuronnée sur la seconde
  • trangle alésée sur la première version, trangle alésée en éclair sur la seconde (à moins que ce ne soit un éclair posé en fasce ?).
Jpgibert (discuter) 12 juillet 2020 à 13:36 (CEST)
  Jpgibert : il me semble que la version la plus courante (sur google images) est une combinaison des deux, c'est à dire avec une couronne fleuronnée et une "simple" trangle alésée. --Brookford (discuter) 12 juillet 2020 à 17:06 (CEST)
D'après le blasonnement en latin, on a affaire à un chêne (quercus) et non un arbre sans quoi j'aurai eu du mal à imaginer des fruits...
Donc, le blasonnement donnerait :
D'argent, à un chêne fruité de sinople, posé sur un tertre du même ; à l'aigle de sable, becquée et membrée de gueules, portant une couronne fleuronnée d'or et tenant dans ses serres une trangle alésée du même ; l'aigle brochante sur le fût de l'arbre.
Jpgibert (discuter) 12 juillet 2020 à 21:23 (CEST)
Cela me parait juste. Cdlt, --Brookford (discuter) 13 juillet 2020 à 20:09 (CEST)
Bonsoir Brookford, voici les armoiries résultantes de mes réflexions. S'il y a des remarques ou questions, n'hésitez pas. Jpgibert (discuter) 13 juillet 2020 à 23:40 (CEST)
  Jpgibert : super! merci beaucoup. --Brookford (discuter) 14 juillet 2020 à 14:53 (CEST)

Source du blasonnement : Luc Duerloo et Paul Janssens, Wapenboek van de Belgische adel, van de 15de tot de 20ste eeuw, Brussel, Gemeentekrediet van België, 1992

Exemple de figure sur le net  :

Chartreuse Notre-Dame de MacourtModifier

  Requête prise en charge par Thom.lanaud

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 17 janvier 2020 à 18:08 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse Notre-Dame de Macourt, fondée par Jean Ier de Hainaut  

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

  1. « Écartelé : au 1er et au 4e d'or au lion de sable, armé et lampassé de gueules », qui est de Flandre-Hainaut   ; « au 2e et au 3e d'or au lion de gueules, armé et lampassé d'azur», qui est de Hollande; Sauf erreur, je pense que c'est le même que celui de Jean Ier de Hainaut, dites moi si je me trompe.
Pouvez vous, s'il vous plait, le dupliquer ? merci--Thcollet (discuter) 17 janvier 2020 à 18:24 (CET)
  1. En 1696 : « D'azur à une Annonciation d'or, le tout posé sur une aire échiquetée d'argent et de sable ».
Pouvez vous le dessiner, s'il vous plait ? --Thcollet (discuter) 17 janvier 2020 à 18:24 (CET)
une "annonciation" n'étant pas un terme héraldique, comment voulez vous qu'on puisse dessiner ce truc ? Et l'aire, elle à l'air de quoi ? -- Ssire (discuter) 17 janvier 2020 à 19:09 (CET)
Bonjour Ssire   Je suis désolé d'apporter un blasonnement si défaillant. N'étant pas spécialiste. Je retrouve le terme "annonciation" sur WKP

  « ...une annonciation brochant sur le tout : la Vierge de carnation, vêtue de gueules et d'azur, coiffée d'un voile d'or, nimbée de même, adextrée d'un ange aussi de carnation, ailé d'argent, vêtu d'or,... » et aussi dans d'autre livre traitant d'héraldique religieuse comme dans l'Armorial des communes de la Flandre française, par le chanoine Théodore Leuridan, Lille, 1909 : Abbaye de Saint-Victor « d'or à une Annonciation, sur une Champagne échiquetée d'argent et de sable, chargée d'un vase d'or garni de fleurs de pourpre, d'argent et de gueules, feuillées de sinople » ou Annonciades : « de sable à une Annonciation de carnation, d'or et d'argent, sur une terrasse du même » voir Couvent des religieuses de l'Annonciade et et aussi des exemples sur le net

Abbaye de Gastines
Dominicaines de Beaumont à Valenciennes
mais à l'impossible nul n'et tenu. Cordialement--Thcollet (discuter) 18 janvier 2020 à 05:53 (CET)
Je prends pour le duplicata, après pour celui avec l'Annonciation...je dis pas que je passe mon tour mais ça attendra  --Thom.lanaud   (d) 20 janvier 2020 à 16:53 (CET)
OK Merci Cordialement --Thcollet (discuter) 24 janvier 2020 à 17:54 (CET)
  Thom.lanaud : Bonsoir, j'ai enfin trouvé le dessin de d'Hozier (voir ci-dessous). Merci d'avance. Cordialement. --Thcollet (discuter) 7 février 2020 à 17:28 (CET)

Source du blasonnement :

  1. Armorial historique des maisons de l'ordre des Chartreux p.34.
  2. [EDIT] Armorial général de France Vol.12 - Flandres, p.851 --Thcollet (discuter) 7 février 2020 à 17:28 (CET)

Exemple de figure sur le net  :

Chartreuse de WithamModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 20 janvier 2020 à 17:19 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse de Witham, fondée par Henri II, Plantagenet  

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Vu le dessin reproduit dans le document ci-dessous disponible sur Gallica et sous votre contrôle, je pense que la chartreuse porte les armes du fondateur :

« De gueules au trois léopards d'or armés et lampassés d'azur » ou
« De gueules à trois léopards d'or, l'un sur l'autre ».
Pouvez vous, s'il vous plait, vérifier et dupliquer; Merci d'avance. Cordialement.--Thcollet (discuter) 20 janvier 2020 à 17:48 (CET)
Il est difficile de voir sur l'image de gallica si les lions sont armés et lampassés d'azur (on voit les lignes verticales du gueules et les points de l'or, mais pas plus). Jpgibert (discuter) 21 janvier 2020 à 14:06 (CET)

Source du blasonnement : Armorial historique des maisons de l'ordre des Chartreux

Exemple de figure sur le net  : Maisons de l'Ordre des Chartreux : vues et notices, p.39, 1919 disponible sur Gallica

Famille Douxchamps-ZoudeModifier

  Requête prise en charge par Thom.lanaud

Statut de la requête : réalisation en cours, depuis le 19 mars 2020

Demandé par : Thcollet (discuter) le 11 mars 2020 à 11:37 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Sébastien Zoude, Chartreuse de Burdinne

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

« D'azur à l'oie sauvage essorante, tenant par le bec une limace, le tout de sable, mais existe aussi le tout d'argent. »
Et bien, en voilà du beau fautif... sable sur azur... bonjour la lisibilité. A mon avis, l'argent est plus logique pour le meuble. Pour ce qui est du blasonnement, pourquoi parle-t-on d'oie alors que l'image fournie parle de mouette ? Et quid du essorant alors que sur l'image fournie on a un oiseau volant. Essorant indique qu'il est posé au sol et cherche à s'envoler (prêt à prendre son essor). Jpgibert (discuter) 11 mars 2020 à 13:00 (CET)
Nous voila en plein fautif ! On voulait faire un blason parlant avec essorant = donc posé au sol et cherchant à s'envoler - mais qu'est ce qui donc l'empêche ? C'est parce qu'on la zoude au sol et que sa base tient. Mais voila, peut on faire des armes parlantes avec une mouette ? D'où l'oie naturelle en vol après l'essor. Fin du délire (finalement pas très fin). -- Ssire (discuter) 11 mars 2020 à 13:26 (CET)

Source du blasonnement : Famille Zoude

Exemple de figure sur le net  :

Chartreuse de LyonModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 17 mars 2020 à 03:49 (CET)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse de Lyon, Notre-Dame-du-Lys-du-Saint-Esprit (en souvenir de l'ordre du Saint-Esprit, créé par Henri III)

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

« colombe battant des ailes et des fleurs de lys D'azur à une fleur-de-lis d'or et une colombe d'argent »
Ça c'est du blasonnement qu'il est beau !!! Ça frise le gag. -- Ssire (discuter) 17 mars 2020 à 04:02 (CET)
Merci d'avance pour votre indulgence et votre aide. On ne naît pas expert !--Thcollet (discuter) 17 mars 2020 à 04:14 (CET)
Bonjour à tous deux. Vous êtes matinaux  . Je vous propose un autre blasonnement basé sur les images fournies : D'azur à une fleur de lis d'or en pointe et une colombe d'argent rayonnante en chef. Si on ne précise pas la position des meubles ils devraient être davantage centrés, hors là, on voit que l'illustrateur a clairement voulu créer un vide central. Jpgibert (discuter) 17 mars 2020 à 10:11 (CET)
Bonjour Jpgibert  . Absolu néophyte, « J'achète » votre proposition et j'apprend en pointe et en chef. Je note--Thcollet (discuter) 17 mars 2020 à 11:12 (CET)
Attention, ce n'est qu'une proposition. Si je n'ai pas corrigé le blasonnement c'est parce que j'attends d'autres avis. Jpgibert (discuter) 17 mars 2020 à 11:56 (CET)
Bonjour à tous. J'avais remarqué la même chose que toi, Jpgibert, donc personnellement, je valide ta proposition (reste à déterminer la couleur du rayonnant). J'ai rien d'autre à ajouter si ce n'est : prenez soin de vous  --Thom.lanaud   (d) 17 mars 2020 à 12:54 (CET)
Je suis bien d'accord qu'on ne naît pas expert, mais faire des demandes avec des infos si lamentables, c'est un peu abuser du bon-vouloir des dessinateurs, surtout quand il s'agit d'une illustration très secondaire par rapport à sa nécessité d'utilisation. Un point à ajouter au blasonnement suggéré: la colombe est "volante" et "contournée".... Cdlt à tous -- Ssire (discuter) 17 mars 2020 à 13:18 (CET)

Source du blasonnement : Vachet, Adolphe, Les anciens couvents de Lyon, Lyon, Emmanuel Vitte, (lire en ligne), p. 259-297.

Exemple de figure sur le net  : Vachet, Adolphe, Les anciens couvents de Lyon, Lyon, Emmanuel Vitte, (lire en ligne), p. 259.

Baudouin de BourgogneModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : *joSpe* →me contacter le 22 avril 2020 à 22:02 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Baudouin de Bourgogne

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : D’or à la bande de Bourgogne.

C'est quoi la bande de bourgogne ? -- Ssire (discuter) 22 avril 2020 à 22:31 (CEST)
Ce sont les armes de Philippe III de Bourgogne, père de Baudouin, mais posées en bande (diagonale). On le voit bien sur les exemples donnés ci-dessous. *joSpe* →me contacter 22 avril 2020 à 22:40 (CEST)
Ce que je vois est bien quelque chose qui effectivement ressemble aux armes de Bourgogne, penchées dans le sens de la bande, mais dissymétrique et d'une taille impensable pour être une bande Cette chose est irrecevable avec un tel blasonnement. -- Ssire (discuter) 22 avril 2020 à 22:48 (CEST)
Quand on cherche bande élargie, on trouve les armoiries du comté de Berne. Peut-on imaginer qu'on ait affaire ici à une bande très élargie chargée de Bourgogne ? Oui, ce serait un pis-aller. Jpgibert (discuter) 29 avril 2020 à 21:49 (CEST)
Le blason de Jean Beaufort (1er comte de Somerset) en tant que bâtard était (en anglais) : Per pale, Argent and Azure, over all on a bend Gules three lions passant guardant Or with a label of three points Azure each charges with three fleur de lys Or. Il semblerait que dans ce cas-ci, la bande s'élargit en fonction des charges :   --Brookford (discuter) 13 mai 2020 à 13:47 (CEST)

Source du blasonnement : Laurent Hablot, « L’héraldique au service de l’histoire. Les armoiries des bâtards à la fin du Moyen Âge, études de cas », in Carole Avignon (dir.), Bâtards et bâtardises dans l'Europe médiévale et moderne, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016, p. 257-277.

Exemple de figure sur le net  : * Olivier de Wree, La Généalogie des comtes de Flandre depuis Baudouin Bras de Fer jusques à Philippe IV, roy d'Espagne, Bruges, Van den Kerchove, 1642, p. 128. (voir la gravure du sceau au milieu de la page). Base : armes de Philippe III de Bourgogne.

Praenobilis fam. von EinsiedelModifier

Statut de la requête : demande

  1. Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason :
    1. Orlando von Einsiedel
    2. Heinrich von Einsiedel
    3. Horst von Einsiedel
  2. Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :
    1. d'Or à un hermite passant de "profil", les pieds nus, habillé d'azur...
Si je devais tenter un blasonnement, ce serait : d'or, à un ermite habillé d'une bure (ordre à préciser peut-être ?), la capuche sur la tête, tenant de la dextre un bâton de marche et un chapelet et de la senestre une houe posée sur l'épaule, le tout au naturel.
Comme je l'ai déjà signalé plusieurs fois, je passe mon tour, je ne fais pas les personnages humains. Jpgibert (discuter) 29 avril 2020 à 12:15 (CEST)
  1. Source du blasonnement :
  2. Exemple de figure sur le net  :

Blasons de la famille de la Torre (Butron et Muxica)Modifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : H2O(discuter) le 3 mai 2020 à 16:37 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Tours de l'ancien château-ferme de la Torre à Mont-sur-Marchienne (plus tard, un article sur la famille).

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :
Il y a trois blasons :

  • Butron-Muxia (ou Muxica) : parti : au 1 de gueules, à une croix d'argent, chargée de cinq loups de sable et cantonné de quatre nasses (buitrones) d'or, regardants chaque angle ; au 2 de gueules, à une bande d'or, engoulée de deux têtes de dragon du même, mouvantes des angles, accompagnée en chef d'un écusson d'argent, chargé de trois fasces d'azur, et en pointe d'un écusson de sinople, chargé d'une tour donjonnée d'argent, sommée d'une couronne d'or et entre deux lions affrontés du même.
  • de la Torre : d’azur à une tour d’argent accostée de deux lions affrontés d’or, rampant contre la tour ; le tout soutenu d’une terrasse de sinople.
  • un dernier, visible sur les exemples ci-dessous, mais ne se trouve pas dans Rietstap, accompagne le premier du second en pointe (si je me fait comprendre).
Désolé, non, je ne comprends pas. Il y a 18 armoiries sur la photo. Cela dit, comme la photo est en noir et blanc (on n'a même pas la codification des couleurs utilisées sur les gravures), impossible d'élaborer un blasonnement correct. Donc pour moi, cette troisième demande est invalide. Jpgibert (discuter) 3 mai 2020 à 20:27 (CEST)
les blasons se trouvent en haut à gauche des photos (Butron-Muxica le plus haut, de la Torre juste en dessous). Mais ce n'est qu'un exemple. Pour meubles et les couleurs, il y a le blasonnement qui me semble bien précis, non ?--H2O(discuter) 4 mai 2020 à 13:25 (CEST)
Les deux premiers oui, mais le troisième, c'est quoi ? On n'a pas le nom du porteur, pas le blasonnement, juste : visible sur les exemples ci-dessous (et vous m'indiquez que les 2 premiers dans votre dernier échange). Si vous demandez 3 armoiries, il nous faut 3 blasonnements. Donc, je persiste, je ne comprends pas la troisième demande, désolé. Jpgibert (discuter) 4 mai 2020 à 13:53 (CEST)

┌─────────────────────────────────────────────────┘
Blason de Jean Gomez de Muxica y Butron y de la Torre, qui fut gouverneur de Diest.
Parti, au 1 de gueules, à une croix d'argent, chargée de cinq loups de sable et cantonné de quatre nasses (buitrones) d'or, regardants chaque angle ; au 2 de gueules, à une bande d'or, engoulée de deux têtes de dragon du même, mouvantes des angles, accompagnée en chef et en pointe d'un écusson d'argent, chargé de trois fasces d'azur, sommée d’une couronne ducale d’or, le tout orlé d’une chaîne d’or (entouré d’une chaîne d’or en orle) ; accompagné en pointe d’azur à une tour d’argent accostée de deux lions affrontés d’or, rampant contre la tour, le tout soutenu d’une terrasse de sinople.
--H2O(discuter) 5 mai 2020 à 22:19 (CEST)

Bonjour H2O, le blasonnement fourni est incorrect sur plusieurs points (si on se réfère aux armoiries de dextre sur l'image retaillée jointe).
  • les nasses ne regardent pas les angles, sinon elles seraient en bande et en barre (d'ailleurs quels angles ? écu ou croix ?) or là elles sont d'aplomb, celles du bas renversée
    Les nasses (coquillage) n'ont pas de position par défaut donc difficile de les dire "à plomb" ou reversée... Selon le dessin, je pense qu'il faut les blasonner "en pal, l'ouverture vers la traverse de la croix. -- Ssire (discuter) 7 mai 2020 à 14:45 (CEST)
    Sur la première image trouvée par Madel, les nasses sont bien "regardant les angles", doit-on en déduire H2O que la sculpture sur la photo est erronée ? Qu'est-ce qui vous semble le plus sûr des deux ? Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
  • inutile de préciser que la bande engoulée est accompagnée en pointe et en chef, c'est la position ordinaire quand deux meubles accompagnent une bande ou une barre
    Oui mais nécessaire avec le numéral "un".
    Bonne remarque, j'ai raté le numéral. Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
  • le blasonnement indique sommée pour la couronne avec un féminin qui est une erreur, ce devrait être un masculin se référant à l'écu (d'habitude on essaie d'éviter les répétitions, mais là, je pense qu'il vaut mieux insister et dire l'écusson sommé d'une couronne pour ne pas induire une confusion avec des faces sommées, ce qui serait très différent)
    En fait il faut blasonner :"accompagné de deux écussons d'argent à trois fasces d'azur et sommés d’une couronne ducale d’or" -- Ssire (discuter) 7 mai 2020 à 14:45 (CEST)
    Je prends note pour l'avenir. Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
  • on voit sur l'image une sorte de bordure difficilement reconnaissable sur la partition senestre (ça me semble être plutôt un câble qu'une chaîne d'ailleurs), mais y a deux problèmes : l'élément est contre le bord de l'écu (or l'orle suit le bord mais ne le touche pas - ce serait donc plutôt une filière réticulée) et l'élément ne fait pas le tour complet de la partition (ça, je ne sais pas le blasonner, faut que je cherche - peut-être à une filière réticulée accolée à la bordure extérieure mais sans conviction - d'habitude quand une bordure ne fait pas le tour complet, c'est parce qu'elle disparaît sous l'autre partition par exemple dans un mi-parti ou un mi-coupé qui ne montre que la moitié de l'écu, or là, le contenu de l'écu est représenté en entier, donc on n'est pas dans ce cas-là)
    Jacques63 a proposé des blasons artificiellement créés pour se confronter à des blasonnements "prise de tête". Voilà un bon exemple d'un existant, qui sans partitions tordues ni meubles impossibles pose un beau problème... Comment Jacques63 blasonnerait la position de cette filière réticulée ? -- Ssire (discuter) 7 mai 2020 à 14:45 (CEST)
    Si la position des nasses proposées par Madel dans ses images sont bonnes et qu'on en déduit que le sculpture présente des erreurs, peut-être faut-il considérer cette bordure réticulée comme incorrecte et, à minima, dire qu'elle aurait dû faire le tour de la partition. Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
  • accompagné en pointe n'est pas clair, on a l'impression que c'est la seconde partition qui est accompagnée alors qu'on voit bien sur l'image que la première partition est autant impactée ; pour moi c'est une troisième partition, on serait sur une sorte d'enté mais les traits sont droits ; je penche donc pour à une pointe entée d'azur chargée de
    Voir votre Fernon nouvellement disponible: p219 image 28i = "à la pointe en pointe d'azur chargée...."-- Ssire (discuter) 7 mai 2020 à 14:45 (CEST)
    J'avais vu cette image, mais je cherchais plutôt une partition qu'une pièce. D'ailleurs, la pointe semble brochante sur la sculpture, ne devrait-on pas l'indiquer dans le blasonnement ? Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
  • soutenu d'une terrasse, elle n'est pas visible sur l'image fournie - si elle était là, on un trait de séparation horizontal sous les 3 quartiers (puisque le tout soutenu) ; or là rien de tel (sauf si la terrasse est en fait un ornement extérieur, dans ce cas, il faut la retirer du blasonnement puisqu'il manque les autres attributs et qu'elle n'apparaît pas sur l'image fournie)
    Si on se réfère à l'image trouvée Madel (dernière de la liste), on voit que la terrasse est dans la pointe ce qui ne se voit pas sur la sculpture (problème de définition à mon avis). Du coup, c'est plus un problème de blasonnement. Je propose donc : à la pointe en pointe d’azur chargée d'une tour d’argent accostée de deux lions affrontés d’or, rampant contre la tour, posés sur une terrasse de sinople ; du coup, il y a faute, non ? Sinople sur azur... pas glop. Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
  • Une nouvelle question me vient, on dit que la tour est accostée de deux lions affrontés, est-ce nécessaire d'insister en disant qu'ils sont rampant contre la tour ? Jpgibert (discuter) 11 mai 2020 à 09:20 (CEST)
Une critique de ma critique par d'autres contributeurs et contributrices me semble nécessaire pour peaufiner ce blasonnement.
Jpgibert (discuter) 6 mai 2020 à 09:45 (CEST)
Une question H2O, sait-on d'où provient la partition avec la bande engoulée ? Butron fournit la partition de dextre et de la Torre celle de la pointe. Mais la troisième ? Si on savait d'où elle provient, peut-être pourrions-nous régler le soucis de la bordure et passer à une réalisation. Jpgibert (discuter) 13 mai 2020 à 12:13 (CEST)
c'est tire de Rietstap : http://www.euraldic.com/lasu/bl/bl_b_ut.html --H2O(discuter) 13 mai 2020 à 12:40 (CEST)

Source du blasonnement :

Exemple de figure sur le net  : L'exemple est un détail d'une photo de la dalle funéraire de Barbe-Thérèse de Haynin et de Marie-Anne de la Torre, respectivement épouse et fille de Jean de la Torre. Monument situé dans l'église de la Conversion de saint Paul de Mont-sur-Marchienne, actuellement inaccessible. (photo IRPA).

Exemples trouvés par   Madel (merci à lui) : Blason Butron-Mujica, Maison Butron, Maison de Haynin, de la Torre

Merci d'avance.

Praenobilis fam. EstrixModifier

Statut de la requête : demande

 
Blason avec Pie
 
Avec Pie
 
Idem, pas discussion possible

Demandé par : Carolus (discuter) le 6 mai 2020 à 21:53 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason :

  1. Estrix
  2. Egide Estrix
  3. Jean Estrix
  4. Jean-François-Xavier Estrix

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Le nom Extrix = Ekster (ou Pie bavarde en fR)=> Armes parlantes.

  • Armes anc Écartelé aux 1 et 4 d'argent à une pie au naturel aux 2 et 3 d'or au chevron de gueules acc de trois billettes du même .

Source du blasonnement : Ici.

Exemple de figure sur le net  :

La source ci-dessus donne un autre blasonnement, qui, selon Fernand de Ryckman de Betz (Armorial général de la noblesse belge: orné des armoiries figurées dans les lettres patentes originale, Dessain, 1957) également, serait : écartelé : aux premier et quatrième, d'or au perroquet de sinople, becqué et membre de gueules ; aux deuxième et troisième, de sable au chevron d'or, accompagné de trois dés du même. Poplimont et l'"Annuaire de la noblesse de Belgique" semblent reprendre plutôt celui-ci également. On le retrouve d'ailleurs ainsi sur ce portrait d'un membre de cette famille ou ici [4]--Hasruc (discuter) 9 mai 2020 à 21:09 (CEST)

Ah, c'est tres gentil de ta part, de donner encore un example avec une pie, excellent. Merci beaucoup pour ajouter un exemple historique, qui soutient et prouve mon point. --Carolus (discuter) 9 mai 2020 à 21:49 (CEST)
Encore double merci, ta source le confirme clairement Armes modernes, et pas anciennes (=Originaux). Ta version est une modulation des armes anciennes, après la RF. Ces armes modulés, n'ont rien à faire avec des articles qui traites tous des personnes de l'époque féodale. Il n'y a pas de discussion possible => Armes anciennes et d'origine => une pie. --Carolus (discuter) 9 mai 2020 à 22:34 (CEST)

L'article ne traite pas vraiment de personnes de la période féodale (XVIIe-XIXe siècle). Au-delà, les différentes sources ne font pas état d'armes primitives ou modernes, mais on doit essayer de se fonder sur le sérieux des sources et des éléments qu'elle donne. Il ne me semble pas qu'il s'agisse de privilégier, a priori, armes anciennes ou modernes. Par ailleurs, la question pie (donnée dans une source) ou perroquet (donnée globalement) n'est pas vraiment la seule différence qu'il y a entre ce que vous donnez initialement et ce que peuvent indiquer les différences sources (billettes ou dés, argent ou or, etc).Cordialement, --Hasruc (discuter) 9 mai 2020 à 22:45 (CEST)

Jacques II d'Angleterre et d'Ecosse avant son avènementModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Edouard2 (discuter) le 17 mai 2020 à 15:04 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Liste des héritiers du trône d'Angleterre

Un blason existe déjà ( ), mais j'aimerais qu'il soit uniformisé comme les autres, d'un style comme celui-là ( ).

La notion d'uniformisation est très relative sur Wikipédia. Dans le projet français, la version que vous voulez modifier est justement la version unifiée. L'autre que vous montrez est plutôt prisée par les anglais. Donc, personnellement, je laisserai comme c'est. Jpgibert (discuter) 23 mai 2020 à 14:24 (CEST)

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Ecartelé, en I et IV contre-écartelé : en 1 et 4 d'azur aux trois fleurs de lys d'or et en 2 et 3 de gueules aux trois léopards d'or ; en II d'or, au lion de gueules, au double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du même et en III d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent ; un lambel d'argent brochant sur la partition, chaque pendants chargé de trois mouchetures d'hermine de sable.

Source du blasonnement : (fr)

Exemple de figure sur le net  :

Blason de la famille del MarmolModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Brookford (discuter) le 28 mai 2020 à 17:34 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Famille del Marmol, Liste et armorial des personnes admises aux Lignages de Bruxelles, Liste chronologique de familles belges, Liste des familles contemporaines de la noblesse belge

Blasonnements donnés sur le net :
1) Selon Stein : Coupé d’azur et de sinople, au lion d’argent, armé et lampassé de gueules, couronné d’or, brochant sur le tout, arrêté et appuyé des deux pattes de devant, et de la sénestre de derrière, contre une colonne d’argent renversée en bande; le chapiteau de la colonne sommé d’une croix haussée et écolée d’or, posée en pal.
2) Selon Breuls : coupé : d'azur et de sinople, au lion d'argent, armé et lampassé de gueules, couronné d'or, brochant sur le tout, appuyé sur une colonne d'argent renversée en bande, le chapiteau de la dite colonne sommé d'une croix haussée et écotée d'or, posée en pal

Source du blasonnement : Isidore baron de Stein d'Altenstein, Annuaire de la noblesse de Belgique, t. 3, Auguste Deeq, 1849 et Damien Breuls de Tiecken, Armorial bruxellois, Bruxelles, 2009, p. 80.

Exemple de figure sur le net  :      . nb. la première image est celle qui figure sur la lettre patente de 1848.

Blason Charles-Philippe LeopoldModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Charles de Nadaillac le 16/6/2020

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Charles-Philippe Leopold, famille Leopold, Armorial des chevaliers de l’Empire

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : Tiercé en fasce d’azur au lévrier courant d’argent: de gueules chargé du signe des chevaliers légionnaires de l’Empire et d’or à un dragon à cheval le tout de sable et soutenu de sinople.

Je n'ai pas réussi à mettre la main sur une représentation SVG de dragon (soldat) qui plus est à cheval. Donc, je vais passer mon tour sur ces armoiries. Jpgibert (discuter) 2 juillet 2020 à 08:53 (CEST)
de plus le dragon à ceval est dit "de sable soutenu de sinople". Diable ! c'est quoi un meuble plutôt complexe de sable soutenu de sinople ???? -- Ssire (discuter) 2 juillet 2020 à 13:23 (CEST)
Ah... je m'étais imaginé que c'était une terrasse au bas de l'écu (mais pas très bonne comme idée à la réflexion... c'est le le tout de sable qui m'a incité à penser que le soutenu était hors de la partition ou en tout cas en pointe), mais c'est vrai que ça pourrait être un bout de pelouse sous le canasson façon petit soldat de plomb. Jpgibert (discuter) 2 juillet 2020 à 14:32 (CEST)
En fait soit il manque un nom de figure (soutenu d'un filet / d'une divise... de sinople) soit c'est un abus utilisé à la place de "relevé" ou "ombré" ou qqchose comme ça, assez peu héraldique...blasonné en mode "En pire", qui estime que "chargé du signe des chevaliers légionnaires de l’Empire" est forcement connu du pekin de base, alors que "chargé de la Croix de la Légion d'honneur d'argent" est plus connu et compréhensible en économisant 5 caractères de blasonnement ;-) Cdlt -- Ssire (discuter) 2 juillet 2020 à 16:54 (CEST)
Une question bête en passant, mais puisqu'on est sur la seconde partition d'un tiercé, pourquoi utiliser chargé de ? On ne dit pas de la première partition qu'elle est chargée d'un lévrier, ni la troisième d'un dragon à cheval... Jpgibert (discuter) 2 juillet 2020 à 17:52 (CEST)
Tu as raison, mais "à" et "chargé de" sont synonymes. "chargé de" est utilisé pour éviter la répétition de "à" "à la fasce de gueules à un besant d'or à une croisette de sable" devient "à la fasce de gueules chargé d'un besant d'or surchargé d'une croisette de sable"... Donc c'est inhabituel, mais pas fautif. Cela dit c'est possible qu'il s'agisse de la reformulation d'une "augmentation" made "En Pire" sur un coupé (Azur Levrier/Or Dragon) d'une face de chevalier légionnaire de l’Empire, qui est par définition de gueules chargé de la Croix de la Légion d'honneur d'argent. Comme cette fasce ne broche que sur la partition - et non sur le tout - et comme ça n'a pas dû être blasonné, ça a peut-être été revu en tiercé en fasce (pourtant assez rare) le chargé restant du blasonnement précédent. (Je ne soutiendrai pas cette hypothèse sous la torture...) Cdlt -- Ssire (discuter) 2 juillet 2020 à 18:11 (CEST)
C'est bien possible, on voit régulièrement des francs-quartiers d'empire se transformer en quartier dans des écartelés. Jpgibert (discuter) 2 juillet 2020 à 20:32 (CEST)

Tout d’abord, je vous remercie pour votre analyse et je reconnais que ce blasonnement, n’est pas évident. Pensez-vous que le blason soit réalisable ou que le meuble est trop complexe pour accéder à ma requête ? Je vous remercie d’avance C.de Nadaillac Charles de Nadaillac ([[Discussion utilisateur:Charles de Nadaillac|discuter]])

D'entrée Jpgibert a clairement indiqué que faute d'existence du meuble "Dragon à cheval" il n'envisageais pas la réalisation de ce ce blason. C'est mon cas aussi, doublé du fait que pour les blasons autres que de collectivités civiles (Communes...) je me limite à une critique héraldique. Quoi qu'il en soit, il reste à lever l'ambigüité du "soutenu" du 3. -- Ssire (discuter) 3 juillet 2020 à 03:37 (CEST)
Pour compléter, je ne suis pas dessinateur et les personnages humains sont difficiles à réaliser pour moi. Il m'arrive de faire des adaptations sur des images existantes mais ça me prend très longtemps et les visages comme les mains me posent énormément de difficultés.
Pour info, j'ai trouvé l'image ci-jointe qui pourrait servir de modèle à un dessinateur éventuel (attention à corriger la position de la patte arrière). Y verrait-on un bout de pelouse qui pourrait refléter le soutenu de sinople qu'il faudrait reblasonner bien sûr. Jpgibert (discuter) 3 juillet 2020 à 08:50 (CEST)


Source du blasonnement : Albert Révérend, Armorial du premier empire; titres, majorats et armoiries concédés par Napoléon Ier, Paris, Au bureau de "L'Annuaire de la noblesse" [etc.], (lire en ligne)

Exemple de figure sur le net  :

Chartreuse Saint-Lazare d'OrléansModifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : Thcollet (discuter) le 22 juin 2020 à 18:17 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Chartreuse Saint-Lazare d'Orléans

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net :

D'azur, semé de fleur de lys d'or, à un Lazarre ressuscité, sortant d'un tombeau d'argent, et un lambel, de même, en chef.
Blasonnement débile : À quoi voit-on qu'il s'agit de Lazarre, mais surtout à quoi voit-on qu'il est ressuscité ??? -- Ssire (discuter) 22 juin 2020 à 19:50 (CEST)
Débile mais reconnu. On pourra lire Le Bulletin héraldique de France; ou, Revue historique de la noblesse ..., (lire en ligne) --Thcollet (discuter) 23 juin 2020 à 08:39 (CEST)
J'imagine que le fait qu'il sorte du tombeau suffit à dire qu'il est ressuscité. On doit pouvoir utiliser ce genre d'image comme référence mais ce sera sans moi, je ne fais pas les êtres humains. C'est marrant, je n'ai pas trouvé de catégories dans Commons sur Lazare (en héraldique) alors qu'on a plusieurs autres saints. J'ai cherché des exemples d'utilisation et je n'ai rien trouvé à part la croix de saint Lazare. Jpgibert (discuter) 23 juin 2020 à 08:56 (CEST)
Oui le fait qu'il sorte du tombeau montre qu'il est ressuscité. C'est un classique de l'iconographie chrétienne. comme Saint Laurent et son grill. Moi non plus, je n'ai pas trouvé d'exemple dans les blasons sur commons. Cordialement--Thcollet (discuter) 23 juin 2020 à 13:37 (CEST)
Je persiste : blasonnement débile. Le fait d'être cité par un ouvrage comme la revue historique de la noblesse ne rend pas le blasonnement plus cohérent puisqu'il s'appuie sur des références non héraldique. Le fait de sortir du tombeau indique qu'il est ressuscité. Ah bon ? Et le brave gardien du cimetière qu'on a chargé de nettoyer l'intérieur du tombeau, est-ce qu'on le pense ressuscité lorsqu'il en sort ? L'indication "ressuscité" du blasonnement est indessinable. (Notez qu'il est dit "sortant d'un tombeau" et non d'un cercueil, ce qui serait plus évocateur d'une résurrection.).
Le côté non-héraldiste de ce blasonnement est l'utilisation de "un" pour Lazare l'article ne s'utilise que quand il s'agit d'une figuration (statue par exemple) et non quand il s'agit de la mise en scène du personnage lui même.
-- Ssire (discuter) 26 juin 2020 à 20:52 (CEST)

Source du blasonnement : Armorial général de France, par d'Hozier. — Généralité d'Orléans, 1698.

Exemple de figure sur le net  :

Blason de la famille de Brabant (Hornes)Modifier

Statut de la requête : demande

Demandé par : GdML (discuter) le 28 juin 2020 à 21:29 (CEST)

Article(s) qui sera (seront) illustré(s) par le blason : Armorial de Wavre et Famille de Brabant

Blasonnement et/ou exemple de blasonnement donné sur le net : de sable au lion d’argent; au franc quartier d'or à trois huchets de gueules, virolés d'argent (qui est Hornes)

Le franc quartier est d'or d'après le dessin sur racines et histoire --Brookford (discuter) 28 juin 2020 à 21:36 (CEST)
C’est exact--GdML (discuter) 28 juin 2020 à 21:43 (CEST)
Voici le blason demandé GdML. Je me suis basé sur les dessins donnés pour l'emplacement du lion. --Brookford (discuter) 28 juin 2020 à 21:46 (CEST)
Bonsoir Brookford. Normalement le lion devrait être centré comme le montre la première image donnée en référence. le franc-quartier est brochant, donc décaler le lion sur le côté pour le rendre plus visible est pour moi gênant parce qu'il tend à donner au lion une position particulière (senestrée) différente de la position ordinaire (centrée). Mais peut-être suis-je trop pinailleur  . Jpgibert (discuter) 28 juin 2020 à 23:55 (CEST)
Bonsoir Jpgibert, merci pour ce commentaire - j'hésitais entre les deux et j'ai décidé de me fier au deuxième dessin de la source. Je fais les changements nécessaires. --Brookford (discuter) 29 juin 2020 à 00:17 (CEST) edit :   --Brookford (discuter) 29 juin 2020 à 00:20 (CEST)
Bonsoir (Bonjour ?) à tous. La modification de pose du lion pour que la tête soit visible malgré le franc quartier n'est pas très importante, pourvu que reste visible au moins l'arrière de cette tête pour assurer qu'il s'agit bien d'un lion (et non d'un léopard par exemple). Par contre, même si les deux dessins ne le figure pas les lions sont blasonnés armés et couronnés d'or... et ça, c'est plus important que la variation de position du lion... Qu'en est-il ? Ai-je raté un épisode ?
Par ailleurs les huchet sont dit "de gueules", sans cerclage d'argent. Si on souhaite enrichir le dessin par de tels cerclages, il les faut dessiner de gueules! Cdlt -- Ssire (discuter) 29 juin 2020 à 02:13 (CEST)
J'avoue ne pas avoir regardé le document au-delà des images hier soir. Je ne retrouve[[]] pas le blasonnement fourni dans le texte. Ce qui m'intrigue un peu, c'est cette note où l'auteur du document indique que curieusement le lion est d'argent sur sable contrairement au blasonnement fourni : d’argent, au lion de sable lampassé, armé & couronné d’or, au franc-quartier de même à trois huchets de gueules. Une erreur de l'armoriste qui a inversé les couleurs ? Erreur que se serait perpétuée ? Jpgibert (discuter) 29 juin 2020 à 09:17 (CEST)
Bonjour GdML, avez-vous plus d'infos concernant le couronné ainsi que l'inversement des couleurs ? Cdlt. --Brookford (discuter) 3 juillet 2020 à 15:09 (CEST)
Bonjour Brookford, Je n'ai malheureusement aucune information supplémentaire à ce sujet. Cdlt. --GdML (discuter) 9 juillet 2020 à 10:56 (CEST)

Source du blasonnement : Sur Racines et Histoire

Exemple de figure sur le net  : Sur Racines et Histoire